Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

Circulation d’amour – Episode 84

Nous étions en 2010, les difficultés de marché commençaient même à notre petit niveau de produire leurs effets. Pendant plusieurs mois les demandes de nos clients pour des événementiels olfactifs, lancements de nouveaux produits, ou promotions furent réduites à leur plus simple expression. La réduction drastique de leurs budgets de communication en termes événementiels provoquait d’importantes conséquences dans la profession.

Il devenait indispensable de nous remettre en cause afin de trouver un nouveau positionnement qui nous permette de continuer à développer ou tout simplement à exister. L’énergie dissipée à me défendre contre les attaques de Ahriman avait été très importante pendant plus de deux années jusqu’en 2010. Mais depuis quelques mois le positif semblait reprendre le dessus malgré le procès en cours. Je me rendais compte que la rupture de tout contact avec cet individu, réalisée sur les conseils identiques de mon avocat et de deux experts médicaux qui ne se connaissaient pas entre eux (celui de la sécurité sociale et celui de la caisse des cadres) commençait à porter ses fruits. J’essayais de me remettre doucement de mes émotions. Bridget et Stéphane m’avaient largement aidé dans ce sens. Mais je m’imaginais tel un boxeur qui venait de perdre un combat aux points, la tête tuméfiée, le cerveau embrumé, les jambes flageolantes. Dans le fond je ne pensais pas à mes blessures, je ne considérais pas tout cela comme une défaite. Mais je n’aspirais qu’à un repos salutaire qui me permettrait de comprendre ce qui venait d’arriver, comme sorti d’une spirale infernale qui me laissait sur le côté, las, épuisé, mais conscient de tous les détails vécus. Je devinais poindre en moi les prémices d’une joie intérieure diffuse, encore indicible, mais pourtant bien réelle. Le fond était resté intact.

Mes envies d’innovation refaisaient surface, j’étais à nouveau entré à contrario dans une spirale positive, malgré les difficultés économiques. L’innovation nécessite une petite dose de stress pour la partie créativité et beaucoup de sérénité pour la phase exécution. Malgré le fait d’en connaître certains ingrédients, les recettes n’existent pas. Il faut essayer d’être le plus possible à l’écoute des besoins de ses clients, ce qui permet naturellement de comprendre leurs demandes et par conséquent de leur proposer des solutions adaptées, ou à les créer de toute pièce si elles n’existent pas au moment...

 

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.