Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

« M » de Marie : Paris, une étape dense

L’étape parisienne a commencé le 12 août, avec une première halte en la basilique Notre-Dame du Perpétuel Secours, où la Vierge a été accueillie en présence des Chaldéens, des Coptes et d’autres rites orientaux de France. Ce 13 août, le cortège doit rejoindre la chapelle de la Médaille Miraculeuse avant une nuit de prière à la chapelle Saint-Vincent de Paul des Lazaristes. Demain, en la vigile de la solennité de l’Assomption, une grande procession partira de la chapelle de la Rue du Bac à 16h30, conduite Mgr Michel Aupetit, pour rejoindre le parvis de Notre-Dame de Paris. 

Dans la nuit du 14 au 15 août, une prière continue pour la France aura lieu en la Basilique Notre-Dame des Victoires, avec “la nuit des 1000 Ave”. Puis samedi matin, la Vierge pèlerine sera portée à dos d'homme depuis le pied des marches de la Butte Montmartre jusqu'au sommet, en procession à travers une haie d'honneur de 70 bannières représentant les saints et saintes de France et du monde, avant la messe en la basilique du Sacré-Cœur. En début d’après-midi, la Vierge ira ensuite parcourir en procession les rues de la Butte Montmartre. Une nuit de prière en la basilique du Sacré-Cœur prolongera cette journée déjà riche.

Il y a 382 ans, la consécration du Royaume de France à Marie

Le lendemain de l’Assomption et jusqu’au 20 août, l’attelage quittera la capitale et se rendra en diverses églises de région parisienne, avant de continuer de tracer sur les routes françaises son vivifiant sillage de foi, de confiance et de piété mariale. Les deux calèches se rejoindront à Pellevoisin (Indre) le 12 septembre prochain: ainsi s’achèveront ces 3 mois d’une marche accomplie sous le regard aimant de Notre-Dame, proclamée patronne principale de la France par Pie XI en 1922, sous le vocable de l’Assomption.

Dans la première bulle de son pontificat, le Souverain Pontife confirmait ainsi de son autorité apostolique l’acte solennel de consécration de la France à Marie, prononcé le 10 février 1638 par le roi Louis XIII en son château de Saint-Germain-en-Laye, connu comme le «vœu de Louis XIII». 

https://mdemarie.fr/actualite/

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.