Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

Télécharger

Carême 2021 - Jour 29 : Le livre de la Vie

 

Job 13,5 : « Que n'avez-vous gardé le silence ? Vous auriez passé pour avoir de la sagesse. »

Thérèse de Lisieux, Histoire d'une âme : « Ne croyez pas que je nage dans les consolations, oh non ! ma consolation c’est de n'en pas avoir sur la terre. Sans se montrer, sans faire entendre sa voix, Jésus m'instruit dans Je secret, ce n'est pas par le moyen des livres, car je ne comprends pas ce que je lis, mais parfois une parole comme celle-ci que j'ai tirée à la fin de l'oraison (après être restée dans le silence et la sécheresse) vient me consoler : Voici le maître que je te donne, il l'apprendra tout ce que tu dois faire. Je veux te faire lire dans le livre de vie, où est contenue la science d'AMOUR. La science d’Amour, ah oui ! cette parole résonne doucement à l'oreille de mon âme, je ne désire que cette science-là. Pour elle, ayant donné toutes mes richesses, j'estime comme l'épouse des sacrés cantiques n'avoir rien donné. Je comprends si bien qu'il n’y a que l'amour qui puisse nous rendre agréables au Bon Dieu que cet amour est Je seul bien que j'ambitionne. »

  


 

« Il faut avant tout consacrer du temps au silence et à la contemplation, surtout si nous vivons dans de grandes villes où tout n'est qu'agitation. Voilà pourquoi j'ai décidé d'ouvrir notre première maison de sœurs contemplatives - dont la vocation est de prier pendant la plus grande partie de la journée - à New York plutôt que sur !'Himalaya, car je sentais que ce sont les grandes villes qui avaient le plus besoin de silence et de contemplation.

Je commence toujours à prier par le silence : c'est dans le silence du cœur que Dieu parle. Dieu est l'ami du silence et nous devons L'écouter, parce que ce ne sont pas nos paroles qui comptent, mais ce que Lui nous dit, et ce qu'Il dit à travers nous. Ce que le sang est au corps, la prière l'est à l'âme ; elle la rapproche de Dieu et purifie notre cœur. Alors, le cœur purifié nous pouvons voir Dieu, Lui parler et découvrir Son amour en la personne de chacun de nos frères humains. Si votre cœur est pur, vous êtes transparent en face de Dieu, vous ne lui dissimulez rien, et alors seulement vous Lui offrez librement ce qu'il attend de vous.

Si vous souhaitez partir à la recherche de Dieu sans savoir comment vous y prendre, apprenez à prier, astreignez-vous tout simplement à prier chaque jour. Vous pouvez prier n'importe où, à n'importe quel moment. Point n'est besoin d'être dans une chapelle ou une église. Vous pouvez prier en travaillant : le travail n'arrête pas la prière, ni la prière le travail.

Mère Teresa de Calcutta, Un chemin tout simple

La thérapie de l'Amour est le résumé de tout le christianisme : aimer Dieu et aimer les autres comme Jésus nous a aimés.

 


 

 POUR PRIER : 

Seigneur Jésus-Christ, devant ta Face ma bouche devient muette, mes oreilles deviennent sourdes au bruit du monde, mes yeux se remplissent de larmes pour mieux voir le ciel. Tu m'as regardé et aimé depuis l'éternité. Tu me regardes comme Pierre qui, malgré le chant du coq, a été atteint par ton pardon. Tu me regardes comme Judas, qui t'a vendu pour quelques deniers, laissant couler le sang qui est le prix de ton amour pour moi. Tu me regardes comme la Madeleine, qui a tant aimé ; devant elle, ton Cœur s'est déchiré, versant des fleuves de tendresse et de bonté. Tu me regardes, tu m'aimes, tu me contemples comme une étoile de ton Ciel. Tu ne cesses jamais de contempler et d'aimer la créature fragile que je suis. ô Sainte Face, Face Bonne et Miséricordieuse de Jésus, fais de moi un Évangile vivant pour annoncer à tous l'immense bonté et la miséricorde de ton divin Cœur. Amen.

Père Emiliano Antenucci

 


 

1. Cal Robert Sarah* - La force du silence (cliquer pour déployer)

Dans les Confessions, saint Augustin confie sa propre expérience à travers ces lignes magnifiques : « Tard je t'ai aimée, ô Beauté, si ancienne et si nouvelle, tard je t'ai aimée. Ah ! Voilà : tu étais au-dedans de moi, et moi, j’étais au-dehors, et c'est au-dehors que je te cherchais, dans ma laideur, je me précipitais sur la grâce de tes créatures. Tu étais avec moi, et je n'étais pas avec toi. Elles me retenaient loin de toi, ces choses qui n'existeraient pas si elles n'exis­taient en Toi. Tu m'as appelé, tu as crié, tu as vaincu ma surdité ; tu as brillé, tu as resplendi et tu as dissipé mon aveuglement ; tu as répandu ton parfum, je t'ai respiré et je soupire maintenant pour toi : je t'ai goûté et j'ai faim de toi ; tu m'as touché et je me suis enflammé pour obtenir la, paix qui est en Toi. »Finalement, où sont les demeures de la solitude et du silence ?

121 - Les belles demeures de la solitude et du silence, Jésus lui-même les indique aux hommes. C'est d'abord l'intimité de notre chambre lorsque nous avons fermé les portes pour être seuls, dans le secret d'un colloque intime avec Dieu. C'est aussi le clair-obscur d'une chapelle, lieu de solitude, de silence et d'intimité, où nous attend la Présence de toutes les présences, Jésus-Eucharistie. Ce sont également les sanctuaires, les lieux saints et les monastères établis pour nous permettre de consacrer quelques jours au Seigneur. Ce sont enfin les maisons de Dieu que sont nos églises, si les prêtres et les fidèles prennent soin de respecter leur caractère sacré, afin qu'elles ne deviennent pas des musées, des salles de spectacle ou de concert, mais demeurent des lieux saints réservés à la prière et à Dieu seul.

122 - N'hésitons pas à privilégier la prière silencieuse quotidienne dans la solitude de notre chambre. Dans une parfaite symbiose avec les cloîtres des monastères, il est nécessaire de vivre une relation intime avec Dieu dans le sanctuaire de notre chambre, et de combattre par la prière et le silence le bon combat de la foi. Aujourd'hui, dans ce monde païen boursouflé d'idoles et qui se vante des péchés les plus abominables, Dieu lui-même demande par la bouche du prophète Isaïe d'entrer dans nos chambres pour nous mettre à l'abri de toute contamination et de toute servitude du péché, mais surtout pour prier intensément en vue de notre conversion : « Va, mon peuple, entre dans tes chambres, ferme tes portes sur toi ; cache-toi un tout petit instant [ ... ].Car voici le Seigneur Dieu qui sort de sa demeure pour châtier la faute des habitants de la terre [ ... ]. Ou bien que l'on fasse appel à ma protection, que l'on fasse la paix avec moi, la paix, qu'on la fasse avec moi » (Is 26, 20-21 ; 27,5). Nous pourrons devenir de vrais contemplatifs, vivant en paix avec Dieu, si nos maisons deviennent des temples de Dieu. 

23 - Que deviendra notre monde s'il ne recherche pas des espaces de silence ? Le repos intérieur et l'harmonie ne peuvent découler que du silence. Sans lui, la vie n'existe pas. Les plus grands mystères du monde naissent et se déploient dans le silence. Comment la nature se développe-t-elle ? Dans le plus grand silence. Un arbre pousse dans le silence, et les sources d'eau coulent d'abord dans le silence de la terre. Le soleil qui se lève sur la terre nous réchauffe, étincelant et grandiose, dans le silence. L'extraordinaire est toujours silencieux.
Dans le ventre de sa mère, l'enfant grandit en silence. Quand un nourrisson dore dans son berceau, ses parents aiment à le couver du regard en silence, pour ne pas le réveiller ; ce spectacle ne peut se contempler qu'en silence, dans l'émerveillement du mystère de l'homme en sa pureté originelle.

 

 

 

  • Résolution : Jésus, je veux me reposer en toi seul. Apprends-moi à garder le silence. Je me prosterne devant toi.

 


 

 


Prière à notre-Dame du silence

O Marie silencieuse, Toi qui as tout imaginé sans parler, au-delà de toute vision humaine, aide-moi à entrer dans le mystère du Christ doucement et en profondeur, comme un pèlerin brûlant de soif qui entre dans une grotte sombre au fond de laquelle il entend couler de l'eau paisiblement. Fais que, tout d'abord, je m'agenouille pour adorer. Et qu'ensuite, je touche le rocher avec confiance, pour entrer en toute sérénité dans le mystère. Enfin, fais que j’apaise ma soif dans l'eau de la Parole en silence comme Toi. Alors, ô Marie, le secret de ton Fils Crucifié me sera peut-être révélé dans son immensité infinie, et les images et les mots tomberont pour laisser la place uniquement à l'Infini. Amen


 

*Sources utilisées pour le carême 2021

 

La force du silence, contre la dictature du bruit
du cardinal Robert Sarah, éditions Fayard

 

Le chemin du silence, manuel pour ceux qui cherchent le bonheur
de frère Emiliano Antenucci, recteur du sanctuaire de Notre-Dame du silence en Italie. Editions du Carmel