Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

22 août 2018 : Mémoire de la Vierge Marie, Reine

Cette fête a été instituée par le pape Pie XII en 1954. Désormais, la mémoire de « Marie Reine » est placée au 22 août, à l’octave du 15 août. Le calendrier liturgique suit l’ordre des mystères glorieux dans la récitation du rosaire : 4° mystère, l’Assomption ; 5° mystère, le Couronnement de la Vierge.

Depuis le Moyen-Age, les artistes ont très souvent représenté Marie, le front ceint d’une couronne royale. Le couronnement est réservé à la Vierge : la tête des saints est simplement entourée d’une auréole.

Sur les quatre antiennes mariales qui, selon les temps liturgiques, concluent la prière des complies, trois d’entre elles donnent à Marie son titre royal : Salve Regina, Regina caeli, Ave Regina caelorum. Toutes ces antiennes datent, au minimum, du haut Moyen-Age.

Donc, si la célébration liturgique est récente, la vénération de Marie comme reine est bien plus ancienne

Elle est notre Reine parce qu’elle est la Mère de Celui en qui nous sommes enfants de Dieu. La première oraison de la Messe le dit clairement : « Dieu qui as voulu que la Mère de ton Fils soit notre Mère et notre Reine fais que, soutenus par son intercession, nous obtenions dans le ciel la gloire promise à tes enfants. »

Marie n’arrête jamais le regard sur elle-même. La Vierge couronnée de Lourdes est tournée vers la basilique du Rosaire où est célébrée l’Eucharistie, « pour la gloire de Dieu et le salut du monde ».

Marie est celle qui a tout reçu, même la royauté. Mais elle est « l’aurore de l’Église triomphante », guidant et soutenant l’espérance du peuple encore en chemin (préface du 15 août). La royauté est la promesse liée à la première des Béatitudes : « Bienheureux les pauvres, car le Royaume des cieux est à eux ».

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.