Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

Méditation pour le 2 février

La prophétie de Siméon à Marie fut sans doute une grande douleur. Marie avait respecté les prescriptions de la Loi de purification (Exode 13, 2-13), même si cette Loi ne La concernait pas directement. Etant donné qu’Elle a été conçue sans péché, Elle est venue au Temple non pas pour se purifier, mais pour offrir à Dieu le Fils qu’Elle avait reçu de la part de Dieu.

O ma Mère, Mère si affligée, les paroles de Siméon ont changé toute la joie de Votre Cœur en une amère désolation. Après avoir reçu Votre Divin Enfant entre ses bras et rendu grâce à Dieu de voir la Lumière et le Salut du monde, il vous prédit que Votre Fils serait en butte à toutes les contradictions et persécutions des hommes et traité comme un scélérat. Pendant trente-trois ans Vous endurez cette peine, gardant la pensée continuelle de la Passion de Votre Fils. Et pourtant Vous ne perdez pas la paix de l’âme. Quand nous sommes sous le coup d’une grande épreuve, imaginons Jésus nous encourager, comme Vous, à souffrir en aimant.

Le cœur de ma Mère est un cœur transpercé. Contemplons le cœur de Marie enflammé par une blessure d’amour. "Une épée percera votre cœur." On ne peut pas prétendre marcher dans les pas de Jésus sans accepter les blessures de l’amour. Prétendre avoir le Christ comme idéal et ne pas avoir goûté à son calice amer, c’est ou bien vivre une illusion ou bien avoir perdu le Christ véritable. Ma Mère dans le ciel m’enseigne qu’être proche de Jésus veut dire laisser la lance qui l’a percé m’atteindre. Pour aimer authentiquement, apprenons de Marie. Avec elle nous devons accepter l’oblation de la partie profonde et essentielle de notre être afin de vivre près de notre bien-aimé.

Oh ! De quelle manière Marie a offert à Dieu, avec un grand amour et publiquement, celui qu’Elle n’a jamais cessé de Lui offrir dans le temple de son cœur ! Elle savait que cet Enfant appartenait plus à Dieu qu’à Elle. Cela l’a poussé à l’offrir avec un cœur humble et dans l’action de grâce, à la manière d’un sacrifice saint et sans tache.

Ce qui coûte le plus à son cœur, c’est d’offrir son Fils au Père céleste, sachant qu’il sera l’Agneau divin qui vient racheter tous les hommes. Son cœur se serre en pensant aux souffrances annoncées par Siméon. Il va lui falloir consentir à voir Jésus expier sous ses yeux au milieu des supplices. Mais le cœur de Marie est toujours soumis par amour à la divine volonté. Sa générosité, son adhésion entière à cette volonté, lui aurait fait immoler elle-même son Fils qui lui était si cher. Nouvel Abraham qui allait sacrifier Isaac, Marie est un modèle d’union à Dieu, pour nous.

 

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.