Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

Cinquième jour de la neuvaine à saint Joseph

Saint Joseph, quand on connaît la foi de Marie, son amour, son courage, sa pureté, on comprend votre bonheur de l'avoir eue comme épouse, elle qui était digne du Fils de Dieu. 

Comme dans un foyer vraiment humain, vous avez été son mari, et elle a été votre femme.  Son Coeur vous appartenait, vous vous êtes aimés comme deux époux peuvent le faire.  Amour tendre, rempli d'attention, qui laisse percer à travers les moindres gestes, un attachement vraiment humain.  Amour fort et vigoureux qui unit solidement deux personnes entre lesquelles aucune difficulté, aucune violence, aucun malheur ne peut plus ouvrir une brèche.  Amour pur et dégagé qui entraîne avec lui la chair dans de dépassement de ses tares et de ses faiblesses.

La Vierge Marie vous avait confié son âme et son corps, elle est restée vierge parce que vous l'avez voulu avec elle.  Et votre amour mutuel s'est épanoui dans la virginité comme un signe de Dieu pour les hommes.  Tout comme Adam et Eve avaient rejeté Dieu dans l'unité de leur amour, c'est dans votre union avec Marie que le Christ Sauveur est venu parmi nous.   

Saint Joseph, apprenez-nous à aimer :  non pas dans un égoïsme où chacun se replie sur soi et se durcit contre l'autre, mais dans un don généreux qui nous engage dans les voies de la tendresse, de la délicatesse, du dévouement.  Nous le savons bien, celui qui prétend aimer et ne songe qu'à lui-même est un menteur. 

Nous ne sommes pas tous, comme vous, appelés à la virginité.  Nos unions sont bonnes selon la loi du Créateur.  Enseignez-nous la vérité dans l'amour pour qu'on puisse reconnaître sa Présence en nous.  Nous avons été remis l'un à l'autre pour nous sauver ensemble, apprenez-nous le respect de l'autre.  

Vous qui avez ouvert la voie au salut du monde dans la pureté de votre amour, rendez-nous capables d'accueillir comme vous le Fils de Dieu et d'être ses témoins dans le monde d'aujourd'hui.  Amen. 

 

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.