Pèlerinage,Medjugorje,Etoile Notre Dame,Fatima,Garabandal,San Damiano,Terre Sainte,prière,Padre Pio,Escorial

logoPRÉSENTATION DE L'ASSOCIATION ÉTOILE NOTRE DAME :

Créée en 1973, l'association Etoile Notre Dame est organisatrice de pèlerinages. Notre Dame des Roses, Medjugorje, Fatima, Rome, le Padre Pio, les sanctuaires d'Espagne, d'Italie, de Pologne, du Mexique, de la Terre Sainte, les retraites de guérison intérieure, les sessions de louange, sont autant d'occasions de se convertir, de se sanctifier, de trouver la paix.

Ce sont chaque année plus de 170 pèlerinages pour 8000 pèlerins. Vous pouvez sur notre site consulter les pèlerinages, vous inscrire, commander des livres spirituels, CD, DVD, chapelets, médailles parmi les 1200 références de notre librairie par correspondance. Vous pouvez aussi vous abonner à notre bulletin mensuel de 32 pages couleurs donnant des nouvelles de la vie spirituelle et des sanctuaires. Vous pouvez enfin envoyer des offrandes de messes qui seront retransmises intégralement à des prêtres dans le besoin en Afrique, Inde, Amérique Latine, mais aussi en France.

Groupes de prière, paroisse, association, famille, vous pouvez vous-même organiser un pèlerinage en nous contactant par téléphone ou par mail. Vous bénéficiez ainsi de notre savoir faire, de nos prix bas, de notre agrément de tourisme, de notre responsabilité civile et de nos assurances, et si besoin de nos guides ou accompagnateurs.

Bonne visite !


L'ÉQUIPE ÉTOILE NOTRE DAME :
C'est toute une équipe qui au service des pèlerins pour gérer les nombreux appels quotidiens, les courriers, les mails, et réserver les avions, les cars, les hôtels, les restaurants, les guides, les messes, etc.
A toute l'équipe s'ajoutent tous ceux qui viennent donner de leur temps...

Pour écrire un mail à une personne, cliquez sur sa photo :


Pierre c'est, avec Suzanne, le créateur de l'association en 1973. Il rédigait le bulletin mensuel, les circuits en car et les programmes des pèlerinages. Depuis octobre 2012, il est atteint du cancer du foie et de l'intestin grêle. Il passe maintenant son temps à la prière, la marche et le repos.


Suzanne s'occupe de la distribution des Messes avec l'asociation SOS prêtres et des réponses au courrier. Et de l'accueil...


Guillaume est directeur de l'association. En lien avec le conseil d'adminnistration, il gère l'ensemble de l'association pour sa mission d'évangélisation. Il s'occupe également de la rédaction du bulletin Etoile Notre Dame, le mensuel de l'association.


Anne est la secrétaire chargée des inscriptions, de la réservation des avions pour Medjugorje et pour tous les groupes sur lesquels vous souhaitez vous inscrire.


Roseline assure les inscriptions aux pèlerinages, abonnements, cotisations. Elle collabore avec Anne et est toujours aussi active et rapide au téléphone. Elle travaille à temps partiel afin de pouvoir s'occuper de ses trois enfants.


Laëtitia est l'assistante bilingue de Guillaume pour la réservation de tous les circuits de pèlerinages pour les groupes en Italie, Espagne, Portugal, Bosnie, Israël,...


Marie-Laure est l'épouse de Guillaume et a repris à temps partiel pour s'occuper aussi de ses 5 enfants. Elle gère l'enregistrement des messes et des abonnements, répond au téléphone pour renseigner les pèlerins.


Charlène répond au téléphone pour renseigner et inscrire, et s'occupe en partie de la saisie des abonnements. Rapide et souriante, elle aide également Alain, le libraire, pour la préparation des commandes de la librairie.


Alain est le libraire de l'association. Il envoie de nombreuses commandes de livres, cassettes et DVD chaque jour par la poste. Vous pouvez consulter et commander à la librairie sur ce site.


Thierry est le comptable. L'association a plusieurs activités : les pèlerinages, la librairie, les abonnements. Tout cela est enregistré dans une comptabilité classique d'entreprise en lien avec un cabinet d'expert-comptable.

 

Les guides - accompagnateurs pour les pèlerinages :

Jocelyne est l'animatrice principale des grands circuits. Joyeuse, elle guide les pèlerins avec entrain pour leur faire vivre la grâce des différents sanctuaires visités et les faire entrer en pèlerinage intérieur.
Elle écrit également des livres sur les saints et les âmes du Purgatoire, et produit des CD de prière et de récits des différents sanctuaires.


Catherine accompagne les groupes avec joie dans la foi. Elle est du diocèse de Nice


Jean-Pierre est aussi aumônier de prison bénévole et fait de l'accompagnement individuel. il est réputé pour son écoute et sa patience.


Michel est retraité, bénévole, originaire de l'Ile de la Réunion. Il a choisi de vivre sa retraite au service de "Maman Marie" à Medjugorje. Ainsi, il accueille les groupes qui arrivent chaque semaine, et les guide sur les chemins caillouteux des collines à la rencontre de Marie.


Muriel a vécu dans une communauté des Béatitudes. Depuis sa région nantaise, elle organise des pèlerinages en car pour les pauvres, à destination de Medjugorje et de la Terre Sainte. Elle est une vraie maman pour ses pèlerins.
Elle accompagne aussi de nombreux groupes de l'Etoile Notre Dame, vers toutes les destinations, y compris le Liban où elle a vécu.


Marie-Thérèse est retraitée. Elle accompagne avec passion les groupes à Fatima et dans tous les sanctuaires espagnols. Mais aussi de plus en plus dans tous les sanctuaires d'Europe ainsi que la Terre Sainte.


Jean-Marie est guide des Monuments Historiques au Mans. Il accompagne nos pèlerinages plus particulièrement en Italie.


Lydia accompagne occasionnellement les groupes en Italie, à Medjugorje, et parfois à Fatima. Douée pour le chant, elle anime des messes et les chants lors de retraites. en alternance avec des missions d'évangélisation en Afrique pour les Messagères de l'Amour


Fabrice a vécu plusieurs années à la Cité de l'Immaculée et a participé à des structures associatives et humanitaires. Il accompagne des groupes depuis 2012, parfois avec sa guitare. Il aime la marche et va proposer des pèlerinages avec de la marche pour les jeunes professionnels.


PierreHISTORIQUE ET MISSION

« Notre Mission : Prier, aimer et servir l’Eglise.
Une entreprise naît d’un projet, d’une idée... Ce fut bien différent pour l’association. Etoile Notre Dame est née d’une grâce reçue par son fondateur : “J’ai été touché en plein cœur par la Vierge Marie lors de mon premier pèlerinage le 8 Décembre 1972”.
Notre-Dame des Roses n'avait pourtant pas la faveur de l’évêque du lieu de l'époque. J’y suis pourtant retourné une deuxième fois et resté (pour cause de grève en Italie) tout le mois d’avril 1973. Et ensuite j’y suis allé une troisième fois en juin par le car en pèlerinage offert (ce qui m’a inspiré pour en organiser par la suite au départ de notre région).
Tout en étant malade depuis une année, j’ai donc organisé, avec mon épouse, pour le 8 septembre 1973, un car pour ce lieu qui m’attirait comme un aimant.
Sans m’en rendre compte, Etoile Notre Dame venait de naître avec ce premier car de pèlerins.
Puis, un prêtre breton, très fervent et éclairé, me demanda de venir avec son groupe pour un pèlerinage à Rome le mois suivant. Je l’ai rejoint avec ma voiture.
C’est là que Padre Gabriele, un prêtre qui a un charisme de discernement, m’a affirmé “La Sainte Vierge va obtenir votre guérison au cours de ce pèlerinage, Allez en paix ! Par la suite, vous devrez beaucoup travailler pour l’Eglise !”
Les pèlerins étant repartis par le train du soir, j’ai roulé toute la nuit pour le retour. Je me suis arrêté au passage pour le premier Rosaire de 5 heures du matin à San Damiano...
C’est alors que, pourtant exténué par sept heures de conduite de nuit, je me suis senti si bien pendant le Rosaire que j’ai dû me rendre à l’évidence : Notre-Dame des Roses réalisait l’annonce de Padre Gabriele : elle obtenait ma guérison, sans bruit, en douceur, comme sait le faire notre Maman du ciel...

Après avoir repris mon travail, j’ai vite compris que cette guérison ne devait pas être une fin, mais un commencement…
Il me fallait remercier « en travaillant pour l’Eglise ».
J’ai organisé un deuxième car pour le 8 Décembre… Les pèlerins recevaient tant de grâces qu’ils voulaient aussi remercier… D’où la nécessité de faire connaître ce lieu béni en allant partout où j’étais invité pour parler de ces apparitions…
Les départs se sont succédés dès l’été 1974… Mais, être régulièrement en pèlerinage et au travail, devenait impossible à coordonner… En 1980, j’ai été obligé de quitter un travail que j’aimais… pour me consacrer entièrement aux pèlerinages... Heureusement, mon épouse prenait une part active aux inscriptions, aidée en famille par les aînés de nos six enfants.

“Vous devrez beaucoup travailler pour l’Eglise”
Le premier but de nos pèlerinages était d’obtenir la conversion des pèlerins, le retour à la prière et à la pratique religieuse en particulier chez les jeunes qui commençaient déjà à quitter massivement l’Eglise.
Un deuxième lieu de pèlerinage a été ouvert : Rome au cours de l’Année Sainte 1983-1984 avec les sanctuaires d’Italie. Puis un troisième avec Medjugorje en 1984. Ensuite Fatima-Compostelle-Garabandal, et enfin la Terre Sainte.
Des milliers de pèlerins ont ainsi trouvé le goût de la prière, le goût du chapelet, du rosaire, de l’Eucharistie chaque jour, de l’adoration.
Nous avons osés, parfois à contre courant , organiser des pèlerinages sur des lieux non reconnus encore (jamais interdits) tels que San Damiano, Medjugorje, Garabandal, l’Escorial. Nous transmettons les messages donnés par la Sainte Vierge dans ces lieux. Nous conseillons le rosaire, la confession individuelle chaque mois, le jeûne, l’adoration, la louange, une catéchèse plus solide. Nous conseillons également la lecture de la Bible mais aussi de Maria Valtorta... Nous conseillons aussi aux pèlerins de suivre le Saint Père, toutes ses paroles. Nous essayons d’aider à bâtir une Eglise priante et adoratrice ; une Eglise qui n’a pas peur des charismes pour la “Nouvelle évangélisation” et qui transmet l’enseignement du Saint-Père…
San Damiano a été pour nous une école de prière et d’obéissance à notre pape.

Medjugorje, une école de paix et une ouverture dans l’Eglise, un modèle d’évangélisation pour la vie pastorale de demain, une “clinique” pour la guérison des cœurs.
Et maintenant quel devrait être notre rôle à chacun de nous ? Continuer notre mission de départ mais l'enrichir, forts des grâces reçues et surtout prier pour l’Eglise, aimer l’Eglise !
Nous savons que les pèlerins d’Etoile Notre Dame sont habitués à prier chaque jour. Alors, désormais, nous leur demandons d’accentuer leurs prières pour l’Eglise, l'évangélisation, la conversion des pécheurs.
Que tous nos chapelets, nos chemins de croix, nos jeûnes, nos sacrifices soient offerts pour l’Eglise et particulièrement pour l’Eglise de France et tous les jeunes qui ont reçu le don de la vocation religieuse.

Avec la prière, nous développerons en nous l’amour de l’Eglise. “Au cœur de l’Eglise, ma Mère, je serai l’amour”, nous a dit Sainte Thérèse ; alors, nous aussi, soyons l’amour au cœur de l’Eglise. Et ainsi nous pourrons “servir l’Eglise, notre Mère”. »