Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

L’Avent 2018

Nous voici arrivés au début de l'année liturgique. Tous nos projets ou vœux formulés à l'aube de 2018 ne se sont peut-être pas toujours concrétisés selon nos désirs et cela nous laisse un goût amer ou même quelques réelles déceptions. Ou bien au contraire, jubilons-nous car nos projets se sont réalisés au-delà de nos espérances !

Cependant, comme le rappelait sœur Marie du Sacré Cœur Bernaud, fondatrice de la Garde d'honneur du Sacré-Cœur, le plus important est qu'en chaque événement et situation vécus ou à venir, heureux ou malheureux, nous correspondions en tout point à la Grâce et à la Volonté de Dieu !

Les années se succèdent pour nous, les bienfaits de Dieu ne s’arrêtent pas. Si nous pouvions calculer toutes les grâces reçues depuis que nous sommes au monde, le nombre de nos battements de cœur n’y suffirait pas ! Or ce n’est pas le temps lui-même qui a du prix, c’est la grâce de Dieu qu’il renferme et l’usage que l’on en a fait. Qu’importent les années accumulées jusqu’à devenir centenaire si l’on a négligé de les bien employer avec la grâce de Dieu.

Craignez, nous dit St Augustin, de voir Jésus passer et s’éloigner pour ne plus revenir. Quand Jésus n’est plus là, c’est le vide, la désolation et la mort. Quand Dieu n’habite plus dans une nation, dans les âmes, ou dans une époque, les malheurs surviennent.

Soyons donc attentifs aux grâces que Dieu veut nous donner. L’âme dissipée n’entend pas la voix du Seigneur mais à l’âme recueillie, Il se révèle par un souffle léger, un murmure, un regard. Tout parle de Dieu à un cœur fidèle. C’est une œuvre à deux que d’entreprendre de correspondre à la Grâce, cela ne demande que notre bonne volonté ! Les forces, les lumières, Dieu nous donnera tout. A Lui reviendra tout l’honneur mais à nous le profit ! Correspondons à la Grâce ! Sœur Marie du Sacré Cœur Bernaud 

Les jours de l’Avent nous procurent paix, joie, lumière puisque l’Avent est le temps de l’Attente du Sauveur. Mais il faut être vigilants, persévérants, car l’évangéliste nous le rappelle : « Veillez donc car vous ne connaissez pas le jour où le Seigneur viendra.

«Venez, marchons à la lumière du Seigneur», nous dit le prophète Isaïe (2,5). «La nuit est bientôt finie, le jour est proche, revêtons-nous pour le combat de la lumière», nous déclare l’apôtre Paul (Rm 13,13-14).

Viens Seigneur, viens nous sauver !

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.