9 novembre 2021 : saint Théodore

Théodore, soldat romain, né en Syrie vers l'an 270, se convertit au christianisme, et ameutant la foule par ses prédications, fit mettre le feu au temple de Cybèle qui fut complètement détruit. L'empereur Dioclétien le fit enfermer aussitôt à Amaséa, ville de la province du Pont en Asie Mineure. Une nuit, garrotté étroitement dans sa prison et gardé à vue, le gouverneur vint l'interroger une dernière fois avant de le livrer au supplice : il fut décapité.
Le Seigneur lui apparut dans la prison au milieu d'un nuage entouré de deux anges portant, l'un une couronne et l'autre la palme des martyrs. Saint Théodore fut exécuté et eut la tête tranchée, le 9 novembre de l'an 301.

Sa vie, déjà exemplaire, fut embellie avec le temps. On lui attribua l'exploit d'avoir mis à mort un dragon, comme saint Georges et saint Dimitri. Tous trois d'ailleurs sont les "trois grands soldats martyrs" des Orientaux.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.