Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

Télécharger

Garabandal est unique

Dans l'histoire des apparitions mariales, Garabandal est unique pour bien des raisons:

A Garabandal il y a deux aspects particuliers des messages donnés par Notre Dame du Mont Carmel :

Tout d’abord l’aspect spirituel et exhortatif avec le rappel de la nécessité de la prière et de la pénitence pour la conversion des pécheurs et l'expiation des péchés du monde.

Ensuite, l’aspect prophétique, avec l’annonce des événements à venir.

Les événements de Garabandal sont uniques au sens de l'Eglise mais aussi dans l'échéance à échelle humaine qui y est délivrée. Il est absolument certain que des manifestations divines y auront lieu prochainement. Des événements sans aucun précédent, d'une ampleur mondiale, visibles par toutes et tous.

Les apparitions de Notre Dame à Garabandal sont uniques pour de nombreuses raisons :

  1. Le Message de Notre Dame du Mont Carmel à GARABANDAL coïncide avec le concile Vatican II et s'adresse comme lui à notre monde actuel. La Sainte Vierge Marie disait lors de sa dernière apparition à Conchita, le 13 novembre 1965, aux pins: « Conchita, je ne viens pas seulement pour toi; je viens pour tous mes enfants »
    Tout le Message de Notre Dame est donc bien pour notre temps; un message de salut,


  2. La totalité de cette belle histoire de Garabandal, c'est-à-dire tout ce que la Sainte Vierge Marie a dit et fait pendant plus de quatre ans avec ses quatre voyantes constitue la plus belle catéchèse et la meilleure pédagogie et éducation que l'on puisse souhaiter pour des jeunes: un vrai modèle à suivre, en notre temps si perturbé par tant de théories et de projets éducatifs.

  3. Le nombre des apparitions est tout à fait extraordinaire. Il se situe autour de 2 000.

  4. Aux apparitions et aux messages s'ajoutent les locutions (ou paroles intérieures).

  5. La durée couverte par ces apparitions (18 juin 1961-13 novembre 1965) et par les locutions (19 juin 1961-13 février 1966) est remarquable.

  6. Impressionnant aussi l'ensemble des événements annoncés pour notre temps: l'avertissement, le grand miracle, le signe permanent aux pins, le châtiment conditionnel, la crise sacerdotale, la confusion au sein de l'Eglise et une certaine diminution du sens de la grandeur de l'Eucharistie; sans compter ce que la Vierge a révélé aux petites sur les graves événements dans le monde actuel.

  7. Remarquons aussi la variété des lieux et des heures où se déroulèrent ces apparitions: dans l'église, devant la porte de celle-ci ou sous le porche, dans toutes les maisons et toutes les rues du village, aux pins, au cimetière, aux champs - à toute heure du jour ou de la nuit.

  8. L'abondance des signes venant soutenir les messages, tels le miracle de l'Hostie visible, les "llamadas" ou appels intérieurs, les marches ou danses ou chutes extatiques, sont aussi extraordinaire?

  9. Que dire des nombreuses épreuves des voyantes, des multiples difficultés ou oppositions qui ont accompagné presque continuellement les événements? Les apparitions de San Sebastian de Garabandal ne sont pas reconnues par les autorités religieuses, elles ont même fait l'objet d'interdictions sévères allant jusqu'à fermer l'église de Garabandal et y interdire tout culte pendant la période qui à succédée aux apparitions. Malgré cette fermeture, les enfants ont continué de vivre leurs révélations devant les portes fermées de l'église.

  10. Notoire aussi la façon dont Garabandal a été de plus en plus connu et accepté dans le monde entier; et cela en dépit de toutes sortes d'obstacles. Les témoins ont continué de diffuser le message au travers des interdictions, des moqueries, du dénigrement et de la persécution

  11. Enfin - et cela est en un sens le plus important - la diffusion du message a été partout accompagnée de surprenantes explosions de grâces de toutes sortes: conversions, guérisons, immenses progrès dans l'amour de Dieu et du prochain, de la Sainte Eucharistie et de la Sainte Vierge, chez ceux qui diffusent ce message de salut aussi bien que chez ceux qui le reçoivent, les vocations sacerdotales ou religieuses. Ces fruits spirituels parlent d'eux-mêmes.