Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

Télécharger

Des prêtres confient les membres de l'association

Chers pèlerins, lecteurs, bienfaiteurs et amis de l'association, des prêtres s'engagent à vous porter régulièrement sur l'autel de l'Eucharistie pendant cette période difficile.

Il est important de nous soutenir tous dans les épreuves et nous sommes entrés dans une période difficle. En tant que directeur de l'association, je pense particulièrement à tous nos membres, qui vivent des difficultés, la solitude, l'impossibilité d'accéder aux sacrements, la maladie, peut-être pour certains, l'angoisse. Nous, fidèles laïcs, nous pensons aux prêtres qui vivent sans leurs fidèles, sans leurs paroissiens les sacrements. Nous vous portons dans nos prières quotidiennes. A Pellevoisin, Notre-Dame nous invite à la confiance, au courage, au calme et à la prière.

A vous, cher Père, qui tenez Jésus quotidiennement dans vos mains bénies, que nous avons eu l'occasion de solliciter pour célébrer l'eucharistie dans les mois passés, je voudrais vous demander de porter particulièrement tous les membres de l'association, le personnel, les pèlerins, les lecteurs, les bienfaiteurs, les amis dans la célébration de votre messe quotidienne pendant ce temps d'épreuve. Nous vous remercions du fond du cœur ! Soyez bénis.

Guillaume Sorin

 

Père Maximin, de l'orphelinat au Bénin : Ensemble avec les enfants de nos orphelinats, nous prions pour vous, avec vous. Par les messes, les rosaires,  les chemins de croix, nous supplions Dieu et les saints anges  de vous protéger, de vous épargner du corona virus. Nous sommes unis à vous dans la prière pour que votre pays et le monde entier soient préservés de ce drame. Que par l'intercession de Notre-Dame de Lourdes et de Saint Raphaël, Dieu guérisse les personnes infectées. Amen.

 

Père Anice Blaise : " L’Eglise est solidaire et proche de toutes celles et de tous ceux qui luttent contre ce fléau, en priorité les soignants, les équipes de chercheurs, celles et ceux qui ont à prendre des décisions, et toutes les personnes, les familles, les entreprises et commerces … qui vont subir les conséquences de cet état de fait. Moi, comme prêtre de Jésus Christ, je vous assure de mon soutien fraternel, moral, spirituel. Comme vous le savez toutes les célébrations, rencontres, activités paroissiales sont suspendues. Je célèbre l’eucharistie en privé chaque jour et nous nous portons mutuellement dans la prière. Vos intentions de prières sont ainsi honorées... 
Notre prière rejoint les familles touchées par un deuil, qui, au vu des circonstances actuelles, ne pourront pas vivre la célébration à l’église, l’adieu et la prière comme elles l’auraient souhaité. Elle rejoint aussi tous les membres de l’Association Etoile Notre Dame, tous les groupes de pèlerins qu’elle accompagne… Au terme de cette période difficile, nous pourrons vivre des pèlerinages priants et des bons  moments de rencontres avec le Seigneur.

Le virus ne désactive pas l’amitié, ni le soutien mutuel, au contraire il nous donne l’occasion de l’amplifier et de nous faire plus proches encore les uns des autres.
Prenez soin de vous, prenons soin de tous. Fraternellement à chacun, à vous tous.
Votre humble serviteur,"

 

Père Willy : Chers pèlerins, alors que je m’apprêtais à aller me ressourcer spirituellement avec vous, une pandémie, le Coronavirus, vient nous empêcher de réaliser ensemble ce grand rendez-vous.
Je mesure la crainte et l’angoisse qui nous habitent tous. Dans ce contexte, depuis mon confinement, ayant l’occasion de célébrer l’eucharistie tous les jours, je vous porte dans mes humbles prières et vous invite à relire avec attention l’extrait de l’évangile de Saint Jean 9, 1-41 proposé à notre méditation le dimanche dernier, IVème dimanche de carême.
« Rabbi, qui a péché, lui ou ses parents, pour qu’il soit né aveugle ? ». Telle est la question des apôtres à Jésus. Toute proportion gardée, nous serions tentés, comme eux, d’attribuer à une punition divine du fait de nos péchés le fléau qui frappe l’humanité entière aujourd’hui. Loin s’en faut. Car Dieu n’est pas à ce point méchant pour se mettre aux aguets afin de nous punir de nos méfaits.
« Si cet homme est né aveugle, réponds le Christ, c’est pour que les œuvres de Dieu se manifestent en lui ». Ces œuvres, c’est notamment la guérison de cet homme, laquelle guérison permet à tous ceux qui ont vécu la scène de palper du doigt les merveilles du Seigneur. Cette guérison qui conduit aussi son bénéficiaire à confesser sa foi de manière progressive. Que l’épreuve que nous vivons nous aide à reconnaître la présence de Dieu y compris quand nous traversons les zones de turbulence.

Chers pèlerins, dans tous les coins où vous êtes confinés, je vous invite à avoir vos yeux fixés sur Jésus qui, mettant la boue sur les yeux de l’aveugle né, repose le geste de la première création. Par ce geste, le Christ n’est-il pas là en train de nous rappeler que nous ne sommes pas auteur de notre propre vie et que donc nous ne pouvons pas tout maîtriser ?

Chers Pèlerins, restons donc confiants et gardons la flamme de notre espérance. Le Christ qui a guéri tant de malades, qui a donné de voir à l’aveugle né, n’est pas si impuissant pour nous mettre longtemps à genoux devant ce fléau. Que cette situation nous rende plus solidaires les uns des autres et que de partout où vous vous trouvez le Seigneur vous bénisse et vous donne la paix.
Père Willy Mbonzila

 

Père Didier : "Ces mots venant des profondeurs de mon cœur veulent rejoindre chacun de vous en ces temps difficiles que nous traversons. Les églises sont fermées oui, mais le sanctuaire de nos cœurs reste toujours ouvert, où Dieu habite et continue son œuvre.
Je ne cesse d’offrir à Dieu, pendant les messes que je continue de célébrer (sans la présence physique des fidèles), les intentions qui vous habitent ! Soyez-en rassurés, je prie pour vous dans toutes les Eucharisties que je célèbre. En union avec le Pape François et toute l’Eglise, je demande au Seigneur de stopper la pandémie : ‘Seigneur, arrête-la de ta main’.
Je n’oublie pas ceux et celles qui sont avancés en âges et qui vivent dans une solitude totale et dans la détresse.  Je pense aux parents qui impuissamment ne savent plus quelle réponse donnée au ‘pourquoi nous ne pouvons plus sortir ?’, ou ‘quand repartirons-nous à l’école ?’ de leurs enfants ! Je pense aux malades qui essayent de lire leur dossier médical dans le regard des soignants. Je pense au corps médical, nos héros qui ont pris le taureau par les cornes !
Qu’à l’intercession de notre Mère la Très Sainte Vierge Marie, l’étoile annonçant l’aurore de la victoire sur la pandémie covid19 s’élève très bientôt sur le monde.
Je n’oublie pas toutes les personnes qui ont été fauchées par cette pandémie. Que Dieu les accueille dans son éternité bienheureuse et qu’il essaye les larmes et consolent les cœurs des familles endeuillées.
A toutes et tous je dis, courage ! Ne perdons pas espoir ! Ne baissons pas les bras ! Gardons fermes notre confiance et foi en Dieu dans la prière ! Et comme le disait Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, la confiance fait des miracles.
‘Oui Seigneur pour notre délivrance, ne tarde plus !’
Bien à vous, dans le Christ et en humanité,
Père Didier SALLE

 

Père Désiré du Burkina Faso : C'est avec beaucoup d'interpellation que j'ai recu hier votre mail pour une particuliere proximité dans et par la priere avec les membres de Equipe Notre Dame. Je suis en lien avec Sosprêtres depuis des années. La chaine de priere chaque fois etablie m'a toujours relancé comme prêtre de l'eglise universelle.
Nous sommes dans une situation vraiment difficile. D'où nous viendra le secours. Notre Dieu pour qui rien n'est impossible, c'est lui notre recours, notre force. Je me joins à l'initiative à intensifier priere et supplication en ces moments difficiles et je vous porte dans mes prières. Qu'il nous fasse tenir fermes dans la foi. Père Désiré du Burkina Faso

 

P. Leon-Marie, TOGO : Je salue aussi tous les membres de l'Association "Etoile Notre Dame", le personnel, les lecteurs, les pelerins et tous les bienfaiteurs. Le monde entier est en crise de cette pandemie du covid 19. Il en est pratiquement mort et enseveli dans le tombeau.  Mais Dieu, par le prophete Ezekiel, dans la 1ere lecture de ce 5e Dimanche de Careme, promet d'ouvrir nos tombeaux et nous en faire sortir vivants car Il est le Seigneur. Dans l'Evangile, Jesus-Christ,notre Seigneur a ressuscite son ami Lazare mort et enterre depuis 4 jours. Jesus affirme: " Moi, je suis la resurrection et la vie."
Il a detruit et vaincu le péché et la mort par sa Passion-Mort-Resurrection. Il a déjà détruit et vaincra le coronavirus pour nous redonner la vie. Il est plus fort que lui. Ayons seulement la foi et la confiance inébranlables en Jésus. le Seigneur ! Maman Marie est avec nous tous. Nous n'allons pas sombrer. Je porte chacun et chacune d'entre vous dans mes célébrations eucharistiques de chaque jour. Dieu vous garde et que Maman Marie vous protege tous Union intense de prieres !