Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

Construction du rosaire : Au XXI° siècle

Au XXI° siècle

Le pape Jean Paul II (1920-2005) proclame une année du Rosaire. Il lance un cri poignant à tous les chrétiens : « Que mon appel ne reste pas lettre morte !» Il ajoute aux quinze mystères, joyeux, douloureux, glorieux, des « petits nouveaux », les cinq mystères lumineux. Depuis octobre 2002, par la décision du Pape Jean-Paul II, le Rosaire se compose maintenant de 203 Ave Maria (Je vous salue Marie).

Saint Jean Paul II écrit une lettre apostolique sur le rosaire « Rosarium Virginis Mariae », dans laquelle il dit : « Cependant, la raison la plus importante de redécouvrir avec force la pratique du Rosaire est le fait que ce dernier constitue un moyen très valable pour favoriser chez les fidèles l'engagement de contemplation du mystère chrétien, comme une authentique “pédagogie de la sainteté”: «Il faut un christianisme qui se distingue avant tout dans l'art de la prière». Alors que dans la culture contemporaine, même au milieu de nombreuses contradictions, affleure une nouvelle exigence de spiritualité, suscitée aussi par les influences d'autres religions, il est plus que jamais urgent que nos communautés chrétiennes deviennent « d'authentiques écoles de prière ».

Le Rosaire se situe dans la meilleure et dans la plus pure tradition de la contemplation chrétienne. Développé en Occident, il est une prière typiquement méditative et il correspond, en un sens, à la « prière du cœur » ou à la « prière de Jésus », qui a germé sur l'humus de l'Orient chrétien.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.