Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

Télécharger

Carême 2021 - Jour 7 : Le silence de l'étonnement

 

1 Rois 19, 11-12 : « L’Eternel dit à Elie : Sors, et tiens-toi dans la montagne devant l'Éternel ! L'Éternel passa. Et devant l'Éternel, il y eut un vent fort et violent qui déchirait les montagnes et brisait les rochers : l'Éternel n'était pas dans le vent. Après le vent, ce fut un tremblement de terre : l'Éternel n'était pas dans le tremblement de terre. Après le tremblement de terre, un feu : l'Éternel n'était pas dans le feu. Et après le feu, un murmure doux et léger. »

Pape François : « Adorer c'est se dépouiller de nos idoles même les plus cachées, et choisir le Seigneur comme le centre, comme la voie royale de notre vie ».


Le silence de communion (Frère Emiliano)*

A la différence de l'icono­graphie classique de la Cène, le silence domine. Il n'y a pas l'interrogation agitée accompagnée de la gesticulation des apôtres qui veulent savoir le nom du traître, il n'y a pas de signes sur la table qui fassent référence au repas pascal. Ici, la table est nue et tous les convives se taisent les mains jointes.

Les quatre à gauche ont déjà reçu le Saint-Sacrement et restent absorbés, comme ravis dans le silence de communion que le sacrement lui-même impose. Jean, le premier de la file, extatique, lève la main comme pour souligner la gran­deur de l'événement. A côté de lui, un autre apôtre, probablement Pierre lui-même, regarde vers la Vierge Marie. Elle aussi est présente au Cénacle et se trouve juste derrière le Christ, enveloppée dans un manteau aux éclats semblables à ceux du Fils.
Caro Christi, caro Mariae. La chair du Christ est la chair de Marie, elle participe à la table du Seigneur d'une manière unique et singulière. C'est pourquoi elle se trouve seule dans ce coin, seule femme admise à ce banquet de disciples. Et si les huit apôtres autour de la table nous rappellent l'attitude pieuse et respectueuse à adopter pendant la célébration, les autres apôtres et la Très Sainte Vierge nous rappellent la beauté du silence mystique de l'adoration eucharistique

Le silence eucharistique

Les plus grandes actions de Jésus et de Marie s'accomplissent dans le silence. En tant qu'homme, regardez-le : dès qu'il est né, il se tait ; il est venu sur terre pour instruire les hommes et néanmoins il se tait et vit caché dans un petit village, sans que personne le connaisse. De même Sa très sainte Mère, elle aussi parle très peu. Et tous les saints ont pratiqué cette vertu et la pratiquent maintenant, car au Ciel on ne parle pas, puisque l'âme y vit absorbée dans la Divinité bénie, avec les sens ravis et perdus en Dieu. Si, donc, vous aimez tant l'imitation de Jésus-Christ et de ses saints, éprenez-vous du silence et ne vous lassez jamais de l'observer.

Anna Maria Cànopi, prie ainsi : « Vois, Seigneur, devant toi la véhémence de nos passions, qui nous poussent à la méchanceté et à la violence; faisons taire notre soif de prestige ... que l'homme de boue en nous se taise et qu'avance l'homme né du Ciel et tendu vers le Ciel seul. Immergés dans le silence de ta présence, nous entendrons la parole qui renouvelle et recrée tout, et nous connaîtrons la joie profonde de l'humble confiance en toi, Dieu Saint et immortel, en toi qui seul peux donner consistance à notre rien assoiffé d'amour et de sainteté. Amen. » (Prières dans le silence)

Jean-Paul II, dans l'encyclique Ecclesia de Eucharistia, témoigne du réconfort que procure l'adoration eucharistique :

« Il est bon de s'entretenir avec Lui et, penchés sur sa poitrine comme le disciple bien-aimé (cf. Jn 1.3,25), d'être touchés par l'amour infini de son cœur. Si, à notre époque, le christianisme doit se distinguer surtout par « l'art de la prière », comment ne pas ressentir le besoinrenouvelé de demeurer longuement, en conversation spirituelle, en adoration silencieuse, en attitude d'amour, devant le Christ présent dans le Saint-Sacrement ? Bien des fois, chers Frères et sœurs, j'ai fait cette expérience et j'en ai reçu force, consolation et soutien ! »

Adorer est l'acte le plus grand.

 

1. Cal Robert Sarah - La force du silence (cliquer pour déployer)

253 - Le silence pose le problème de l'essence de la liturgie. Or cette dernière est mystique. Les Orientaux parlent avec raison de « divine liturgie » et de « saints mystères ». Tant que nous aborderons la liturgie avec un cœur bruyant, elle aura un air superficiel et humain. Le silence liturgique est une disposition radicale et essentielle ; il est une conversiondu cœur. Or, se convertir, étymologiquement, c'est se retourner, se tourner vers Dieu. Il n'y a pas de vrai silence en liturgie si nous ne sommes pas, dans notre cœur, tournés vers le Seigneur. Mais le vrai silence, c'est le silence de nos passions, le cœur purifié des pulsions charnelles, lavé de toutes nos haines et de nos rancœurs, orienté vers la sainteté de Dieu. Plus resplendit la chasteté du prêtre, plus celui-ci devient, par son union avec le Christ, « Hostie pure, Hostie sainte, Hostie immaculée », et entraîne tout le peuple de Dieu à « adopter le comportement de l'homme nouveau, créé saint et juste dans la vérité, à l'image de Dieu » (Eph 4, 24). 

23 - Que deviendra notre monde s'il ne recherche pas des espaces de silence ? Le repos intérieur et l'harmonie ne peuvent découler que du silence. Sans lui, la vie n'existe pas. Les plus grands mystères du monde naissent et se déploient dans le silence. Comment la nature se développe-t-elle ? Dans le plus grand silence. Un arbre pousse dans le silence, et les sources d'eau coulent d'abord dans le silence de la terre. Le soleil qui se lève sur la terre nous réchauffe, étincelant et grandiose, dans le silence. L'extraordinaire est toujours silencieux.
Dans le ventre de sa mère, l'enfant grandit en silence. Quand un nourrisson dore dans son berceau, ses parents aiment à le couver du regard en silence, pour ne pas le réveiller ; ce spectacle ne peut se contempler qu'en silence, dans l'émerveillement du mystère de l'homme en sa pureté originelle.

 

 

 

  • Résolution : Si je peux, cette semaine, je vais prendre un temps d'adoration dans une église et si je n'en n'ai pas la possibilité, j'adore, chez moi, en esprit et demande à la Vierge Marie de m'aider à comprendre la grâce du silence.

 


 

 


Prière à notre-Dame du silence

O Marie silencieuse, Toi qui as tout imaginé sans parler, au-delà de toute vision humaine, aide-moi à entrer dans le mystère du Christ doucement et en profondeur, comme un pèlerin brûlant de soif qui entre dans une grotte sombre au fond de laquelle il entend couler de l'eau paisiblement. Fais que, tout d'abord, je m'agenouille pour adorer. Et qu'ensuite, je touche le rocher avec confiance, pour entrer en toute sérénité dans le mystère. Enfin, fais que j’apaise ma soif dans l'eau de la Parole en silence comme Toi. Alors, ô Marie, le secret de ton Fils Crucifié me sera peut-être révélé dans son immensité infinie, et les images et les mots tomberont pour laisser la place uniquement à l'Infini. Amen


 

Sources utilisées pour le carême 2021

 

La force du silence, contre la dictature du bruit
du cardinal Robert Sarah, éditions Fayard

 

Le chemin du silence, manuel pour ceux qui cherchent le bonheur
de frère emiliano Antenucci, recteur du sanctuaire de Notre-Dame du silence en Italie. Editions du Carmel