Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

Télécharger

Carême 2021 - Jour 11 : Le silence de la mystique

 

Sophonie 1,7 : « Silence devant le Seigneur, l'Éternel ! Car le jour de l'Éternel est proche, Car l'Éternel a préparé le sacrifice, Il a choisi ses conviés. »

« Dieu nous donne volontiers rendez-vous dans la maison du silence » (sainte Hildegarde de Bingen), car « le silence est la maison du mystique ». Saint Grégoire le Grand

 

Le regard du silence (Frère Emiliano)* : 
Dans un temple tout simple et sans ornements, Marie et Joseph présentent le divin Enfant. La voûte de l'abside où ils se trouvent a la forme d'une coquille, symbole marial par excellence, symbole de la divinité du Christ qui prend, avec la chair, notre humanité.

Bien que les mains de Marie qui donne son Fils se trouvent au centre de la fresque, le véritable centre de l'œuvre, ce sont les regards de Siméon et de Jésus qui se rencontrent. Le Christ est enveloppé dans des langes, de la même manière qu'un jour il sera enveloppé dans le sépulcre. Ses pieds sont cachés dans un drap rouge, signe du chemin de sang qu'il devra parcourir. Le saint vieillard touche le corps du nouveau-né, attestant physiquement de l'identité reconnue. La barbe de Siméon est bipartite et, elle devient un symbole des deux natures du Christ qu'il reconnaît mystiquement. Il prend dans ses bras un enfant (c'est-à-dire l'homme) et bénit Dieu !
Les autres personnages de cette fresque témoignent des différentes façons de servir et de reconnaître l'identité de cet enfant dans leur vie : la virginité consacrée, comme celle de saint Joseph ; la fidélité au mariage, à l'instar d'Anne de Phanuel, vêtue de noir, debout à droite dans la fresque ; le témoignage suprême du martyre, comme celui de saint Pierre martyr, le dominicain qui, de dos et à genoux, observe la scène.
Les regards de tous convergent vers le Christ : c'est dans ce silence d'adoration que se développe la vie mystique, qui peut faire mûrir dans le cœur de l'homme une véritable connaissance de la réalité. Le mystique n'échappe pas au monde ; au contraire, il en est pleinement conscient. Précisément parce qu'il est capable d'un regard pénétrant, il sait transcender le monde. De même que Siméon a été - avec Anne de Phanuel et saint Joseph - le plus fidèle interprète des signes de son temps : en regardant un simple enfant, il a su reconnaître son Dieu, le Sauveur d'Israël, le Messie.

Le silence des mystiques

Deux grands théologiens ont été prophètes.
Raimon Panikkar : « Dans le monde moderne, seuls les mystiques survivront. D'autres seront étouffés par le système s'ils se rebellent contre lui ; ou ils s'y noieront s'ils se réfugient dedans » (Vie et Parole).

Et Karl Rahner : « La personne pieuse de demain sera un "mystique", une personne qui a fait « l’expérience » de quelque chose, ou elle cessera d'être pieuse » (Vivre et croire aujourd'hui).

Que-ce que le mysticisme ? Le mysticisme n'est ni une évasion de la réalité ni un sentiment éthéré, mais bien l'expérience de la vie, c'est-à-dire de Jésus-Christ qui est mort et ressuscité.

Dans un monde où les gens veulent tout à la fois, le mystique dans l'adoration "se tient en silence devant le Seigneur et attend" (Ps 37,7)

 

1. Cal Robert Sarah - La force du silence (cliquer pour déployer)

134 - Il nous est nécessaire de cultiver le silence et de l'entourer d'une digue intérieure.

Dans ma prière et dans ma vie intérieure, j'ai toujours éprouvé le besoin d'un silence plus profond et plus complet. Il s'agit d'une discrétion qui revient à ne pas même penser à moi, mais à tourner mon regard, mon être, et mon âme vers Dieu. Les jours de solitude, de silence et de jeûne absolu ont été d'un grand soutien. Ils ont été une grâce inouïe, une lente purification et une rencontre personnelle avec un Dieu qui voulait progressivement m'entraîner vers une vie intérieure plus dense pour entretenir avec Lui une relation d'intimité. Les jours de solitude, de silence et de jeûne, nourri par la seule Parole de Dieu, per­mettent à un homme d'établir sa vie sur l'essentiel.

Ainsi, je savais que je pouvais acquérir une vigueur et une fraîcheur spirituelles semblables à celles d'un arbre planté au bord des eaux, qui tend ses racines vers le courant. Cet arbre ne redoute rien quand arrive la chaleur, son feuillage reste vert ; pendant les années de sécheresse, il est sans inquiétude et ne cesse pas de porter des fruits (Jer 17, 7-8). Le silence, le développement de ma vie intérieure sont une nécessité absolue ; les âmes consacrées et les prêtres ne doivent jamais l'oublier.

 

23 - Que deviendra notre monde s'il ne recherche pas des espaces de silence ? Le repos intérieur et l'harmonie ne peuvent découler que du silence. Sans lui, la vie n'existe pas. Les plus grands mystères du monde naissent et se déploient dans le silence. Comment la nature se développe-t-elle ? Dans le plus grand silence. Un arbre pousse dans le silence, et les sources d'eau coulent d'abord dans le silence de la terre. Le soleil qui se lève sur la terre nous réchauffe, étincelant et grandiose, dans le silence. L'extraordinaire est toujours silencieux.
Dans le ventre de sa mère, l'enfant grandit en silence. Quand un nourrisson dore dans son berceau, ses parents aiment à le couver du regard en silence, pour ne pas le réveiller ; ce spectacle ne peut se contempler qu'en silence, dans l'émerveillement du mystère de l'homme en sa pureté originelle.

 

 

 

  • Résolution : Aujourd'hui, dans ma prière, je demande au Christ, le Verbe de venir parler dans mes silences pour libérer ma voix pour que je l'annonce en vérité. Je chante un chant à l’Esprit-Saint.

 

Prière pour faire le silence en nous et accueillir la Parole de Dieu dans nos cœurs  de Sœur Marie-Luce de la Congrégation des Filles de Notre-Dame du Sacré-Cœur à Issoudun, vouée au Sacré Cœur. (cliquer pour déployer)

« Ô Seigneur, donne-moi un cœur qui T'écoute ! »
« Fais silence en toi et autour de toi. Écoute bien, Dieu te parle. Tu L'entendras dans ton cœur et dans le cœur des pauvres et des petits. Il te dit un message d'Amour. Il te dit combien tu es précieux à Ses yeux. Il te dit qu'Il t'aime et qu'Il attend ton amour. Il sait que tu cherches le bonheur, Il voudrait que tu comprennes que c'est Lui la source du bonheur et qu'Il est prêt à te combler de joie !
Ô Seigneur, donne-moi un cœur qui T'écoute ! Que je puisse dire comme le petit Samuel : « Parle, ton serviteur écoute ! » Que je puisse dire comme Marie : « Oui, je suis la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon ta Parole ! »


 

 


Prière à notre-Dame du silence

O Marie silencieuse, Toi qui as tout imaginé sans parler, au-delà de toute vision humaine, aide-moi à entrer dans le mystère du Christ doucement et en profondeur, comme un pèlerin brûlant de soif qui entre dans une grotte sombre au fond de laquelle il entend couler de l'eau paisiblement. Fais que, tout d'abord, je m'agenouille pour adorer. Et qu'ensuite, je touche le rocher avec confiance, pour entrer en toute sérénité dans le mystère. Enfin, fais que j’apaise ma soif dans l'eau de la Parole en silence comme Toi. Alors, ô Marie, le secret de ton Fils Crucifié me sera peut-être révélé dans son immensité infinie, et les images et les mots tomberont pour laisser la place uniquement à l'Infini. Amen


 

Sources utilisées pour le carême 2021

 

La force du silence, contre la dictature du bruit
du cardinal Robert Sarah, éditions Fayard

 

Le chemin du silence, manuel pour ceux qui cherchent le bonheur
de frère Emiliano Antenucci, recteur du sanctuaire de Notre-Dame du silence en Italie. Editions du Carmel