Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

Télécharger

Neuvaine du baptême du Seigneur. Du 2 au 10 janvier

 Introduction

 « Jean le Baptiste fut dans le désert, proclamant un baptême de repentir pour la rémission des péchés. Et s'en allaient vers lui tout le pays de Judée et tous les habitants de Jérusalem, et ils se faisaient baptiser par lui dans les eaux du Jourdain, en confessant leurs péchés. Jean était vêtu d'une peau de chameau et mangeait des sauterelles et du miel sauvage. Et il proclamait : "Vient derrière moi celui qui est plus fort que moi, dont je ne suis pas digne, en me courbant, de délier la courroie de ses sandales. Moi, je vous ai baptisés avec de l'eau, mais lui vous baptisera avec l'Esprit Saint." Et il advint qu'en ces jours-là Jésus vint de Nazareth de Galilée, et il fut baptisé dans le Jourdain par Jean. Et aussitôt, remontant de l'eau, il vit les cieux se déchirer et l'Esprit comme une colombe descendre vers lui, et une voix vint des cieux : "Tu es mon Fils bien-aimé, tu as toute ma faveur. » (Mc 1, 4-11)

Que cette neuvaine nous fasse replonger dans les eaux vivifiantes de notre baptême.

Prières quotidiennes

Au Nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. Amen.

Je crois en Dieu 

Prière à l’Esprit Saint, Viens, Esprit créateur

Viens, Esprit créateur, visite l’âme de Tes fidèles,
emplis de la grâce d’en haut, les cœurs que Tu as créés.
Toi qu’on appelle Conseiller, Don du Dieu Très Haut,
Source vive, Feu, Charité, Invisible Consécration.
Tu es l’Esprit aux sept Dons, le doigt de la main du Père,
L’Esprit de Vérité promis par le Père. C’est toi qui inspires nos paroles.

Allume en nous Ta flamme, emplis d’Amour nos cœurs,
affermis toujours de ta force, la faiblesse de nos corps, repousse l’adversaire au loin,
donnes-nous Ta paix sans retard, pour que sous Ta conduite et Ton conseil,
nous évitions tout mal et toute erreur.
Fais-nous connaître le Père, révèle nous le Fils, et Toi, leur commun Esprit,
fais nous toujours croire en Toi.

Gloire, soit à Dieu le Père, au Fils ressuscité des morts, et à l’Esprit Saint Consolateur
maintenant et toujours et dans tous les siècles.

Sans fin, Seigneur, nous chanterons ton amour. « Par le bain du baptême, il nous a fait renaître et nous a renouvelés dans l'Esprit Saint. » (Tite 3,5b)

A toi Dieu, notre louange ! Nous te rendons grâce pour la marque du baptême que tu as inscrit en chacun de nous. Augmente notre désir d’adhérer totalement et sans réserve à ton œuvre ! Que ton Esprit fasse de nous les témoins de ta lumière d’amour dans un monde souvent obscurci par l’égoïsme, la jalousie, la haine et les guerres en tout genre !

Jésus, lumière du monde, tu fus baptisé dans le Jourdain et tu nous as manifesté le Père et l'Esprit qui du ciel t'ont rendu témoignage : purifie-nous par ta sainte descente, éclaire-nous de ta véritable connaissance et nous t'élèverons la louange et la gloire, maintenant et à jamais. Amen. 

Notre Père, 10 Je vous salue Marie, Gloire au Père 

Premier jour de la neuvaine - Baptême, eau purificatrice

(Is 55, 1-11) : "Voici l'eau, venez et vous vivrez" Vous tous qui avez soif, venez, voici de l'eau! Même si vous n'avez pas d'argent, venez acheter et consommer, venez acheter du vin et du lait sans argent... »

 Le baptême que Jean Baptiste donnait était un geste de pénitence. Ceux qui demandaient à le recevoir montraient qu’ils reconnaissaient leurs péchés et qu’ils voulaient se convertir. Or voilà que Jésus arrive au milieu de tous ces pécheurs qui supplient Dieu de les apaiser. Il n’avait pas de péché à se faire pardonner mais il a tenu à être solidaire de cette démarche.

Ceux qui demandaient ce baptême en ressortaient purifiés. Pour Jésus c’est le contraire. Il est entré dans l’eau du Jourdain pur de tout péché. Il en est ressorti porteur de tous les péchés du monde. Il les prit sur lui pour nous en libérer.

A toi Dieu, notre louange !

Malgré nos blessures, nos fragilités, tu ne nous abandonnes jamais.

Que ton amour miséricordieux prenne soin de nos frères, sœurs réfugiés et migrants ! Qu’ils puissent retrouver l’espérance et la confiance en autrui, foi en la possibilité de redémarrer une nouvelle vie après leur exode ! Qu’ils découvrent ton visage aimant à travers les gestes de bonté et l’acceptation de la différence culturelle  de la part des gens qui viennent à leurs secours ! Qu’ils soient bien accueillis, et aient une vie digne dans les pays d’accueil! Amen. 

Prières quotidiennes 

Deuxième jour de la neuvaine - Baptême, où l’Agneau se dévoile

« C'est toi mon Fils : moi, aujourd'hui, je t'ai engendré ». (Lc 3,22)

Le baptême de Jésus est sa première manifestation publique. C’est le premier dévoilement aux yeux de tous de ce qu’il est réellement. Beaucoup ne voient en lui qu’un homme comme les autres. Aujourd’hui, c’est Jean Baptiste qui nous le fait connaître : « Voici venir derrière moi celui qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de me courber à ses pieds pour défaire la courroie de ses sandales. »

A toi Dieu, notre louange !

Nous te prions pour les habitants des quatre coins du monde : Que ton Eglise puisse apporter la Bonne Nouvelle à ceux qui sont en quête de la lumière qui provident de ta Vérité, de ta Justice et de ton Amour miséricordieux ; que les catéchumènes (enfants, adultes) puissent approfondir leurs démarches vers le baptême afin de pouvoir « être plongés » dans ton baptême ; que nous tous, baptisés, nous nous laissions renaître par ton Esprit à chaque instant de notre vie ! Amen. 

Prières quotidiennes 

Troisième jour de la neuvaine - Baptême, nouvelle naissance

 «Consolez, consolez mon peuple, dit votre Dieu. Parlez au cœur de Jérusalem et proclamez que son service est accompli, que son crime est pardonné, et qu’elle a reçu de la main du Seigneur... " Isaïe.

Notre baptême est une nouvelle naissance, un nouveau départ vers une vie entièrement nouvelle.

Pour mieux comprendre cet événement, nous devons nous rappeler que « baptiser » veut dire « Plonger ». « Moi, je vous plonge dans l’eau, dit Jean Baptiste ; lui vous plongera dans l’Esprit Saint. »

A toi Dieu, notre louange !

Le baptême de Jésus est une manière d’annoncer à tous que Jésus est celui qui accomplit les promesses de Dieu. Les cieux qui se déchirent, cela veut dire qu’il n’y a plus de séparation entre Dieu et les hommes. La communication entre Dieu et ses enfants est rétablie.

Pour nous, les cieux se sont déchirés. En Jésus, Dieu s’est manifesté et il continue à le faire.

Nous prions pour la conversion de toute l'humanité, en particulier pour les non baptisés. Qu'ils aient le bonheur immense de voir les cieux ouverts devant eux. Amen.

Prières quotidiennes

Quatrième jour de la neuvaine - Baptême, salut de Dieu

Une voix proclame : « Préparez à travers le désert le chemin du Seigneur. Tracez dans les terres arides une route aplanie pour notre Dieu. Tout ravin sera comblé, toute montagne et toute colline seront abaissées, les passages tortueux deviendront droits, et les escarpements seront changés en plaine. Alors la gloire du Seigneur se révélera et tous en même temps verront que la bouche du Seigneur a parlé. » (Isaïe 40,3)

Quelques années plus tard, au moment de la mort du Christ en croix, le voile du temple s’est également déchiré. Il n’y a plus désormais de séparation entre le lieu saint et le peuple.

Le salut qu’apporte Jésus ne concerne pas que les hommes : c’est toute la création, toute cette terre et ce qui s’y déploie de vie, que le Seigneur veut rendre à sa beauté originelle. A ce titre, il est bon de nous décentrer, d’exercer, particulièrement dans notre prière personnelle, ce pouvoir d’action de grâces que Jésus a lui-même manifesté, avant de nous en rendre capables par le don de l’Esprit saint.

En effet, si les évangélistes rapportent d’abord les paroles d’encouragement de Jésus, les gestes de guérison, ceux-ci n’ont pu être que précédés de silence et de regard.

Il ne s’agit pas seulement de remettre notre existence personnelle à sa juste place – elle serait poussière dans cette immensité. Mais de découvrir combien nous avons, inscrite dans l’absolue originalité de notre être, la capacité de contempler, de porter un regard unique sur la vie qui s’offre à nos sens et à notre intelligence.

Que chacun, chacune, aussi bien les citoyen(e)s que les responsables politiques saisissent bien les bases fondamentales de la vie humaine : la différence entre l’homme et la femme !

Que notre société française ne cherche pas une évolution “analogique”, mais que l’Esprit de Dieu agisse dans le cœur de chacun ! Amen.

Prières quotidiennes 

Cinquième jour de la neuvaine - Baptême, bain d’amour

Seigneur mon Dieu, tu es si grand ! Tu as pour manteau la lumière ! (Ps 104, 1-2)

Au jour de notre baptême, nous avons été plongés dans cet océan d’amour qui est en Dieu Père, Fils et Saint Esprit. Ce jour-là, Jésus nous a dit : « Tu es mon enfant bien aimé. »

Notre vie peut être marquée par bien des faiblesses, des histoires tourmentées ou malheureuses. Mais le Seigneur est là ; il nous rejoint. Le voile qui cache ce que nous sommes s’est déchiré. Dieu nous révèle notre identité de fils bien-aimé du Père. Comme nous le dit saint Paul, « Rien ne peut nous séparer de son amour. »

A toi Dieu, notre louange !

Nous prions particulièrement pour tous ceux qui ne sont pas baptisés ou qui sont morts sans baptême. Baptise-les dans l'eau de ta grâce Seigneur. 

Nous prions pour notre communauté : que la grâce de Noël demeure dans notre quotidien! Qu’elle nous aide à nous rapprocher de plus en plus de l’Evangile ! Qu’elle nous transforme toujours en petites étincelles qui réchauffent ceux qui ont froid et qui éclairent les pas de ceux qui sont en train de traverser des moments caillouteux et tortueux en leur vie ! Amen. 

Prières quotidiennes

Sixième jour de la neuvaine - Baptême, point de départ de la vie en Dieu

" Père, tu n'as voulu ni sacrifice, ni holocauste, alors j'ai dit: Me voici, je viens faire ta volonté" Le Baptême de Jésus est la troisième "théophanie" du temps de la Nativité, c'est à dire, la troisième manifestation de la gloire de Dieu.

Le baptême de Jésus a été le point de départ de sa mission. Tout au long de son ministère, il a annoncé la bonne nouvelle aux pauvres, il a pardonné, guéri, relevé. Il a fait renaître l’espérance là où il n’y en avait plus.

A toi Dieu, notre louange !

Nous prions pour ceux qui t'ont choisi mais souffrent encore terriblement dans le lieu de leur purification: les âmes du purgatoire.

Que l'eau du baptême de Jésus les purifie entièrement et leur ouvre les portes du royaume de paix et d'amour. Amen.

Seigneur, Toi qui donnes la vie à notre planète, reçois nos demandes en ce jour. Replonge-nous à nouveau dans le bain de ton baptême afin que nous nous en réjouissions, que nous apercevions  les manifestations de la vie, que nous les recevions sans hésitation par Jésus Christ, ton  Fils, notre Seigneur, il vit et règne avec toi, dans l’unité du Saint Esprit, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles. Amen.

Prières quotidiennes

Septième jour de la neuvaine - Baptême, venue du feu et de l’Esprit Saint

Le peuple venu auprès de Jean Baptiste était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n’était pas le Messie. Jean s’adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l’eau ; mais il vient, celui qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de défaire la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l’Esprit saint et dans le feu. »

Comme tout le peuple se faisait baptiser et que Jésus priait, après avoir été baptisé lui aussi, alors le ciel s’ouvrit. L’Esprit saint descendit sur Jésus, sous une apparence corporelle, comme une colombe. Du ciel une voix se fit entendre : « C’est toi mon Fils : moi, aujourd’hui, je t’ai engendré. » 

A toi Dieu, notre louange !

Voilà que le baptême de Jésus nous annonce une bonne nouvelle : Dieu nous parle en son Fils. Couvre les pays, les hommes de toute races, langues et religion de ta confiance et de ta tendresse. Et que ta fidélité les convie à te donner un jour le nom de Père. 

Nous prions pour toutes les violences qui sévissent un peu partout dans le monde, aux victimes de la pauvreté, à ceux qui ont tout perdu. Que la Bonne Nouvelle du salut se répande sur toute la terre. Amen.

 Prières quotidiennes

Huitième jour de la neuvaine - Baptême, chant d’espérance

« Je dois être baptisé d'un baptême, et quelle n'est pas mon angoisse jusqu'à ce qu'il soit consommé !" (Lc 12,50)

Comme lui, nous sommes envoyés dans le monde pour déchirer le voile qui empêche les hommes de reconnaître qu’ils sont les enfants bien-aimés du Père. Il suffit parfois de peu de choses : un regard d’amour pour celui qui n’arrive plus à s’aimer, un geste de solidarité pour celui qui n’a plus rien, une démarche de pardon pour celui qui nous a blessés ou que l’on a blessé, une marque de très grand respect pour celui qui est méprisé et qui n’arrive plus à se respecter lui-même. Ces gestes de solidarité sont très importants. Ils contribuent à faire déchirer ce qui empêche de savoir qu’ils sont les fils bien aimés du Père.

A toi Dieu, notre louange !

Nous nous tournons vers le Christ Lumière pour que jamais nous ne demeurions dans la nuit et que toujours renaisse en nous le chant de l’espérance.

Nous prions pour toute l'Eglise, accorde-lui Seigneur une pentecôte de joie, de force, d'amour dont la source est ton baptême. Amen.

Prières quotidiennes

Neuvième jour de la neuvaine - Baptême, sceau du Dieu Très Haut

« Comme un berger, il conduit son troupeau : son bras rassemble les agneaux, il les porte sur son cœur, et il prend soin des brebis qui allaitent leurs petits ». (Isaïe 40,11)

« Voici l'immensité de la mer, son grouillement innombrable d'animaux grands et petits, tous, ils comptent sur toi pour recevoir leur nourriture au temps voulu ». (Ps 104, 25-27)

Nous aurons à grandir dans la fidélité et l’écoute de la parole de Dieu. Puissions-nous découvrir et redécouvrir que nous sommes tous les enfants bien-aimés du Père et en témoigner auprès de ceux et celles qui nous entourent. En tant que chrétiens baptisés et confirmés, nous sommes envoyés pour révéler l’amour de Dieu au monde.

A toi Dieu, notre louange !

Tu n’es pas seulement notre Dieu, mais tu es le Dieu de tout l’univers : Dieu de la terre, de la mer, de toute la création.

Nous prions pour la préservation, la protection de l‘environnement : que chaque être humain selon son niveau social ait conscience de sa responsabilité envers l’équilibre de l’écosystème de notre planète ! Que les pouvoirs politiques ne poursuivent pas des intérêts éphémères et immédiats en développant des projets ou des programmes qui entrainent une utilisation abusive des ressources naturelles! Amen.

Prières quotidiennes

Psaume 103

Revêtu de magnificence, tu as pour manteau la lumière !
Comme une tenture, tu déploies les cieux, tu élèves dans leurs eaux tes demeures.

Des nuées, tu te fais un char, tu t’avances sur les ailes du vent ;
Tu prends les vents pour messagers, pour serviteurs, les flammes des éclairs.

Quelle profusion dans tes œuvres, Seigneur ! La terre s’emplit de tes biens.
Voici l’immensité de la mer, son grouillement innombrable d’animaux grands et petits,

Tous, ils comptent sur toi pour recevoir leur nourriture au temps voulu.
Tu donnes : eux, ils ramassent ; tu ouvres la main : ils sont comblés.

Tu caches ton visage : ils s’épouvantent ; tu reprends leur souffle, ils expirent
et retournent à leur poussière.
Tu envoies ton souffle : ils sont créés ; tu renouvelles la face de la terre.

Audience du pape François le mercredi 13 novembre 2013

Chers frères et sœurs, bonjour !

Dans le Credo, à travers lequel chaque dimanche nous faisons notre profession de foi, nous affirmons : « Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés ». Il s’agit de l’unique référence explicite à un sacrement à l’intérieur du Credo.

En effet, le baptême est la « porte » de la foi et de la vie chrétienne. Jésus Ressuscité laissa cette consigne aux apôtres : « Allez dans le monde entier, proclamez l'Evangile à toute la création. Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé » (Mc 16, 15-16). La mission de l’Eglise est d’évangéliser et de remettre les péchés à travers le sacrement baptismal.

Mais revenons aux paroles du Credo. L’expression peut être divisée en trois points : « je reconnais » ; « un seul baptême » ; « pour la rémission des péchés ».

«Je reconnais». Qu’est-ce que cela veut dire ? C’est un terme solennel qui indique la grande importance de l’objet, c’est-à-dire du baptême.

En effet, en prononçant ces mots, nous affirmons notre véritable identité de fils de Dieu. Le baptême est, dans un certain sens, la carte d’identité du chrétien, son acte de naissance, et l’acte de naissance de l’Eglise. Vous connaissez tous le jour où vous êtes nés et vous fêtez votre anniversaire, n’est-ce pas ? Nous fêtons tous notre anniversaire. Je vous pose une question, que j’ai posée d’autres fois, mais je la pose encore ; qui d’entre vous se rappelle de la date de son baptême ? Chercher le jour où je suis né à l’Eglise, et rendre grâce au Seigneur parce que le jour du baptême, il nous a ouvert la porte de son Eglise. Dans le même temps, notre foi dans la rémission des péchés est liée au baptême. Le sacrement de la pénitence ou confession est, en effet, comme un «deuxième baptême », qui renvoie toujours au premier pour le consolider et le renouveler. Dans ce sens, le jour de notre baptême est le point de départ d’un très beau chemin, un chemin vers Dieu qui dure toute la vie, un chemin de conversion qui est sans cesse soutenu par le sacrement de la pénitence. Pensez à cela : quand nous allons nous confesser de nos faiblesses, de nos péchés, nous allons demander le pardon de Jésus, mais nous allons aussi renouveler le baptême avec ce pardon. Et cela est beau, c’est comme fêter le jour du baptême dans chaque confession. La confession n’est donc pas une séance dans une salle de torture, mais c’est une fête. La confession est pour les baptisés ! Pour garder propre la tunique blanche de notre dignité chrétienne !

Deuxième élément : «un seul baptême». Cette expression rappelle celle de saint Paul: « Un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême » (Ep 4,5). Le mot « baptême » signifie littéralement « immersion », et en effet, ce sacrement constitue une véritable immersion spirituelle dans la mort du Christ, dont on ressuscite avec Lui comme nouvelles créatures (Rm 6,4). Il s’agit d’un bain de régénération et d’illumination. Régénération parce qu’il réalise cette naissance par l’eau et par l’Esprit sans laquelle personne ne peut entrer dans le royaume des cieux (Jn 3,5). Illumination parce que, à travers le baptême, la personne humaine est emplie de la grâce du Christ, « lumière véritable, qui éclaire tout homme » (Jn 1,9) et qui écrase les ténèbres du péché. C’est pour cela que, dans la cérémonie du baptême, on donne une bougie allumée aux parents, pour exprimer cette illumination ; le baptême nous illumine de l’intérieur à travers la lumière de Jésus. En vertu de ce don, le baptisé est appelé à devenir lui-même « lumière » — la lumière de la foi qu’il a reçue — pour ses frères, en particulier pour ceux qui sont dans les ténèbres et n’entrevoient aucune lueur de clarté à l’horizon de leur vie.

Nous pouvons nous demander : le baptême, pour moi, est-il un fait du passé, isolé dans une date, celle que vous chercherez aujourd’hui, ou une réalité vivante, qui concerne mon présent, à chaque instant ? Te sens-tu fort, avec la force que te donne le Christ par sa mort et sa résurrection ? Ou te sens-tu abattu, sans force ? Le baptême donne force et lumière. Te sens-tu illuminé, avec cette lumière qui vient du Christ ? Es-tu un homme, une femme de lumière ? Ou bien es-tu une personne obscure, sans la lumière de Jésus ? Il faut prendre la grâce du baptême, qui est un don, et devenir lumière pour tous !

 Enfin, une brève mention du troisième élément : «pour la rémission des péchés». Dans le sacrement du baptême, tous les péchés sont remis, le péché original et tous les péchés personnels, ainsi que toutes les peines du péché. Avec le baptême, on ouvre la porte à une réelle nouveauté de vie qui n’est pas opprimée par le poids d’un passé négatif, mais qui est déjà touchée par la beauté et la bonté du royaume des cieux. Il s’agit d’une intervention puissante de la miséricorde de Dieu dans notre vie, pour nous sauver. Cette intervention salvifique n’ôte pas sa faiblesse à notre nature humaine — nous sommes tous faibles et nous sommes tous pécheurs — ; et elle ne nous ôte pas la responsabilité de demander pardon chaque fois que nous nous trompons ! Je ne peux pas être baptisé plusieurs fois, mais je peux me confesser et renouveler ainsi la grâce du baptême. C’est comme si je faisais un deuxième baptême. Le Seigneur Jésus est si bon et il ne se lasse jamais de nous pardonner. Même lorsque la porte que le baptême nous a ouverte pour entrer dans l’Eglise se referme un peu, à cause de nos faiblesses et de nos péchés, la confession la rouvre, précisément parce qu’elle est comme un deuxième baptême qui nous pardonne tout et nous illumine pour aller de l’avant avec la lumière du Seigneur. Allons de l’avant ainsi, joyeux, parce que la vie doit être vécue avec la joie de Jésus Christ : et c’est une grâce du Seigneur.

Le CD de la neuvaine est disponible à la librairie d’Etoile Notre Dame