Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

Message du 25 février 2017, et commentaire

« Chers enfants, aujourd’hui je vous appelle à vivre profondément votre foi et à prier le Très-Haut afin qu’Il la fortifie, afin que les vents et les tempêtes ne puissent pas la briser. Que les racines de votre foi soient la prière et l’espérance en la vie éternelle. Dès maintenant, petits-enfants, travaillez sur vous-mêmes en ce temps de grâce, où Dieu vous donne la grâce qu’à travers le renoncement et l’appel à la conversion, vous soyez des personnes de foi et d’espérance claires et persévérantes. Merci d’avoir répondu à mon appel.»

 

Commentaire : Un nouveau chapitre des actes des apôtres peut s’écrire pour notre temps afin de continuer l’œuvre. Cette œuvre est celle de Jésus-Christ qui perdure à travers nous tous, ou plus précisément à travers ceux qui sont prêts aujourd’hui, maintenant à entendre Son appel, à s’unir à Lui, à Le suivre et devenir des témoins envoyés en mission. Jésus nous a appris à prier et par l’Evangile, Il nous montre comment aimer nos frères et comment se laisser aimer par Son amour si puissant.
Mais pour entendre l’appel du Très-Haut, et Le regarder face à face, nous devons regarder plus haut que nous-mêmes et il nous faut lever les yeux vers la Vierge Marie.
Un de ses premiers messages à Medjugorje a été « Je suis venue dire au monde que Dieu existe ». A partir de là c’est l’appel incessant à la prière, à la paix, à la conversion pour vivre intérieurement et concrètement l’expérience de l’Amour de Dieu.
Jésus visite notre cœur pour fortifier notre foi, Il nous embrase, nous transforme afin d’être l’unique fondement de notre foi, les racines de notre vie. Une foi enracinée que rien ne pourrait ébranler ! Si nous demeurons en Lui ; « Demeurez-en moi » (Jn 15, 4).
« Travailler sur nous-mêmes » c’est dépasser les limites mesquines de notre entendement mais aussi les limites de notre volonté. Travailler sur nous-mêmes demande des efforts, des renoncements et l’acceptation de laisser toute place à Sa volonté.
Le Seigneur  nous souffle « Persévère dans la prière, l’espérance, convertis-toi, annonce à tes frères le Salut. Dis-leur que la violence et l’égoïsme ont été définitivement anéantis par la Croix d’amour et la fulgurance de la Résurrection. Et regarde Ma Mère, la nouvelle Eve ; parce qu’elle a voulu rester toute petite, elle règne avec Moi sur le Thabor du Paradis ».
C’est le temps de grâce ; temps de bénédictions qu’il nous est donné de vivre, c’est un temps exceptionnel que le Seigneur nous accorde. Mais ce temps aura sans doute une fin, c’est la raison pour laquelle Jésus nous donne Sa Mère pour nous conduire sur le juste chemin et nous plonger dans les Béatitudes. N’attendons plus, c’est maintenant !    
● Véronique, animatrice

 

 

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.