16 JANVIER 2021 : Jésus, Fils de l’homme

Daniel 7:13-14 : « Je regardai pendant mes visions nocturnes, et voici, sur les nuées des cieux arriva quelqu'un de semblable à un fils de l'homme; il s'avança vers l'ancien des jours, et on le fit approcher de lui. On lui donna la domination, la gloire et le règne ; et tous les peuples, les nations, et les hommes de toutes langues le servirent. Sa domination est une domination éternelle qui ne passera point, et son règne ne sera jamais détruit » 

On trouve plusieurs fois l'expression « Fils de l’homme » qui est attribuée à Jésus lui-même par les rédacteurs des évangiles. Elle se trouve précédemment dans la littérature hébraïque pour signifier de manière emphatique « homme». 

Jésus est appelé le « Fils de l'homme » 88 fois dans les Évangiles, cette appellation peut aussi être comprise en référence à la vision du Livre de Daniel où elle s’applique à celui à qui est donné le Royaume.

La description « Fils de l'homme » est un titre messianique. Jésus est Celui à qui fut donné la domination, la gloire et un royaume. Lorsque Jésus a utilisé cette expression, il a attribué la prophétie du Fils de l'homme à lui-même. Les Juifs de cette époque étaient intimement familier avec l'expression à laquelle il faisait référence. Jésus se proclamait lui-même comme le Messie.



Un deuxième sens de l'expression « Fils de l'homme » signifie que Jésus était vraiment un être humain. Dieu a appelé le prophète Ezéchiel : « Fils de l'homme » 93 fois. Un fils d'un homme est un homme. Jésus est pleinement Dieu (Jn 1,1), mais il était aussi pleinement humain (Jn 1,14).

1 Jean 4,2 nous dit : « Voilà comment on peut reconnaître l'Esprit de Dieu : tout esprit qui reconnaît que Jésus-Christ est venu dans la chair est de Dieu." 



Oui, Jésus était le Fils de Dieu (il était dans son essence Dieu) et Oui, Jésus était aussi le Fils de l'homme (il était dans son essence un être humain). En résumé, l'expression « Fils de l'homme" indique que Jésus est le Messie et qu'il est vraiment un être humain.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.