Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

Télécharger

Neuvaine des apôtres

Du 20 au 28 octobre - Fête de saint Simon et saint Jude

Introduction à la neuvaine

La fête des apôtres saints Simon et Jude Thaddée (28 octobre), d'une part, la fête de saint Luc (18 octobre), de saint Jean XXIII (11 octobre), de saint Jean Paul II (22 octobre) d'autre part, nous donne l'occasion de redécouvrir les appelés de Jésus, ceux qui ont conduit l'Eglise.
Dans cette neuvaine, nous allons nous attacher aux apôtres et à ce qu'ils nous enseignent pour notre vie spirituelle d'aujourd'hui. Les méditations proviennent de Benoît XVI et de saint Paul qui ne se jugeait pas digne d'être appelé apôtre.

"Les noms des douze apôtres sont les suivants : le premier, Simon appelé Pierre, et André son frère ; puis Jacques, le fils de Zébédée, et Jean son frère, Philippe et Barthélemy ; Thomas et Matthieu le publicain ; Jacques, le fils d'Alphée, et Thaddée ; Simon le Zélé et Judas l'Iscariote, celui-là même qui l'a livré. Ces douze, Jésus les envoya en mission avec les prescriptions suivantes : "Ne prenez pas le chemin des païens et n'entrez pas dans une ville de Samaritains ; allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d'Israël. Chemin faisant, proclamez que le Royaume des Cieux est tout proche. Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, expulsez les démons ». (Mt 10, 2-42)

 

Prières quotidiennes

Au Nom du Père et du Fils et du Saint Esprit Credo, symbole des apôtres

Prière à l’Esprit saint

Viens Esprit Saint ! Eclaire mon intelligence pour que je connaisse tes
commandements ; fortifie mon cœur contre les embûches de l’ennemi ; enflamme ma volonté.
J’ai entendu ta voix et ne veux m’endurcir ni opposer de résistance en disant : après..., demain. De peur qu’il n’y ait pas de demain.
O Esprit de vérité et de sagesse, Esprit d’intelligence et de conseil,
Esprit de joie et de paix ! Je veux ce que Tu veux,
Je veux comme Tu voudras, je veux quand Tu voudras...
Sainte Marie, siège de la Sagesse, priez pour moi.
Saint Joseph, mon Père et seigneur, priez pour moi.
Mon ange gardien, priez pour moi.
Saint Josemaria Escriva

Oh ! Si mes yeux pouvaient sans cesse suivre cet astre glorieux ; Si je pouvais de ta tendresse voir tous les reflets radieux ;

Mon âme alors, pleine de zèle, saurait t’aimer plus ardemment,
Et, connaissant mieux son Modèle, prendrait tout son accroissement.

Notre Père, prière enseignée par Jésus aux apôtres : (Mt 6, 9-13)
10 Je vous salue Marie, Gloire au Père

 

Premier jour de la neuvaine - Pierre et André

« Comme il cheminait sur le bord de la mer de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et André son frère, qui jetaient l'épervier dans la mer ; car c'étaient des pêcheurs. Et il leur dit : "Venez à ma suite, et je vous ferai pêcheurs d'hommes." Eux, aussitôt, laissant les filets, le suivirent. » (Mt 4, 18-19)

« Pierre et André apprendront ce que signifie véritablement suivre Jésus. C'est son deuxième appel, «Si quelqu'un veut marcher derrière moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il prenne sa croix, et qu'il me suive. Car celui qui veut sauver sa vie la perdra; mais celui qui perdra sa vie pour moi et pour l'Evangile la sauvera » (Mc 8, 34-35).

L’abandon du premier amour

C'est l’apôtre Paul, divinement inspiré, qui a adressé une épître aux chrétiens d’Ephèse, et plus tard l’apôtre Jean communiqua à cette assemblée ce que lui disait pour elle la « grande voix » qu’il entendit à Patmos, dans la journée dominicale.
Qu’est-ce qui caractérisait alors cette assemblée ? « J’ai contre toi que tu as abandonné ton premier amour ». Longtemps auparavant, Dieu savait, quel travail l’ennemi allait opérer dans les cœurs. Il avait donc conduit l’apôtre Paul à adresser à ces croyants l’exhortation qui convenait et l’avait amené à exprimer cette requête : « ... afin que, selon les richesses de sa gloire, il vous donne d’être fortifiés en puissance, par son Esprit, quant à l’homme intérieur ; de sorte que le Christ habite, par la foi, dans vos cœurs et que vous soyez enracinés et fondés dans l’amour ; afin que vous soyez capables de comprendre avec tous les saints quelle est la largeur et la longueur, et la profondeur et la hauteur, — et de connaître l’amour du Christ, qui surpasse toute connaissance ; afin que vous soyez remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu » (Ep 3,16-19).

C'est le Seigneur qui me dit, qui te dit: Suis-moi! Et nous devons avoir le courage et l'humilité de suivre Jésus, car Il est le Chemin, la Vérité, et la Vie.
Que les apôtre Pierre et André nous enseignent donc à suivre Jésus avec promptitude, à parler avec enthousiasme de Lui à ceux que nous rencontrons, et surtout à cultiver avec Lui une relation véritablement familière, bien conscients que ce n'est qu'en Lui que nous pouvons trouver le sens ultime de notre vie et de notre mort.

Et surtout demandons de persévérer dans la foi sans jamais abandonner notre premier amour. 

Prières quotidiennes

 

Deuxième jour de la neuvaine - Jacques et Jean

« Six jours après, Jésus prend avec lui Pierre, Jacques, et Jean son frère, et les emmène, à l'écart, sur une haute montagne.Et il fut transfiguré devant eux : son visage resplendit comme le soleil, et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière. Et voici que leur apparurent Moïse et Elie, qui s'entretenaient avec lui. » (Mt 17, 1-3)

En suivant Jésus comme saint Jacques, nous savons, même dans les difficultés, que nous allons sur le bon chemin.
Que le Seigneur nous aide à nous mettre à l'école des saints apôtres pour apprendre la grande leçon de l'amour de manière à nous sentir aimés par le Christ « jusqu'au bout » (Jn 13, 1) et à donner notre vie pour lui.

La repentance

En lisant Apocalypse 2, 4-5 : " Mais ce que j'ai contre toi, c'est que tu as abandonné ton premier amour. Souviens-toi donc d'où tu es tombé, repens-toi, et pratique tes premières œuvres ; sinon, je viendrai à toi, et j'ôterai ton chandelier de sa place, à moins que tu ne te repentes."

Nous voyons comment Dieu dirige ses fidèles serviteurs pour qu’ils demandent, dans leur prière, exactement ce qui convenait afin que les croyants soient gardés des pièges que l’adversaire allait placer devant eux.
Du côté de Dieu, jamais rien ne peut manquer !

Nous gémissons sur tant de misère et de manquements, sur tant de choses qui témoignent de l’abandon du premier amour. Nous ne savons pas assez boire à la source, nous sommes trop peu « enracinés et fondés dans l’amour ».
Pour cela allons boire à la miséricorde que Dieu fait couler dans nos cœurs au moment où nous recevons l'absolution de tous nos manquements

Que tout notre être soit traversé par l'Esprit Saint afin de devenir des témoins de feu, de foi, d'amour.

Prières quotidiennes

 

Troisième jour de la neuvaine - Philippe et Barthélemy-Nathanaël

"Le lendemain, Jésus résolut de partir pour la Galilée ; il rencontre Philippe et lui dit : "Suis-moi ! " Philippe était de Bethsaïde, la ville d'André et de Pierre. Philippe rencontre Nathanaël et lui dit : "Celui dont Moïse a écrit dans la Loi, ainsi que les prophètes, nous l'avons trouvé : Jésus, le fils de Joseph, de Nazareth."(Jn 1, 43-45)

Le but auquel doit tendre notre vie: rencontrer Jésus comme Philippe le rencontra, en cherchant à voir en lui Dieu lui-même, le Père céleste.
La figure de saint Barthélemy demeure face à nous pour nous dire que l’on peut également vivre l'adhésion à Jésus et en témoigner sans accomplir des œuvres sensationnelles. Jésus est et reste extraordinaire, Lui à qui chacun de nous est appelé à consacrer sa propre vie et sa propre mort.

Aller toujours à la rencontre de Dieu

Il y eut, dans l’histoire des apôtres et d’Israël, un moment qui correspondait à la fraîcheur du premier amour.
Huit siècles après, l’Eternel déclare à son peuple, par la bouche du prophète : « Je me souviens de toi, de la grâce de ta jeunesse, de l’amour de tes fiançailles... », et dit de lui : « Mon peuple a fait deux maux : ils m’ont abandonné, moi, la source des eaux vives, pour se creuser des citernes, des citernes crevassées qui ne retiennent pas l’eau » (Je 2,2-13). C’est la même histoire, qu’il s’agisse du peuple terrestre ou de l’Eglise responsable.

C’est aussi l’illustration de tant de déclins individuels !

Philippe et Barthélemy nous enseignent à nous laisser conquérir par Jésus, à être avec lui, et à inviter également les autres à partager cette indispensable compagnie. Et, en voyant, en trouvant Dieu, trouver la vie véritable.

Prières quotidiennes

 

Quatrième jour de la neuvaine - Thomas

" Alors Thomas, appelé Didyme, dit aux autres disciples : "Allons, nous aussi, pour mourir avec lui ! " (Jn 11,16)

Que l’homme intérieur soit fortifié :

Si nous voulons retrouver plus de vie, plus de fraîcheur, plus de fidélité dans notre témoignage, n’oublions pas que le secret est renfermé dans la prière que l’apôtre Paul adressait à Dieu pour les Ephésiens. Notre « homme intérieur » a besoin d’être fortifié et, pour cela, il faut le nourrir de Christ. Aucune autre nourriture ne peut nous fortifier « quant à l’homme intérieur » ! Pourquoi sommes-nous si faibles ? Sans aucun doute, parce que nous sommes mal nourris. C’est une vérité incontestée dans le domaine physique, c’est une vérité aussi dans le domaine spirituel.

Le Saint Esprit, dont l’activité a toujours pour but de nous rafraîchir et de nous « fortifier en puissance », veut nous amener à la « source des eaux vives » et nous nourrir de Christ seul (Jean 7, 37-39 ; 16,13-15). Ne contristons pas le Saint Esprit, « afin que Christ habite par la foi dans nos cœurs » et soit l’unique objet de nos affections. Nourris de Lui et de son amour, « enracinés et fondés dans l’amour », nous retrouverons le premier amour abandonné, car c’est de son amour même que notre amour vivra !

Souhaitons que l'exemple de Thomas fortifie toujours plus, notre foi en Jésus Christ, notre Seigneur et notre Dieu. Allons nous aussi recevoir Jésus dans chaque eucharistie pour mourir avec lui et ressusciter avec lui.

Prières quotidiennes

 

Cinquième jour de la neuvaine - Matthieu

" Etant sorti, Jésus vit, en passant, un homme assis au bureau de la douane, appelé Matthieu, et il lui dit : "Suis-moi ! " Et, se levant, il le suivit."(Mt 9,9)

Que le Christ ait la première place

En écrivant à l’assemblée de Colosses, Paul pensait aussi à celle de Laodicée et il combattait par la prière pour les Laodicéens comme pour les Colossiens. « Car je veux que vous sachiez quel combat j’ai pour vous et pour ceux qui sont à Laodicée, et tous ceux qui n’ont point vu mon visage en la chair, afin que leurs cœurs soient consolés, étant unis ensemble dans l’amour.. » (Col 2,1-2).

Que l'attitude du publicain Matthieu nous enseigne à tout quitter pour suivre le Christ. Soyons à notre tour des apôtres qui continuent à annoncer la miséricorde salvatrice de Dieu.
Levons-nous et suivons Jésus avec détermination. Mais surtout soyons toujours unis dans l'amour. Amour que nous trouvons dans chaque tabernacle et dans chaque sacrement.

Prières quotidiennes

 

Sixième jour de la neuvaine - Jacques le mineur et Jude Thaddée

" Celui-là n'est-il pas le fils du charpentier ? N'a-t-il pas pour mère la nommée Marie, et pour frères Jacques, Joseph, Simon et Jude ? Et ses sœurs ne sont-elles pas toutes chez nous ? "(Mt 13, 55-56)

Dans sa Lettre, Jacques nous exhorte à nous abandonner entre les mains de Dieu dans tout ce que nous accomplissons, en prononçant toujours les paroles: « Si le Seigneur le veut bien »
(Jc 4,15).
Il nous enseigne ainsi à ne pas présumer de planifier notre vie de manière autonome et intéressée, mais à laisser place à la volonté insondable de Dieu, qui connaît ce qui est véritablement bon pour nous.

Dans sa lettre Jude Thaddée nous montre qu'il vit en plénitude sa propre foi, à laquelle appartiennent de grandes réalités telles que l'intégrité morale et la joie, la confiance et, enfin, la louange ; le tout n'étant motivé que par la bonté de notre unique Dieu et par la miséricorde de notre Seigneur Jésus Christ.

Tout consacrer au Seigneur

Paul découvre beaucoup de prétentions dans les églises et il les leur dévoile. Vous pensez : « je suis riche, et je me suis enrichi, et je n’ai besoin de rien », tandis que l’état réel était tout différent : « tu es le malheureux et le misérable, et pauvre, et aveugle, et nu... ».
A Laodicée, Christ n’a pas la première place (Col 1,18), Il n’a même pas la dernière, Il est à la porte ! « Voici, je me tiens à la porte, et je frappe... ».

Saint Jacques et saint Jude Thaddée demeurent aujourd'hui encore des maîtres de vie pour chacun de nous.
Qu'ils nous apprennent à acquérir la seule véritable richesse contenue dans la bonté divine et à faire confiance en la miséricorde infinie de Jésus.

Prières quotidiennes

 

Septième jour de la neuvaine - Simon

" Rentrés en ville, ils montèrent à la chambre haute où ils se tenaient habituellement. C'étaient Pierre, Jean, Jacques, André, Philippe et Thomas, Barthélemy et Matthieu, Jacques fils d'Alphée et Simon le zélote, et Jude fils de Jacques. Tous, d'un même cœur, étaient assidus à la prière avec quelques femmes, dont Marie mère de Jésus, et avec ses frères ». (Ac 1, 13-14)

Simon le Cananéen, doit nous aider à redécouvrir toujours à nouveau et à vivre inlassablement la beauté de la foi chrétienne, en sachant en donner un témoignage à la fois fort et serein.

Tenir ferme dans la prière

Comme pour Ephèse. Dieu savait aussi, à l’avance, ce qu’il en serait de Laodicée et, par le ministère de l’apôtre Paul, Il adressait à cette assemblée l’exhortation exactement appropriée à ses besoins : tenez ferme le chef !
C’est la personne de Christ que présente l’apôtre dans son épître aux Colossiens qui devait aussi être lue aux Laodicéens. Il fait briller ses gloires : image du Dieu invisible, premier-né de toute la création, chef du Corps, de l’Assemblée. Et l’exhortation essentielle est celle-ci : tenez ferme le chef !

Avec Simon et toute l'Eglise sachons tenir ferme notre chapelet dans une main et le crucifix dans l'autre, afin que notre foi en Dieu, premier-né d’entre les morts, soit toujours notre seul et unique chef.

Prières quotidiennes

 

Huitième jour de la neuvaine - Judas et Matthias

" Alors on tira au sort et le sort tomba sur Matthias, qui fut mis au nombre des douze apôtres." (Ac 1,26)

Avec l'histoire de la trahison de Judas, nous tirons ici une leçon pour nous : même si dans l'Eglise ne manquent pas les chrétiens indignes et traîtres, il revient à chacun d'entre nous de compenser le mal qu'ils ont accompli par notre témoignage limpide à Jésus Christ, notre Seigneur et notre Sauveur.

Amour dans la vérité

Comme autrefois à Colosses, bien des fausses doctrines sont enseignées dans la chrétienté aujourd’hui. Notre manque de discernement spirituel nous met en danger de les recevoir.
Si l’amour ne s’allie pas à la vérité c’est un faux amour, qui nous conduit vite à des associations regrettables, à l’acceptation (volontaire ou tacite) de doctrines opposées à l’enseignement des Ecritures. Le mal qui s'est introduit en Judas est là pour nous le rappeler.

En présence de tels dangers, écoutons ce que dit l’apôtre Paul aux Colossiens et aux Laodicéens :

« Comme donc vous avez reçu le Christ Jésus, le Seigneur, marchez en Lui, enracinés et édifiés en Lui, et affermis dans la foi, selon que vous avez été enseignés, abondant en elle avec des actions de grâces. Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie, par la philosophie et par de vaines déceptions, selon l’enseignement des hommes, selon les éléments du monde, et non selon Christ »

(Col 2, 6-8).

Soyons forts et fermes dans notre foi dans le Christ! C’est seulement ainsi que nous pourrons être « remplis de la connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle, pour marcher d’une manière digne du Seigneur, pour lui plaire à tous égards, portant du fruit en toute bonne œuvre, et croissant par la connaissance de Dieu : étant fortifiés en toute force, selon la puissance de sa gloire, pour toute patience et constance, avec joie, rendant grâces au Père.. »

(Col 1, 9-12).

Prions Dieu de nous donner la persévérance finale et de grandir toujours dans l'amour du Christ qui est la Vérité et la Vie.

Prières quotidiennes

 

Neuvième jour de la neuvaine - Marie, Mère des apôtres

"Mariedit alors : "Mon âme exalte le Seigneur,et mon esprit tressaille de joie en Dieu mon Sauveur, parce qu'il a jeté les yeux sur l'abaissement de sa servante. Oui, désormais toutes les générations me diront bienheureuse, car le Tout-Puissant a fait pour moi de grandes choses. Saint est son nom, et sa miséricorde s'étend d'âge en âge sur ceux qui le craignent. Il a déployé la force de son bras, il a dispersé les hommes au cœur superbe. Il a renversé les potentats de leurs trônes et élevé les humbles, Il a comblé de biens les affamés et renvoyé les riches les mains vides. Il est venu en aide à Israël, son serviteur, se souvenant de sa miséricorde, selon qu'il l'avait annoncé à nos pères en faveur d'Abraham et de sa postérité à jamais ! " (Lc 1, 46-55)

Jean, l'évangéliste relate une des dernières paroles de Jésus : « Femme, voici ton fils ». Jésus confie l'apôtre Jean à sa mère. Puis Jésus confie Marie à son disciple : « Voici ta mère » (Jn 19, 25-27).
Par la suite, Marie sera désignée comme mère des Chrétiens, de tous ceux qui reconnaissent le Messie de Dieu sous les traits du crucifié et proclament sa Résurrection. Au jour de Pentecôte, on retrouve Marie présente au milieu des disciples. Depuis son « oui » de départ, Marie a toujours fait preuve de persévérance dans la foi. Au cours des siècles, les Catholiques ont toujours vu en Marie, le disciple par excellence. En elle, se manifeste tout ce que Dieu peut réaliser en un être humain accueillant la sainteté de Dieu.

Suivre Marie, l'apôtre par excellence

Marie nous enseigne à être rempli de la connaissance de la volonté de Dieu, à être débarrassé de toute volonté propre et ne connaître rien d’autre que la volonté de Dieu. Ecouter, garder et pratiquer, « ce sera là votre sagesse et votre intelligence » (Dt. 4,1 et 6 ; Col. 1,9).
Ce n’est pas une connaissance théorique de la volonté de Dieu, elle a en vue un but pratique : « pour marcher d’une manière digne du Seigneur pour lui plaire à tous égards ». Marcher par l’Esprit, marcher dans l’amour, marcher comme des enfants de lumière, marcher soigneusement, marcher dans la vérité (Gal. 5, 16-26 ; Ep 5,2, 8, 15 ; 2 Jn 4), c’est cela « marcher d’une manière digne du Seigneur », reflétant les caractères du divin Modèle. Dans une telle marche, nous pouvons « Lui plaire à tous égards » et jouir de Sa communion, ce qui est indispensable pour « porter du fruit en toute bonne œuvre » (Jn 1, 1-6).

Marie nous conduit à Dieu qui est alors connu d’une manière réelle et pratique, dans ses caractères, dans tout ce qu’Il est Lui-même et notre âme peut croître et se développer, puisant dans cette connaissance de Dieu ce qui lui donnera son plein accroissement.
Marie nous donne la force morale qu’elle a trouvée au milieu des épreuves, patience et constance, avec joie.

Marie nous enseigne à devenir des adorateurs : « rendant grâces au Père. Les enfants de Marie savent rendre grâces en pensant à tout ce que Dieu a fait pour eux, à tout ce qu’Il nous a donné en nous donnant le « Fils de son amour » !

Marie, Mère de Jésus et notre mère, enfante de nouveaux apôtres en ce monde. Nous te consacrons toute l'humanité. Amen!

Prières quotidiennes

 

Litanies des saints Apôtres

Seigneur, ayez pitié de nous.
Jésus-Christ, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, écoutez-nous.
Jésus-Christ, exaucez-nous.

Père céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Fils Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ...
Esprit-Saint, qui êtes Dieu, ...
Sainte Trinité, qui êtes un seul Dieu, ...

Sainte Mère de Dieu, priez pour nous.
Sainte Vierge des vierges, ...
Sainte Marie, Reine des apôtres, ...
Saint Jean Baptiste, précurseur du Seigneur, ...

Saint Joseph, patron de la Sainte Eglise, ...
Saint Pierre, prince des apôtres, ...
Saint Pierre, qui, le premier, à la voix de Jésus, avez tout quitté pour le suivre, ...
Saint Jacques, qui avez mérité de voir la gloire de Jésus sur le mont Thabor, ...
Saint Jacques, qui avez mérité d'être un des témoins de l'agonie de Jésus, dans le jardin des Oliviers, ...

Saint Jean, qui nous avez révélé le mystère du Verbe fait chair, ...
Saint Jean, disciple bien-aimé de l'Agneau de Dieu, ...
Saint André, ...
Saint Jean, ...

Saint Thomas, ...
Saint Jacques le mineur, ...
Saint Philippe, ...
Saint Barthélemy, ...
Saint Matthieu, ...
Saint Simon, ...
Saint Jude, ...
Saint Mathias, ...
Saint Paul, vous qui avez obtenu la Miséricorde de Dieu, ...
Saint Paul, vous qui avez été un instrument de choix au service du Christ, ...
Saint Barnabé, ...
Saint Luc, ...
Saint Marc, ...
Vous tous, saints apôtres du Seigneur, ...
Vous tous, saints disciples du Seigneur, ...
Tous les saints apôtres et évangélistes, ...

Parce que le Christ est le Pain de vie, ...
Parce que le Christ est la Lumière du monde, ...
Parce que le Christ est Celui qui est, éternellement dans le sein du Père, ...

Parce que le Christ est la Porte des brebis, ...
Parce que le Christ est le Bon Pasteur, ...
Parce que le Christ est le Fils de Dieu, ...
Parce que le Christ est la Résurrection et la Vie, ...
Parce que le Christ est le Chemin, la Vérité et la Vie, ...

De tout mal, délivrez-nous Seigneur.
De tout danger corporel et spirituel, ...
De toute attaque démoniaque, ...
Des ruses du malin, ...
De l'orgueil, ...
De la gloire humaine, ...
De la jalousie, ...
Du mensonge, ...
De l'injustice, ...
De la haine, ...
De la trahison, ...
De la lâcheté, ...
De la cruauté, ...
Des opinions des hommes, ...
Du désir d'être honoré, ...
Des convoitises de la chair, ...

Jésus Christ, écoutez-nous.
Jésus Christ, exaucez-nous.

Priez pour nous, saints apôtres et souverains pontifes,
Afin que nous soyons dignes des promesses de Jésus-Christ.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous.

Prions

O bienheureux apôtres, daignez nous mettre au nombre de ceux que vous secourez dans les dangers, et principalement à l'heure de la mort !
Donnez-nous la grâce d'une foi contemplative afin que malgré notre indignité, notre fragilité, notre faiblesse, nous soyons en communion avec le Père, dans Son Fils Jésus Christ par l'Esprit Saint.

Donnez-nous la grâce de nous aimer les uns les autres comme Jésus nous a aimés afin qu'en toute chose nous demeurions dans l'Amour et soyons des artisans de paix. Donnez-nous la grâce de discerner les idoles de notre temps afin que notre intelligence demeure toujours avide d'être éclairée par Celui qui est la Lumière, née de la Lumière.

Nous vous en supplions par Jésus-Christ Notre Seigneur. Amen.


Le CD de la neuvaine est disponible à la librairie d’Etoile Notre Dame

©www.etoilenotredame.org - Tel : 02 43 30 45 67

12