Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

4 avril 2016 : L'annonciation à la Vierge Marie

En 2016, le 25 mars est le Vendredi Saint, la fête de l'annonciation est donc reportée au 4 avril 2016.

La scène nous est bien connue. Dieu propose et attend une réponse. Ce sera "Qu'il me soit fait selon ta parole." Elle devient la Mère de Dieu et du Sauveur avant de devenir, au pied de la croix, la Mère de l'Église. Cette fête est d'abord la fête de l'Incarnation puisque Dieu commence en Marie sa vie humaine qui conduira ce minuscule embryon jusqu'à la Croix et la Résurrection, jusqu'à la Gloire de Dieu. 
Ainsi quand fut venue la plénitude des temps, pour nous les hommes et pour notre salut, par l’Esprit Saint, le Fils unique de Dieu, qui était avant tous les siècles, a pris chair de la Vierge Marie et s’est fait homme.

Pour vivre la messe à l’école de Marie

L’avez-vous remarqué : la scène de l’Annonciation telle qu’elle est rapportée par saint Luc suit en quelque sorte le schéma d’une messe ? 

Il y a d’abord la salutation de l’ange comme celle du célébrant à l’assemblée : « Dominus vobiscum, le Seigneur avec vous ! » Puis le trouble de la Vierge qui correspond à la liturgie pénitentielle. L’écoute du message de l’ange qui est la liturgie de la Parole. La question de la Vierge « comment cela va-t-il se faire ? » n’est-elle pas celle à laquelle doit répondre toute homélie ? Comment la Parole proclamée va-t-elle prendre chair dans nos existences ? La seule réponse possible est celle de l’ange : « l’Esprit Saint viendra sur toi ». Voilà l’épiclèse de la messe. 

Le même Saint-Esprit qui donne à Marie de concevoir la chair du Fils de Dieu fait du pain et du vin le Corps et le Sang du Seigneur. Quelle enthousiasme dans la réponse de Marie : « Fiat, oh oui qu’il en soit ainsi ! » N’est-ce pas avec cet empressement amoureux que le communiant prononce un sonore amen au moment où le prêtre lui présente le Corps du Christ ?  (…) « Alors l’ange la quitta. » C’est le temps de l’envoi : « Allez dans la paix du Christ ! »

  1. Guillaume de Menthière

Dans L’Eucharistie à l’école de Marie, 2 juin 2008

 

 

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.