Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

Consécration aux Cœurs unis de Jésus et de Marie en ce dimanche de la Miséricorde

Proposition de prière pour notre consécration Dimanche prochain, à partir de la recommandation du « Parcours Miséricorde » :
 

Seigneur

En ce dimanche où nous célébrons ta sainte Miséricorde, nous nous consacrons au Cœur sacréde Jésus d’où a jailli l’amour de Dieu, uni au Cœur immaculé et douloureux de sa mère, laVierge Marie.

Nous consacrons à leurs deux Cœurs nos vies, nos familles, notre pays, la France, et le mondeentier, en cette période d’épidémie et d’incertitude qui touche les plus isolés et les plus fragiles.

Nous te demandons pardon pour nos manquements et en particulier pour les infidélités de laFrance à l’Alliance avec la Sagesse éternelle. En nous unissant, avec Marie, au sacrifice de réparation de Jésus, nous t’adressons avec lui cette prière : « Père, pardonne-leur : ils nesavent pas ce qu’ils font ».

Par l’offrande de nos vies au service du Bien commun, nous nous unissons avec Marie à l’offrande d’amour de Jésus et avec lui nous disons : « Me voici, je viens, ô Dieu, pour faire ta volonté ».

Nous te supplions de nous venir en aide et d’alléger le fardeau qui pèse sur notre pays, et, sûrs de ta Miséricorde, nous disons : « Jésus, j’ai confiance en toi ».

En allant au Cœur de Jésus par le Cœur de Marie, nous lui demandons par l’intercession de saMère, de bénir et de protéger notre Eglise pour la rendre de plus en plus fervente et missionnaire, rayonnante de la Miséricorde divine auprès de tous, dans le souffle de ton Esprit Saint.

Dans la lumière de la Résurrection, Seigneur, nous te demandons de redonner à la France età notre monde, l’espérance et la paix, et d’écarter cette épidémie. Amen.


 
Notre Père...
Je vous salue Marie...
Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit.
Cœur Sacré de Jésus, j'ai confiance en toi,
Cœur Immaculé et Douloureux de Marie, protège-nous.

 

-----------------

Lettre de "Marie de Nazareth"

Objet : Avec tous ceux qui se sentent déjà prêts aujourd’hui, saisissons l’occasion de la fête de la Divine Miséricorde pour consacrer spécialement aux cœurs unis de Jésus et de Marie nos personnes, nos familles, notre pays et le monde entier !

Chers amis,
 
Jésus-Christ est ressuscité !
Il est vraiment ressuscité !
 
Aujourd’hui plus que jamais, en ces temps particuliers, nous sommes appelés à une vie nouvelle d’union avec le Christ, et nous sommes peut-être aussi appelés à des engagements nouveaux.
 
Dans les derniers jours, plus de 50.000 personnes ont signé la supplique pour la consécration de la France aux deux Cœurs de Jésus et de Marie : c’est un très bel élan qui semble témoigner d’un appel de Dieu, mais comment lui donner suite ?
 
Comme le rappelait Mgr Éric de Moulins Beaufort, président de la Conférence des évêques de France, dans la lettre qu’il nous a écrite, un acte de consécration sérieux nécessite une préparation sérieuse: et, grâce à Dieu, c’est ce que nous ont proposé sept évêques de France, pendant l’Octave Pascale, de demain lundi à dimanche prochain, à travers ce magnifique « Parcours Miséricorde » qui a pour but de préparer une consécration personnelle aux Cœurs du Christ et de sa Mère.
 
À l’issue de ce parcours, le Dimanche de la Miséricorde, tous ceux qui le souhaitent et tous ceux qui se sentent déjà prêts, qu’ils soient simples fidèles, religieux, prêtres, évêques ou cardinaux, pourront donc déjà se consacrer aux Cœurs du Christ et de Marie et associer à leur engagement, leur famille, leurs amis, leur pays et le monde.
 
En faisant cela, nous solliciterons spécialement la Miséricorde de Dieuen cette grande fête de la Miséricorde instituée par saint Jean-Paul II. « La fête de la Miséricorde est issue de mes entrailles » disait le Christ à sainte Faustine en précisant : « en ce jour les entrailles de ma Miséricorde sont grandes ouvertes (…) en ce jour sont ouvertes toutes les sources divines par lesquelles se répandent les grâces »
 
Il serait très beau que nous soyons ainsi nombreux à prendre dimanche prochain, à l'image de saint Joseph, premier et modèle des consacrés, unengagement aussi sérieux que possible de consécration aux deux Cœurs unis de Jésus et de Marie !
 
En attendant mieux, que tous ceux d’entre nous qui se sentent prêts saisissent déjà cette occasion particulière d’exercer notre sacerdoce baptismal, qui est aussi un sacerdoce royal, à notre mesure, en faveur de nos personnes, de nos familles, de nos amis, de nos communautés, et en faveur également de notre pays et du monde entier !
 

 

 

 

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.