Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

1° mars 2020 - 5°J : Premier Dimanche de Carême

Evangile selon saint Mathieu 4, 1-11 : La tentation de Jésus

« Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim. Le tentateur s’approcha et lui dit : « Si tu es le Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. » Mais Jésus répondit : « Il est écrit : Ce n’est pas seulement de pain que l’homme doit vivre, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. » 
Alors le démon l’emmène à la ville sainte, à Jérusalem, le place au sommet du Temple et lui dit : « Si tu es le Fils de Dieu, jette-toi en bas ; car il est écrit : Il donnera pour toi des ordres à ses anges, et : Ils te porteront sur leurs mains, de peur que ton pied ne heurte une pierre. » Jésus lui déclara : « Il est encore écrit : Tu ne mettras pas à l’épreuve le Seigneur ton Dieu. » 
Le démon l’emmène encore sur une très haute montagne et lui fait voir tous les royaumes du monde avec leur gloire. Il lui dit : « Tout cela, je te le donnerai, si tu te prosternes pour m’adorer. » Alors, Jésus lui dit : « Arrière, Satan ! car il est écrit : C’est devant le Seigneur ton Dieu que tu te prosterneras, et c’est lui seul que tu adoreras. » Alors le démon le quitte. Voici que des anges s’approchèrent de lui, et ils le servaient. »

Quand nous nous mettons « en désert », c’est alors que Jésus se révèle à nous. C’est comme si nous entendions à chaque fois le Père nous dire : Le voici, mon Fils, le Bien-Aimé, écoutez-le… Il est mon Bien-Aimé, votre Bien-Aimé… il est l’Ami divin… ( Matthieu 11,5). Et c’est vrai : Jésus nous attend sur le quai de nos vies. Il nous fait signe. Comme c’est merveilleux, lorsque deux personnes se font signe, se reconnaissent à l’arrivée du train, et se serrent dans leurs bras. Oui, c’est sûr. L’Ami divin se révèle. Même parfois là où on ne l’attend plus ; même quand nous sommes en révolte, il se révèle.

Combien c’est tonique de se retrouver pour « faire Carême ». On avance d’autant mieux qu’on se soutient ensemble. Prenons en mains les Evangiles. Nourrissons-nous, nourrissons le monde aux sarments des sacrements jaillis de la Résurrection. L’Ami divin, c’est Dieu-Amour pour toujours. Veillons et prions. Et tenons bon !

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.