Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

Neuvaine à Notre-Dame du Mont Carmel de Garabandal 2018

Du 2 juillet 1961 au 13 novembre 1965, la Sainte Vierge apparut aux fillettes. Elle se présenta comme « Notre Dame du Mont Carmel ». Pendant ces quatre années, un nombre important d’apparitions eut lieu – plus de 2000 – certaines duraient quelques heures

Un premier MESSAGE de la Vierge, annoncé d'avance lui aussi, fut donné le 18 octobre 1961 : "Il faut faire beaucoup de sacrifices, faire beaucoup pénitence. Visiter souvent le Saint-Sacrement. Mais avant tout, il faut être très bons. Si nous ne le faisons pas, viendra un châtiment. Déjà la coupe est en train de se remplir : Si nous ne changeons pas, le châtiment sera très grand".

Après le 20 janvier 1963, seule Conchita eut encore des extases publiques, particulièrement le 8 décembre, fête de l'Immaculée Conception dont elle porte en réalité le nom. Conchita n'est en effet que le diminutif espagnol de Marie de la Conception.

Ces apparitions furent très importantes, surtout celle du 8 décembre 1964. Ce jour-là, Notre Dame du Carmel lui annonça que le 18 juin 1965, elle reverrait Saint Michel.

Cette annonce prophétique, datant de plus de six mois, se réalisa à la lettre. Et ce fut le deuxième MESSAGE donné par l'intermédiaire du Grand Archange, Saint Michel :

"Comme on n'a pas accompli, et comme on n'a pas fait connaître beaucoup au monde mon Message du 18 octobre, Je veux vous dire que celui-ci est le dernier. Auparavant la coupe de la Colère divine se remplissait ; maintenant, elle déborde. Les Cardinaux, Évêques et Prêtres marchent nombreux sur le chemin de la perdition et entraînent avec eux beaucoup plus d'âmes. A l'Eucharistie, on donne sans cesse moins d'importance. Vous devez, avec vos efforts, éviter la colère du Bon Dieu, qui pèse sur Vous. Si vous Lui demandez pardon, avec des âmes sincères, II vous pardonnera. Moi, votre Mère, à l'intercession et par l'intermédiaire de Saint Michel, Je veux vous dire que vous vous amendiez. Déjà, vous êtes dans les derniers avertissements. Je vous aime beaucoup et Je ne veux pas votre condamnation. Priez-Nous sincèrement, et Nous vous exaucerons. Vous devez vous sacrifier davantage. Méditez la Passion de Jésus". 

La dernière apparition eut lieux aux Pins, à la sortie du village, le 13 novembre 1965. C'est à cette occasion, qu'au cours d'une conversation extrêmement émouvante pour nous, notre Mère du Ciel dit à Conchita les paroles que voici : "Parle-moi donc de mes enfants de la Terre. Je les aime tant, Je les garde sous mon manteau".

Les prophéties de Garabandal nous annoncent quatre événements majeurs surnaturels dans l’histoire de l’humanité.

  • L’avertissement : Cet Avertissement envoyé par Dieu sera vu et ressenti intérieurement par tout le monde. Chacun verra le mal qu’il a commis et le bien qu’il n’a pas fait. L’avertissement permettra de corriger la conscience du monde et de le préparer pour le grand Miracle.
  • Le grand Miracle: Le Miracle aura lieu aux pins qui dominent Garabandal. Il arrivera un jeudi soir à 8h30. Conchita connaît la date et l’annoncera huit jours avant. Le fruit de ce Miracle sera la conversion de la Russie.
  • Un signe permanent : après le miracle, un signe surnaturel, permanent restera visible aux pins jusqu’à la fin des temps.
  • Le châtiment : si le monde ne change toujours pas après le miracle, alors Dieu enverra le châtiment.

Cette neuvaine dresse un grand tableau apocalyptique du monde qui, s’il ne se convertit pas, risque de sombrer dans les pires cataclysmes. Marie apparaît pour nous avertir et nous conduire au salut.

Voir la neuvaine

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.