Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

Le véritable esprit de Noël

Le pape François nous encourage : « Laissons-nous toucher par la tendresse qui sauve ; approchons-nous de Dieu qui se fait proche, arrêtons-nous pour regarder la crèche, imaginons la naissance de Jésus : la lumière et la paix, la plus grande pauvreté et le refus », a insisté le Pape. Car Dieu, venait-il de rappeler, n’est pas apparu « dans la salle noble d’un palais royal, mais dans la pauvreté d’une étable ; non dans les fastes de l’apparence, mais dans la simplicité de la vie ; non dans le pouvoir, mais dans une petitesse qui surprend. Et pour le rencontrer il faut aller là, où il se tient : il faut s’incliner, s’abaisser, se faire petits ». Et c’est pourquoi L’Enfant qui naît nous interpelle : « Il nous appelle à laisser les illusions de l’éphémère pour aller à l’essentiel, à renoncer à nos prétentions insatiables, à abandonner l’insatisfaction pérenne et la tristesse pour quelque chose qui toujours nous manquera ».

D’inviter alors chaque croyant  à entrer dans Noël avec les bergers, « les exclus d’alors », pour savourer avec eux, en Jésus, « le véritable esprit de Noël : la beauté d’être aimés de Dieu ». Leur garantissant à tous que « laisser ces choses pour retrouver dans la simplicité de Dieu-enfant la paix, la joie, le sens de la vie », ne peut que faire du bien. Les bergers l’ont compris, cette nuit-là : personne n’est exclu aux yeux de Dieu. Comme eux, « nous aussi, laissons-nous interpeller et convoquer cette nuit par Jésus, allons à Lui avec confiance, à partir de ce en quoi nous nous sentons exclus, à partir de nos limites ».

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.