Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

Télécharger

Carême 2021 - Jour 8 : Le silence de la charité

 

Esaïe 42,14 : « J'ai longtemps gardé le silence, je me suis tu, je me suis contenu. »


L'amour se nourrit de silence (Frère Emiliano)*

Les saints vivent dans l'amour. L'amour se nourrit de silences et de regards, de gestes simples mais efficaces.
Ici, Fra Angelico a représenté le sort ultime de la vie de Marie, la très sainte Reine de l'amour. L'amour est lumière, et toute la toile de fond de la fresque baigne dans cette lumière. Un monde qui dégage confiance et espoir. Le Christ, assis sur des nuages d'un blanc resplendissant, couronne la Mère, qui est assise, elle aussi, sur les mêmes nuages.
La communion entre les deux est totale ; il n'y a pas de disparité, même les vêtements sont identiques, parce que l'amour trouve les personnes semblables ou les rend telles. Marie est la mère, mais aussi l'épouse parfaite du Verbe Incarné, celle qui a imité le Fils en tout et pour tout - elle qui était grande dans l'amour, plus que n'importe quelle autre personne au monde. L'amour de Marie est, en réalité, si spirituel qu'il peut être à la fois maternel et conjugal.

Les saints se tiennent au pied : le pied stigmatisé de François marque le point central du groupe, un pied ferme qui semble nous inviter à suivre ce chemin de la foi qui, àl'exemple de Marie, nous mènera à la gloire. Derrière François se trouvent saint Pierre martyr et saint Marc, à qui le couvent est dédié. De l'autre côté, il y a deux autres saints dominicains : saint Dominique, près de saint François, et, en dernier, saint Thomas d'Aquin. Entre les deux, il y a le père du monachisme en Europe, saint Benoît de Nursie. Tous ces saints ont fondé leur vie sur l'amour, cet amour de charité que chaque règle religieuse vise à concrétiser à chaque époque d'aujourd'hui. Ils sont pourtant clairement faits de terre, comme nous, et témoignent, avec la main levée, de l'envol et de la légèreté vers lesquels l'amour les a conduits. lls nous montrent vraiment un chemin de liberté: ils ont tout donné pour tout et ont trouvé dans tout Celui qui est le Tout.

 

Le silence de l'amour

L'amour humain et divin est plus fait de silences que de paroles. Le langage éloquent de la charité qui « supporte tout, croit tout, espère tout, endure tout » (1Co 13,7) nous rend plus humains et plus chrétiens. « Au soir de la vie, nous serons jugés sur l'amour » (Jean de la Croix, Paroles de Lumière et d'Amour 1,57).

Dans le précieux livre de L'imitation de Jésus-Christ, nous lisons :
« Celui qui aime, court, vole ; il est dans la joie, il est libre, et rien ne l'arrête. Il donne tout pour posséder tout, et il possède tout en toutes choses, parce qu'au-dessus de toutes choses ilse repose dans le seul Être souverain, de qui tout bien procède et découle. II ne regarde pas aux dons, mais il s'élève au-dessus de tous les biens, jusqu'à Celui qui donne. L'amour souvent ne connaît point de mesure, mais, comme l'eau qui bouillonne, il déborde de toutes parts. Rien ne lui pèse, rien ne lui coûte, il tente plus qu'il ne peut, jamais il ne prétexte l'impossibilité, parce qu'il se croit tout possible et tout permis. Et à cause de cela il peut tout, et il accomplit beaucoup de choses qui fatiguent et qui épuisent vainement celui qui n'aime point. L'amour veille sans cesse ; dans le sommeil même il ne dort point. Aucune fatigue ne le lasse, aucun lien ne l'appesantit, aucune frayeur ne le trouble ; mais tel qu'une flamme vive et pénétrante, il s'élance vers le ciel et s'ouvre un sûr passage à travers tous les obstacles. » (Livre III, chap. 5)

 

1. Cal Robert Sarah - La force du silence (cliquer pour déployer)

143 - Pour écouter, il est nécessaire de se taire. Je ne veux pas seulement parler d'une forme de contrainte à un silence physique qui n'interrompe pas le discours d'autrui, mais d'un silence intérieur, c'est-à-dire non seulement dirigé vers l'accueil de la parole de l'autre mais aussi le cœur débordant d'un amour humble, riche d'une capacité d'attention, d'une réception amicale, d'un dépouillement volontaire, et fore de la conscience de notre pauvreté.
Le silence d'écoute est une attention, un don de soi à l'autre et une marque d'élégance morale. Il doit manifester une conscience de notre humilité pour accepter de recevoir d'autrui un don que Dieu nous donne. Car l'autre est toujours une richesse et un don. Je pense que la relation humaine la plus défec­tueuse est précisément celle où le silence d'attention est absent.

144 - Il faut imposer silence au labeur de la pensée, calmer l'agitation du cœur, le tumulte des soucis, et éliminer toute distraction factice. Rien ne fait mieux comprendre l'écoute que la corrélation entre le silence et l'écoute, l'attention ec le don. Ainsi, saint Jean écrit dans son Prologue : « La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue » (Jn 1, 5). Le silence d’écoute est un cœur à cœur silencieux.
Comment le cœur peut-il pleinement accueillir l'autre ailleurs que dans le silence ? Ce dernier ne peut s'expliquer par l'intelligence, mais par l'âme.

23 - Que deviendra notre monde s'il ne recherche pas des espaces de silence ? Le repos intérieur et l'harmonie ne peuvent découler que du silence. Sans lui, la vie n'existe pas. Les plus grands mystères du monde naissent et se déploient dans le silence. Comment la nature se développe-t-elle ? Dans le plus grand silence. Un arbre pousse dans le silence, et les sources d'eau coulent d'abord dans le silence de la terre. Le soleil qui se lève sur la terre nous réchauffe, étincelant et grandiose, dans le silence. L'extraordinaire est toujours silencieux.
Dans le ventre de sa mère, l'enfant grandit en silence. Quand un nourrisson dore dans son berceau, ses parents aiment à le couver du regard en silence, pour ne pas le réveiller ; ce spectacle ne peut se contempler qu'en silence, dans l'émerveillement du mystère de l'homme en sa pureté originelle.

 

 

 

  • Résolution : Je renonce aux flots de paroles inutiles. Je veux cesser de médire, ne plus écouter le médisant, mais prier dans un cœur à cœur avec Jésus pour écouter sa « voix de fin silence ». Je m’incline profondément devant mon Dieu.

 


 

 


Prière à notre-Dame du silence

O Marie silencieuse, Toi qui as tout imaginé sans parler, au-delà de toute vision humaine, aide-moi à entrer dans le mystère du Christ doucement et en profondeur, comme un pèlerin brûlant de soif qui entre dans une grotte sombre au fond de laquelle il entend couler de l'eau paisiblement. Fais que, tout d'abord, je m'agenouille pour adorer. Et qu'ensuite, je touche le rocher avec confiance, pour entrer en toute sérénité dans le mystère. Enfin, fais que j’apaise ma soif dans l'eau de la Parole en silence comme Toi. Alors, ô Marie, le secret de ton Fils Crucifié me sera peut-être révélé dans son immensité infinie, et les images et les mots tomberont pour laisser la place uniquement à l'Infini. Amen


 

Sources utilisées pour le carême 2021

 

La force du silence, contre la dictature du bruit
du cardinal Robert Sarah, éditions Fayard

 

Le chemin du silence, manuel pour ceux qui cherchent le bonheur
de frère emiliano Antenucci, recteur du sanctuaire de Notre-Dame du silence en Italie. Editions du Carmel