3 avril 2021 : Dieu est riche en miséricorde

Jn 1,18; He 1,1-2 : « Quand Christ est devenu Dieu Homme c’était pour que l’homme participe à la vie divine. Le Dieu qui est riche en miséricorde, est celui que Jésus Christ nous a révélé comme Père. C’est lui son Fils qui nous a manifesté et fait connaître Dieu en lui-même. »

Jean 13,1 : « Jésus, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu’au bout. » 

L’évangéliste introduit le récit de la dernière Cène par ces mots. Ce dernier repas est précisément le signe de l’immense amour avec lequel le Christ, l’agneau de Dieu, nous a aimés jusqu’au bout. Ce soir-là, les enfants d’Israël ont mangé l’agneau, comme Moïse l’a prescrit pour commémorer l’exode et l’esclavage en Egypte.

Jésus fait la même chose avec ses disciples, fidèle à leur tradition qui était une annonce de la Nouvelle Alliance et de la nouvelle loi. Que signifie "il les aima jusqu’au bout " ? Cela signifie que son amour pour nous l’emmène jusqu’à l’accomplissement suprême de sa mort sur la croix. Dieu allait révéler combien il a aimé le monde, et comment il est arrivé à la limite extrême du don, au point de donner son Fils unique.

Ce jour-là, Jésus a démontré qu’" il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. " (Jean 15,13).

Quand Pierre touche le fond, il rencontre le regard de Jésus qui, avec patience, sans paroles, lui dit : « Pierre, n’aie pas peur de ta faiblesse, aie confiance en moi ». Pierre comprend, sent le regard d’amour de Jésus et pleure. Hom. 7.04.2013 

Neuvaine à la Miséricorde divine - Deuxième jour – Samedi Saint 

"Aujourd'hui, amène-moi les âmes sacerdotales et religieuses et immerge-les dans mon insondable Miséricorde. Ce sont elles qui m'ont donné la force d'endurer mon amère Passion. Par elles comme par des canaux, ma Miséricorde se répand sur l'humanité."

« Sache ma fille que comme tu désires ardemment t’unir avec moi dans la sainte Communion, moi aussi je désire me donner complètement à toi. Et comme récompense pour ton ardeur, repose-toi près de mon cœur. La vie éternelle doit déjà commencer ici sur cette terre par la sainte Communion. Chaque communion rend capable d’être en relation avec Dieu pour toute l’éternité. » (§ 826, 1810 PJ)

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.