Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

Feuilleton « Un Regard sur l’Eternité » : Episode 36

Quand j’ai essayé d’avancer vers ce nouveau monde, Jésus a repris sa place comme avant sur le seuil de la porte.

La Bible dit que Jésus est la porte et que si tu entres par Lui, tu entreras et sortiras et trouveras des pâturages verts. Il est la porte vers la vie. Jésus est le chemin, la vie et la

vérité. Nul ne vient au Père que par lui. Il est le seul chemin. Il n’y a qu’un seul passage étroit qui mène à son royaume. Il n’y a que peu qui le trouvent. La plupart des gens trouvent l’autoroute qui descend vers l’enfer.

Jésus me posa cette question : « Ian, maintenant que tu as vu, souhaites-tu retourner ? » J’ai pensé : « Retourner ? Bien sûr que non ! Pourquoi voudrais-je retourner ? Pourquoi retourner à la misère et à la haine ? Non, je n’ai aucune raison d’y retourner. Je n’ai ni femme ni enfants, et il n’y a personne qui m’aime vraiment. Tu es la seule personne qui ne m’ait jamais aimé tel que je suis. Je veux rester en Ta présence à jamais. Je veux entrer ici. »

Mais il n’a pas bougé, alors j’ai regardé en arrière une dernière fois, en disant : « Adieu, monde cruel – je m’en vais ! »

En faisant cela, j’ai vu une nette vision de ma mère qui se tenait devant le tunnel. Quand je l’ai vu, je savais que je venais de mentir ; il y avait bien une personne qui m’aimait – ma chère Maman.

Non seulement elle m’avait aimé, mais je savais qu’elle avait prié pour moi chaque jour de ma vie, et qu’elle avait essayé de me montrer Dieu.

Dans mon orgueil et mon arrogance je m’étais moqué de ses croyances. Mais elle avait eu raison, qu’il y avait bien un Dieu, un paradis et un enfer. Je me suis rendu compte à quel point il serait égoïste de franchir le seuil du paradis et de laisser ma mère croire que j’étais allé en enfer. Elle ne saurait pas que j’avais prié sur mon lit de mort, que je m’étais repenti de mes péchés et que j’avais reçu Jésus comme mon Seigneur et mon Sauveur.

Elle aurait reçu tout simplement, de l’île Maurice, un cadavre dans un cercueil.

Alors j’ai dit : « Dieu, il n’y a qu’une personne pour laquelle je veux vraiment retourner, et c’est ma maman. Je veux lui dire que ce qu’elle croit est vrai, qu’il y a un Dieu vivant, qu’il y a le paradis et l’enfer, qu’il y a une porte qui est Jésus-Christ, et que ce n’est que par Lui que nous pouvons y entrer. »...

 

 

 

 

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.