Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

24 mai : Notre-Dame Auxiliatrice, Secours des chrétiens, Italie

Marie Auxiliatrice, ou Marie, Secours des chrétiens est un des vocables sous lesquels les fidèles catholiques vénèrent la Vierge Marie.

Saint Jean Chrysostome semble être le premier à avoir mentionné ce titre marial. C’est aux environs de 345. A partir du Moyen Age le titre de Marie Auxiliatrice, Secours des chrétiens, est particulièrement associé à la défense de l'Europe chrétienne, y compris l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient, contre les peuples non-chrétiens qui la menacent. Face à l’Empire ottoman dont les armées envahissaient et subjuguaient de plus en plus de régions chrétiennes le pape Pie V appelle à la formation d’une coalition des forces chrétiennes d’Europe pour faire face à cette menace. Il appelle tous les croyants à prier Marie, Secours des chrétiens, pour soutenir les soldats. En 1571 les Turcs subissent une défaite navale majeure au large de Lépante, et leur suprématie maritime est brisée. La défaite des Turcs musulmans est attribuée à l'intercession de Marie Auxiliatrice.

Le plus important sanctuaire à Marie Auxiliatrice se trouve à Turin

Au XXe siècle, le concile Vatican II confirme le titre marial d’Auxiliatrice dans sa Constitution dogmatique sur l’Église, ‘Lumen Gentium’: « Aussi la bienheureuse Vierge est-elle invoquée dans l'Église sous les titres d'Avocate, d'Auxiliatrice, d'Aide et de Médiatrice. » Liturgiquement Marie Auxiliatrice est fêtée le 24 mai.

La fête liturgique de Marie Auxiliatrice fut instituée dans des circonstances dramatiques par le pape Pie VII. Arrêté par Napoléon en 1808 et retenu prisonnier, d’abord à Grenoble puis à Fontainebleau, Pie VII ne se laisse pas intimider par l’empereur, ce qui lui donna un immense prestige dans toute l’Europe, même protestante et orthodoxe. Ramené à Savona (Ligurie) en janvier 1814, après la défaite napoléonienne de Leipzig de 1813, il fut libéré le 17 mars suivant, veille de la fête de Notre-Dame de Miséricorde, patronne de la ville de Savona. Pie VII rentre définitivement à Rome le 7 juillet 1815. En nouvelle marque de reconnaissance à Dieu et la Vierge Marie il institue la fête universelle de la Vierge Marie Auxiliatrice.

La dévotion envers la Vierge Marie-Auxiliatrice se répand. En Italie elle est particulièrement encouragée par saint Jean Bosco, fondateur des Salésiens, qui, en 1865, construit à Turin une grande basilique en son honneur et plaça la congrégation féminine qu’il fonda sous sa protection : les ’Filles de Marie Auxiliatrice’. À la suite de Don Bosco les sœurs et pères salésiens ont beaucoup contribué à promouvoir la vénération à Marie Auxiliatrice. Nombre de leurs établissements sont placés sous sa protection.

Le jour de sa fête l’Église souligne deux aspects de l’assistance que peut donner la Vierge Marie Auxiliatrice. Son assistance est demandée dans la lutte contre la tentation et le péché que connait le croyant. Son assistance est également demandée par les communautés chrétiennes dans leurs luttes contre des forces antichrétiennes.

Prière de Saint Jean Bosco à Marie Auxiliatrice :
« O Marie, Vierge puissante, vous êtes la grande et illustre protectrice de l'Église; vous êtes l'aide merveilleuse des chrétiens; vous êtes terrible comme une armée en ligne de bataille. Vous qui seule avez détruit toutes les hérésies dans le monde entier, protégez-nous dans notre détresse, dans notre lutte et dans notre défense difficile contre l'ennemi; et, à l'heure de notre mort, accueillez nos âmes au Paradis. Amen. »

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.