Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

19 août : Troisième apparition à Fatima

En 1917, dans une série d'apparitions (du 13 mai au 13 octobre), Notre Très Sainte Mère est apparue aux trois petits bergers. 

Au cours de chacune des apparitions, Notre-Dame parla aux enfants de l'importance de la prière et de la pénitence, surtout pendant les périodes troublées. 

Aujourd'hui, les mots de Notre-Dame semblent toujours  particulièrement d’actualité. 

19 août 1917 : « Je veux que vous continuiez à aller à la Cova da Iria le 13, et que vous continuiez à dire le chapelet tous les jours. Priez, priez beaucoup et faîtes des sacrifices pour les pécheurs, car beaucoup d'âmes vont en enfer parce qu'il n'y a personne qui se sacrifie et prie pour elles. »

A Fatima, Marie, vous nous avez demandé de faire des sacrifices. Les grands besoins de nos frères et sœurs qui souffrent dans notre pays et partout dans le monde nous demandent de nous sacrifier aujourd'hui. Beaucoup ont répondu à ces demandes grâce à des dons et des fournitures, ou en partant loin du confort de leur maison. Soyons tous prêts à donner ce que nous pouvons; cherchons tous à penser moins à nous-mêmes qu’à ceux qui ont moins. 

Rappelez-moi chaque matin, Marie, d'offrir à Dieu pour tous, ma journée, mes actions, mes pensées, et tous mes cadeaux de temps et d'argent. Je demande à Dieu aujourd'hui de m'aider à être motivé(e) par l'amour et la compassion dans tout ce que je fais. 

Lucie, François et Jacinthe, vous à qui Notre-Dame a demandé de prier et de faire des sacrifices pour les pécheurs qui sont abandonnés à leur solitude parce qu’il n’y a personne qui se sacrifie et prie pour eux, faites que je ressente le même attrait que vous pour toutes ces âmes en détresse. Donnez-moi votre confiance inébranlable en la bonté de Notre Dame qui déborde d’amour pour tous ses enfants et en la Miséricorde de Dieu qui veut que tous les hommes soient sauvés. Amen.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.