Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

Télécharger

Les dévotions aux Coeurs de Jésus et de Marie

Consécration aux cœurs de Jésus et de Marie

La consécration à Marie débute à la croix quand Jésus dit à saint Jean : « Voici ta mère. Et dès ce moment-là, Jean prit Marie chez lui ;

La dévotion au Sacré-Coeur de Jésus s'est répandue comme incendie dans l'Eglise occidentale depuis les révélations faites à sainte Marguerite-Marie vers la fin du dix-septième siècle. L'Eglise lui a conféré une autorité particulière. Les papes en ont rappelé et en rappellent encore l'importance. Mais le discours d'aujourd'hui, s'il insiste sur le Cœur de Christ, laisse de côté le mot sacré qui a pris un sens ambigu dans notre société sécularisée, et il emploie avec la plus grande discrétion le mot dévotion devenu franchement péjoratif. Par contre, le mot cœur reste privilégié et le dessin qui le représente connaît un regain d'actualité. Mais suffit-il de dessiner un cœur ou d'employer le mot dans une chanson pour rejoindre ce qu'exprimaient Marguerite-Marie et ses contemporains dans les années 1680 ?

Pour mieux entendre ce que demande l'Eglise quand elle invite aujourd'hui les chrétiens à se tourner vers le Cœur du Christ, il est bon de préciser ce que voulait dire Marguerite-Marie quand elle privilégia autrefois le mot sacré et diffusa l'emblème du Sacré-Cœur de Jésus. L'enseignement de Vatican II insiste sur le Mystère du Christ dans son entier et encourage une vie liturgique baptismale et eucharistique plus que les dévotions.

Se consacrer et s'en remettre aux Cœurs de Jésus et de Marie qu'est-ce que cela signifie

L'essentiel, contenu dans la prière de consécration aux Cœurs de Jésus et de Marie, se constitue dans le renoncement, conscient et absolu, au péché, aux séductions du Mal et au Malin et, comme réponse à leur amour, dans le don irrévocable de soi-même au Cœur de Marie et par lui au Cœur de Jésus. Cette consécration marque alors le renouvellement et l'approfondissement conscients de notre consécration baptismale à Dieu.

Pourquoi parler du Cœur de Jésus et de Marie

Qui nous dira l’amour du Cœur de Jésus pour sa divine Mère ? 

En tant que Dieu, il l’a aimée comme la plus pure, la plus parfaite des créatures ; il l’a préservée de tous péchés et ornée de toutes les grâces, de toutes les vertus. 

En tant qu’homme, il l’a aimée comme sait aimer l’enfant le plus respectueux, le plus docile, le plus soumis, le plus affectueux. Quelles faveurs, quelle sainteté le Cœur du Fils ne dut-il pas communiquer au Cœur de la Mère, pendant les neuf mois qu’il reposa dans son sein virginal comme dans un berceau et pendant les trente ans de vie intime qu’il passa avec elle à Nazareth ! Dans le cours de sa vie publique, ce fut souvent à la prière de sa Mère que Jésus fit ses miracles, comme à Cana de Galilée, au point que les femmes d’Israël, jalouses sans doute d’une si grande gloire s’écriaient : « Heureuse celle qui vous a nourri ! »

Au ciel, il veut que sa mère soit la dispensatrice de ses trésors, le canal par lequel ses grâces descendent sur la terre. Il se plaît à exaucer les prières qu’on lui adresse et à confirmer par des prodiges la confiance que ses serviteurs lui témoignent. Il veut que son Eglise ait pour elle le respect le plus profond, l’amour le plus tendre, la confiance la plus entière. Il aime à voir son nom toujours uni au sien et lorsqu’un temple s’élève à sa gloire, il faut pour qu’il lui plaise que ses voûtes abritent l’humble autel de Marie. Enfin, il veut que partout où l’on adore le Fils, la Mère aussi soit honorée : Invenerunt puerum cumMaia.

Si nous voulons plaire à Jésus, aimons, respectons Marie. Aimons-la comme des enfants bien nés aiment leur mère ; elle en a pour nous la tendresse, le dévouement. Son cœur, comme celui de son Fils, est un abîme d’amour et de miséricorde. 

Ne séparons donc jamais, dans notre dévotion, le cœur de Marie de celui de Jésus. Honorons-les, aimons-les tous deux de toute l’effusion de notre âme. Ils furent toujours étroitement unis, ne les séparons pas dans notre affection. 

Adressons nos demandes à Dieu le Père par le Cœur de Jésus ; supplions Jésus par le Cœur de Marie ! Nous obtiendrons tout du Père par le Cœur du Fils et tout du Fils par le Cœur de la Mère. Aimons à répéter cette touchante invocation : 

Jésus, doux et humble de cœur, ayez pitié de nous !
Cœur immaculé de Marie, cœur semblable au Cœur de Jésus, priez pour nous !

Avant tout, parce que les décrets du Magistère et la liturgie en parlent (p.e. fête du Sacré-Coeur, mémoire du Cœur de Marie).

De cette manière, Jésus et Marie se présentent également dans les révélations, faites aux particuliers :

  • Sainte Marguerite Marie Alacoque : Les premiers vendredis
  • Sainte Catherine Labouré : La Médaille Miraculeuse
  • Les voyants de Fatima : Les premiers samedis
  • Sainte Faustine : Fête de la miséricorde divine

Le langage biblique ainsi que celui de notre quotidien conçoivent "le cœur" comme le centre même de toute personne humaine et comme le symbole de l´amour.

Parler des Cœurs de Jésus et de Marie veut dire parler des richesses de leur vie intime, surtout de l'amour qu'ils éprouvent pour le Père céleste et pour nous, les êtres humains.

De nos jours, l'humanité a plus que jamais besoin de la bonté, de la charité et de la miséricorde divines. Nous y participons par la consécration aux Cœurs de Jésus et de Marie et par la vie qui en résulte.

Cœurs de Jésus et de Marie

L'image des deux Cœurs nous parle de leur amour infini pour l'Homme, pour chaque paroisse, pour chaque famille, pour chaque individu.

Leur amour pour l'humanité pécheresse se révèle par la naissance de Jésus dans l'étable de Bethléem et par sa mort sur la croix de Golgotha. Leur amour est si admirable surtout parce qu'il est crucifié. 

 

Par leur amour, Jésus et Marie désirent nous guider vers l'amour désintéressé envers Dieu et envers le prochain, ce qui fait l'essentiel de la sainteté, à laquelle nous sommes tous appelés. Comme ils nous aiment, ils désirent nous sauver, êtres humains égarés. Le message de Fatima nous en parle. Il faut croire en leur amour, avoir pleine confiance en eux et s'en remettre tout entier et sans réserve à eux. Nos cœurs une fois transformés, nous nous mettrons à réfléchir, à parler, à agir et à aimer comme eux.

Jésus promettait à Ste Marie Marguerite Alacoque que les chrétiens indifférents deviendraient fervents et atteindraient assez vite le degré de la perfection le plus haut, s'ils vénéraient le Sacré Cœur de Jésus et s'ils s'en remettaient avec confiance à Lui.

Pourquoi la consécration simultanée aux deux Cœurs

Jusqu'à notre époque, on avait l'habitude de pratiquer la consécration aux deux Cœurs séparément, d'abord au Sacré Cœur de Jésus et ensuite au Cœur de Marie. La consécration de l'Eglise universelle et du monde par le pape en marque l'apogée.

Ainsi, en 1899, le pape Léon XIII consacra l'Eglise et le monde au Sacré Cœur de Jésus, en 1942 le pape Pie XII voua par un acte semblable l'Eglise et le monde au Cœur Immaculé de Marie. Le pape Jean Paul II a refait cette même consécration en 1984 et en 2000.

Jésus et Marie sont inséparables. C'est pourquoi on se consacre et s'en remet aux deux Cœurs simultanément.

Dans les litanies du Sacré-Coeur on prie :

« Sacré-Coeur de Jésus, formé par l'Esprit Saint en la Vierge-Mère. »

Au sein de la Vierge, sous l'impulsion de l'Esprit Saint, Jésus s'est fait homme avec un cœur humain. Depuis l'origine, les deux Cœurs étaient unis d'une manière adorable.

C'était le Cœur de Marie qui était le premier à vénérer le Cœur de Jésus et à saisir les profondeurs de son amour.

Marie, mère et éducatrice, forma le cœur humain de son fils.

Au moment où la lance du soldat romain perça le cœur de Jésus crucifié, le cœur de Marie fut, lui aussi, transpercé de l'épée des douleurs. Le Sacré-Coeur de Jésus est le reflet même du Cœur de sa Mère.

Dans l'Église, la dévotion au Cœur de Marie et celle au Sacré-Coeur évoluaient simultanément. Le lendemain de la fête du Sacré-Coeur, on se souvient du Cœur Immaculé de Marie ce qui nous témoigne du très haut degré de liaison entre les deux dévotions.

En 1916, pendant les trois apparitions de l'ange à Fatima, l'ange de la paix parlait aussi bien du Cœur de Jésus que de celui de Marie. La Mère se trouve toujours auprès de son Fils !

En 1916, pendant les trois apparitions de l'ange à Fatima, l'ange de la paix parlait aussi bien du Cœur de Jésus que de celui de Marie. La Mère se trouve toujours auprès de son Fils ! Lors de la deuxième apparition de la Vierge à Fatima, le 13 juin 1917, Lucie reçut la mission de propager le culte du Cœur Immaculé de Marie, garantissant le salut du monde. A l'époque, la dévotion au Cœur de Jésus était déjà fort pratiquée et mise en valeur.

L'essentiel de la consécration

Renoncer absolument et en toute conscience au péché et aux attraits du Mal et au Malinet s'en remettre sans aucune réserve au Cœur de Marie et par elle au Cœur Sacré de Jésus en réponse à leur amour pour nous, c'est en somme l'essentiel de la consécration. Par cette consécration, on renouvelle et approfondit consciemment ses vœux de baptême.

Nous appartenons tous à Jésus en tant qu'hommes, Il est notre Créateur et Rédempteur. Étant chrétiens, nous lui appartenons tous par le sacrement de baptême. Il faudrait affirmer et réaffirmer notre attachement à Jésus par une décision personnelle. La consécration au Cœur de Jésus bien préparée rend notre décision plus authentique et plus noble.

Nous appartenons aussi bien à Jésus qu'à Marie. C'est qu'elle est notre mère spirituelle. Celui qui s'en remet au Cœur Immaculé de Marie, Marie le remettra au Cœur de Jésus, car elle intercède auprès de Lui pour nous, elle est notre médiatrice, notre raccourci vers Jésus.

La devise de St Louis Grignion de Montfort nous invite : « Par Marie à Jésus ! »

On ne peut se consacrer pleinement qu'à Dieu, à Jésus alors, car il n'est pas seulement vrai Homme, mais aussi vrai Dieu. La consécration à la Vierge, par contre, doit être comprise au sens plus large, analogue. Par conséquent, en accord avec les directives récentes du Siège Apostolique, on préfère dans ce cas employer les verbes  "s'en remettre"  ou "se donner" au lieu de "se consacrer".

En se consacrant à Marie, notre médiatrice,

  • on s'en remet corps et âme à Jésus,
  • on Lui remet son progrès spirituel,
  • prières,
  • sacrifices et bonnes œuvres,
  • luttes intimes cachées,
  • ses efforts pour acquérir l'innocence de l'âme,
  • croix variées,
  • santé,
  • famille,
  • amis et connaissances,
  • vie professionnelle et
  • biens matériaux.

Une vie nouvelle se met à germer en nous, la vie modelée par les Cœurs de Jésus et de Marie.

  • Si l'on se consacre consciemment aux Cœurs de Jésus et de Marie, ils se donnent à nous aussi d'une manière nouvelle. Il s'agit de l'alliance de deux charités.
  • En se donnant à Jésus et à Marie, on devient leur propriété. Ils pourvoiront alors pour nous parce que nous leur appartenons.

La vie issue de la consécration

Notre consécration n'est pas un acte isolé et unique. Chaque jour, elle est confirmée et renouvelée par la vie que nous menons.

Récitant les litanies de Sacré Cœur, on L'invoque comme »foyer ardent de charité« et »foyer rempli de bonté et de charité«.

Par son Cœur notre cœur humain peut être, lui aussi, rempli de bonté et de charité, en rayonner, aspirer à la sainteté et s'orienter sur la voie de l'amour désintéressé.

Ce n'est que l'Amour qui nous incite à l'amour désintéressé.

Ste Marie Marguerite Allacoque écrivit :
Il me semble qu'il n'y ait de voie plus courte d'atteindre la perfection ni de moyen plus sur garantissant notre salut que de se consacrer au Sacré-Coeur.

La sainte disait à plusieurs reprises :
Je pense que de ceux qui vénèrent et se consacrent au Cœur de Jésus, nul ne sera condamné.

La consécration nous oriente sur la voie de l'amour du prochain. Notre apostolat consiste surtout en prières et sacrifices, en vie chrétienne exemplaire, en respect des commandements de Dieu et de l'Église.

On priera pour la croissance du Royaume des Cieux dans les âmes. A cette intention, on acceptera les renoncements et sacrifices.

Avant tout, on portera volontiers sa croix en réparation de ses propres péchés et de ceux de l'humanité entière.

 

La dévotion au Sacré Cœur est surtout le résultat de deux idées bibliques : celle de la charité divine très souvent soulignée et celle de la contemplation approfondie des plaies du Christ, surtout de son cœur blessé. La dévotion au Cœur de Marie se nourrissait surtout de la méditation des passages de l'Évangile selon St Luc qui parlent du Cœur de Marie.

L'amour divin se révèle

Le pape Pie XII écrivit dans son encyclique Haurietis aquas :
« L'amour de Dieu à notre égard, principale raison de ce culte, est proclamé et inculqué, tant dans l'Ancien que dans le Nouveau Testament, par de telles images que les cœurs en sont vivement émus. » (¹ 13), car « le mystère de l'amour divin etait comme le principe et le couronnement, tant de l'Incarnation que de la Redemption. » ( 24)

L'amour divin s'est révélé en toute sa profondeur en Jésus Christ.

Dans un de ses discours le pape Jean Paul II se pose les questions suivantes :

  • N'est-ce pas le cœur de Celui qui a passé en faisant le bien (Ac 10,38)?
  • N'est-ce pas le cœur de Celui qui a fait que les aveugles voient, les boiteux marchent, les morts ressuscitent, que la Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres (Lc 7,22)?
  • N'est-ce pas le cœur de Jésus qui n'a pas où reposer la tête, les renards ayant des tanières et les oiseaux du ciel des nids (Mt 8,20) ?

N'est-ce pas ce Cœur de Jésus qui défendant une femme surprise en adultère et prévenant sa lapidation lui dit : Va, désormais ne pèche plus. (Jn 8, 3-10) ?

Le Catéchisme de l'Eglise catholique décrit l'amour du Cœur de Jésus comme suit :

  • En épousant dans son cœur humain l'amour du Père pour les hommes, Jésus »les a aimés jusqu'à la fin (Jn 13,1),
  • car il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu'on aime (Jn 15,13).

Ainsi dans la souffrance et dans la mort, son humanité est devenue l'instrument libre et parfait de son amour divin qui veut le salut des hommes« (609).

Les plaies du Christ

Le sacrifice du Christ au Calvaire représente l'apogée de la charité divine. Le cœur percé de Jésus en est l'accomplissement.

  • Jean l'Evangéliste prête une attention toute particulière aux plaies de Jésus. Il parle aussi bien du moment où la lance du soldat transperça le côté de Jésus que de la rencontre entre le Christ ressuscité et les apôtres, soulignant celle du Christ et de St Thomas.
  • Le Directoire pour les dévotions et la liturgie, publié en 2002 par la Congrégation pour la liturgie et les sacrements, contient le texte suivant :

Il est possible d'affirmer que, en un certain sens, la dévotion au Cœur du Christ est l'expression cultuelle de ce regard que, selon la parole prophétique et évangélique, toutes les générations chrétiennes portent vers Celui qui a été transpercé (Jn 19, 17; Za 12,10),

  • c'est-à-dire vers le Cœur du Christ, transpercé par la lance, d'où jaillirent le sang et l'eau (Jn 19,34), qui sont le signe de l'admirable Sacrement de toute l'Église.
  • De même, le texte johannique, qui narre la scène où le Christ montre ses mains et son côté à ses disciples (Jn 20,20),
  • et celle qui présente la demande, que Thomas adresse au Christ, de pouvoir étendre sa main pour la placer dans son coté (Jn 20,27) a exercé une influence importante sur l'origine et le développement de la piété envers le Sacré-Coeur de la part des fidèles de l'Eglise (167).

Cœur de Marie

Les Ecritures parlent également du Cœur de Marie.

  • St Luc, évangéliste, nous rapporte que Marie conservait et méditait en son cœur les paroles des bergers (Lc 2,19).
  • Décrivant la scène de l'Enfant Jésus parmi les docteurs, ce même évangéliste nous y ajoute une réflexion semblable en écrivant "Et sa mère gardait fidèlement toutes ces choses en son cœur." (Lc 2,51)

 L'évangéliste y souligne la profondeur spirituelle du Cœur de Marie, entièrement orientée sur Jésus. Cette même orientation se révèle par les paroles de Marie s'adressant à l'ange: Je suis la servante du Seigneur ; qu'il m'advienne selon ta parole ! (Lc 1,38)

Les paroles prophétiques de Siméon en parlent aussi : 

  • Et toi-même, une épée te transpercera l'âme, afin que se révèlent les pensées intimes de bien des cœurs. (Lc 2,35)
  • La profondeur spirituelle de Marie se reflète de façon illustre en son Magnificat: Mon âme exalte le Seigneur. (Lc 1, 46-55)

Tout chrétien peut se consacrer aux coeurs de Jésus et de Marie n'importe quand et n'importe où.

  • Il importe qu'on veuille appartenir à Jésus et à Marie pleinement.
  • Au moment de la consécration, il est pertinent qu'on fait la prière approuvée par l'Eglise.
  • Si un individu ou un group fait de bonnes préparations à la consécration, celle-ci portera plus de fruits.
  • Nous devons connaître la signification de la consécration.
  • On s'apprête à cette occasion en faisant la prière trois ou neuf jours consécutifs (une neuvaine) et on reçoit le sacrement de réconciliation après une bonne cofession.

Commité de consécrations aux Coeurs de Jésus et de Marie
Couvent de Stična, 
Si - 1295 Ivančna Gorica, Slovénie, EU 

Dévotion au Coeur de Jésus

Dans son encyclique Haurietis aquas le pape Pie XII présente le culte du Coeur de Jésus en écrivant:

Le culte du Coeur très sacré de Jésus représente l'école la plus efficace de l'amour divin.

( Nr.72) … Ce culte a fleuri spontanément de la foi vivante et de la piété fervente dont étaient animées des personnes priviligiées à l'égard du Rédempteur adorable et de ses glorieuses blessures, témoignages les plus éloquents de son immense amour. (52)

Le coeur de Jésus représente et, pour ainsi dire, met sous nos yeux tout l'amour qu'il a eu et qu'il continue d'avoir pour nous. C'est pourquoi il faut attacher une telle importance au culte que l'on doit rendre au Coeur très sacré de Jésus, et le considérer comme la profession pratique la plus parfaite de la piété chrétienne.

Le culte du Coeur très sacré de Jésus est en substance le culte de l'amour envers Dieu et les autres hommes. Il a pour fin de nous conduire à la perfection et à la plénitude de l'amour qui nous unit à Dieu et aux autres hommes en suivant toujours plus allègrement le commandement nouveau. (6o)

Le pape Jean Paul II aimait beaucoup la dévotion au Sacré Coeur de Jésus. A l'occasion du tricentenaire de la mort de Ste Marguerite Marie Alacoque, il s'adressa aux fidèles en disant: En 1986, je me retrouvais en pèlerin au tombeau de Ste Marguerite Marie. Suivant la tradition de l'Eglise, j'y priais pour un véritable renouveau de la dévotion au Coeur de Jésus. Ce n'est que dans le Coeur de Jésus que le coeur humain prend connaissance de l'unique et véritable sens de sa vie et de sa mission, on y acquiert la faculté et la force d'aimer.

Ce même pape s'adressa à Peter-Hans Kolvenbach, supérieur général des jésuites, en écrivant : tout le long de son histoire, les éléments essentiels de cette dévotion appartiennent aussi de façon pemanente à la spiritualité de l'Eglise ; c'est que dès le début, l'Église a porté son regard vers le Coeur du Christ transpercé sur la croix dont sortit du sang et de l'eau, symboles des sacrements qui constituent l'Eglise.

Le cathéchisme de l'Eglise catholique nous enseigne :

Jésus nous a tous et chacun connus et aimés durant sa vie, son agonie et sa passion et il s'est livré pour chacun de nous. Le Fils de Dieu m'a aimé et s'est livré pour moi.(Ga 2,20) Il nous a tous aimés d'un coeur humain. Pour cette raison, le Coeur sacré de Jésus, transpercé par nos péchés et pour notre salut (Jn 19,34), est considéré comme le signe et le symbole éminent de cet amour que le divin Rédempteur porte sans cesse au Père éternel et à tous les hommes sans exception. (478)

Le Directoire concernant les dévotions et la liturgie nous transmet le texte suivant :

Il ne fait aucun doute, en effet, que parmi les expressions de la piété ecclésiale, la dévotion au Coeur du Sauveur a été et demeure l'une des plus répandues et des plus estimées.

L'expression « Coeur de Jésus », entendue dans le sens contenu dans la divine Ecriture, désigne le mystère même du Christ, c'est-à-dire la totalité de son être ou le centre intime et essentiel de sa personne: Fils de Dieu, sagesse incréée; Amour infini, principe du salut et de sanctification pour toute l'humanité. Le Coeur du Christ s'identifie au Christ lui-même, Verbe incarné et rédempteur, le Coeur de Jésus est orienté par nature, dans l'Esprit Saint, avec un amour infini à la fois divin et humain, vers le Père et vers les hommes, ses frères. (166)

La dévotion à l'égard du Sacré-Coeur comporte une attitude fondamentale constituée par la conversion et la réparation, l'amour et la gratitude, l'engagement apostolique et la consécration au Christ et à son oeuvre de salut. C'est pourquoi le Siège Apostolique et les évêques la recommandent et en promeuvent le renouveau. (172)

La dévotion au Coeur de Marie

Ce même directoire écrit encore du Coeur Immaculé de Marie: Le lendemain de la solennité du Sacré-Coeur, l'Eglise célèbre la mémoire du Coeur Immaculé de Marie. La proximité de ces deux célébrations est déjà en elle-même, au niveau liturgique, un signe de leur connexion étroite:  le mysterium du Coeur du Sauveur s'imprime et se reflète dans le Coeur de sa Mère, qui est donc associée à ce mystère, tout en demeurant dans sa condition de disciple 

De même que la solennité du Sacré-Coeur célèbre l'ensemble des mystères du salut accomplis par le Christ, en les synthétisant et en les ramenant à leur source - qui, de fait, est le Coeur -, ainsi la mémoire du Coeur Immaculé de Marie est la célébration universelle de l'union du Coeur de la Mère à l'oeuvre de salut de son Fils: depuis l'incarnation jusqu'à la mort et à la résurrection, et au don de l'Esprit Saint. (174)

Consécration personnelle des individus et des familles

L'idée de se consacrer dans le cadre de sa paroisse aux Cœurs de Jésus et de Marie individuellement et en famille s'est manifesté pour la première fois en 1998.

L'initiative, soutenue par quelque 300 signataires, prêtres, religieux et laïcs, a été proposée aux évêques slovènes dans l'espoir de la voir approuvée et recommandée par les autorités ecclésiastiques. A sa troisième session plénière, le 17 novembre 1998, l'épiscopat slovène prit une décision favorable à ce projet tout en soulignant l'importance de la décision personnelle, autonome et libre. 

Il jugea absolument nécessaire de s'y préparer en approfondissant la prière personnelle, de bien connaître la nature de la consécration et d'être pleinement conscient des tâches qui en résultent pour attribuer ainsi au bien spirituel de l'Eglise et avant tout de pratiquer la vie chrétienne avec ardeur et persistance.

L'épiscopat s'adressa aussi aux curés et à d'autres supérieurs en précisant comme suit:

Les curés et les autres supérieurs sont priés de recommander la consécration aux membres de leurs paroisses ou de leurs communautés et de porter volontiers leur appui à tous ceux qui ont l'intention de s'y préparer.

Le comité de consécration aux Cœurs de Jésus et de Marie est composé des représentants des diocèses, nommés chacun par son évêque respectif. Le comité est élargi par des externes et tient ses sessions plusieurs fois par année. Il est chargé de promouvoir le mouvement de consécration personnelle des individus, des familles et des paroisses et d'en suivre l'évolution.

Cette initiative slovène a encore été présentée au pape Jean Paul II. En 2000 Edmund Farhat, nonce apostolique en Slovénie, nous a adressé la réponse suivante

Je vous annonce avec grand plaisir que votre lettre a été étudiée avec beaucoup d'attention. J'ai l'honneur de vous renseigner que le Saint Père Jean Paul II tient à approuver et à soutenir votre initiative louable.

Le comité a conçu deux formules de consécration, l'une destinée aux individus et l'autre aux familles. Les deux ont été approuvées par le Magistère de l'Eglise locale.

Le comité a préparé aussi des matériaux indispensables à la consécration :

série de livrets au sujet de la consécration (entre autres: livret avec des prières et avec des textes explicatifs, texte présentant la neuvaine précédant la consécration, explication de la prière de la consécration personnelle, livret traitant les fruits de la consécration, petit manuel de la consécration contenant des explications et des prières), 

La Médaille Miraculeuse

Ceux qui se consacrent s'efforcent :

  1. de vivre leur vie chrétienne en parfait accord avec les Evangiles.
  2. de sanctifier les dimanches et les fêtes de commandement.
  3. de pratiquer régulièrement la prière, y compris le rosaire.
  4. de pratiquer la dévotion des premiers vendredis et samedis du mois.
  5. de pratiquer en famille l'amour mutuel et de prêter son appui à tous ceux qui se trouvent en détresse spirituelle ou physique.
  6. de renouveler régulièrement sa propre consécration personnelle et de promouvoir le mouvement de la consécration.Pape Jean Paul II.

Consécration des paroisses

La consécration des paroisses, accomplie par leurs curés respectifs, marque le second degré des efforts pour la promotion de la consécration aux Cœurs de Jésus et de Marie. .

Ayant pris sa décision en accord avec ses paroissiens (c'est-à-dire avec le Conseil Pastoral) chaque curé pourrait alors effectuer la consécration de sa paroisse.

L'initiative a été exposée à l'épiscopat slovène qui, en 2003, y donna son accord en précisant: Nous approuvons la consécration des paroisses aux Cœurs de Jésus et de Marie. Si la paroisse prend une décision favorable à la consécration, il faudra s'y préparer d'une manière sérieuse, approfondie et solide.

Tout curé sait très bien que la situation pastorale dans sa paroisse ne dépend pas de ses propres forces, mais de l'appui de Dieu.

C'est que Jésus et  Marie se chargeront tout particulièrement de toute paroisse consacrée et mise sous leur protection.

Le Comité a conçu deux formules destinées à la consécration des paroisses, l'une au singulier et l'autre au pluriel. Les deux ont été approuvées par l'Église locale.

Les résultats positifs de l'initiative nous permettent de nourrir l'espoir du renouveau spirituel de nos paroisses. Pape Jean Paul II.

Prière de préparation à la consécration personnelle

Cœur très Sacré de Jésus, Cœur Immaculé de Marie, nous voudrions nous consacrer personnellement et nous en remettre à vous.

Aidez-nous à mieux saisir votre amour extraordinaire pour nous, aidez-nous à y répondre par la pratique d'une prière approfondie et par une vie plus chrétienne.

Volontiers, nous réciterons le chapelet et de bon cœur, nous vénérerons le Saint Sacrement. Nous nous efforcerons de suivre avec plus de fidélité les évangiles, les commandements de Dieu et de l'Eglise, surtout celui qui nous oblige à aimer Dieu et notre prochain.

Avec plus de ferveur, nous participerons à la messe et à la dévotion des premiers vendredis et samedis du mois. Pleins de confiance, nous nous remettons à vos Cœurs pleins de Charité.

Protégez-nous dans tous les dangers et au terme de notre pèlerinage sur Terre, faites-nous parvenir à notre patrie éternelle. Amen

Prière de préparation à la consécration de la paroisse 

Cœur très Sacré de Jésus et Cœur Immaculé de Marie, notre paroisse voudrait se consacrer et s'en remettre à vous. Lors de la préparation, aidez-nous à saisir votre amour extraordinaire pour nous et à vous le rendre par une vie de prière approfondie et plus chrétienne.

Volontiers, nous réciterons le chapelet et nous honorerons le très Saint Sacrement. Nous nous efforcerons de suivre avec plus de fidélité les évangiles et les commandements de Dieu et de l'Eglise, surtout celui qui nous oblige à aimer Dieu et notre prochain.

Avec plus de ferveur, nous participerons à la messe et à la dévotion des premiers vendredis et samedis du mois. Pleins de confiance, nous nous remettons à vos Cœurs, pleins de charité.

Protégez-nous dans tous les dangers et au terme de notre pèlerinage sur terre, faites-nous parvenir à notre patrie éternelle. Amen.

Prière de consécration personnelle des individus et des communautés

Père Eternel, je voudrais me consacrer et m'en remettre en l'Esprit Saint aux Coeurs de Jésus et de Marie pour devenir leur enfant, toujours plus dévoué et fidèle.

Marie, Mère de Dieu, moi, ………………(nom), je m'en remets dès aujourd'hui à votre Coeur Immaculé. Soyez ma protectrice maternelle, menez-moi à votre Fils Jésus.

Seigneur Jésus, je me consacre et je m'en remets à votre Coeur très sacré par le Coeur Immaculé de Marie. Rendez mon coeur pareil au Vôtre pour que vous restiez à jamais en moi.

Coeur très Saint de Jésus, Coeur Immaculé de Marie, cette consécration et cet abandon représentent ma réponse à votre amour envers moi qui s'était manifesté au cours de votre vie terrestre, surtout au Calvaire, et qui aujourd'hui encore continue à se manifester. Simultanément, je renouvelle ma consécration de baptême, don offert à Dieu Trinité: je renonce au péché, aux séductions du Mal et au Malin, je crois en tout ce que Dieu nous a révélé et que l'Eglise catholique nous enseigne.

Je promets de respecter le commandement de Jesus, demandant d'aimer Dieu et le prochain, d'observer les commandements de Dieu et de l'Eglise et de suivre l'enseignement du Magistère de l'Eglise respectant l'autorité du successeur de Pierre. Ainsi je voudrais contribuer à l'unité et à la prospérité de l'Eglise. Je réciterai volontiers le chapelet, individuellement, en famille ou en d'autres réunions. En réparation de mes propres péchés et de ceux de l'humanité entière, je participerai à la dévotion des premiers vendredis et samedis du mois.

Coeur très Sacré de Jesus, Coeur Immaculé de Marie, aidez-moi à accueillir les évangiles en mon coeur et à les pratiquer dans la foi, l'espérance et la charité. Ainsi, par sa Croix et sa Resurrection, Jésus Christ sera pour moi le Chemin, la Vérité et la Vie. Que je me nourrisse du Pain céleste et que je vive de l'Eucharistie pour pouvoir vaincre le Mal et pour choisir toujours la Vie.

Confiant, je recherche recours en vos coeurs remplis de charité. Protégez-moi dans tous les dangers et au bout de mon pèlerinage sur Terre, faites-moi parvenir au royaume des cieux. Amen.

Prière de consécration personnelle de la famille

Jésus, Marie ! Ayant vécu avec saint Joseph au sein de la famille de Nazareth, vous éprouvez de la tendresse pour toute famille, pour la nôtre aussi.

Marie, notre Mère et Reine de la famille, unie par les liens de tendresse mutuelle, notre famille s'en remet dès aujourd'hui à votre Coeur Immaculé. Soyez notre protectrice maternelle et conduisez-nous à votre fils Jésus Christ.

Seigneur Jésus, réunis en votre nom, nous nous consacrons et nous nous en remettons à votre Coeur très Saint. Rendez nos coeurs pareils au Vôtre pour que Vous viviez en nous et parmi nous.

Coeur très Sacré de Jésus, Coeur Immaculé de Marie (*familles avec des enfants mineurs y ajoutent »tout particulièrement nous vous consacrons et recommandons l'éducation de nos enfants«), aidez-nous à remplir en toute responsabilité nos devoirs, à vivre conformément aux commandements de Dieu et de l'Eglise, en respectant surtout celui de l'amour envers Dieu et notre prochain, à accueillir les Évangiles en notre coeur et à suivre l'enseignement du Magistère de l'Eglise sous l'autorité du succeseur de Pierre.

En famille, nous voudrions pratiqer du respect, de la patience et du pardon mutuels, porter comme le Christ avec dévouement notre propre croix et aspirer à l'amour, prêts à donner la vie pour notre prochain. Que nous ne nous refermions point sur nous-mêmes, que nous soyons plutôt attentifs aux besoins de nos proches et d'autres personnes.

Nous voudrions que, en tant que Eglise domestique, la famille soit une communauté unie par la grâce et la prière, école des vertus humaines et chrétiennes, surtout de la charité. Volontiers, nous participerons à la vie de notre paroisse et à la sainte messe et dans le sacrement de la penitence nous manifesterons notre réconciliation avec Dieu et notre prochain. Nous voudrions que le Pain eucharistique fasse de nous un seul corps et que la prière quotidienne individuelle et en famille nous incite à accepter volontiers les responsabilités inhérentes à la famille chrétienne.

Coeur très Saint de Jésus, Coeur Immaculé de Marie, protégez-nous de tout péché. Tout particulièrement, nous nous décidons de fuir tout péché contre la foi, l'espérance et la charité, ceux de blasphème et ceux offensant la chasteté, ceux de calomnie et de jalousie envieuse, de haine et de méchanceté.

Nous promettons de sanctifier les jours du Seigneur. Pour la conversion des pécheurs, nous réciterons volontiers le chapelet. En réparation des offenses, causés par nous-mêmes et par le monde aliéné de Dieu, nous pratiquerons la dévotion des premiers vendredis et samedis du mois.

Aidez-nous à vivre constamment dans la grâce sanctifiante et à vous rester fidèles jusq'au terme de notre vie. Que nous, ainsi que les membres de nos familles, nous atteignions notre bon grand âge et qu'un jour, ensemble avec nos amis, nous parvenions à la félicité éternelle. Amen.

Prière de consécration de la paroisse (1)

 (formule employée au singulier)

* En cas de besoin, le texte ci-dessus peut être facilement adapté pour d'autres communautés.

Marie, notre Mère, aube de notre salut, en tant que curé de la paroisse *…………, je m'en remets ensemble avec mes paroissiens à votre Coeur Immaculé. Soyez notre protectrice maternelle et amenez-nous à votre Fils Jésus, qui est la lumière du monde et l'unique Rédempteur, notre espérance et notre salut.

Seigneur Jésus, par le Coeur Immaculé de Marie, je me consacre et je remets dans l'Esprit Saint moi-même et ma paroisse* à ton Coeur très Sacré pour nous rendre enfants de notre Père céleste, toujours plus dévoués et fidèles.

Je vous consacre et vous remets tous mes paroissiens*, tout d'abord les plus faibles, les enfants pas encore nés, les malades, les handicapés et vieux. Ensuite, nos familles, les enfants, les adolescents, les célibataires et ceux qui ont perdu leur conjoint. Tout particulièrement, je vous prie pour les familles déséquilibrées, blessées et désunies. Tournez votre regard vers les jeunes, cherchant le sens de la vie et vers ceux qui s'abandonnent à des ivresses multiples.

Prêtez votre appui aux chomeurs, aux isolés et solitaires, aux désespérés. Je vous prie ensuite pour les membres de notre paroisse* qui se sont éloignés de l'Église. Par l'intercession de Marie, acccueillez-les tous en votre Coeur plein de miséricorde et rendez-moi collaborateur de votre charité.

Sauveur charitable, faites augmenter votre grâce en nous pour nous rendre capables de refaire notre consécration à Dieu Trinité, déjà faite lors de notre baptême, celle de fuire le péché, les séductions du Mal et le Malin, de croire en tout ce que Dieu nous a révélé et que l'Église catholique nous enseigne. Accordez-nous l'esprit de charité pour nous faire vivre en accord avec les Évangiles et pour nous faire accomplir votre commandement de charité envers Dieu et notre prochain et les commandements de Dieu et de l'Église, pour nous rendre dignes de recevoir les sacrements, surtout ceux de la réconciliation et de l'eucharistie, pour nous faire observer les enseignements du Magistère de l'Église.

Accordez-nous votre appui, nous rendant attentifs aux appels de Dieu, pour pouvoir dans la force de l'Esprit Saint, de ses dons et ses charismes les accueillir avec joie et générosité, participer à la nouvelle évangélisation et donner notre apport à l'unité et à la prospérité de la communauté paroissiale* et de l'Église universelle.

Incitez-nous à la prière et donnez-nous en nourriture la parole de Dieu et le Pain du Ciel. Ainsi préparés, nous vaincrons le Mal et nous choisirons toujours la Vie. Protégez-nous dans tous les dangers et au bout de notre pèlerinage sur Terre, par l'intercession de Marie, notre Mère, remettez-nous entre les bras de notre Père céleste, plein de charité. Amen.

Priere de consécration de la paroisse (2)

* En cas de besoin, le texte ci-dessus peut être facilement adapté pour d'autres communautés.

Marie, notre Mère, aube de notre salut, notre paroisse *…………... se remet à votre Coeur Immaculé. Soyez notre protectrice maternelle et amenez-nous à votre fils Jésus, qui est la lumière du monde et l'unique Redempteur, notre espérance et notre salut.

Seigneur Jésus, dans l'Esprit Saint, nous nous consacrons et nous nous remettons par le Coeur Immaculé de Marie à votre Coeur très Sacré pour nous rendre enfants de notre Père céleste, de plus en plus dévoués et fidèles.

Nous vous consacrons et vous remettons tous les paroissiens, les plus faibles d'abord, les enfants pas encore nés, les malades, les handicapés et vieux. Nous vous remettons nos familles, les enfants, les adolescents, les célibataires et ceux qui ont perdu leur conjoint. Tout particiulièrement nous vous prions pour les familles deséquilibrées, blessées et désunies. Tournez votre regard vers les jeunes, cherchant le sens de la vie, et vers ceux qui s'abandonnent aux ivresses multiples.

Prétez votre appui aux chomeurs, aux isolés et solitaires aux désespérés. Nous vous prions ensuite pour les membres de notre paroisse* qui se sont éloignés de l'Église. Par l'intercession de Marie acueillez-les tous en votre Coeur charitable et rendez-nous collaborateurs de votre miséricorde.

Sauveur charitable, nous renouvelons devant vous notre consécration à Dieu Trinité, déjà faite lors de notre baptême, l'engagement de fuir le péché, les séductions du Mal et le Malin, de croire en tout ce que Dieu nous a révélé et que l'Eglise catholique nous enseigne. Accordez-nous l'esprit de charité, pour nous faire vivre en accord avec les Évangiles et nous faire accomplir votre commandement de l'amour envers Dieu et le prochain, les commandements de Dieu et de l'Eglise, pour nous rendre dignes de recevoir les sacrements, surtout ceux de la réconciliation et de l'eucharistie, pour nous faire observer l'enseignement du Magistère de l'Eglise.

Accordez-nous votre appui, nous rendant attentifs aux appels de Dieu pour pouvoir dans la force de l'Esprit Saint, de ses dons et ses charismes y répondre avec joie et générosité, participer à la nouvelle évangélisation et donner notre apport à l'unité et à la prospérité de la communauté paroissiale* et de l'Eglise universelle.

Nous voudrions nous nourrir de la parole de Dieu et du Pain du Ciel, pratiquer régulièrement la prière, pour être bien préparés à vaincre le Mal et pour choisir toujours la Vie. Protégez-nous dans tous les dangers et au bout de notre pèlerinage sur Terre, par l'intercession de Marie, notre Mère, remettez-nous entre les bras de notre Père céleste, plein de charité. Amen

Prière après la consécration individuelle

Coeur très Saint de Jésus, je vous offre par le Coeur Immaculé de Marie mes pensées, paroles et actes de ce jour.

Que ma vie soit par l'intercession de Marie, notre Mère, en accord avec les évangiles et pénétrée de foi, d'espérance et de charité.

Ainsi, par votre croix et votre resurrection, vous serez pour moi le Chemin, la Vérité et la Vie. Amen

Prière après la consécration de la famille

Coeur très Saint de Jésus, Coeur Immaculé de Marie, notre famille s'en remet avec amour à vous et s'offre entièrement à vous.

Soyez avec nous et aidez-nous à accomplir le commandement de Jésus demandant de pratiquer l'amour envers Dieu et envers notre prochain, à observer les comandements de Dieu et de l'Eglise et à suivre l'enseignemet du Magistère de l'Eglise sous l'autorité du successeur de saint Pierre. Ainsi notre unité et notre amour mutuel augmenteront.

Coeur Immaculé de Marie, sois notre guide sur le chemin vers Jésus! Coeur très Saint de Jésus, sois notre Vie et notre Résurrection! Amen.

Prière après la consécration de la paroisse

Coeur très Saint de Jésus, Coeur Immaculé de Marie, notre paroisse s'en remet avec amour à vous.

Elle s'offre entièrement à vous. Soyez avec nous et aidez-nous à accomplir le commandement de Jésus, demandant de pratiqer l'amour envers Dieu et envers notre prochain, à observer les commandements de Dieu et de l'Eglise et à suivre l'enseignements du Magistère de l'Eglise sous l'autorité du successeur de saint Pierre.

Ainsi notre unité et notre amour mutuel augmenteront de plus en plus.

Coeur Immaculé de Marie, sois notre guide sur le chemin vers Jésus! Coeur très Saint de Jésus, sois notre Vie et notre Résurrection! Amen.

Acte de Consécration de la Famille au Sacré-Coeur de Jésus

Acte de Consécration de la Famille au Coeur Immaculé de Marie

Cette formule fut approuvée par St Pie X le 19 mai 1908 et est exigée gagner l’indulgence. Elle ne peut donc être modifiée. Elle est récitée à genoux en même temps par le prêtre et la famille. En l’absence d’un prêtre, c’est le maître de maison qui la dirige. 

O Sacré-Coeur de Jésus,/ Qui avez fait connaître à sainte Marguerite Marie/ Votre désir ardent de régner sur les familles chrétiennes,/ portez Votre regard sur nous qui sommes ici assemblés aujourd’hui,/ pour proclamer Votre autorité absolue/ sur notre demeure. Nous avons donc l’intention de mener/ une vie semblable à la Vôtre,/ afin que fleurissent chez nous/ les vertus pour lesquelles vous avez promis la paix sur et dans ce but,/ nous voulons bannir de notre cercle/ l’esprit du monde/ que vous avez tant détesté.

Vous règnerez sur notre intelligence/ par la simplicité de notre foi. Vous règnerez sur nos coeurs/ par un ardent amour pour Vous/ et que la flamme de cet amour/ demeure toujours ardente dans notre coeur/ par la réception fréquente de la Sainte Eucharistie. 

Daignez, ô Divin Coeur,/ présider nos réunions,/ bénir nos entreprises, tant vie chrétienne

 que temporelles,/ bannir tout ennui et tout souci,/ sanctifier nos joies,/ consoler nos peines. Si l’un d’entre nous avait jamais le malheur/ d’offenser Votre Sacré-Coeur,/ rappelez lui Votre bonté et Votre miséricorde/ pour le pécheur repentant.

Enfin, quand sonnera l’heure de la séparation et que la mort plongera dans deuil notre maison,/ alors que chacun de nous s’incline devant vos décrets et cherche consolation dans la pensée/ qu’un jour nous serons réunis au Ciel/ où nous chanterons louanges et bénédictions à Votre Sacré-Coeur/ pendant Immaculé/ 

Que le Coeur Immaculé de Marie / et le glorieux Patriarche saint Joseph/ Vous présentent notre consécration/ et nous la remettent en mémoire tous les jours de notre vie.

Gloire au Divin Coeur de Jésus, / notre Roi et notre PPre.

 

The Fatima Center: Aux. — 17000 State Route 30, Constable, NY 12926 • Au — 452 Kraft Rd., Fort Erie, ON L2A 4M7
Para hablar con nosotros en Español - 1-716-853-1822 • Fax: 1-905-871-8680 Visite nuestro sitio web: www.fatima.org • E-mail: info@fatima.org

LF 152F-BB Impreso en Canadá
www.fatima.org/french/essentials/requests/lf152bbfrench2.pdf

ACTE DE CONSECRATION AUX DEUX COEURS DE JESUS ET DE MARIE

Divin Cœur de Jésus, transpercé par amour pour nous,
Et Cœur Immaculé de Marie, embrasé de la même flamme d’Amour,
me voici avec le désir sincère de me consacrer à vos deux saints Cœurs 
par un pacte d'alliance total et absolu.

Je veux ainsi adhérer pleinement à l'Alliance de vos deux Cœurs, totalement consacrés au dessein de salut du Père des Cieux pour l'humanité et la création entière.

Alors je vous en supplie envoyez sur moi, maintenant, l’Esprit Saint pour embraser mon Coeur de l’Amour même de vos deux saints cœurs unis.

Par l'intercession du bienheureux saint Joseph,le premier des consacrés à l'Alliance de vos deux Cœurs, veuillez accueillir et faire fructifier mon humble consécration.

PRIERE DE CONSECRATION AUX DEUX COEURS DE JESUS ET DE MARIE

Divin Cœur de Jésus, transpercé par amour pour nous,
Source inépuisable des Eaux du Salut; et Cœur Immaculé de Marie, 

Mère de Jésus et des hommes, 
Mère de Miséricorde et de toutes grâces, Soyez bénis et glorifiés.

Touchés par les appels pressants de votre amour, nous voici avec le désir sincère de nous consacrer à vos deux saints Cœurs par un pacte d'alliance total et absolu.
Nous voulons ainsi adhérer pleinement à l'Alliance de vos deux Cœurs 
totalement consacrés au dessein de salut du Père des Cieux pour l'humanité et la création entière.

Père très aimant, béni sois-Tu pour ton plan d'Amour qui nous a prédestinés à devenir pour Toi des " fils adoptifs " en ton Fils unique (Ep 1,5) et à sa ressemblance 
en répandant Ton Amour en nos cœurs par l'Esprit-Saint qui nous est donné. (Rm 5,5) 
Comme Jésus, en Lui, par Lui, avec Marie, notre Mère, et comme Elle, nous voulons de tout notre cceur dire oui à Ton Amour de Père et à Ton dessein d'Amour sur le monde et,
nous y consacrer par toute notre vie et même notre mort.

A la prière de Jésus et de Marie, envoie sur nous ton Esprit d'Amour. 
Esprit-Saint, Personne divine Amour, par Jésus et Marie, en cette heure de nouvelle Pentecôte sur le monde, viens embraser nos cœurs de l'Amour même de leurs saints Cœurs unis, pour ne faire qu'un avec Eux pour la plus grande gloire du Père, 
pour l'avènement de Son règne éternel d'Amour, de Justice et de Paix.

Trinité Sainte, Père, Fils et Esprit-Saint, mystère ineffable d'Amour incompréhensible et fidèle, par l'intercession du bienheureux saint Joseph, le premier des consacrés à l'Alliance des deux Cœurs, nous Vous en prions humblement, par Votre surabondante bénédiction, veuillez accueillir et faire fructifier notre filiale consécration.

Amen

http://www.alliancedesdeuxcoeurs.com/pages/prions/priere.htm

Intronisation et consécration aux Coeurs Unis de Jésus et Marie

Le 25 octobre 1988 la Vierge nous donne ce message à Medjugorje.
"Chers enfants, mon invitation à vivre les messages que je donne est un appel de tous les jours. C'est surtout, petits enfants, que je veux vous rapprocher du Cœur de Jésus ! Petits enfants, voilà pourquoi je vous invite aujourd'hui à la prière de consécration à Jésus, mon Fils bien-aimé. Ainsi chacun de vos cœurs lui appartiendra. Ensuite, je vous invite à la consécration à mon Cœur Immaculé. Je souhaite que vous vous consacriez personnellement, mais aussi en tant que familles et que paroisses. Ainsi tout appartiendra à Dieu par mes mains. Mais priez, petits enfants, pour saisir la grandeur du message que je vous donne là ! Je ne veux rien pour moi, mais tout pour le salut de vos âmes. Satan est puissant, c'est pourquoi, petits enfants, par la prière persévérante, blotissez-vous sur mon cœur de Mère. Merci d'avoir répondu à mon appel." 

Ce message semble particulièrement important au Cœur de notre Mère. C’est pourquoi nous vous proposons d’introniser dans vos maisons un tableau avec une représentation des Cœurs Unis de Jésus et Marie. Avec ce tableau vous trouverez ci-dessous une prière pour l’intronisation et pour la consécration au Sacré-Cœur de Jésus et au Cœur Immaculé de Marie.


+ Intronisation des Cœurs Unis

- La cérémonie. 
Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen.
Faire un chant à l’Esprit Saint de votre choix ou lire le Veni Creator.

- Veni Creator
Viens, Esprit Créateur nous visiter, Viens éclairer l'âme de tes fils ; Emplis nos cœurs de grâce et de lumière, Toi qui créas toute chose avec amour, Toi le Don, l'envoyé du Dieu Très Haut, Tu t'es fait pour nous le Défenseur ; Tu es l'Amour le Feu la source vive, Force et douceur de la grâce du Seigneur.
Donne-nous les sept dons de ton amour, Toi le doigt qui œuvres au Nom du Père ; Toi dont il nous promit le règne et la venue, Toi qui inspires nos langues pour chanter 
Mets en nous ta clarté, embrase-nous, En nos cœurs, répands l'amour du Père ; Viens fortifier nos corps dans leur faiblesse, Et donne-nous ta vigueur éternelle. 
Chasse au loin l'ennemi qui nous menace, Hâte-toi de nous donner la paix ; Afin que nous marchions sous ta conduite, Et que nos vies soient lavées de tout péché. 
Fais-nous voir le visage du Très-Haut, Et révèle-nous celui du Fils ; Et toi l'Esprit commun qui les rassemble, Viens en nos cœurs, qu'à jamais nous croyions en toi. 
Gloire à Dieu notre Père dans les cieux, Gloire au Fils qui monte des Enfers ; Gloire à l'Esprit de Force et de Sagesse, Dans tous les siècles des siècles. Amen.

- Lecture de la parole de Dieu 
Or près de la croix de Jésus se tenaient sa mère et la sœur de sa mère, Marie, femme de Clopas, et Marie de Magdala. Jésus donc voyant sa mère et, se tenant près d'elle, le disciple qu'il aimait, dit à sa mère: "Femme, voici ton fils." Puis il dit au disciple: "Voici ta mère." Dès cette heure-là, le disciple l'accueillit comme sienne.
Après quoi, sachant que désormais tout était achevé pour que l'Ecriture fût parfaitement accomplie, Jésus dit : "J'ai soif." Un vase était là, rempli de vinaigre. On mit autour d'une branche d'hysope une éponge imbibée de vinaigre et on l'approcha de sa bouche. Quand il eut pris le vinaigre, Jésus dit: "C'est achevé" et, inclinant la tête, il remit l'esprit. 
Comme c'était la Préparation, les Juifs, pour éviter que les corps restent sur la croix durant le sabbat -- car ce sabbat était un grand jour -- , demandèrent à Pilate qu'on leur brisât les jambes et qu'on les enlevât. Les soldats vinrent donc et brisèrent les jambes du premier, puis de l'autre qui avait été crucifié avec lui. Venus à Jésus, quand ils virent qu’il était déjà mort, ils ne lui brisèrent pas les jambes, mais l'un des soldats, de sa lance, lui perça le cœur et il sortit aussitôt du sang et de l'eau. (Jn 19, 25-36)

- Le prêtre ou la personne qui accueille le tableau dans sa maison.
Prions : Seigneur Jésus, toi qui a choisi de venir dans une famille humaine et de rendre visible la communion invisible qui est en Dieu, nous te confions aujourd’hui le signe visible qui est en cette image afin qu’elle manifeste dans cette maison ce qu’elle signifie de l’amour qui t’unissait à Marie ta mère et notre mère. Que tous ceux qui tournerons les yeux vers vos Cœurs Unis reçoivent la force de se donner et de vivre pleinement l’amour inconditionnel que vous portez pour tous les hommes.
Bénis Seigneur cette image, au nom du Père, du fils et du Saint-Esprit. 
Le prêtre peux ensuite bénir les autres pièces de la maison avec de l’eau bénite.
(si le prêtre n’est pas là, il faudra lui demander de bénir votre tableau ultérieurement) 

- Prière devant le ou les tableau(x).
Cœurs Unis de Jésus et Marie, nous vous accueillons avec joie dans notre maison. Soyez pour nous le signe de l’amour et de la paix. Par l’union de vos Cœurs vous nous montrez le chemin. Unissez, notre cœur à vos Cœurs. Faîtes de nos cœurs des lumières d’amour qui touchent d’autres cœurs. Que cette communion des cœurs grandisse toujours davantage, jusqu’à ce que les cœurs de tous les hommes soient remplis d’amour et de l’Esprit Saint. Ce sera alors une nouvelle Pentecôte.

- Cœur Sacré de Jésus, ouvre nos cœurs à toutes tes grâces afin que comme saint Paul nous puissions dire «ce n’est plus moi qui vit mais Christ qui vit en moi» (Ga 2, 20)
Cœur Sacré de Jésus, bénis nos cœurs et nos familles. Nous voulons t’appartenir et que rien ne nous sépare de toi. Apporte nous la paix et la Vie.
Invocation : Cœur Sacré de Jésus - J’ai confiance en toi. (3 fois)

- Cœur Immaculé de Marie, nous nous consacrons à toi, ainsi que nos familles et notre paroisse. Nous nous confions totalement à Dieu par tes mains.
Marie, nous voulons être tes apôtres pour faire connaître au monde la Flamme d’amour de ton Cœur Immaculé. Nous marcherons à la lumière de la foi, de l'espérance et de l'amour pour que le monde croit que le Christ est l'envoyé du Père dont Il est venu nous transmettre la Parole. 
Nous savons, Marie que tu sera toujours avec nous et que ton Cœur Immaculé sera notre refuge et le chemin qui te conduira jusqu'à Dieu.
Trinité Sainte nous t’adorons et nous nous offrons totalement à toi ! Amen.

+ Prière de consécration
A Medjugorje le 28/11/1983 les deux prières suivantes furent «dictées» à Jelena.

- Consécration au Cœur de Jésus
O Jésus, nous savons que tu es doux (Mt 11,29), que tu as donné ton Cœur pour nous, Il a été couronné d’épines par nos péchés. Nous savons qu’aujourd’hui encore tu prie pour nous, fin que nous ne nous perdions pas. Jésus, rappelle-toi de nous, si nous tombons dans le péché. 
Par ton Cœur très saint, fais que nous nous aimions les uns les autres. Fais que disparaisse la haine entre les hommes. Montre-nous ton amour. Tous, nous t’aimons, et nous désirons que tu nous protèges, avec ton Cœur de bon pasteur. Entre en chaque cœur, Jésus ! Frappe à la porte de nos cœurs. Sois patient et tenace avec nous. Nous sommes encore enfermés en nous-mêmes, parce que nous n’avons pas compris ta volonté. Frappe sans relâche, ô Jésus, Fais que nos cœurs s’ouvrent à toi, au moins en nous souvenant de la passion, que tu as souffert pour nous.
Amen.

- Consécration au Cœur Immaculé de Marie
O Cœur Immaculé de Marie, débordant de bonté, montre-nous ton amour pour nous, que la flamme de ton cœur, ô Marie, descende sur tous les peuples.
Nous t’aimons immensément. Imprime en nos cœurs un véritable amour. Que notre cœur languisse de toi. O Marie, douce et humble de cœur, souviens-toi de nous, quand nous pêchons. Tu sais que nous les hommes, nous sommes pécheurs.
Par ton Cœur très saint et maternel, guéris-nous de toute maladie spirituelle.
Rends-nous capable de regarder la bonté de ton cœur maternel, et qu’ainsi nous nous convertissions à la flamme de ton cœur.
Amen.

- Chant final à Marie (de votre choix) et signe de croix.
Ensuite vous pouvez partager un bon moment avec famille et amis présents pour fêter cette intronisation des Cœurs Unis dans votre maison. Revenez régulièrement prier et rendre grâce devant Jésus et Marie qui bénissent votre foyer.
Vous pourrez aussi faire mémoire chaque année de cette intronisation en la fête du Sacré-Cœur de Jésus veille du Cœur Immaculé de Marie.

Pour des informations ou pour commander le tableau ou les tapisseries des Cœurs-Unis :
- Par courrier à :
La Bonne Nouvelle – BP24 – 53170 St Denis du Maine (France)
- Par téléphone au : 02.43.64.23.25 
- Par internet : http://boutique.labonnenouvelle.fr 

+ Les promesses du Sacré-Coeur en faveur de ceux qui pratiqueront cette dévotion.

A l’occasion de la fête de Sainte Marguerite-Marie (17 octobre), nous tenons à publier ici le texte des promesses que Notre Seigneur Jésus-Christ a faites en faveur des personnes qui pratiqueraient la dévotion envers son Sacré-Coeur. Ces douze promesses constituent un résumé des paroles que Notre Seigneur a adressées à Sainte Marguerite-Marie en diverses circonstances et en plusieurs occasions. Elles ont été (bien évidemment!) contestées mais il est facile à une personne familière des écrits de Sainte Marguerite-Marie de démontrer qu’elles sont authentiques même si, pour des raisons pratiques, elles ont été rédigées de manière plus simple. 

  1. Je leur donnerai toutes les grâces nécessaires à leur état.
  2. Je mettrai la paix dans leur famille.
  3. Je les consolerai dans toutes leurs peines.
  4. Je serai leur refuge assuré pendant la vie et surtout à l’heure de la mort.
  5. Je répandrai d’abondantes bénédictions sur toutes leurs entreprises.
  6. Les pécheurs trouveront dans mon Cœur la source et l’océan infini de la miséricorde.
  7. Les âmes tièdes deviendront ferventes.
  8. Les âmes ferventes s’élèveront à une grande perfection.
  9. Je bénirai moi-même les maisons où l’image de mon Sacré-Cœur sera exposée et honorée.
  10. Je donnerai aux prêtres le talent de toucher les cœurs les plus endurcis.
  11. Les personnes qui propageront cette dévotion auront leur nom écrit dans mon Cœur, et il n’en sera jamais effacé.
  12. Je te promets, dans l’excès de la miséricorde de mon Cœur, que son amour tout-puissant accordera à tous ceux qui communieront les premiers vendredis du mois, neuf fois de suite, la grâce de la pénitence finale, qu’ils ne mourront point dans ma disgrâce, ni sans recevoir leurs Sacrements, et que mon divin Cœur se rendra leur asile assuré à cette dernière heure.

www.mariereine.com/affiche.php3?ID=1154&categorie=4

Acte de consécration au Sacré-Cœur de Jésus, par sainte Marguerite-Marie Alacoque

Je, [.........], me donne et consacre au Sacré-Cœur de Notre Seigneur Jésus-Christ, ma personne et ma vie, mes actions, peines et souffrances, pour ne plus vouloir me servir d'aucune partie de mon être que pour l'honorer, l'aimer et glorifier. C'est ici ma volonté irrévocable que d'être toute à Lui et faire tout pour son amour, en renonçant de tout mon cœur à ce qui pourrait lui déplaire. Je vous prends donc, ô Sacré-Cœur, pour l'unique objet de mon amour, le protecteur de ma vie, l'assurance de mon salut, le remède de ma fragilité et de mon inconstance, le réparateur de tous les défauts de ma vie et mon asile assuré à l'heure de ma mort.

Soyez donc, ô Cœur de bonté, ma justification envers Dieu le Père, en détournant de moi les traits de sa juste colère. O Cœur d'amour ! Je mets toute ma confiance en vous, car je crains tout de ma malice et de ma faiblesse, mais j'espère tout de votre bonté. Consommez donc en moi tout ce qui peut vous déplaire ou résister ! Que votre pur amour vous imprime si avant dans mon cœur que jamais je ne puisse vous oublier, ni être séparée de vous, que je conjure, par toutes vos bontés, que mon nom soit écrit en vous, puisque je veux faire consister tout mon bonheur et toute ma gloire à vivre et à mourir en qualité de votre esclave.

Cœurs de Jésus et de Marie
L'image des deux Cœurs nous parle de leur amour infini pour l'Homme, pour chaque paroisse, pour chaque famille, pour chaque individu.

Leur amour pour l'humanité pécheresse se révèle par la naissance de Jésus dans l'étable de Bethléem et par sa mort sur la croix de Golgotha. Leur amour est si admirable surtout parce qu'il est crucifié. 

Le langage biblique ainsi que celui de notre quotidien conçoivent le cœur comme le centre même de toute personne humaine et comme le symbole de l´amour.

Parler des Cœurs de Jésus et de Marie veut dire parler des richesses de leur vie intime, surtout de l'amour qu'ils éprouvent pour le Père céleste et pour nous, les êtres humains.

De nos jours, l'humanité a plus que jamais besoin de la bonté, de la charité et de la miséricorde divines

Par leur amour, Jésus et Marie désirent nous guider vers l'amour désintéressé envers Dieu et envers le prochain, ce qui fait l'essentiel de la sainteté, à laquelle nous sommes tous appelés. Comme ils nous aiment, ils désirent nous sauver, êtres humains égarés. Le message de Fatima nous en parle. Il faut croire en leur amour, avoir pleine confiance en eux et s'en remettre tout entier et sans réserve à eux. Nos cœurs une fois transformés, nous nous mettrons à réfléchir, à parler, à agir et à aimer comme eux.

Jésus promettait à Ste Marie Marguerite Allacoque que les chrétiens indifférents deviendraient fervents et atteindraient assez vite le degré de la perfection le plus haut, s'ils vénéraient le Sacré Cœur de Jésus et s'ils s'en remettaient avec confiance à Lui.

Prière de consécration personnelle individuelle 

Père Eternel, je voudrais me consacrer et m'en remettre en l'Esprit Saint aux Cœurs de Jésus et de Marie pour devenir leur enfant, toujours plus dévoué et fidèle.

Marie, Mère de Dieu, moi, ………………(nom), je m'en remets dès aujourd'hui à votre Cœur Immaculé. Soyez ma protectrice maternelle, menez-moi à votre Fils Jésus.

Seigneur Jésus, je me consacre et je m'en remets à votre Cœur très sacré par le Cœur Immaculé de Marie. Rendez mon cœur pareil au Vôtre pour que vous restiez à jamais en moi.

Cœur très Saint de Jésus, Cœur Immaculé de Marie, cette consécration et cet abandon représentent ma réponse à votre amour envers moi qui s'était manifesté au cours de votre vie terrestre, surtout au Calvaire, et qui aujourd'hui encore continue à se manifester. Simultanément, je renouvelle ma consécration de baptême, don offert à Dieu Trinité : je renonce au péché, aux séductions du Mal et au Malin, je crois en tout ce que Dieu nous a révélé et que l'Eglise catholique nous enseigne.

Je promets de respecter le commandement de Jésus, demandant d'aimer Dieu et le prochain, d'observer les commandements de Dieu et de l'Eglise et de suivre l'enseignement du Magistère de l'Eglise respectant l'autorité du successeur de Pierre. Ainsi je voudrais contribuer à l'unité et à la prospérité de l'Eglise. Je réciterai volontiers le chapelet, individuellement, en famille ou en d'autres réunions. En réparation de mes propres péchés et de ceux de l'humanité entière, je participerai à la dévotion des premiers vendredis et samedis du mois.

Cœur très Sacré de Jésus, Cœur Immaculé de Marie, aidez-moi à accueillir les évangiles en mon cœur et à les pratiquer dans la foi, l'espérance et la charité. Ainsi, par sa Croix et sa Résurrection, Jésus Christ sera pour moi le Chemin, la Vérité et la Vie. Que je me nourrisse du Pain céleste et que je vive de l'Eucharistie pour pouvoir vaincre le Mal et pour choisir toujours la Vie.

Confiant, je recherche recours en vos cœurs remplis de charité. Protégez-moi dans tous les dangers et au bout de mon pèlerinage sur Terre, faites-moi parvenir au Royaume des Cieux. Amen.

Prière après la consécration individuelle
 
Cœur très Saint de Jésus, je vous offre par le Cœur Immaculé de Marie mes pensées, paroles et actes de ce jour. 
Que ma vie soit par l'intercession de Marie, notre Mère, en accord avec les évangiles et pénétrée de foi, d'espérance et de charité.
Ainsi, par votre croix et votre résurrection, vous serez pour moi le Chemin, la Vérité et la Vie. Amen.

La vie issue de la consécration

Notre consécration n'est pas un acte isolé et unique. Chaque jour, elle est confirmée et renouvelée par la vie que nous menons.

Récitant les litanies de Sacré Cœur, on L'invoque comme foyer ardent de charité et foyer rempli de bonté et de charité.

Par son Cœur, notre cœur humain peut être, lui aussi, rempli de bonté et de charité, en rayonner, aspirer à la sainteté et s'orienter sur la voie de l'amour désintéressé.

Ce n'est que l'Amour qui nous incite à l'amour désintéressé.

Sainte Marie Marguerite Allacoque écrivit:

  • Il me semble qu'il n'y ait de voie plus courte d'atteindre la perfection ni de moyen plus sur garantissant notre salut que de se consacrer au Sacré-Coeur.
  • Je pense que de ceux qui vénèrent et se consacrent au Cœur de Jésus, nul ne sera condamné.

La consécration nous oriente sur la voie de l'amour du prochain. Notre apostolat consiste surtout en prières et sacrifices, en vie chrétienne exemplaire, en respect des commandements de Dieu et de l'Eglise.

On priera pour la croissance du Royaume des Cieux dans les âmes. A cette intention, on acceptera les renoncements et sacrifices.  

http://trinite-sainte-et-mariemamere.over-blog.com/article-32937313.html

"ACTE DE CONSÉCRATION AUX CŒURS UNIS DE JÉSUS ET DE MARIE"

Cœurs unis de Jésus et de Marie, nous nous consacrons à vous.
Nous voulons vivre en union d'amour avec vous,
pour combattre à vos côtés et sous votre divine protection toutes sortes de mal.
Avec vous et pour vous, nous voulons œuvrer pour le salut du monde
et le triomphe de la Sainte Église, Corps mystique du Christ Ressuscité.

Acceptez notre désir de nous élever et de déposer, en toute humilité
dans Vos Cœurs adorables, nos faiblesses et nos erreurs,
pour que par la Sainte Grâce de notre Créateur, tout devienne vertus,
afin de mieux vous servir, Vous aimer, et devenir de jour en jour
plus dignes de l'Amour que Vous nous donnez.

Cœurs unis de Jésus et de Marie, priez pour nous (x3)
Amen !

LES DEUX COEURS UNIS
Dévotion aux Saints Cœurs de Jésus et de Marie 

Cette dévotion est née au XVII ème siècle grâce à Saint Jean Eudes (1601-1680) fondateur de la Congrégation des Eudistes le 25 mars 1643. 

Saint Pie X l'a déclaré, Père, Docteur et Apôtre du culte liturgique des Saints Coeurs de Jésus et de Marie. Il l'a béatifié en 1909 et canonisé en 1925. Il est fêté le 19 août.

Pour Saint Jean Eudes, le "coeur" est le symbole (matériel) de l'Amour de Dieu. Il va donc proposer à ses compagnons puis à tous les fidèles, de se tourner vers le Christ à travers ce symbolisme du coeur.

A Autun, le 8 février (fête du Très Saint coeur de Marie) 1648, il célèbre la première messe en l'honneur des deux Coeurs avec l'autorisation de l'évêque du lieu.

Pour Saint Jean Eudes, la dévotion au Coeur de Jésus s'épanouit donc sur la dévotion au Coeur de Marie. Ces deux coeurs ne faisaient pour lui qu'un seul Coeur, aussi disait-il toujours au singulier : le Coeur de Jésus et de Marie.

Sainte Marguerite Marie Alacoque, quelques années plus tard, va favoriser l'expansion du Culte. car s'est celui qui lui a été révélé qui s'est répandu dans le monde entier. 

Et oui, le Sacré Coeur se présente à elle et lui découvre les merveilles de son Amour, avec l'image symbolique de son Coeur.

Alors que pour saint Jean Eudes on doit "chanter" l'Amour du Divin Coeur, sainte Marguerite Marie cherche principalement à réparer les injures faites au Sacré-Coeur.

A sainte Catherine Labouré, la Vierge apparaît et lui présente la "Médaille Miraculeuse" au revers de laquelle se trouve les deux Cœurs. L'un entouré d'une couronne d'épine et l'autre transpercé d'un glaive : les deux Cœurs de Jésus et de Marie.

Parmi les saints, fidèles à cette dévotion on trouve Saint Louis-Marie Grignon de Montfort, Le Père de la Colombière et bien sur saint Joseph, premier adorateur des deux Très Saints cœurs !

Cette dévotion nous est rappelée dans les apparitions de :

  • Fatima, où Lucie disait que "le Cœur de Jésus veut être vénéré avec celui de sa Mère" ; 
  • - Kérézinen où il est dit "c'est par nos deux Cœurs unis en tout, criblés des mêmes blessures et continuellement martyrisés par l'ingratitude des hommes ..." ;
  • Garabandal où Conchita déclare "les cœurs de Jésus et de Marie qui nous aiment" à la fin de sa dernière rencontre avec la Vierge le 13 novembre 1965.

Salutations de saint Jean Eudes au Cœur de Jésus et de Marie

Nous vous saluons, Cœur très saint,
Nous vous saluons, Cœur très doux,
Nous vous saluons, Cœur très humble,
Nous vous saluons, Cœur très pur,
Nous vous saluons, Cœur donné sans réserve,
Nous vous saluons, Cœur très sage,
Nous vous saluons, Cœur très patient,
Nous vous saluons, Cœur très obéissant,
Nous vous saluons, Cœur très vigilant,
Nous vous saluons, Cœur très fidèle,
Nous vous saluons, Cœur bienheureux,
Nous vous saluons, Cœur plein de miséricorde,
Nous vous saluons, Cœur très aimant de Jésus et de Marie,
Nous vous adorons,
Nous vous louons,
Nous vous glorifions,
Nous vous rendons grâce,
Nous vous aimons,
De tout notre cœur,
De toute notre âme,
De toutes nos forces,
Nous vous offrons notre cœur,
Nous vous le donnons,
Nous vous le consacrons,
Nous vous le sacrifions,
Recevez-le, possédez-le tout entier,
Purifiez-le,
Eclairez-le,
Sanctifiez-le,
En lui, vivez et régnez, maintenant, toujours et à jamais.
Ainsi soit-il 

http://lavoieduciel.canalblog.com/archives/2013/03/25/26737593.html

Prière des deux cœurs d’amour

Cette prière a été donnée au Père Montfort OKAA, prêtre nigérian par le Christ. Ce prêtre reçoit des messages et célèbre la messe chaque nuit entre minuit et 3H du matin. 

Jésus ! Marie ! Je vous aime ! Ayez pitié de nous ! Sauvez toutes les âmes !
O Cœurs d’Amour ! O Cœurs unis pour toujours dans l’Amour !
Donnez-moi la grâce de Vous aimer toujours
Et aidez-moi à Vous faire aimer.
Recueillez en Vous mon pauvre cœur blessé
Et rendez-le-moi seulement quand il sera
Devenu un feu ardent de Votre Amour.
Je sais que je ne suis pas digne de venir auprès de vous,
Mais accueillez-moi en Vous et purifiez-moi
Par les flammes de Votre Amour.
Accueillez-moi en Vous et disposez de moi comme bon
Vous semble, car je Vous appartiens entièrement. Amen.  

O Pur Amour! O Divin Amour!
Transperce-moi de Tes flèches et fais couler mon sang
Dans les plaies du Cœur Immaculé !  

O Cœur Immaculé, uni au Cœur Sacré pour donner vie,
Consolation, gloire et amour. Amen. 

O Jésus ! O Marie ! Vous êtes les Cœurs de l’Amour !
Je vous aime ! Consumez-moi !
Je suis Votre victime d’Amour ! Amen.  

O Cœurs d’Amour ! Consumez-moi !
Je suis Votre victime d’Amour : Amen !  

A dire après l’Angélus (6H, 12H, 18H) et à la fin de l’Heure Sainte à 16H.
Ainsi que comme remerciement à la Messe après la Sainte Communion.  

(Imprimatur : Rev. Dr. Ayo-Maria Atoyebi O.P. Evêque d’Ilorin – Nigéria) 

Cette prière est un présent de l’Amour infini de Dieu pour le monde entier.
Elle est destinée à transformer notre coeur en un feu brûlant d’Amour et à instaurer l’unité de l’Eglise. Faites pleuvoir partout cette prière des Coeurs d’Amour de Jésus et Marie.  

http://sjladore.pagesperso-orange.fr/prieres/2coeurs.pdf

Rosaire au Cœur Immaculé de Marie

Introduction : Etoile Notre Dame vous propose ce rosaire au Cœur Immaculé de Marie, car Marie est la toute pure, la très sainte mais aussi la toute puissante et miséricordieuse. Soyons assurés que ce rosaire sera très fécond dans vos vies et dans toute l’humanité.

Le "Cœur immaculé de Marie" est célébré le samedi de la troisième semaine après la Pentecôte, le lendemain de la solennité du Sacré Cœur de Jésus.

Le "Cœur immaculé de Marie" est une expression qui concerne toute la personne de Marie.

Les lectures liturgiques sont :
Is 61, 9-11 : Leur race sera célèbre parmi les nations, et leur descendance au milieu des peuples; tous ceux qui les verront les reconnaîtront comme une race que Yahvé a bénie.

Je suis plein d'allégresse en Yahvé, mon âme exulte en mon Dieu, car il m'a revêtu de vêtements de salut, il m'a drapé dans un manteau de justice, comme l'époux qui se coiffe d'un diadème, comme la fiancée qui se pare de ses bijoux.Car de même que la terre fait éclore ses germes et qu'un jardin fait germer sa semence, ainsi le Seigneur Yahvé fait germer la justice et la louange devant toutes les nations.

Luc 2, 41-51 : Ses parents se rendaient chaque année à Jérusalem pour la fête de la Pâque. Et lorsqu'il eut douze ans, ils y montèrent, comme c'était la coutume pour la fête.

Une fois les jours écoulés, alors qu'ils s'en retournaient, l'enfant Jésus resta à Jérusalem à l'insu de ses parents.Le croyant dans la caravane, ils firent une journée de chemin, puis ils se mirent à le rechercher parmi leurs parents et connaissances. Ne l'ayant pas trouvé, ils revinrent, toujours à sa recherche, à Jérusalem. Et il advint, au bout de trois jours, qu'ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs, les écoutant et les interrogeant ;

et tous ceux qui l'entendaient étaient stupéfaits de son intelligence et de ses réponses. À sa vue, ils furent saisis d'émotion, et sa mère lui dit : " Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois ! Ton père et moi, nous te cherchons, angoissés. " Et il leur dit : " Pourquoi donc me cherchiez-vous ? Ne saviez-vous pas que je dois être dans la maison de mon Père ? " Mais eux ne comprirent pas la parole qu'il venait de leur dire. Il redescendit alors avec eux et revint à Nazareth ; et il leur était soumis. Et sa mère gardait fidèlement toutes ces choses en son coeur.

L'Evangile Luc 2, 41-51 : le recouvrement de Jésus au temple », révèle le cœur de Marie parce qu'il montre comment Marie a cherché et suivi Jésus : la pureté du cœur, c'est de suivre Jésus !
Marie n'a pas compris immédiatement, mais a médité ce qu'elle n'a pas compris, avec un cœur ouvert, attendant de mieux comprendre : son cœur est humble, docile, ouvert à une révélation toujours plus profonde, ouvert à une lumière toujours plus forte.

Un peu d'histoire :

La dévotion au Cœur immaculé de Marie est fondée sur la théologie mariale de saint Bernard, les révélations privées à sainte Gertrude et à sainte Mechtilde, les visions de sainte Marguerite-Marie Alacoque au XVIIe siècle, et elle fut largement répandue par saint Jean Eudes. 

Au XIX° siècle, l'ordre des Augustins puis le diocèse de Rome en célèbrent la fête. Et finalement, la fête entre dans le calendrier liturgique universel.

Après les apparitions de Fatima (1917), la dévotion au cœur immaculé de Marie augmente partout dans le monde. Le pape Pie XII institue une autre fête en 1954, celle de Marie Reine, (initialement prévue le 31 mai puis déplacée par Paul VI au 22 août), en ordonnant que "ce jour-là, on renouvelle la consécration du genre humain au Cœur Immaculé de la Bienheureuse Vierge Marie." (Pie XII, Ad Cœli Reginam § 34).

On peut donc dire qu'il y a une croissance dans la liturgie, de l'attention portée au Cœur Immaculé de Marie.
Cependant, dans sa réforme liturgique de 1969, Paul VI fait descendre la fête du Cœur Immaculé de Marie au rang de simple mémoire.

Mais depuis 1986, dans la Messe votive en l'honneur de la Vierge Marie (n°28) « Le cœur immaculé de Marie », la préface eucharistique s'adresse à Dieu le Père en lui rendant gloire car : Tu as donné à la Vierge Marie un cœur sage et docile pour qu'elle accomplisse parfaitement ta volonté ; un cœur nouveau et doux, où tu pourrais graver la loi de l'Alliance nouvelle ; un cœur simple et pur, pour qu'elle puisse concevoir ton Fils en sa virginité et te voir à jamais ; un cœur ferme et vigilant pour supporter sans faiblir l'épée de douleur et attendre avec foi la résurrection de ton Fils.

http://www.mariedenazareth.com/qui-est-marie/le-coeur-immacule-de-marie-memoire-liturgique

Rose mystique, ô Marie, votre très aimable Cœur, brûlant des flammes de la plus vive charité, voulut bien nous adopter pour enfants au pied de la croix, et devenir ainsi notre mère la plus tendre. Ah ! faites-moi éprouver la douceur de votre Cœur maternel et la grandeur de votre pouvoir auprès de Jésus, dans tous les dangers de la vie, et particulièrement au moment terrible de la mort, et de cette manière, mon cœur, toujours uni au vôtre, aimera Jésus à présent et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Mystères joyeux

Les apparitions de Notre Dame du rosaire de Fatima à Lucie, alors qu’elle est devenue religieuse, seront une théologie de la dévotion au Cœur Immaculé de Marie, donnée par la Très Sainte Vierge elle-même. Nous allons donc les revisiter.

Premier mystère joyeux : L’ANNONCIATION
Fruit du mystère: Demandons une grande humilité

Nous prions par l’intercession du Cœur Immaculé de Marie, pour obtenir toutes les vertus de Marie.

Lucie entra en religion très jeune. C'est le 25 octobre 1925 qu'elle arriva au couvent des sœurs Dorothées, à Pontevedra, où elle allait être de nouveau témoin d'apparitions de la Très Sainte Vierge.

Dans la soirée du 10 décembre 1925, la jeune postulante s'étant retirée dans sa cellule, reçut la visite de la Vierge et à côté d'Elle, portée par une nuée lumineuse, l'Enfant-Jésus. La Sainte Vierge lui montra un Cœur entouré d'épines qu'Elle tenait dans Sa main. L'Enfant-Jésus dit :
« Aie compassion du Cœur de ta Très Sainte Mère entouré des épines que les hommes ingrats lui enfoncent à tout moment, sans qu'il y ait personne pour faire acte de réparation afin de les en retirer. »
Puis, notre Mère du Ciel lui dit : « Vois, ma fille, mon Cœur entouré d'épines que les hommes ingrats m'enfoncent à chaque instant par leurs blasphèmes et leurs ingratitudes. Toi, du moins, tâche de me consoler et dis que tous ceux qui, pendant cinq mois, le premier samedi, se confesseront, recevront la sainte Communion, réciteront un chapelet, et me tiendront compagnie pendant quinze minutes en méditant sur les quinze mystères du Rosaire, en esprit de réparation, je promets de les assister à l'heure de la mort avec toutes les grâces nécessaires pour le salut de leur âme. »

Remarquons que cette demande de communion pour les premiers samedis est parallèle à celle du Sacré-Coeur à sainte Marguerite-Marie pour les premiers vendredis. Aussi, il faut bien comprendre que l'intention première de la dévotion réparatrice des cinq premiers samedis n'est pas d'obtenir la grâce de la persévérance finale, à savoir : être assisté à l'heure de notre mort pour aller au Ciel ; mais de consoler le Cœur de Notre Mère du Ciel en lui retirant les épines que nous même nous lui enfonçons par notre tiédeur, ainsi celles que les hérétiques, les impies, les apostats enfoncent dans Son divin Cœur ; moyennant quoi, la Sainte Vierge promet assistance au moment où notre âme comparaîtra devant Dieu. 

J'admire, ô Marie, la profonde humilité qui trouble votre Cœur béni lorsque, l'archange Gabriel vous annonçant l'honneur qui vous était offert de devenir la Mère du Fils du Tout-Puissant, vous acceptiez d'être sa très humble servante. Confus à la vue de mon orgueil, je vous demande la grâce d'avoir un cœur contrit et humilié, afin que, connaissant mes misères, je puisse arriver à la possession de la gloire promise à ceux qui sont véritablement humbles de cœur.

Deuxième mystère joyeux : LA VISITE DE MARIE A SA COUSINE ELIZABETH
Fruit du mystère: Demandons une grande charité

Nous prions par l’intercession du Cœur Immaculé de Marie, pour que nous sachions servir, aimer les autres puisque c’est Jésus lui-même que nous aimons en faisant cela.

Au cours de l'apparition du 13 juillet 1917, la Très Sainte Vierge avait dit : « Pour empêcher la guerre je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Cœur Immaculé et la Communion réparatrice des Premiers Samedis ».

Jésus, les deux années suivantes — le 15 février 1926 et le 17 décembre 1927 — a insisté sur la propagation de cette dévotion. Lucie a écrit : « De la pratique de la dévotion des Premiers Samedis unie à la consécration au Cœur Immaculé de Marie dépend la guerre ou la paix du monde ».

CINQ : POURQUOI ?

IL s'agit en effet de Cinq Samedis parce que, selon une révélation de Jésus, il y a cinq espèces d'offenses et de blasphèmes contre le Cœur Immaculé de Marie :
1) les blasphèmes contre l'Immaculée Conception ;
2) contre la Virginité de Marie ;
3) contre sa Maternité divine et contre le refus de la reconnaître également comme Mère des hommes ;
4) Il y a des gens qui cherchent à mettre dans le cœur des enfants l'indifférence, le mépris, et même la haine, contre cette Mère immaculée ;
5) Il y a ceux qui l'outragent directement dans ses saintes images.

Troisième mystère joyeux : LA NAISSANCE DE JESUS
Fruit du mystère: Demandons l’amour des pauvres et de la pauvreté, le détachement des richesses

Nous prions par l’intercession du Cœur Immaculé de Marie, pour que le brouhaha du monde ne nous cache pas l’essentiel. 

IL y a quatre conditions pour gagner le privilège des Cinq Premiers Samedis du mois.

1. La confession
- Pour chaque Premier Samedi une confession est requise avec une intention réparatrice ; elle peut être faite n'importe quel jour avant ou après le Premier Samedi à condition de communier en état de grâce ce jour-là.
- La voyante a demandé à Notre Seigneur : « O mon Jésus ! Et les personnes qui oublieront de former cette intention réparatrice ? » ; Jésus répondit : « Elles peuvent la former dans la confession suivante en profitant de la première occasion pour se confesser ».
Les trois autres conditions doivent être réalisées le jour du Premier Samedi ; ce sont :

2. La communion réparatrice ;

3. Le chapelet
Ce fut là le message souvent renouvelé de la Mère de Dieu aux petits bergers. En plus de la récitation du chapelet, les cinq premiers samedis, récitez-le chaque jour de votre vie. Plus que cela, imitez, l'exemple de la petite Jacinthe et efforcez-vous de le faire réciter chaque jour le soir en famille. Notre-Dame tenait toujours un chapelet entre ses mains lors des apparitions.
Elle demanda aussi aux trois enfants de réciter une prière spéciale après chaque dizaine : « Vous réciterez aussi après chaque "Gloire soit au Père" de chaque dizaine la prière suivante : « O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer et conduisez toutes les âmes au Ciel, surtout celles qui ont le plus besoin de Votre Miséricorde. » 

4. La méditation pendant 15 minutes d'un seul mystère, de plusieurs mystères du rosaire, ou de tous. Il suffit aussi d'une méditation ou d'une explication de trois minutes avant chacune des cinq dizaines du chapelet.
Dans ces quatre actes on doit avoir l'intention de faire amende honorable au Cœur Immaculé de Marie.

Quatrième mystère joyeux : LA PRESENTATION DE JESUS AU TEMPLE
Fruit du mystère: Demandons une grande pureté

Nous prions par l’intercession du Cœur Immaculé de Marie, pour que nous nous sentions appeler à la sainteté.

Cependant, l'esprit de la dévotion au Cœur Immaculé de Marie implique autre chose. Ses exigences vont plus loin. Vous en trouverez, maintes fois l'expression au cours des entretiens entre le Sainte Vierge et les enfants de Fatima.
Pour les âmes généreuses — et nous savons qu'il en existe beaucoup — qui désirent aller "jusqu'au bout" de cette sublime dévotion, nous croyons qu'il est utile d'ajouter ceci :

1-La Consécration au Cœur Immaculé de Marie
Une formule quelconque de consécration suffit. Vous devez, cependant vous confier à Marie sans réserve. 

Voici celle de saint Louis Marie Grignion de Montfort

Je vous choisis, aujourd'hui, ô Marie, en présence de toute la Cour Céleste, 
pour ma Mère et ma Reine. Je vous livre et consacre, en toute soumission et amour, mon corps et mon âme, mes biens intérieurs et extérieurs, et la valeur même de mes bonnes actions passées, présentes et futures, vous laissant un entier et plein droit de disposer de moi et de tout ce qui m'appartient, sans exception, selon votre bon plaisir, à la plus grande Gloire de Dieu, dans le temps et l'éternité. Amen 

Cinquième mystère joyeux : LE RECOUVREMENT DE JESUS AU TEMPLE
Fruit du mystère : Demandons la recherche de Dieu en toute chose.

Nous prions par l’intercession du Cœur Immaculé de Marie, afin que nous sachions mettre Dieu au centre de notre vie.

2. Sacrifiez-vous pour les pécheurs.
Le sacrifice et la réparation requis par la Sainte Vierge ont été définis très spécialement par Lucie elle-même. Notre Sainte Mère demanda que ses enfants soient prêts à faire n'importe quel sacrifice requis par la pratique de leurs devoirs chrétiens. « Notre Seigneur se laisse apaiser » lui dit la Sainte Vierge dans une révélation privée, « mais Il s'est plaint Lui-même très amèrement et avec douleur du petit nombre d'âmes en état de grâce, qui consentent à renoncer à tout ce qu'exige l'observance de Sa loi. » Beaucoup de gens, explique Lucie, pensant que le mot pénitence implique des austérités héroïques et ne se sentant pas la force nécessaire aux grands sacrifices, se découragent et continuent de vivre dans la tiédeur et le péché. Elle rapporte que Notre Seigneur lui a dit : « Le sacrifice que Je demande de chaque personne c'est l'accomplissement de leurs devoirs d'état et l'observance de Ma loi. Voilà la pénitence que Je demande et requiers maintenant.

La pénitence est en effet le retour de l'âme vers Dieu, une sorte de marche en arrière pour retrouver l'innocence baptismale. Se rattache à la vertu et au devoir de la pénitence tout ce qui contribue à nous purifier du péché, à nous délivrer des obstacles qui retardent notre montée vers Dieu. Elle appartient donc à la vie purgative et passe logiquement avant la prière qui est l'acte principal de la vie unitive. Comment d'ailleurs notre prière pourrait-elle être acceptée de Dieu si nous vivons dans le péché qui l'offense ? Comment oser s'adresser à Lui si on n'est pas en amitié avec Lui, à moins que ce soit pour implorer son pardon ?

MYSTERES LUMINEUX

Premier mystère lumineux : LE BAPTEME DE JESUS
Fruit du mystère: Demandons de devenir enfant de Dieu à l’exemple de Jésus

Nous prions par l’intercession du Cœur Immaculé de Marie, pour que chaque homme ait la joie de recevoir le baptême.

Depuis 1912 le Saint-Siège avait porté l'attention des âmes pieuses sur le jour dédié au Cœur Immaculé de Marie en accordant une indulgence plénière aux conditions ordinaires aux fidèles qui auront accompli, le premier samedi de n'importe quel mois, des exercices spéciaux de dévotion en l'honneur de la Bienheureuse Vierge Marie Immaculée, en réparation des blasphèmes dont son nom et ses prérogatives sont l'objet (Preces et Pia Opera 1938, n° 335)

La demande de la Sainte Vierge Marie à Lucie ne fait donc qu'approuver et sanctionner une dévotion déjà existante et encouragée par l'Eglise. Ainsi ceux qui observeront les pratiques des premiers samedis proposés par Notre-Dame de Fatima rempliront par le fait même les conditions voulues pour gagner l'indulgence plénière promulguée en 1912.

Pour mériter la grande promesse des grâces nécessaires au salut, Notre-Dame demande encore la récitation d'un chapelet ce jour du premier samedi. Aux chrétiens et aux religieux qui ont la pieuse habitude du chapelet quotidien, tant recommandé par la Notre-Dame de Fatima, il leur suffira de l'offrir ce jour-là aux intentions du Cœur Immaculé.

Deuxième mystère lumineux : LES NOCES DE CANA
Fruit du mystère: Demandons la confiance en Dieu
 

Nous prions par l’intercession du Cœur Immaculé de Marie, pour que les vies de chaque homme débordent en surabondance de grâces obtenues par Marie, comme à Cana.

En 1805, le Pape Pie VII d'abord, et Pie IX ensuite, accordèrent à plusieurs églises une fête du "Cœur Très Pur de Marie" fixée au Dimanche dans l'Octave de l'Assomption. 

Acte de consécration au Cœur Immaculé de Marie

O Marie, Vierge puissante et Mère de miséricorde, Reine du Ciel et refuge des pécheurs, nous nous consacrons à votre Cœur immaculé. Nous vous consacrons notre être et notre vie tout entière; tout ce que nous avons, tout ce que nous aimons, tout ce que nous sommes. A vous nos corps, nos âmes. A vous nos foyers, nos familles, notre patrie. Nous voulons que tout en nous, tout autour de nous vous appartienne et participe aux bienfaits de vos bénédictions maternelles. Et pour que cette consécration soit vraiment efficace et durable, nous renouvelons aujourd'hui à vos pieds, o Marie, les promesses de notre baptême et de notre première Communion. Nous nous engageons à professer courageusement et toujours les vérités de la Foi, à vivre en catholiques pleinement soumis à toutes les directions du Pape et des Evêques en communion avec lui. Nous nous engageons à observer les commandements de Dieu et de l'Eglise, et particulièrement la sanctification du Dimanche. Nous nous engageons à faire entrer dans notre vie - autant qu'il nous sera possible - les consolantes pratiques de la Religion chrétienne et surtout la sainte Communion. Nous vous promettons enfin, ô glorieuse Mère de Dieu et tendre Mère des hommes, de mettre tout notre cœur au service de votre culte béni, afin de hâter, d'assurer, par le règne de votre Cœur immaculé, le règne du Cœur de votre adorable Fils dans nos âmes et dans toutes les âmes, dans notre cher pays et dans tout l'univers, sur la terre comme au ciel. Ainsi soit-il.

http://notredamedesneiges.over-blog.com/article-10814798.html

Troisième mystère lumineux : L’ANNONCE DU ROYAUME ET L’APPEL A LA CONVERSION
Fruit du mystère: Demandons la conversion du cœur
 

Nous prions par l’intercession du Cœur Immaculé de Marie, pour la conversion de l’humanité.

En 1944, Pie XII institua - après la consécration du monde au Cœur Immaculé de Marie - une fête au 22 août, toujours en vigueur.

CONSECRATION PERSONNELLE AU CŒUR DOULOUREUX ET IMMACULE DE MARIE 

Sainte Mère de Dieu, je me consacre, je me donne entièrement, et je me confie toujours à votre Cœur Douloureux et Immaculé, en réparation des très graves offenses qui lui sont faites aujourd’hui par les hommes. Je vous demande que sous sa protection et son aide, mon cœur soit éclairé, purifié et dirigé dans l’amour et la reconnaissance à l’égard de votre Divin Fils. Faites donc que mon cœur ne soit plus un cœur égaré, mais que rendu fidèle, il soit conduit par la vraie science de Dieu, et embrasé au feu de cet amour si pur de votre Cœur Immaculé, pour ainsi être déterminé jusqu’au dernier soupir, et à travers les maux de cette vie, à aimer et à servir fidèlement votre Divin Fils. Ainsi soit-il. 

Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous maintenant et à l’heure de notre mort ! 

http://laportelatine.org/prieres/12millions/1ersSamedi/AbbeRuiz.pdf

Quatrième mystère lumineux : LA TRANSFIGURATION
Fruit du mystère: Demandons la lumière intérieure

Nous prions par l’intercession du Cœur Immaculé de Marie, pour que les familles du monde entier reçoivent la lumière du Fils de Dieu.

Le mystère du cœur immaculé de Marie, refuge des pécheurs, est incomparablement au-dessus de ce qu’en peuvent dire les paroles humaines. Il reste un secret entre la Vierge et son Fils.

L’Ecriture, comme dépôt révélé, contient le peu qui en ait été divinement communiqué aux hommes. L’Eglise ose l’interpréter en le célébrant dans la liturgie et en le proposant à notre dévotion.

Consécration du pape Pie XII

Le monde a été consacré au Cœur immaculé de Marie, pendant la seconde guerre mondiale, par le pape Pie XII, le 31 octobre 1942, par cette prière:

 "Mère du Très saint rosaire, secours des chrétiens, refuge du genre humain, victorieuses de toutes les batailles de Dieu, nous voici prosternés suppliants aux pieds de votre trône, dans la certitude de recevoir les grâces, l’aide et la protection opportunes dans les calamités présentes, non en vertu de nos mérites, dont nous ne saurions nous prévaloir, mais uniquement par l’effet de l’immense bonté de votre cœur maternel.

"C’est à vous, c'est à votre Cœur immaculé qu’en cette heure tragique de l’histoire humaine, nous nous confions et nous nous consacrons, non seulement en union avec la Sainte Église - corps mystique de Votre Fils Jésus - qui souffre et verse son sang, en proie aux tribulations en tant de lieux et de tant de manières, mais en union aussi avec le monde entier, déchiré par de farouches discordes, embrasé d’un incendie de haine et victime de ses propres iniquités. Laissez-vous toucher par tant de ruines matérielles et morales, par tant de douleurs, tant d’angoisses de pères et de mères, de frères, d'enfants innocents, par tant de vies fauchées dans la fleur de l’âge, tant d’âmes torturées et agonisantes, tant d’autres en péril de se perdre éternellement.

"Ô Mère de Miséricorde, obtenez-nous de Dieu la paix, et surtout les grâces qui peuvent en un instant convertir le cœur des hommes, ces grâces qui préparent, concilient, assurent la paix ! Reine de la paix, priez pour nous et donnez au monde en guerre la paix après laquelle les peuples soupirent, la paix dans la Vérité, dans la justice, dans la charité du Christ. Donnez-lui la paix des armes et la paix des âmes, afin que dans la tranquillité de l’ordre s’étende le règne de Dieu. Accordez votre protection aux infidèles et à tous ceux qui gisent encore dans les ombres de la mort; donnez-leur la paix, faites que se lève pour eux la soleil de la Vérité et qu’ils puissent avec nous, devant l’unique Sauveur du monde, répéter : Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur terre aux hommes de bonne volonté !

"Aux peuples séparés par l’erreur ou par la discorde, particulièrement à ceux qui professent pour vous une singulière dévotion et chez lesquels il n’y avait pas de maison qui n’honorât votre vénérable icône (peut-être aujourd’hui cachée et réservée pour des jours meilleurs), donnez la paix et reconduisez-les à l’unique bercail du Christ, sous l’unique vrai Pasteur. Obtenez à la Sainte Église de Dieu une paix et une liberté complètes; arrêtez les débordements du déluge néo-païen; développez dans le cœur des fidèles l’amour de la pureté, la pratique de la vie chrétienne et le zèle apostolique, afin que le peuple des serviteurs de Dieu augmente en mérite et en nombre.

"Enfin, de même qu'au Cœur de votre Fils Jésus furent consacrés l’Église et le genre humain tout entier, afin que, toutes les espérances étant placées en lui, il devînt pour eux signe et gage de victoire et de salut, ainsi et pour toujours nous nous consacrons à vous, à votre Cœur immaculé, ô notre Mère et Reine du monde, pour que votre amour et votre protection hâtent le triomphe du règne de Dieu et que toutes les nations, en paix entre elles et avec Dieu, vous proclament bienheureuse et entonnent avec vous, d’une extrémité du monde à l’autre, l’éternel Magnificat de gloire à celui en qui seul elles peuvent trouver la Vérité, la vie et la paix."
 http://notredamedesneiges.over-blog.com/article-32881562.html

 

Cinquième mystère lumineux : L’INSTITUTION DE L’EUCHARISTIE
Fruit du mystère: Demandons l’amour de l’Eucharistie

Nous prions par l’intercession du Cœur Immaculé de Marie, pour que tous les hommes, enfants de Dieu, reconnaissent le don sublime que leur fait leur créateur en se donnant à eux dans l’eucharistie.

Consécration par Jean-Paul II

Jean-Paul II a renouvelé cette consécration en 1982, un an après l'attentat du 13 mai 1981. Il la prononcera de nouveau lors du synode des évêques, le 16 octobre 1983.

Le pape Jean-Paul II a renouvelé une troisième fois cette consécration lors de cette longue prière le 25 mars 1984, après avoir appelé les évêques du monde entier à s'unir à lui dans cette démarche:

C'est pourquoi, ô Mère des hommes et des peuples, toi qui connais toutes leurs souffrances et leurs espérances, toi qui ressens d'une façon maternelle toutes les luttes entre le bien et le mal, entre la lumière et les ténèbres qui secouent le monde contemporain, reçoit l'appel que, mus par l'Esprit Saint, nous adressons directement à ton Cœur, et avec ton amour de mère et de servante du Seigneur, embrasse notre monde humain, que nous t'offrons et te consacrons, pleins d'inquiétude pour le sort terrestre et éternel des hommes et des peuples. Nous t'offrons et te consacrons d'une manière spéciale les hommes et les nations qui ont particulièrement besoin de cette offrande et de cette consécration.

Sous l'abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu! " " Ne rejette pas nos prières alors que nous sommes dans l'épreuve!

Devant toi, Mère du Christ, devant ton Cœur immaculé, nous voulons aujourd'hui, avec toute l'Église, nous unir à la consécration que ton Fils a faite de lui-même à son Père, par amour pour nous : "Pour eux, a-t-il dit, je me consacre moi-même, afin qu'ils soient eux aussi consacrés en vérité". Nous voulons nous unir à notre Rédempteur en cette consécration pour le monde et pour les hommes, laquelle, dans le cœur divin, a le pouvoir d'obtenir le pardon et de procurer la réparation.

La puissance de cette consécration dure dans tous les temps, elle embrasse tous les hommes, peuples et nations, elle surpasse tout mal que l'esprit des ténèbres est capable de réveiller dans le cœur de l'homme et dans son histoire, et que, de fait, il a réveillé à notre époque.

Combien profondément nous sentons le besoin de consécration pour l'humanité et pour le monde, pour notre monde contemporain, dans l'unité du Christ lui-même! À l'œuvre rédemptrice du Christ, en effet, doit participer le monde par l'intermédiaire de l'Église.

C'est ce que manifeste la présente Année de la Rédemption, le Jubilé extraordinaire de toute l'Église.

En cette Année sainte, bénie sois-tu par-dessus toute créature, toi, la servante du Seigneur, qui as obéi de la manière la plus pleine à ce divin appel!

Sois saluée, toi qui t'es entièrement unie à la consécration rédemptrice de ton Fils!

Mère de l'Église! Enseigne au Peuple de Dieu les chemins de la foi, de l'espérance et de la charité! Éclaire spécialement les peuples dont tu attends de nous la consécration et l'offrande! Aide-nous à vivre dans la vérité de la consécration du Christ pour toute la famille humaine du monde contemporain!

En te confiant, ô Mère, le monde, tous les hommes et tous les peuples, nous te confions aussi la consécration même du monde et nous la mettons dans ton cœur maternel.

Ô Cœur Immaculé! Aide-nous à vaincre la menace du mal qui s'enracine si facilement dans le cœur des hommes d'aujourd'hui et qui, avec ses effets incommensurables, pèse déjà sur la vie actuelle et semble fermer les voies vers l'avenir!

De la faim et de la guerre, délivre-nous!

De la guerre nucléaire, d'une autodestruction incalculable, de toutes sortes de guerres, délivre-nous!

Des péchés contre la vie de l'homme depuis ses premiers moments, délivre-nous!

De la haine et de la dégradation de la dignité des fils de Dieu, délivre-nous!

De tous les genres d'injustice dans la vie sociale, nationale et internationale, délivre-nous!

De la facilité avec laquelle on piétine les commandements de Dieu, délivre-nous!

De la tentative d'éteindre dans les cœurs humains la vérité même de Dieu, délivre-nous!

De la perte de la conscience du bien et du mal, délivre-nous!

Des péchés contre l'Esprit Saint, délivre-nous! Délivre-nous!

Écoute, ô Mère du Christ, ce cri chargé de la souffrance de tous les hommes! Chargé de la souffrance de sociétés entières!

Aide-nous, par la puissance de l'Esprit Saint, à vaincre tout péché: le péché de l'homme et le "péché du monde", le péché sous toutes ses formes.

Que se révèle encore une fois dans l'histoire du monde l'infinie puissance salvifique de la Rédemption, la puissance de l'amour miséricordieux! Qu'il arrête le mal! Qu'il transforme les consciences! Que dans ton Cœur immaculé se manifeste pour tous la lumière de l'espérance! ".

 

Mystères douloureux

Premier mystère douloureux : L’AGONIE DE JESUS A GETHSEMANI
Fruit du mystère : Demandons la contrition de nos péchés

Nous prions par l’intercession du Cœur Immaculé de Marie, pour les isolés, les souffrants de la solitude.

Dans la Bible, le « cœur » ne dit pas « quelque chose » de l’homme mais il signifie l’homme intégral, le « dedans » de l’homme. Le cœur est la partie de l’homme la plus profonde, le siège de sa volonté, de sa pensée. Là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur " (Matthieu 6, 21). Un texte biblique nous donne des éclairages précieux sur ce cœur de Marie. La prophétie de Siméon (Luc 2, 34-35) lui annonce que son Fils sera « un signe de contradiction » et que son âme, con cœur « sera transpercé d’un glaive. » Marie est sûre désormais d’être divinement associée à la souffrance de son Fils. Elle ignore encore tout de ce glaive, mais elle comprend cette communauté de destin entre Elle-même et son Fils.

Le pape Benoît XVI a pour sa part prononcé une prière de consécration de tous les prêtres au Cœur Immaculé de Marie, à Fatima, le 12 mai 2010, lors de son voyage pour le 10e anniversaire de la béatification de Jacinta et Francisco http://www.vatican.va/holy_father/benedict_xvi/prayers/documents/hf_ben-xvi_20100512_affidamento-fatima_fr.html).

Mère Immaculée, en ce lieu de grâce, convoqués par l’amour de ton Fils Jésus,

Grand et Eternel Prêtre, nous, fils dans le Fils et ses prêtres, nous nous consacrons à ton Cœur maternel, pour accomplir fidèlement la Volonté du Père.

Nous sommes conscients que, sans Jésus, nous ne pouvons rien faire de bon (Jn 15, 5)
et que, seulement par Lui, avec Lui et en Lui, nous serons pour le monde des instruments de salut.

Épouse de l’Esprit Saint, obtiens-nous l’inestimable don d’être transformés dans le Christ.
Par la puissance même de l’Esprit qui, étendant sur Toi son ombre, t’a rendue Mère du Sauveur, aide-nous afin que le Christ, ton Fils, naisse aussi en nous.
Que l’Église puisse ainsi être renouvelée par de saints prêtres, transfigurée par la grâce de Celui qui fait toutes choses nouvelles.

Mère de Miséricorde, c’est ton Fils Jésus qui nous a appelés à devenir comme Lui :
lumière du monde et sel de la terre (Mt 5, 13-14).

Aide-nous, par ta puissante intercession, à ne jamais trahir cette sublime vocation, à ne pas céder à nos égoïsmes, aux séductions du monde et aux suggestions du Malin.

Préserve-nous par ta pureté, garde-nous par ton humilité et enveloppe-nous de ton amour maternel, qui se reflète en de nombreuses âmes consacrées à toi, devenues pour nous
d’authentiques mères spirituelles.

Mère de l’Église, nous, prêtres, nous voulons être des pasteurs qui ne paissent pas pour eux-mêmes, mais qui se donnent à Dieu pour leurs frères, trouvant en cela leur bonheur.
Non seulement en paroles, mais par notre vie.
Nous voulons répéter humblement, jour après jour, notre « me voici ».

Guidés par toi, nous voulons être des Apôtres de la Miséricorde Divine, heureux de célébrer chaque jour le Saint Sacrifice de l’Autel et d’offrir à tous ceux qui nous le demandent le Sacrement de la Réconciliation.

Avocate et Médiatrice de la grâce, Toi qui es entièrement immergée dans l’unique médiation universelle du Christ, demande à Dieu, pour nous, un cœur complètement renouvelé, qui aime Dieu de toutes ses forces et serve l’humanité comme toi-même tu l’as fait.

Redis au Seigneur cette parole efficace : « ils n’ont pas de vin » (Jn 2,3), afin que le Père et le Fils répandent sur nous, comme dans une nouvelle effusion l’Esprit Saint.

Plein d’émerveillement et de gratitude pour ta présence continuelle au milieu de nous,
au nom de tous les prêtres, moi aussi je veux m’exclamer :« Comment ai-je ce bonheur que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? » (Lc 1,43)

Notre Mère depuis toujours, ne te lasse pas de « nous visiter », de nous consoler, de nous soutenir.
Viens à notre secours et libère-nous des dangers qui nous menacent.
Par cet acte d’abandon et de consécration, nous voulons t’accueillir de façon plus profonde et radicale, pour toujours et pleinement, dans notre existence humaine et sacerdotale.

Que ta présence fasse refleurir le désert de nos solitudes et briller le soleil sur nos obscurités, qu’elle fasse revenir le calme après la tempête, afin que chaque homme voie le salut du Seigneur, qui a le nom et le visage de Jésus, réfléchi dans nos cœurs, pour toujours unis au tien ! Ainsi soit-il !

Deuxième mystère douloureux : LA FLAGELLATION
Fruit du mystère: Demandons le pardon de nos sensualités et la mortification

Nous prions par l’intercession du Cœur Immaculé de Marie, pour les martyrs, les victimes et leurs bourreaux. 

Le dimanche 16 juin 2013, le Liban et le Moyen-Orient ont été consacrés au cœur Immaculé de Marie, au cours d’une cérémonie solennelle sur la colline de Harissa, au sanctuaire de Notre-Dame du Liban, au cours d’une messe en présence de représentants de l’épiscopat libanais et de Mgr Gabriele Giordano Caccia, nonce apostolique. Le président libanais, le général Michel Sleimane, et le Premier ministre désigné, Tammam Salam, étaient également présents.

http://www.zenit.org/fr/articles/le-pape-francois-va-consacrer-le-monde-au-coeur-immacule-de-marie

Prière du pape François

Bienheureuse Vierge Marie de Fatima,
avec une reconnaissance renouvelée pour ta présence maternelle
nous unissons notre voix à celle de toutes les générations
qui te disent bienheureuse.

Nous célébrons en toi les grandes œuvres de Dieu,
qui jamais ne se lasse de se pencher avec miséricorde
sur l’humanité, affligée par le mal et blessée par le péché,
pour la guérir et pour la sauver.
Accueille avec ta bienveillance de Mère
l’acte de consécration qu'aujourd'hui nous faisons avec confiance,
devant ta statue qui nous est si chère.

Nous sommes certains que chacun de nous est précieux à tes yeux 
et que rien de ce qui habite nos cœurs ne t'est étranger.
Nous nous laissons toucher par ton regard très doux
et nous recevons la caresse consolante de ton sourire.

Garde notre vie entre tes bras ;
bénis et renforce tout désir de bien ;
ravive et nourris la foi ;
soutiens et éclaire l'espérance ;
suscite et anime la charité ;
guide-nous tous sur le chemin de la sainteté.

Enseigne-nous ton amour de prédilection
pour les petits et les pauvres,
pour les exclus et les souffrants,
pour les pécheurs et ceux qui sont égarés dans leur cœur :
rassemble tous sous ta protection
et remets-nous tous à ton Fils bien-aimé, Notre Seigneur Jésus.

Amen.

Troisième mystère douloureux : LE COURONNEMENT D’EPINES
Fruit du mystère: Demandons le pardon de nos vanités et de nos mauvais désirs

Nous prions par l’intercession du Cœur Immaculé de Marie, pour les pauvres pécheurs.

Le Père a constitué le Cœur de Marie immaculé pour pouvoir être la digne mère de Jésus. Grâce à ce cadeau, Marie peut être tournée vers Jésus d’un cœur sans partage, vivre le mystère de sa maternité dans la limpidité de la contemplation. Il fallait un cœur immaculé pour qu’elle soit la première à contempler ce mystère de Dieu fait homme, qu’il n’y ait rien d’elle-même et de la faute originelle qui fasse écran au dessein de Dieu. Le cœur de Marie est immaculé pour pouvoir pleinement vivre le mystère de la croix. Au pied de la croix, la douleur de Marie est vécue dans la contemplation. Ecrasée de douleur, elle est cependant retenue par le « fil » de la foi, confiance totale en Dieu qui tient ses promesses. Elle sait qu’elle est à sa place. Sa douleur n’est pas repli sur soi, elle est tout absorbée dans ce regard de foi. Elle lui est, pour ainsi dire, soumise. Par son cœur immaculé Marie est unie à ce point au sacrifice de son Fils.

CONSECRATION AU COEUR DOULOUREUX ET IMMACULE DE MARIE

Cœur de Jésus, percé par la lance, qui nous aimez tant et qui voulez tant nous sauver,

faites que je vous aime à mon tour.

Pour cela, ô mon Sauveur tout aimant, et immaculé de votre Mère bien-aimée, et que je vous sois fidèle.

Je viens me consacrer au Cœur douloureux

Oui, sainte Mère de Dieu; je me consacre à vous entièrement, pour toujours et je me confie à votre Cœur douloureux et immaculé, pour que vous m'inspiriez et me dirigiez dans l'amour et la reconnaissance à l'égard de votre divin Fil.

Faites que mon cœur ne soit plus un cœur égaré, mais qu'il soit embrasé au feu de votre propre Cœur, pour s'attacher par-dessus tout à aimer et à servir votre divin Fils.

O vous, les deux saints Cœurs de Jésus et de Marie, qui avez toujours été unis pour opérer notre rédemption: sauvez-moi, sauvez-nous, sauvez l’Eglise et le monde et rendez mon cœur semblable aux vôtres. Amen.

http://fr.2jesus.info/index.php/vierge-marie/prieres-a-marie/941-priere-044-consecration-au-coeur-douloureux-et-immacule-de-marie.html

Quatrième mystère douloureux : LE PORTEMENT DE CROIX
Fruit du mystère : Demandons le courage dans les épreuves

Nous prions par l’intercession du Cœur Immaculé de Marie, pour tous ceux qui ont besoin de trouver du courage pour porter leurs lourds fardeaux.

Ce mystère nous fait découvrir quelque chose de nouveau de la miséricorde du Père. En effet, elle enveloppe tout, elle est capable de se servir de toutes les conséquences du péché pour réaliser une intimité plus profonde avec Lui. Nous avons contemplé Marie comme chef d’œuvre de la miséricorde du Père en tant qu’elle vit de cette miséricorde pour elle. 

Ô glorieuse Reine des martyrs, votre Cœur sacré fut cruellement transpercé dans la Passion de votre Fils, par ce glaive de douleur que vous avait prédit le saint vieillard Siméon. Obtenez à mon cœur une constance à toute épreuve et une sainte patience, pour supporter les tribulations et les adversités de cette misérable vie, afin que, crucifiant ma chair avec ses convoitises, et imitant la mortification de la croix, je me montre votre fils véritable.

Cinquième mystère douloureux : LE CRUCIFIEMENT ET LA MORT DE JESUS
Fruit du mystère: Demandons l’Amour de Jésus et de Marie

Nous prions par l’intercession du Cœur Immaculé de Marie, tellement crucifié lui aussi, pour tous ceux qui ne connaissent pas encore l’amour de Jésus et Marie.

Marie s’est employée à faire fructifier ce trésor que Dieu avait déposé en elle. Nous le voyons au calvaire, Dieu lui demande plus qu’à tous les autres. C’est ainsi qu’il fera grandir en elle l’amour. Cette ascension de l’amour est la réponse à la docilité totale de la Vierge. Cette docilité, voilà la part de Marie dans cette relation.

Saint Jean de la Croix a parlé de la ressemblance ultime du cœur, la transfixion, comme d’une grâce concédée aux âmes fidèles jusqu’au bout à l’amour. Le cœur est comme percé pour que les flots de la grâce s’en échappent et se répandent sur les autres. C’est en ce sens que les souffrances de Jésus sur la croix sont mêlées à celles de Marie et comptées avec les siennes pour compenser notre iniquité.

Recevez, ô Vierge bénigne, cette petite offrande de mon esclavage, en l’honneur et union de la soumission que la Sagesse éternelle a bien voulu avoir de votre maternité, en hommage de la puissance que vous avez tous deux sur moi, et en action de grâces des privilèges dont la sainte Trinité vous a favorisée.

Je proteste que je veux désormais, comme votre véritable esclave, chercher votre honneur et vous obéir en toutes choses.

Ô Mère admirable, présentez-moi à votre cher Fils, en qualité d’esclave éternel, afin que, m’ayant racheté par vous, il me reçoive par vous.

Ô Mère de miséricorde, faites-moi la grâce d’obtenir la vraie Sagesse de Dieu et de me mettre, pour cela, au nombre de ceux que vous aimez, que vous enseignez, que vous nourrissez et protégez comme vos enfants et vos esclaves.

Ô Vierge fidèle! Rendez-moi en toutes choses un si parfait disciple, imitateur et esclave de la Sagesse incarnée, Jésus-Christ votre Fils, que j’arrive par votre intercession et à votre exemple, à la plénitude de son âge sur la terre et de sa gloire dans les cieux. Ainsi soit-il !
St Louis Marie Grignon de Montfort

Mystères glorieux

Premier mystère glorieux : LA RESURRECTION
Fruit du mystère : Demandons une grande foi

Nous prions par l’intercession du Cœur Immaculé de Marie, tellement heureuse de revoir son Fils vivant pour que ressuscite la foi de tous les hommes.

Dans l’Evangile, quand Jésus rencontre sa mère, c’est souvent pour briser quelque chose en elle. Il semble que Jésus la traite avec une dureté étonnante, inconcevable. Le secret des duretés surprenantes dont Jésus use envers elle paraît à découvert dans l’Evangile. L’épisode de la Cananéenne (Mt. 15, 22-28) est éclairant. « Elle criait en disant : Aie pitié de moi, Seigneur, Fils de David ! Ma fille est tourmentée par un démon. » « Mais il ne lui répondit pas un mot. » Les disciples sont touchés et intercèdent pour elle. « Mais lui répondant, dit : « Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël ». Voilà donc Jésus plus dur que ses disciples ? « Mais elle, étant venue, se tenait prosternée devant Lui, en disant : Seigneur, viens à mon secours ! Répondant, il dit : il n’est pas bon de prendre le pain des enfants et de le jeter aux petits chiens !« C’est un affront. Mais elle insiste : »Seigneur ! Les petits chiens mangent des miettes qui tombent de la table de leur maître. « Où donc ce cœur offensé, apparemment dédaigné puise-t-il tout l’amour qui inspire cette réplique ? N’est-ce pas Jésus qui fait grandir progressivement en la repoussant, l’amour de cette femme, à la manière dont on barre un fleuve pour en multiplier la puissance ? Oui, c’est Jésus qui opère en elle. Et c’est pourquoi la foi en elle est merveilleuse. A ce point que l’artiste admire ce qu’il a fait et devient captif en quelque sorte de la beauté de son œuvre :

O femme, ta foi est grande ! Qu’il te soit fait comme tu veux. »

C’est en ce sens que nous pouvons saisir le ressort de l’apparente dureté de Jésus envers sa mère, la part de Marie et finalement sa puissance d’intercession.

Ô Vierge bénie, qui conserviez dans votre Cœur très doux, comme un précieux trésor, les paroles de votre Fils Jésus, et qui, méditant les sublimes mystères qu'elles renfermaient, ne saviez plus vivre que pour Dieu, combien je suis confus de voir mon cœur aussi froid ! Ah ! Mère chérie, faites qu'en repassant dans mon cœur la sainte loi de Dieu, je cherche à vous imiter par la pratique fervente des vertus chrétiennes.

Deuxième mystère glorieux : L’ASCENSION DE JESUS AU CIEL
Fruit du mystère: Demandons le détachement de la terre et le désir du ciel

Nous prions par l’intercession du Cœur Immaculé de Marie, qui souffrit du départ de Jésus au ciel pour tous ceux qui pleurent un être cher.

Marie ayant fait aussi loin l’expérience de la miséricorde, n’a plus qu’un seul désir : nous faire partager son bonheur, nous donner cette vie divine. A qui ? A ceux qui en ont le plus besoin, c’est-à-dire à nous tous les pécheurs. Et rien n’arrête Marie dans cette proximité à l’égard des pécheurs. C’est la proximité d’une mère. La mère est celle qui porte la vie, qui porte plus qu’elle ne devrait porter. C’est au nom de l’Amour que Marie exerce cette proximité. Et l’Amour va toujours plus loin. Refuge pour les pécheurs, Marie ne les protège pas seulement ; elle porte leurs misères car elle connaît leur malheur plus profondément qu’eux-mêmes ne le connaissent. Elle les accueille, les protège, leur donne la vie divine pour leur permettre de repartir.

CONSECRATION AU COEUR IMMACULE DE MARIE
Vierge Marie, en ce jour de grâce, mon regard se porte sur toi.

Vierge très pure, apprends-moi, comme toi au jour de l’Annonciation, à dire oui à Dieu, avec tous mes fardeaux et mes fragilités. Par ta prière confiante, donne-moi d’accueillir le Christ sans restriction et sans retard.

Vierge très sainte, enseigne-moi, comme à Bethléem, à me réjouir de l’avènement de l’Emmanuel au milieu de nous.

Mère du Bon Conseil, à l’école de Nazareth, éclaire mon intelligence pour pénétrer dans le mystère de Dieu, dans la fidélité aux petites choses.

Notre-Dame de la Présentation, à ton exemple, accorde-moi l’audace de manifester ton Fils au monde et de révéler sa présence en notre humanité.

Arche d’Alliance, donne-moi la force, comme à Cana, de faire tout ce que ton Fils m’enseignera, et de servir à mes frères le vin nouveau de l’Amour rédempteur.

Reine des Martyrs, place-moi, à tes côtés, au pied de la Croix, afin qu’en contemplant l’amour crucifié de Jésus, mon cœur soit aussi touché par sa miséricorde et que je te choisisse comme ma Mère.

Tabernacle de la Grâce divine, fais-moi partager la joie du matin de Pâques, afin d’accueillir, avec toute l’Eglise, le don de l’Esprit- Saint.

Marie, Etoile de la Nouvelle Evangélisation, je te prie pour que se développe le feu de la nouvelle évangélisation et que, partout, le Christ soit annoncé.

Vierge Marie, je consacre à ton cœur douloureux et immaculé mon âme et mon corps, ma famille et mes biens, mon passé et mon avenir. Que jaillisse, par cette offrande, un nouvel élan de foi, d’espérance et d’amour et que naissent dans l’Eglise de nombreuses vocations sacerdotales et religieuses.

Vierge Marie, en ton âme et en ton corps, tu es déjà parvenue à la gloire du Ciel. Recouvre du manteau de ta paix le chemin qu’il me reste à parcourir. Fais qu’à ta suite, j’entre, avec tous mes frères en humanité, dans la plénitude de l’amour trinitaire et la vision béatifique de Dieu.

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Priere-de-consecration-au-coeur.html

Troisième mystère glorieux : LA PENTECOTE
Fruit du mystère : Demandons le zèle apostolique

Nous prions par l’intercession du Cœur Immaculé de Marie, épouse de l’Esprit Saint pour que l’humanité reçoive les sept dons du paraclet.

Cœur immaculé de Marie refuge des pécheurs, c’est quand nous avons aimé que nous saisissons avec acuité ce que représente le manque d’amour et, alors, celui-ci nous blesse. Il faut donc être dans une profonde intimité avec Dieu pour pénétrer l’opacité du péché. N’est-ce pas là la mission de Marie ? Marie sans être affectée par le péché est donc liée à l’opacité du pêché. Si Marie est immaculée, c’est donc pour être le refuge des pécheurs. Dans la lumière de la sagesse de Dieu, il fallait un cœur absolument exempt de toute trace du péché pour pouvoir être proche du pécheur.

Prière de consécration au Cœur Immaculé de Marie

Bienheureuse Vierge Marie de Fatima, avec une reconnaissance renouvelée pour ta présence maternelle nous unissons notre voix à celle de toutes les générations qui te disent bienheureuse.

Nous célébrons en toi les grandes œuvres de Dieu, qui jamais ne se lasse de se pencher avec miséricorde sur l’humanité, affligée par le mal et blessée par le péché, pour la guérir et pour la sauver. Accueille avec ta bienveillance de Mère l’acte de confiance qu’aujourd’hui nous faisons avec foi, devant ta statue qui nous est si chère.

Nous sommes certains que chacun de nous est précieux à tes yeux et que rien de ce qui habite nos cœurs ne t’est étranger. Nous nous laissons toucher par ton regard très doux et nous recevons la caresse consolante de ton sourire.

Garde notre vie entre tes bras ; bénis et renforce tout désir de bien ;ravive et nourris la foi ;soutiens et éclaire l’espérance ;suscite et anime la charité ;guide-nous tous sur le chemin de la sainteté.

Enseigne-nous ton amour de prédilection pour les petits et les pauvres, pour les exclus et les souffrants, pour les pécheurs et ceux qui sont égarés dans leur cœur : rassemble tous sous ta protection et remets-nous tous à ton Fils bien-aimé, Notre Seigneur Jésus.

Amen.

Quatrième mystère glorieux : L’ASSOMPTION DE MARIE
Fruit du mystère : Demandons une sainte mort

Nous prions par l’intercession du Cœur Immaculé de Marie, accueilli au ciel par Jésus pour tous les défunts d’aujourd’hui et d’hier.

Marie est la préfiguration de ce que chaque chrétien est appelé à être ? Comme pour elle, notre miséricorde doit jaillir de la surabondance de notre amour pour Son Fils. Elle nous apprend à dépasser notre regard instinctif de justice. En effet, nous divisons facilement l’humanité entre les « bons » et les « méchants ». Avec Marie, nous sommes appelés à ne plus diviser. Dans notre cœur, tous doivent occuper la même place et être présentés pareillement à Jésus.

Marie nous enseigne aussi par son exemple à plaider la cause des pécheurs auprès de Jésus. Il n’y a pas là de pieuse condescendance ; c’est une attitude que nous devons recevoir d’elle. Elle nous apprend à envelopper d’amour les plus déshérités. Bien plus, elle nous apprend à leur pardonner. Un pardon divin qui consiste à se mettre à la place du pécheur et à porter en face de Dieu et des hommes la responsabilité du pécheur : à se servir des conséquences du péché pour donner davantage.

http://www.serviteurs.org/Coeur-Immacule-de-Marie-Refuge-des.html

Consécration au Cœur Immaculé de Marie (Prière de Fatima)

Vierge Marie, Mère de Dieu et notre Mère, nous nous consacrons a votre Cœur Immaculé pour être pleinement offerts et consacrés au Seigneur.

Par Vous, nous serons présentés au Christ, votre Fils et Fils unique de Dieu, et, par Lui et avec Lui, à son Père Eternel.

Nous marcherons à la lumière de la foi, de l’espérance et de l’amour pour que le monde croie que le Christ est l’envoyé du Père dont Il est venu nous transmettre la parole.

Nous serons nous aussi ses envoyés afin de le faire connaitre et aimer jusqu’aux confins de la terre.

Ainsi, sous la maternelle protection de votre Cœur Immaculé, nous serons un seul peuple avec le Christ qui nous a acquis par sa Mort, témoins de sa Résurrection, et par Lui offerts au Père pour la gloire de la Très Sainte Trinité, que nous adorons, louons et bénissons.

Ainsi soit-il. 

Cinquième mystère glorieux : LE COURONNEMENT DE LA VIERGE MARIE
Fruit du mystère: Demandons la persévérance finale

Nous prions par l’intercession du Cœur Immaculé de Marie couronné au ciel pour toute l’humanité

L’Eglise a saisi à fond ces signes visibles que l’Ecriture nous a laissés. Comprenant cette communauté de destins dont nous avons parlée, elle est remontée en amont pour l’expliciter à la lumière de la miséricorde prévenante du Père. L’Eglise décrit le cœur de Marie comme très pur, intact, non atteint par le péché, bref un cœur vide de lui-même et plein de Dieu. Car il y a toujours une hâte dans la miséricorde. Elle devance, comme le Père du fils prodigue. Dans sa grande bonté, le Père a devancé le mystère de la croix pour envelopper le cœur de Marie de sa miséricorde.

Prière au cœur immaculé de Marie

Refuge maternel, ô Reine de l’univers et Médiatrice entre Dieu et les hommes, Mère d’amour, de douleur et de miséricorde, consolation et refuge de tous nos espoirs, bien qu’ayant le cœur brisé par tant de mépris et d’outrages, Vous daignez encore nous être propice. Obtenez pour nous, fils indignes et ingrats, nous Vous en prions avec une grande foi et une filiale confiance, la grâce d’être délivrés du péché qui tue les âmes et conduit le monde à la ruine.
O clémente et miséricordieuse Mère, nous reconnaissons avoir couronné d’épines Votre divin Fils, Jésus, notre Rédempteur, et avoir déchiré par d’innombrables blessures Votre tendre Cœur. De ce fait, nous avons mérité les fléaux de la Justice divine; mais maintenant repentants, nous invoquons Votre protection et Votre aide en nous réfugiant dans Votre Cœur maternel, seul abri dans le tourbillon qui ravage le monde.
Avec la prière pour notre propre salut, acceptez avec bienveillance notre fervente supplique de réparation pour les nombreuses offenses, que commettent à toutes les heures du jour et de la nuit tant de fils ingrats, afin que, éclairés et attirés par Votre maternel amour, ils puissent trouver eux aussi, refuge et salut.

O Marie, Reine du ciel et de la terre, Mère de Dieu, notre Mère et notre Médiatrice, Vous qui êtes toute-puissante auprès de Dieu et qui voulez notre salut, en cette heure triste et sombre qui submerge cette misérable humanité tourmentée, parmi les forces croissantes et menaçantes du mal, faites descendre, nous Vous en prions avec toute notre foi, la lumière de Votre amour maternel sur le monde entier et, en particulier, dans les cœurs infidèles et endurcis par le péché, afin que tous unis comme en un seul cœur dans la foi et dans l’amour du divin Cœur de Jésus, nous puissions chanter sur toute la terre le triomphe de Votre maternelle Miséricorde. Ainsi soit-il.

http://neuvaines3.centerblog.net/173-priere-au-coeur-immacule-de-marie

Prière de réparation

O Marie, ma Mère très Sainte, désirant réparer les offenses que reçoit votre Coeur Douloureux et Immaculé et spécialement les blasphèmes dirigés contre Vous, je vous offre ces humbles louanges, dans le but de vous consoler de tant de fils ingrats qui ne vous aiment pas, et de consoler le très saint Coeur de Jésus qui est si offensé et attristé par les injures dirigées contre Vous.

Daignez très douce Mère, recevoir mon humble et pauvre hommage : faites que je vous aime et me sacrifie pour Vous, chaque jour davantage ; et regardez avec des yeux pleins de miséricorde tous ces malheureux, afin qu’ils ne tardent pas à se réfugier, repentis, dans votre sein maternel. Amen.

Daignez, Vierge Sacrée, accepter ma louange.
Donnez-moi la force contre vos ennemis.

Dieu soit béni,
Bénie soit l’Auguste Mère de Dieu, la très Sainte Vierge Marie,
Bénie soit sa sainte et Immaculée Conception,
Bénie soit sa glorieuse Assomption,
Béni soit le nom de Marie, Vierge et Mère,
Béni soit son Coeur Douloureux et Immaculé,
Bénie soit sa pureté virginale,
Bénie soit sa divine maternité,
Bénie soit sa médiation universelle,
Bénies soient ses larmes et ses douleurs,
Bénies soient les grâces avec lesquelles le Seigneur l’a couronnée : Reine des Cieux et de la terre,

Gloire à la Très Sainte Vierge Marie, Fille bien-aimée du Père,
Gloire à la Très Sainte Vierge Marie, Mère immaculée du Fils,
Gloire à la Très Sainte Vierge Marie, Epouse virginale du Saint-Esprit

(Ces louanges peuvent être dites 5x, comme un Rosaire)

 Prions : Vierge très Sainte, ma bonne et tendre Mère, je vous aime pour ceux qui ne vous aiment pas ; je vous loue pour ceux qui vous blasphèment ; je me donne totalement à vous pour ceux qui ne veulent pas vous reconnaître comme leur Mère.

Je vous salue, Marie, pleine de douleurs,
Jésus crucifié est avec vous.
Vous êtes digne de compassion entre toutes les femmes, et digne de compassion est Jésus, le fruit béni de vos entrailles.

Sainte Marie, Mère de Jésus Crucifié,
c’est nous qui avons crucifié votre Fils,
obtenez-nous les larmes du repentir,
maintenant et à l’heure de notre mort. Amen.

O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.
Notre Dame du Rosaire de Fatima, priez pour nous.
Coeur Immaculé de Marie, soyez notre salut !
Coeur Douloureux et Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à Vous.

http://lalumierededieu.eklablog.com/les-coeurs-unis-de-jesus-et-de-marie-p95226 

LA RÉVÉLATION DE NOS CŒURS UNIS
- Les Secrets Révélés -

En janvier et février 2001, Jésus a dicté la série de messages suivants à la voyante, Maureen Sweeney-Kyle, dans lesquels Il révèle les « secrets » des cinq Chambres des Cœurs Unis.

Introduction

"Je suis votre Jésus, né Incarné. Au commencement, Mon Père a créé le ciel et la terre. Il a créé l'homme et a formé la première femme à partir de sa côte afin qu'ils L'aiment, L'honorent, L'adorent et Lui obéissent. En raison de leur péché, J'ai été envoyé comme Rédempteur."

"Mais aujourd'hui, l'homme continue à pécher. Beaucoup ne parviennent pas à trouver le chemin du salut et tombent, victimes du piège de Satan. Aussi ai-Je envoyé Ma Mère au devant de Moi avec le message du Saint Amour. Je suis venu après Elle, révélant le message du Divin Amour et le message complet de Nos Cœurs Unis."

"C'est la voie du salut, de la sainteté, de la perfection, de la conformité et de l'unité."

Jésus, le 24/01/2001 

PREMIÈRE CHAMBRE – LE SALUT

"Je suis votre Jésus, né Incarné. Je suis venu pour vous dicter encore les secrets de Nos Cœurs Unis – le salut, la sainteté, la perfection, la conformité et l'unité."

"Dans le monde aujourd'hui, la grande majorité de la population mondiale demeure inconvertie ; c'est-à-dire qu'elle ne recherche pas son propre salut. La conversion vient par la grâce du Cœur de Ma Mère. Ainsi, le Cœur Immaculé de Marie est-il la Première Chambre de Nos Cœurs Unis. C'est l'antichambre de la sainteté, de la perfection, de la conformité et de l'unité."

"Le Cœur de Ma Mère est le Saint Amour - les deux grands commandements : aimer Dieu par-dessus tout et son prochain comme soi-même -. Personne ne parvient au salut s'il ne respecte pas ces commandements. Et ainsi, le sachant ou pas, l'âme qui cherche son propre salut doit pénétrer dans la Première Chambre de Nos Cœurs Unis - le Saint Amour, le Cœur de Ma Mère -."

"Une fois admise dans le Cœur Immaculé de Ma Mère, les défauts les plus flagrants de l'âme sont clairement exposés par la Flamme du Saint Amour - La Flamme de Son Cœur -. Si elle persévère dans la grâce, ces défauts seront brûlés et l'âme pourra passer dans la Deuxième Chambre de Nos Cœurs qui est la sainteté personnelle. Maintenant, elle entre dans l'Amour Divin et dans Mon Cœur Divin."

Jésus, le 25/01/2001

DEUXIÈME CHAMBRE – LA SAINTETÉ

"Moi, votre Jésus, né Incarné, Je suis venu à vous. Je vous invite à voir que chaque Chambre de Mon Sacré Cœur n'est accessible que par une plus grande soumission du libre-arbitre. Ainsi, quand l'âme se rapproche de la Deuxième Chambre de Mon Cœur, elle commence son martyre d'amour ; c'est à dire qu'elle meurt à sa propre volonté comme un sacrifice d'amour."

"Dans la Deuxième Chambre de Mon Cœur Majestueux – La Flamme de Mon Cœur – l'âme poursuit la sainteté. La Flamme du Divin Amour révèle les petits défauts de caractère de l'âme qui la séparent de Moi. Dans cette Chambre de Mon Cœur, l'âme est plus consciente du moment présent. Elle comprend que le passé doit être confié à Ma Miséricorde, l'avenir à Ma Providence. Elle s'ouvre à la grâce de l'instant présent."

"Les âmes dans la Deuxième Chambre de Mon Cœur deviennent de plus en plus conscientes de la Volonté du Père Éternel pour elles et la plupart acceptent la Volonté de Mon Père. Puis, en s'abandonnant de plus en plus à la Volonté Divine dans l'instant présent, elles se préparent à entrer dans la Troisième Chambre de Mon Sacré-Cœur."

Jésus, le 26/01/2001 

TROISIÈME CHAMBRE – LA PERFECTION DE LA VERTU

"Je suis votre Jésus, né Incarné. Alors que l'âme décide de poursuivre la sainteté, elle est davantage sensiblisée à la profondeur ou au manque de profondeur des vertus dans son cœur. Chaque vertu procède de l'amour et de l'humilité. Par conséquent, la profondeur de l'amour et de l'humilité dans le cœur détermine la profondeur de toutes les vertus."

"Chaque vertu provient de la puissance de l'Esprit Saint. Une personne peut savoir comment se comporter avec amour et humilité, mais tout cela n'est que faux semblant sauf si ces vertus sont vivantes et florissantes dans le cœur. Aucune vertu ne provient de l'intellect. En outre, celui qui désire être reconnu comme quelqu'un d'humble, saint, vertueux pratique la fausse vertu. La pratique de la vertu doit être entre l'âme et son Créateur."

"Alors que l'âme tente de parfaire les vertus dans son cœur et de les affiner aux Yeux de Dieu, elle entre dans la Troisième Chambre de Mon Cœur. Dans cette Chambre l'âme se trouve testée à maintes et maintes reprises dans toutes les vertus, car c'est le test qui renforce ou affaiblit la vertu en fonction de la réaction de l'âme."

"C'est dans cette Chambre qu'est peaufinée la sainteté en testant les vertus, à l'instar de l'or, dans la Flamme du Divin Amour. Tout comme l'or est raffiné, l'âme est préparée pour la prochaine Chambre de Mon Cœur."

Jésus, le 27/01/ 2001

QUATRIÈME CHAMBRE – LA CONFORMITÉ AVEC LA DIVINE VOLONTÉ

"Je suis votre Jésus, né Incarné. Je suis venu vous décrire la Quatrième Chambre de Nos Cœurs Unis. C'est la Chambre de la sanctification. L'âme qui recherche la conformité avec la Volonté de Dieu pénètre dans cette Quatrième Chambre après être parvenue à abandonner son libre-arbitre à une vie vertueuse dans le Saint Amour à chaque instant présent."

"En Elle, dans la Quatrième Chambre de Nos Cœurs Unis, il y a encore deux volontés distinctes – la volonté de l'homme et la Volonté Divine. La Volonté de l'homme peut être comparée à de la gélatine dans un moule. Dans cette Quatrième Chambre, un effort est fait pour surmonter tout soupcon de péché – même les mauvaises petites habitudes – afin de transformer la volonté humaine à l'image de la Volonté Divine. L'âme est capable d'accepter toutes choses comme venant de la Main de Dieu."

Jésus, le 29/01/2001

CINQUIÈME CHAMBRE – L'UNION AVEC LA DIVINE VOLONTÉ

"Voici ! Je suis votre Jésus, né Incarné. Je suis venu vous décrire la Cinquième Chambre, qui est la plus intime de Mon Divin Cœur. Dans cette Chambre, l'âme est consumée par le désir de M'aimer, de Me plaire. Dans cet amour, l'âme fait un pas de géant l'amenant au-delà de la Conformité avec la Divine Volonté. En se conformant à la Volonté de Dieu, il y a encore deux volontés – la Volonté de Dieu et la volonté humaine ; l'âme fait l'effort d'accepter toutes choses comme venant de la Main de Dieu."

"Mais dans cette Cinquième Chambre de Mon Cœur, la plus élitiste et la plus intime, l'âme non seulement accepte, mais aime la Volonté de Dieu pour elle. C'est dans cet amour, qui a atteint le plus haut degré de perfection possible, que l'âme s'unifie avec la Volonté Divine. Peu atteignent cette Cinquième Chambre de Mon Cœur."

"Comprenez que c'est l'amour qui vous invite dans la Première Chambre – dans le Cœur Immaculé de Ma Mère –. C'est l'amour qui vous invite dans la Deuxième Chambre, recherchant une plus grande purification et la sainteté. C'est l'amour qui désire la perfection dans les vertus, de la Troisième Chambre. C'est l'amour qui transporte l'âme dans la Quatrième Chambre, conformant la Volonté humaine à Celle de Dieu. C'est l'amour qui amène l'âme à s'unir à Dieu dans la Cinquième Chambre. C'est la profondeur de l'abandon de l'âme à l'amour qui détermine son éternité."

Jésus, le 31/01/2001

Conclusion

"Je suis votre Jésus, né Incarné. Si l'amour est l'entrée de chaque Chambre de Mon Cœur, comprenez alors, Je vous prie, que c'est seulement par un profond abandon à l'amour que l'âme peut âtre transportée d'une Chambre à l'autre."

"Dans la Première Chambre, l'âme doit décider d'aimer Dieu plus que le péché. C'est son salut – le Cœur de Ma Mère. Dans la Deuxième Chambre, l'âme aime Dieu et son prochain davantage encore et recherche la sainteté. Dans la Troisième Chambre, grâce à un amour plus pur, l'âme recherche la perfection dans toutes les vertus. Dans la Quatrième Chambre, l'âme purifiée, et dorenavant plus perfectionnée dans les vertus, désire conformer sa volonté à la Volonté de Dieu. Et ces précieuses âmes qui atteignent la Cinquième Chambre de Mon Cœur, vivent en union avec la Volonté de Dieu. Dieu vit en elles et elles en Lui. Mon Père établit Son Royaume dans les cœurs de celles qui entrent dans la Cinquième Chambre de Nos Cœurs Unis."

"Priez cette prière :

"Chers Cœurs Unis de Jésus et de Marie, je désire m'abandonner au Saint et Divin Amour en toutes choses, de toutes les manières et à chaque instant présent. Envoyez-moi la grâce afin que je puisse faire cela. Aidez-moi dans ma tentative de répondre à cette grâce. Soyez ma protection et ma providence. Prenez possession de Votre Règne dans mon cœur. Amen."

Jésus, le 01/02/2001

SIXIÈME CHAMBRE – LE CŒUR DE DIEU LE PERE

La révélation d'une Sixième Chambre – le Cœur de Dieu le Père – le Plus Haut des Cieux – a débuté en avril 2003.

"Je suis votre Jésus, né Incarné..."

"Je suis venu vous expliquer la Sixième Chambre. C'est le Cœur du Père Éternel. Elle embrasse toutes les autres Chambres de Nos Cœurs Unis. Dans cette Chambre est la promesse de Dieu, une nouvelle alliance d'amour. Les âmes qui passent dans cette Sixième Chambre ont atteint Le Plus Haut des Cieux. Dans cette vie, c'est reservé a celles qui ont déjà atteint la sainteté. Dans la vie Éternelle, les saints et martyrs d'amour, qui ont atteint la Cinquième Chambre, pénètrent dans le Plus Haut des Cieux."

"Puisque le Cœur de Mon Père embrasse toutes les Chambres de Nos Cœurs Unis, comprenez qu'Il appelle chaque âme à être plongée dans ce Plus Haut des Cieux. Pour celle qui a la foi, tout est possible."

Jésus, le 1er avril 2003

"Loué soit Jésus. Je suis Marguerite (Marguerite-Marie Alacoque). Je suis venue expliquer la Sixième Chambre, aussi facilement que je le peux."

"La sixième chambre est l'étreinte du Cœur de Dieu qui est la Volonté Divine. L'âme sent que l'étreinte du Cœur du Père augmente alors qu'elle est attirée plus profondément dans les Chambres des Cœurs Unis. Cela étant, comprenez que lorsque l'âme est attirée dans la Première Chambre, elle commence a ressentir l'étreinte du Père. Chaque Chambre suivante permet à l'âme de ressentir de manière accrue l'étreinte du Père. Le Père Éternel tente d'attirer chaque âme dans le Plus Haut des Cieux."

Marguerite-Marie Alacoque, le 2 avril 2003

Saint Thomas d'Aquin vient et dit : "Loué soit Jésus."

"Explorons la Sixième Chambre – le Cœur de Dieu –. Dans cette chambre, le Cœur de Dieu prend vie dans l'âme. L'âme devient alors un tabernacle vivant de la Divine Volonté. Une telle âme est toujours en paix, car elle a surmonté la tentation de l'orgueil résultant de l'impatience, la cupidité, la colère et toutes sortes de débauche née de la fierté."

"Une telle âme existe dans le Cœur de Dieu à chaque instant et à chaque respiration. Elle vit pour plaire à Dieu seul et plaire aux autres comme ils sont agréables à Dieu."

"Redoublez d'efforts à cette fin – c'est réalisable !"

Saint Thomas d'Aquin, le 28 janvier 2005

http://www.saintamour.org/revelationcoeursunis.htm

 

Sentier de Méditation du Chapelet des Cœurs Unis

Méditations dictées par Notre Dame en 1998

Le chapelet des Cœurs Unis comprend 20 grains (soit cinq ensembles de 3 grains séparés par un gros grain) : sur les gros grains, on prie le 'Notre Père' et sur les 3 grains qui suivent le 'Je vous salue Marie'. Les méditations qui suivent ont été données par Notre Dame :

En l'honneur du Sacré Cœur de Jésus

Aujourd'hui, J'invite Mes enfants à réaliser l'extrême profondeur et la perfection qui composent le Cœur de Mon Fils Bien-aimé. Laissez-vous attirer dans ce Réceptacle de parfait Amour, Miséricorde et Vérité. Laissez la flamme de Son Cœur vous consumer et vous entraîner dans les hauteurs de l'union avec la Très Sainte Trinité. À Lui, tout honneur et toute gloire ! Jésus, confère à Mes enfants une faim du salut par la dévotion à Ton Cœur Très Sacré. (Notre Dame, le 7 février 1998)

1 NOTRE PÈRE & 3 JE VOUS SALUE MARIE…

En l'honneur du Cœur immaculé de Marie

Cœur Immaculé de Marie, Tu es le Réceptacle le plus pur de la grâce, la définition de la sainteté et un signe de l'Apocalypse. Marie, Ton Cœur est un Refuge du Saint Amour - un signe de contradiction à une époque maléfique. Cher Cœur de Marie, il a été décrété que la conversion et la paix du monde Te sont confiées. Ce n'est que par le Saint Amour que la bataille peut être gagnée. Cœur de Marie, tout comme Tu as été transpercé par de nombreux glaives, transperce nos cœurs avec la flèche enflammée du Saint Amour. Cœur Immaculé de Marie, prie pour nous. (Notre Dame, le 7 mars 1998)

1 NOTRE PÈRE & 3 JE VOUS SALUE MARIE…

Méditant la Passion de Notre Seigneur

Jésus a été mis à mort de plein gré pour les péchés de l'humanité. Il est mort pour chacun de nous. De Son Côté coule, encore aujourd'hui, un flot inépuisable d'Amour et de Miséricorde. Ne soyez pas réticents comme le fut Simon à embrasser les croix qui vous sont données. Nombreux sont ceux qui souffrent les flammes éternelles de l'enfer car personne n'était prêt à souffrir pour eux. Ô Victime éternelle, réellement présente dans les tabernacles du monde, prie pour nous. (Notre Dame, le 4 avril 1998)

1 NOTRE PÈRE & 3 JE VOUS SALUE MARIE…

Méditant les Douleurs de Marie

Tout comme Mon Fils a souffert pour vous, J'ai également souffert dans Mon Esprit, dans Mon Cœur et dans Mon Corps. Ma croix physique est demeurée cachée. Mes croix émotionnelles et intellectuelles pouvaient seulement être devinées - du fait de l'intensité brûlant à l'intérieur de Moi. De même, votre souffrance devrait rester cachée, dans la mesure du possible, afin de gagner des mérites pour les âmes, de la grâce pour le monde. (Notre Dame, le 2 mai 1998)

1 NOTRE PÈRE & 3 JE VOUS SALUE MARIE…

En réparation pour les Cœurs Unis de Jésus et Marie

Je vous invite à comprendre que votre 'oui' au Saint Amour dans le moment présent est une réparation pour Nos Cœurs Unis. Je vous dis cela, Mon enfant, car vivre dans le Saint Amour à chaque instant, exige une autodiscipline héroïque et un abandon à la Volonté Divine de Dieu par le Saint Amour. Vous pouvez sacrifier beaucoup de grands choses - possessions, événements, et même plus - mais rien d'aussi grand que votre propre volonté. C'est là, la plus grande réparation. (Notre Dame, le 6 juin 1998)

1 NOTRE PÈRE & 3 JE VOUS SALUE MARIE…

À la fin du chapelet, sur la médaille, on récite la prière aux Cœurs Unis de Jésus et Marie

Prière aux Cœurs Unis de Jésus et Marie

Ô Cœurs Unis de Jésus et Marie, Vous êtes toute grâce, toute miséricorde et tout amour. Que mon cœur se joigne aux Vôtres, de sorte que chacun de mes besoins soit présent dans Vos Cœurs Unis. Plus particulièrement, répandez Votre grâce sur ce besoin particulier : (votre intention de prière)

Aidez-moi à reconnaître et à accepter Votre Volonté d'Amour dans ma vie. Amen. Sacrées et Saintes Plaies des Cœurs Unis de Jésus et Marie, exaucez ma prière.

http://www.sticna.com/consecration_aux_coeurs_de_jesus_et_de_marie.html