Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

31 août 2020 : Mois d’août du Cœur Immaculé de Marie

Dieu a commencé dans le Cœur de Marie, l’œuvre de notre Rédemption, puisque c’est dans son « Fiat » que cette œuvre a commencé : « Marie dit alors : « Je suis la servante du Seigneur : qu’il m’advienne selon ta parole ! » (Lc 1,38) « Et le Verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous » (Jn 1,14).

Ainsi, dans la plus étroite union possible entre deux êtres humains, le Christ a commencé en Marie l’œuvre de notre salut. Les battements du Cœur du Christ sont les battements du Cœur de Marie ; la prière du Christ est la prière de Marie ; les joies du Christ sont les joies de Marie ; de Marie, le Christ a reçu son Corps et son Sang, qui ont été respectivement immolé et versé pour le salut du monde. Donc, Marie est devenue une avec le Christ, elle est la co-rédemptrice du genre humain. Avec le Christ dans son sein ; avec Jésus dans ses bras ; avec le Christ à Nazareth et dans sa vie publique ; avec Jésus-Christ elle est montée au Calvaire, elle a souffert et a été en agonie, recueillant en son Cœur Immaculé les dernières douleurs du Christ, ses dernières paroles, son ultime agonie et les dernières gouttes de son sang pour les offrir au Père.

Marie est restée sur terre pour aider ses autres enfants à compléter l’œuvre rédemptrice du Christ, conservant celle-ci en son Cœur, comme en une source de grâce – Ave gratia plena – pour nous communiquer les fruits de la vie, de la passion et de la mort de Jésus-Christ, son Fils. 

Consécration au Cœur Douloureux et Immaculé de Marie pour le 31 août

Cœur de Jésus, percé par la lance, qui nous aimez tant et qui voulez tant nous sauver,

Sauveur tout aimant, je viens me consacrer au Cœur douloureux et immaculé de votre Mère bien-aimée. 

Oui, sainte Mère de Dieu; je me consacre à vous entièrement, pour toujours et je me confie  à votre Cœur douloureux et immaculé,  pour que vous m'inspiriez  et me dirigiez dans l'amour  et la reconnaissance à l'égard de votre divin Fils. 

Faites que mon cœur ne soit plus un cœur égaré, mais qu'il soit embrasé au feu de votre propre Cœur, pour s'attacher par-dessus tout à aimer  et à servir votre divin Fils. 

O vous, les deux saints Cœurs de Jésus et de Marie, qui avez toujours été unis pour opérer notre rédemption: sauvez-moi;  sauvez-nous;  sauvez l'Eglise  et notre patrie  et rendez mon cœur semblable aux vôtres.  Amen.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.