Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

Télécharger

Carême 2021 - Jour 38 : La règle de vie

Les règles sont « les ailes qui nous font mieux voler vers le ciel ». Mère Teresa


 
Frère Emiliano *: Nous devons invoquer la Vierge de l'Équilibre pour être un moine ayant chaque jour une règle de vie pour bien vivre et utiliser avec intelligence le temps, qui est un don du Bon Dieu et une occasion de vivre la vie en profondeur et non superficiellement. Nous sommes appelés à une unification intérieure entre l'esprit et le cœur, le corps et l'âme, la vie publique et la vie privée, c'est­-à-dire à être unifiés intérieurement et unique devant Dieu. Chaque chrétien est un moine, et deux définitions nous aident à découvrir qui est le chrétien et, donc, qui est le moine :

    • Le moine est celui qui vit un consensus intime avec les saisons ; avec le jour, avec la lumière et la nuit, avec la terre, avec les arbres, avec les rivières, avec l'immensité des déserts, avec les silences des solitudes, avec le secret des forêts, avec la pureté de la montagne, avec l'austérité des collines pierreuses et la douceur des pentes herbeuses. Il n'est pas une partie d'un monde, mais c'est lui qui donne sa voix pour louer Dieu (Divo Barsotti).
    • Est moine toute personne qui vit une passion si forte pour Dieu qu'il le cherche dans tous les lieux où il se manifeste. Le mot dérive du grec, monos, et peut être compris comme une personne en quête de l'unification : l'unification intérieure ainsi que l'unité avec Dieu et avec les autres (Père Marcelo Barras).

Nous sommes tous des moines, c'est-à-dire uniques devant Dieu et en quête d'une unification intérieure de la vie que nous vivons chaque jour. La vie spirituelle est faite de docilité, humilité, patience, attentes, retrait, persévérance dans l'art de la prière et purification de l'esprit et du cœur. Le moine qui est en nous doit essayer d'être docile à l'action du Saint-Esprit, et se laisser surprendre par les nouveautés et les surprises de Dieu.

Le Ciel est en nous et nous sommes appelés, chaque jour, à redécouvrir ce grand don, à faire briller la lumière du Ciel dans les failles grises du cœur qui représentent les vides, l'angoisse, la solitude et la tristesse qui nous bloquent dans notre voyage vers le Ciel.

Jésus est le Bon Berger qui a de la compassion pour ses brebis et les porte sur ses épaules pour les soulever hors de la poussière du péché et de la boue du monde. Que c'est bon d'être sur les épaules de Jésus, pour descendre sur l'échelle du Paradis qu'est l'humilité et d'ouvrir nos cœurs à la confiance, à l'écoute et à l'abandon en Dieu.

Saint François écrit, sur le fondement de l'Évangile, une règle de vie pour aider les frères à mieux vivre la prière, la pauvreté, la vie fraternelle et la prédication. Il est essentiel d'établir des points fixes dans le cours de la journée (par exemple, des temps pour la prière, la lecture, le travail, le repos, etc.) afin d'élever le monde dans lequel nous vivons.

Beaucoup d'insatisfaction découle du manque d'ordre dans la vie, dans le cœur et le temps. La paix est la stabilité de l'ordre, et le discernement est l'ordre et le choix du temps, des lectures, des rencontres, de l'échelle des choses que l'on fait, etc. « Qui fait tout ne fait rien », dit un proverbe populaire. Tous les maîtres de sagesse conseillent : peu et bien. Souvent, nous entendons des gens dire : « Je n'ai pas le temps » ou « J'ai mille choses à faire » : attention, cela peut être l'excuse pour ne pas s'arrêter. Il est temps de faire la vérité sur soi-même et sur sa vie. Nous devons prendre une feuille de papier et un stylo pour dresser une échelle des priorités qui nous font vivre une vie vraie, belle et sainte. Le temps est un don de Dieu, et il faut bien le vivre en faisant tout avec amour et joie.

Écris une « règle de vie » à ta mesure, comme un habit qui te va à la perfection, en fonction de ton horloge biologique, psychologique et spirituelle. Vois le moment de la journée où tu peux mieux le prier, étudier ou travailler avec plus de concentration. Nous n'avons pas à escalader l'Everest, mais nous devons avancer pas à pas. Je pense à la discipline des moines scribes qui vivant au rythme du temps, ont transcrit des livres entiers de culture religieuse et païenne. Le moine consacre huit heures à la prière, huit heures au travail (intellectuel et / ou manuel) et huit heures au repos (Ora et labora et restora). Pas besoin d'être un bourreau de travail, mais il faut être, dans le quotidien, de simples moines, « creusant goutte à goutte la pierre » de sa volonté propre, la conformant à celle de Dieu.

   


 

1. Cal Robert Sarah* - La force du silence (cliquer pour déployer)

Pilate ajoute : « Tu ne réponds rien ? Vois tout ce dont ils t'accusent » (Mc 15, 4). Et le Seigneur ne répondit rien, de sorte que le gouverneur était encore plus étonné (Mt 27, 14). Il ne comprenait pas la cause d'un silence si extraordinaire. Il était en face du silence de Dieu, au milieu des hurlements des hommes, ivres de haine irraisonnée ! Les prêtres, du moins, auraient dû se rappeler ce qui est écrit par le prophète Isaïe : « Maltraité, il s'humiliait, il n'ouvrait pas la bouche, comme un agneau qui se laisse mener à l'abattoir, comme une brebis muette devant les rondeurs, il n'ouvrait pas la bouche. Par contrainte et jugement : il a été saisi. Parmi ses contemporains, qui s'est inquiété qu'il ait été retranché de la terre des vivants, qu'il ait été frappé pour le crime de son peuple ? On lui a donné un sépulcre avec les impies et sa tombe est avec le riche, bien qu'il n'ait pas commis de violence et qu'il n'y ait pas de tromperie dans sa bouche ». (ls 53, 7)

Nous venons de vivre avec Jésus devant Pilate, Hérode et l'excitation des grands prêtres, des Anciens et de la foule. Cet événement peut nous paraître éton­nant et scandaleux, mais il renferme pour nous une doctrine et un enseignement : à l'école de Jésus, le cœur, l'intelligence et la volonté largement ouverts, laissons Dieu nous introduire dans son silence et apprenons assidûment à aimer et à vivre dans ce même silence.

 

23 - Que deviendra notre monde s'il ne recherche pas des espaces de silence ? Le repos intérieur et l'harmonie ne peuvent découler que du silence. Sans lui, la vie n'existe pas. Les plus grands mystères du monde naissent et se déploient dans le silence. Comment la nature se développe-t-elle ? Dans le plus grand silence. Un arbre pousse dans le silence, et les sources d'eau coulent d'abord dans le silence de la terre. Le soleil qui se lève sur la terre nous réchauffe, étincelant et grandiose, dans le silence. L'extraordinaire est toujours silencieux.
Dans le ventre de sa mère, l'enfant grandit en silence. Quand un nourrisson dore dans son berceau, ses parents aiment à le couver du regard en silence, pour ne pas le réveiller ; ce spectacle ne peut se contempler qu'en silence, dans l'émerveillement du mystère de l'homme en sa pureté originelle.

 

 

 

  • Résolution : Aujourd'hui Jeudi saint, le Saint-Sacrement sera déposé au reposoir. Même si je ne peux être présent en adoration, je prends un temps de silence pour m'unir au Christ dans ce Triduum Pascal qui va nous mener à Pâques après 40 jours de cheminement. Je prends le temps de relire ce que j'ai vécu pendant ce carême et peut-être écrire cette règle de vie avec de nouveaux engagements pour ma vie quotidienne.

 


 

 


Prière à notre-Dame du silence

O Marie silencieuse, Toi qui as tout imaginé sans parler, au-delà de toute vision humaine, aide-moi à entrer dans le mystère du Christ doucement et en profondeur, comme un pèlerin brûlant de soif qui entre dans une grotte sombre au fond de laquelle il entend couler de l'eau paisiblement. Fais que, tout d'abord, je m'agenouille pour adorer. Et qu'ensuite, je touche le rocher avec confiance, pour entrer en toute sérénité dans le mystère. Enfin, fais que j’apaise ma soif dans l'eau de la Parole en silence comme Toi. Alors, ô Marie, le secret de ton Fils Crucifié me sera peut-être révélé dans son immensité infinie, et les images et les mots tomberont pour laisser la place uniquement à l'Infini. Amen


 

*Sources utilisées pour le carême 2021

 

La force du silence, contre la dictature du bruit
du cardinal Robert Sarah, éditions Fayard

 

Le chemin du silence, manuel pour ceux qui cherchent le bonheur
de frère Emiliano Antenucci, recteur du sanctuaire de Notre-Dame du silence en Italie. Editions du Carmel