Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

Douleur de Marie : Marie voit Jésus partir à 30 ans

A mesure que Jésus croissait en âge. A mesure qu'approchait le temps marqué pour la Passion de son Fils, elle sentait en son cœur de Mère plus cruellement déchiré par le glaive prédit par Siméon dans le temple. Si donc Jésus, notre Roi, et sa très sainte Mère, n'ont pas refusé, par amour pour nous, d'endurer durant toute leur vie, une peine si amère, avons-nous le droit de nous lamenter, quand nous avons quelque chose à souffrir ? 

Marie savait que Jésus devait quitter la maison familiale pour accomplir la mission. Mais quel déchirement pour la Mère. Elle accepte son départ dans les larmes. Le plan de Dieu le demande : Le Christ Epoux une fois baptisé, il fallait que la chambre des noces ouvre ses portes lumineuses ; pour que l'Esprit saint descendît et que la voix du Père se répandît, il fallait que fussent haussées les portes du ciel : "Voici les cieux s'ouvrent à Lui, et qu'une voix déclare : Celui-ci est mon Fils, mon Aimé ! Celui en qui je me complais !"

Il s'est manifesté sur la terre, sans se séparer du Père ; et le Père fait descendre l'Esprit Saint sur celui qui reçoit le baptême, sur celui à qui est rendu témoignage. Pourquoi donc tout cela ?

Saint Hippolyte : « Tu vois, fils bien-aimé, de combien et de quels avantages nous allions être lésés, si le Seigneur avait cédé à Jean Baptiste, et avait repoussé le Baptême. Les cieux seraient encore fermés devant lui. Nous serions restés ici-bas, nous n'aurions pas été élevés avec lui. Mais que seulement le Maître soit baptisé, "et il a renouvelé le vieil homme", il lui a de nouveau confié la grâce de l'adoption. En effet aussitôt que Christ est baptisé, les cieux s'ouvrirent à lui ; il y eut réconciliation du monde visible avec l'Invisible. Les armées du ciel se réjouirent, les maladies sur terre firent guéries. On vit cet événement inouï : l'hostilité changée en amitié. »

Prière 

Ô Vierge Sainte ! par ces inexprimables tourments que vous avez endurés sans vous plaindre, quand debout au pied de la croix, vous avez entendu votre Fils vous recommander à Saint Jean, jeter un grand cri et remettre son esprit entre les mains de Dieu son Père, secourez-nous à la fin de notre vie.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.