Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

21 avril : La Miséricorde divine découle du culte du Sacré-Cœur

La Miséricorde divine découle du culte du Sacré-Cœur

Lamentations 3,32 :« Mais, lorsqu'il s’afflige, Il a compassion selon sa grande miséricorde.»

Psaume 103,17 :« Mais la bonté de l'Éternel dure à jamais pour ceux qui le craignent, Et sa miséricorde pour les enfants de leurs enfants. »

Dans le culte du Sacré-Cœur de Jésus nous vénérons surtout l'amour humain du Seigneur Jésus envers le genre humain, à côté de Son amour divin pour nous, lequel, en tant qu'un amour envers la misère est miséricorde Divine.

Dans le culte de la Miséricorde Divine, l'objet matériel direct c'est le sang et l'eau qui avaient jaillis du côté transpercé du Sauveur sur la croix. Ils sont un symbole de l'Église (...). Ce sang et cette eau coulent incessamment dans l'Église en tant que grâces purifiant l'âme (au sacrement du baptême et de pénitence) et la vivifiant (au Sacrement de l'Autel), et leur auteur est l'Esprit Saint que le Sauveur avait communiqué aux Apôtres. (...) L'objet formel de ce culte est la Miséricorde infinie du Dieu le Père, Fils et Esprit Saint envers l'homme déchu. C'est l'amour de Dieu envers le genre humain, puisque ce n'est pas un amour qui se complaît de la perfection, mais un amour plein de compassion envers la misère...

Il s'ensuit que le culte de la Miséricorde Divine est une conséquence logique du culte du Sacré-Cœur de Jésus avec lequel il était lié, et maintenant il se présente séparément et il ne s'identifie pas avec l'autre, car il possède un autre objet matériel et formel ainsi qu'un but tout à fait différent : il fait appel  aux Trois Personnes de la Sainte Trinité, et non pas à la Deuxième Personne uniquement, comme le culte du Sacré-Cœur. L'homme contemporain a besoin de confiance en Dieu. JÉSUS, J'AI CONFIANCE EN TOI, et par Ton intermédiaire j'ai confiance au Père et en l'Esprit Saint…

Le culte de la Miséricorde Divine - de cette miséricorde dont Dieu nous fait don dans le sacrement de pénitence, fait partie des cultes qui conviennent à toutes les âmes. En effet, ce culte tend à glorifier le Sauveur Miséricordieux non pas dans un état ou dans un mystère particulier, mais dans Sa miséricorde universelle dans laquelle tous les mystères trouvent leur explication la plus profonde. Et tout en restant nettement distinct, ce culte enferme quelque chose d'universel. Parce que nous rendons hommage à la Personne glorieuse de Dieu fait Homme. C'est ce qui est exprimé par l'oraison jaculatoire : JÉSUS, J'AI CONFIANCE EN TOI. Cette oraison réveille dans l'âme humaine tant un sentiment d'être misérable et pécheur que la vertu de confiance qui est le fondement de notre justification. (Extraits de la lettre apostolique du pape François, Misericordia et miseria) 

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.