Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

Télécharger

Carême 2021 - Jour 9 : Le silence de la solitude

 

Psaume 37,7 : « Garde le silence devant l'Éternel, et espère en lui ; Ne t'irrite pas contre celui qui réussit dans ses voies, Contre l'homme qui vient à bout de ses mauvais desseins. »


(Frère Emiliano)* : Fra Angelico, fidèle d'ailleurs à une longue tradition icono­graphique, photographie les trois apôtres dans des positions différentes et substantiellement seuls devant ce Mystère.

Pierre, le premier à gauche, tient ses mains levées et un genou posé à terre, tandis qu'avec l'autre jambe il commence déjà à se relever. li est le seul à nous faire face, peut-être parce que sa vie enseigne, éduque à la suite du Christ. Pierre trahira son Maître, mais il se relèvera grâce au regard miséricordieux de son Seigneur. Il se relèvera et mourra sur la croix, comme son Maître. Toute cette destinée est inscrite dans la posture auquel le silence de la Transfiguration le contraint. Il en va de même pour les deux autres apôtres : Jacques est de dos, la main posée au sol dans la posture de quelqu'un qui est près de tomber. Il lève son bras pour se couvrir la face devant cette lumière irisée à côté du pied gauche de Jésus. Jacques sera le premier des apôtres à mourir martyr, le premier à suivre les traces de son Maître. Jean, de son côté, est à genoux, les mains tendues vers la vision comme pour l'accueillir. Lui aussi est tourné vers le pied du Christ. Il semble même que le Christ est en train de faire un pas vers lui. Jean est le contemplatif qui reste les yeux fixés sur Jésus, source de la foi et guide vers sa perfection.
Sur les pentes du mont Tabor, nous voyons aussi la Vierge Marie et saint Dominique. La première est sous la vision de Moïse : elle est la véritable arche de l'Alliance qui a porté le Sauveur au monde. Son silence est rempli de son "Fiat ! "·
Saint Dominique se trouve, en revanche, entre Élie et Jean l'évangéliste. Il est le contemplatif, qui garde la bouche close et nous apprend à vivre dans la Présence.

Le moine apprenait ainsi que le silence guérit, apaise la douleur, ouvre à la compréhension de ce qui nous désoriente. Le silence équilibre les sentiments les plus profonds et nous enseigne à suivre la volonté de Dieu dans notre vie. La Transfiguration était, en effet, un événement pédagogique fondamental dans la vie des apôtres: ils y savouraient cette gloire qui leur aurait permis de vaincre le scandale de la Croix.

Vraiment, le Silence rempli de la présence de Dieu, comme celui con­sommé devant le Saint Sacrement, est le Tabor de notre vie quotidienne.

Le silence de la solitude

La solitude : est-ce un lieu de grâce ou de malheur pour l'homme moderne ? A la fois lieu de rencontre avec Dieu et champ de bataille contre Satan ?

Saint Bruno, fondateur de la Chartreuse, écrivit dans une lettre à son ami Raoul le Verd, prévôt de Reims :
« L'utilité et la joie divine qu'apportent la solitude et le silence du désert à ceux qui les aiment, seuls le savent ceux qui en ont fait l'expérience. Là en effet, les hommes forts peuvent se recueillir autant qu'ils le désirent, demeurer en eux-mêmes, cultiver assidûment les germes des vertus, et se nourrir avec bonheur des fruits du paradis. Là on s'efforce d'acquérir cet œil dont le regard serein blesse d'amour l'Époux divin et dans la pureté et la clarté duquel on voit Dieu. Là, on s'adonne à une tranquillité bien remplie et l'on s'immobilise dans une action paisible. Là, Dieu donne à ses athlètes la récompense désirée, c'est­-à-dire la paix que le monde ignore et la joie dans l'Esprit Saint. »

Le mystique Jean Tauler nous rappelle le soin de la solitude habitée par la Présence de Dieu :
« Cette recherche de solitude consiste non seulement à aban­donner la multiplicité des choses externes mais aussi la dispersion interne, c'est-à-dire les images, les représentations, les fantasmes, l'accumulation de pensées. Se tenir dans la solitude consiste à tourner totalement le dos à toute forme d'imagination pour vivre retiré en soi-­même. Quand cette passivité a supporté et surmonté toute l'amertume de la séparation radicale susmentionnée, le Seigneur, que l'homme a attendu, vient en un clin d'œil et le transporte dans cet instant même au-dessus de toutes les réalités : ainsi, il le récompense pour sa longue attente. (Discours, sermon 77)

La passion pour Dieu unifie, éclaire, réconforte et donne la plénitude de la paix. Elle relativise et élimine les passions pour le monde, la chair, les personnes et les choses.

Le silence, tel que je l'entends, n'est pas l'absence ou l'incapacité de parler, mais une nouvelle façon de parler, de signifier. Dans une société comme celle-ci, où tous parlent, veulent paraître, crier, faire du bruit, s'empêchant ainsi, en réalité, de communiquer authentiquement avec eux-mêmes et avec les autres, le silence devient un lieu ouvert aux vraies possibilités du langage, aux différentes voies de sens, inédites, alternatives. Bref, le silence est la forme la plus radicale de la parole.

 

 

1. Cal Robert Sarah - La force du silence (cliquer pour déployer)

139 - Le Christ nous a donné le grand silence de l'Esprit-Saint, Comment l'oublier ? Si les hommes s'éloignent du feu dévorant du silence de l'Esprit, ils finissent toujours par adorer des idoles. Il faut entretenir le feu silencieux de la Pentecôte. Sans le silence de l'Esprit, les hommes sont des enveloppes vides.

142 - Sans le silence, Dieu disparaît dans le bruit. Et ce bruit devient d'autant plus obsédant que Dieu est absent. Si le monde ne redécouvre pas le silence, il est perdu. La terre s'engouffre alors dans le néant.
Le silence d'écoute existe-t-il ? Il y a peut-être un para­doxe à vouloir comprendre l'autre en restant silencieux ...

23 - Que deviendra notre monde s'il ne recherche pas des espaces de silence ? Le repos intérieur et l'harmonie ne peuvent découler que du silence. Sans lui, la vie n'existe pas. Les plus grands mystères du monde naissent et se déploient dans le silence. Comment la nature se développe-t-elle ? Dans le plus grand silence. Un arbre pousse dans le silence, et les sources d'eau coulent d'abord dans le silence de la terre. Le soleil qui se lève sur la terre nous réchauffe, étincelant et grandiose, dans le silence. L'extraordinaire est toujours silencieux.
Dans le ventre de sa mère, l'enfant grandit en silence. Quand un nourrisson dore dans son berceau, ses parents aiment à le couver du regard en silence, pour ne pas le réveiller ; ce spectacle ne peut se contempler qu'en silence, dans l'émerveillement du mystère de l'homme en sa pureté originelle.

 

 

 

  • Résolution : Comme le disciple bien-aimé, Jean, je viens poser ma tête contre le cœur de Jésus, pour écouter les battements suaves de son cœur. Jésus, aide-moi à parvenir au silence et à la paix de ta présence.

 


 

 


Prière à notre-Dame du silence

O Marie silencieuse, Toi qui as tout imaginé sans parler, au-delà de toute vision humaine, aide-moi à entrer dans le mystère du Christ doucement et en profondeur, comme un pèlerin brûlant de soif qui entre dans une grotte sombre au fond de laquelle il entend couler de l'eau paisiblement. Fais que, tout d'abord, je m'agenouille pour adorer. Et qu'ensuite, je touche le rocher avec confiance, pour entrer en toute sérénité dans le mystère. Enfin, fais que j’apaise ma soif dans l'eau de la Parole en silence comme Toi. Alors, ô Marie, le secret de ton Fils Crucifié me sera peut-être révélé dans son immensité infinie, et les images et les mots tomberont pour laisser la place uniquement à l'Infini. Amen


 

Sources utilisées pour le carême 2021

 

La force du silence, contre la dictature du bruit
du cardinal Robert Sarah, éditions Fayard

 

Le chemin du silence, manuel pour ceux qui cherchent le bonheur
de frère emiliano Antenucci, recteur du sanctuaire de Notre-Dame du silence en Italie. Editions du Carmel