Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

Télécharger

Carême 2021 - Jour 5 : Le silence des activités

 

Sophonie 1,7 : « Silence devant le Seigneur, l'Éternel ! Car le jour de l'Éternel est proche, Car l'Éternel a préparé le sacrifice, Il a choisi ses conviés. »

Sentences des Pères du désert« Si tu te tais, où que eu demeures, tu auras le repos ». (Père Abba Poémen)


Le silence industrieux (Frère Emiliano)*

En sortant de la cellule pour aller prier au chœur ou accomplir ses tâches quotidiennes, le dominicain se retrouvait devant la fresque de la Madone des ombres.  Fra Angelico la plaça ici, au milieu du couloir est, pour que les frères puissent s'arrêter pour une prière avant de plonger dans la vie communautaire, la prière ou le travail.

Le titre Madone des ombres vient de ce qu'une source de lumière invisible, venant de la gauche, projette sur le mur les longues ombres que l'on voit surtout à la hauteur des chapiteaux. Ce sont les ombres matinales et celles de la fin de l'après-midi, les ombres qui marquent le début du travail, précédé par la prière, et sa fin, pareillement suivie par la prière pour rappeler au moine que le travail est prière et la prière travail. Tout est offert à Dieu par les mains de Marie. Confions, nous aussi, à la Vierge du Silence tout notre travail intérieur et extérieur afin que nous puissions vivre dans un abandon total à Celui qui fait son œuvre en chacun de nous.

Le silence au travail et du travail

Le juste équilibre de la Règle de saint Benoît, « Ora et Labora », nous rend plus humains et plus chrétiens. Dans la prière, dans la vie cachée et le travail (intellectuel, manuel et apostolique), nous participons au travail du Créateur ; nous sommes des fleurs parfumées qui poussent silencieusement dans le jardin du monde.

Charles de Foucauld, maître de la spiritualité de Nazareth, écrit : 
« Silencieusement, secrètement, comme Jésus à Nazareth, obscurément, comme Lui passer inconnu sur la terre, comme un voyageur dans la nuit, pauvrement, laborieusement, humblement, doucement avec bienfaisance comme Lui, désarmé et muet devant l'injustice comme Lui, me laissant comme lAgneau divin, tondre et immoler sans résister, ni parler, imitant en tout Jésus à Nazareth et Jésus sur la croix. » (Méditation sur l'ÉVangile 314)

Mère Providence, dans le siècle Anna Maria Andreani (1933-2002), écrivit dans ses Méditations sur le silence : « Sacrifie l'ardeur de ton activité humaine, qui repose sur la confiance secrète en ta propre activité, comme si Dieu ne pouvait rien faire en toi et abandonne-toi dans les bras aimants du Sauveur comme un simple outil qui ne fait rien par lui-même, mais qui n'a de valeur que sous l'action de Dieu. Mets ta main au travail, aie le cœur tranquille, l'âme humble et l'œil sur Dieu. »

Il faut imposer le silence à l'activité fébrile et aux mouvements du corps, comme le suggère sœur Marie-Aimée de Jésus, carmélite de Paris :

« Silence dans la démarche ; silence des yeux, des oreilles, de la voix ; silence de tout l'être extérieur, préparant l'âme à passer en Dieu. L'âme mérite, autant qu'il est en elle, par ces premiers efforts d'entendre la voix du Seigneur. »

Un silence des sens qui nous conduit à fermer les « fenêtres » de l'âme et à ouvrir la « porte » à Dieu, afin de pouvoir travailler en paix, alternant périodes de repos et périodes de travail, le tout pour sa gloire.

 

1. Cal Robert Sarah - La force du silence (cliquer pour déployer)

21 - Aujourd'hui, dans un monde ultra-technicisé et affairé, le bruit fatigue, et nous avons le sentiment que le silence est devenu une oasis inatteignable. Combien de personnes sont obligées de travailler dans un fatras qui les angoisse et les déshumanise ? Les villes sont devenues des fournaises bruyantes où même la nuit n'est pas épargnée par les agressions sonores.
Sans bruit, l'homme postmoderne tombe dans une inquiétude sourde et lancinante. Il est habitué à un bruit de fond permanent, qui le rend malade et le rassure. Sans bruit, l'homme est fiévreux, fébrile, perdu. Le bruit le sécurise, comme une drogue dont il est devenu dépendant. Avec son apparence de fête, le bruit est un tourbillon qui évite de se regarder en face. L'agitation devient un tranquillisant, un sédatif, une pompe à morphine, une forme de rêve, d'onirisme sans consistance. Mais ce bruit est une médication dangereuse et illusoire, un mensonge diabolique qui permet à l'homme de ne pas se confronter à son vide intérieur. Le réveil ne peut être que brutal.

23 - Que deviendra notre monde s'il ne recherche pas des espaces de silence ? Le repos intérieur et l'harmonie ne peuvent découler que du silence. Sans lui, la vie n'existe pas. Les plus grands mystères du monde naissent et se déploient dans le silence. Comment la nature se développe-t-elle ? Dans le plus grand silence. Un arbre pousse dans le silence, et les sources d'eau coulent d'abord dans le silence de la terre. Le soleil qui se lève sur la terre nous réchauffe, étincelant et grandiose, dans le silence. L'extraordinaire est toujours silencieux.
Dans le ventre de sa mère, l'enfant grandit en silence. Quand un nourrisson dore dans son berceau, ses parents aiment à le couver du regard en silence, pour ne pas le réveiller ; ce spectacle ne peut se contempler qu'en silence, dans l'émerveillement du mystère de l'homme en sa pureté originelle.

 

 

 

23 - Que deviendra notre monde s'il ne recherche pas des espaces de silence ? Le repos intérieur et l'harmonie ne peuvent découler que du silence. Sans lui, la vie n'existe pas. Les plus grands mystères du monde naissent et se déploient dans le silence. Comment la nature se développe-t-elle ? Dans le plus grand silence. Un arbre pousse dans le silence, et les sources d'eau coulent d'abord dans le silence de la terre. Le soleil qui se lève sur la terre nous réchauffe, étincelant et grandiose, dans le silence. L'extraordinaire est toujours silencieux.
Dans le ventre de sa mère, l'enfant grandit en silence. Quand un nourrisson dore dans son berceau, ses parents aiment à le couver du regard en silence, pour ne pas le réveiller ; ce spectacle ne peut se contempler qu'en silence, dans l'émerveillement du mystère de l'homme en sa pureté originelle.

 

 

 

  • Résolution : Aujourd'hui, je m'arrête quelques instant pour faire un examen de mon travail (même si je ne suis plus en activité, les taches quotidiennes sont un autre genre de travail). Comment je travaille ? Pour qui je travaille ? Quelle est la place de Dieu dans mon travail ? Est-ce que je prie avant et après mon travail ? Pendant mon travail ?

 


 

 


Prière à notre-Dame du silence

O Marie silencieuse, Toi qui as tout imaginé sans parler, au-delà de toute vision humaine, aide-moi à entrer dans le mystère du Christ doucement et en profondeur, comme un pèlerin brûlant de soif qui entre dans une grotte sombre au fond de laquelle il entend couler de l'eau paisiblement. Fais que, tout d'abord, je m'agenouille pour adorer. Et qu'ensuite, je touche le rocher avec confiance, pour entrer en toute sérénité dans le mystère. Enfin, fais que j’apaise ma soif dans l'eau de la Parole en silence comme Toi. Alors, ô Marie, le secret de ton Fils Crucifié me sera peut-être révélé dans son immensité infinie, et les images et les mots tomberont pour laisser la place uniquement à l'Infini. Amen


 

Sources utilisées pour le carême 2021

 

La force du silence, contre la dictature du bruit
du cardinal Robert Sarah, éditions Fayard

 

Le chemin du silence, manuel pour ceux qui cherchent le bonheur
de frère emiliano Antenucci, recteur du sanctuaire de Notre-Dame du silence en Italie. Editions du Carmel