Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

12 décembre 2018 : Notre-Dame de Guadalupe

Au VIe siècle, selon un récit légendaire, saint Grégoire le Grand aurait donné à saint Léandre, archevêque de Séville, une statue de la Vierge. Lors de l’invasion musulmane, à la fin du VIIe siècle, des fidèles cachèrent cette statue dans une grotte le long de la rivière Guadalupe, avec une lettre expliquant comment cette statue avait été envoyée de Rome à saint Léandre. Au XIIIe siècle, après la Reconquista, un vacher à la recherche d’une vache égarée tomba sur cette grotte et « vit » la Vierge lui indiquer la présence de la statue. Une église fut érigée sur le lieu et un pèlerinage régional lancé.

Ce même nom de Guadalupe a été donné par les Espagnols au lieu de l’apparition de la Vierge à l’Indien Juan Diego, en décembre 1531 au Mexique. La construction de l’église sur le Tepeyac, lancée dès 1531, fut terminée en 1709, mais ce n’est qu’en 1904 que Notre-Dame de Guadalupe reçut le statut de basilique.

Selon le récit retranscrit en nahuatl (langue aztèque) par un Indien cultivé, Antonio Valeriano – dans le Nican Mopohua (livre qui raconte), écrit entre 1 540 et 1 560 –, c’est le 9 décembre 1531, sur la petite colline de Tepeyac, proche de Mexico, qu’« une dame éblouissante de lumière » apparaît à Juan Diego, un Indien illettré baptisé depuis six ans, né Cuauhtlatoatzin (celui qui parle comme l’aigle).

Après s’être révélée comme la Vierge Marie, elle le charge de demander à l’évêque de faire construire une église sur le lieu de son apparition. L’évêque, d’abord incrédule, demande un signe. Celui-ci lui est accordé le 12 décembre, alors que la Vierge se montre pour la quatrième et dernière fois à Juan Diego.

Envoyé par la « dame » cueillir des roses au sommet de la colline, l’Indien en redescend avec son « tilma » (sorte de cape) rempli de magnifiques roses en pleine saison sèche. Chez l’évêque, Juan Diego ouvre son manteau devant les personnes réunies qui découvrent ébahis que s’est imprimée sur le tilma une image de la Vierge vêtue d’une robe rose ornée de motifs indigènes et d’une cape bleue étoilée d’où sortent des rayons de lumière.

La Vierge de Guadalupe est la sainte patronne de la ville de Mexico depuis 1737, et celle du Mexique depuis 1895. En 1951, Pie XII l’a nommée patronne de l’Amérique latine ; en 2000, Jean-Paul II l’a désignée « reine du Mexique et impératrice des Amériques ». Quant à l’Indien Juan Diego, il a été canonisé par Jean-Paul II en 2002.

Avec près de 20 millions de pèlerins par an, dont près de la moitié les jours précédant le 12 décembre, fête de la Vierge de Guadalupe, cette basilique au nord de Mexico est le second monument catholique le plus visité, après Saint-Pierre de Rome.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.