Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

Télécharger

Neuvaine à Notre-Dame de la Bonne-Délivrance

Neuvaine à Notre-Dame de la Bonne-Délivrance - Du 9 au 18 juillet, fête de Notre-Dame de la délivrance

Le culte de la Vierge noire, Notre-Dame de Bonne-Délivrance, remonte au Moyen-âge. La statue, représentant une Vierge à l’Enfant, en pierre peintese trouve depuis 1910 dans la chapelle des sœurs de Saint-Thomas de Villeneuve à Neuilly-sur-Seine. C’est ici que se perpétue le pèlerinage autrefois fréquenté par saint Dominique, saint François de Sales, saint Jean Boscoet beaucoup d’autres.
Les fidèles l'invoquent pour avancer en sécurité à travers les dangers de ce monde. Notre-Dame de la Bonne-Délivrance est priée pour les prisonniers, les futures mères, les personnes soumises à la tentation.

La fête à Notre-Dame de la Bonne-Délivrance fut instituée par la Sacrée Congrégation des Rites en 1874.

Cette neuvaine, proposée par Etoile Notre Dame, nous permettra de renouer avec une grande dévotion qui naquit dans l’Eglise au cours du deuxième millénaire de l’ère chrétienne. Que Notre-Dame de la Bonne-délivrance nous bénisse et nous accorde ses grâces en surabondance.

Prières quotidiennes

Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen.

Je crois en Dieu 

Prière à l’Esprit-Saint

O Esprit- Saint, Amour du Père et du Fils, inspirez-moi toujours :

Ce que je dois penser,
Ce que je dois dire,
Comment je dois le dire,
Ce que je dois écrire,
Comment je dois agir,
Ce que je dois faire
Pour vous glorifier, pour procurer du bien aux âmes, pour ma propre sanctification.
O Jésus toute ma confiance est en vous.

Prière à Notre-Dame de la Bonne-Délivrance

Marie, notre maman, nous savons qu’une mère est capable de tout, pour délivrer son enfant de tout mal, de tout danger, de toute menace.

Tu es cette maman qui veille sur moi. Tu connais ce qui peut me faire du mal, aussi bien à mon corps et à mon esprit, à mon âme et à mon cœur.

Notre-Dame de la Délivrance, guéris mon corps de toute maladie, de tout mal physique ; protège-moi de tout ce qui m’empêche de vivre pleinement pour te rendre grâce.

Guéris aussi mon esprit de toute erreur, de tout mensonge, de tout mauvais jugement.

Notre-Dame de la Délivrance, guéris aussi mon cœur. Délivre-le de tout égoïsme, de toute méchanceté, de tout orgueil, de toute jalousie.

Guéris surtout mon âme : qu’elle soit la maison de ton Fils, comme toi, lorsque tu attendais Jésus avant Noël.

Depuis mon baptême, moi aussi, je suis ton enfant, comme Jésus à Nazareth. Veille sur moi, protège-moi, délivre-moi.

Fais-moi grandir dans la Foi, dans l’Amour, dans l’Espérance.

O Notre-Dame, que je sois délivré de tout mal, libéré de tout esclavage.

Arrache tous les liens qui me retiennent encore dans le mal et donne-moi ton bonheur. Amen.

Notre Père, 10 je vous salue Marie, Gloire au Père

Premier jour de la neuvaine : Confrérie de la Charité de Notre-Dame de Bonne-Délivrance

Lamentations 2,18 : « Leur cœur crie vers le Seigneur... Mur de la fille de Sion, répands jour et nuit des torrents de larmes ! Ne te donne aucun relâchement, Et que ton œil n'ait point de repos ! »

Le culte de Notre-Dame de Bonne-Délivrance avait connu un grand essor au moment des luttes religieuses du XVIème siècle.
Le 20 avril 1533, fut fondée la « confrérie de la Charité de Notre-Dame de Bonne-Délivrance » qui deviendra bientôt une confrérie royale.

La confrérie travaille particulièrement à la délivrance et au soulagement des prisonniers : les cotisations des associés produisent des sommes importantes qui sont spécialement consacrées au rachat des prisonniers pour dettes.

Notre-Dame de la Bonne-Délivrance, très bonne Vierge Marie, Mère de Dieu et ma Mère. Je viens implorer votre miséricorde et votre secours !
Jamais vous n'avez abandonné aucun de ceux qui ont eu recours à vous. Vous ne refuserez donc pas, ô Mère bien-aimée, de vous intéresser à moi dans les nécessités qui m'accablent.
Ne méprisez pas, ô ma Mère, mes humbles prières mais daignez les exaucer. Amen

Prières quotidiennes

Deuxième jour de la neuvaine : Notre-Dame de Bonne-Délivrance fait cesser toutes les misères 

Sophonie 3,14 : « Pousse des cris de joie, fille de Sion ! Pousse des cris d'allégresse, Israël ! Réjouis-toi et triomphe de tout ton cœur, fille de Jérusalem ! »

Les mots de Bonne-Délivrance étaient pris dans un sens très général, il s’agissait d’obtenir de l’intercession de la Vierge Marie, la cessation de toutes les misères et calamités imaginables.

Notre-Dame de la Bonne-Délivrance, divine Marie, mon unique Souveraine, soyez ma véritable consolation !
Adoucissez mes peines, faites cesser mes misères, éclairez les ténèbres de mon âme, guidez-moi dans le chemin de la vie, soyez mon trésor dans ma pauvreté, ma force et mon refuge dans mes misères et mon espérance à l'heure de ma mort.
Prenez pitié de moi, ô ma Sainte et Bonne Mère, accordez-moi ce que je vous demande, obtenez-moi les grâces dont j'ai si grand besoin, particulièrement celles que je viens implorer auprès de vous. Amen.

Prières quotidiennes 

Troisième jour de la neuvaine : Notre-Dame de Bonne-Délivrance soulage des peines intérieures

Zacharie 2,10 : « Pousse des cris d'allégresse et réjouis-toi, Fille de Sion ! Car voici, je viens, et j'habiterai au milieu de toi, dit l'Éternel. »

Au tournant du XVII° siècle, on insistera sur les misères spirituelles et les tentations, et on invoquera de plus en plus Notre-Dame de Bonne-Délivrance pour être soulagé des peines intérieures et fortifié dans la tentation.

Notre-Dame de la Bonne-Délivrance, Cœur si tendre et compatissant Cœur de Mère ! vous ne pouvez demeurer insensible à mes peines.

Abaissez donc un regard sur moi, étendez vers moi votre main secourable, faites-moi entendre une parole de consolation et d'espérance !
Cœur de Marie, trône de clémence, par vous nous avons accès auprès de votre divin Fils ! Par vous nous pouvons obtenir toutes les grâces nécessaires à notre salut !
Aidez-nous dans nos angoisses, consolez-nous dans nos chagrins, fortifiez-nous dans nos tentations, soulagez-nous dans nos peines intérieures, faites-nous trouver dans la miséricorde divine un refuge assuré et éternel. Amen.

Prières quotidiennes

Quatrième jour de la neuvaine : Notre-Dame de la Bonne-Délivrance délivre des tentations

Lamentations 2,13 : « Que dois-je te dire ? A quoi te comparer, fille de Jérusalem ? Qui trouver de semblable à toi, et quelle consolation te donner, Vierge, fille de Sion ? Car ta plaie est grande comme la mer : qui pourra te guérir ? »

Le jeune François de Sales, étudiant à Paris, qui était accablé par des tentations de désespoir au point qu’il lui semblait évident qu’il serait damné, retrouva la paix intérieure et la confiance aux pieds de Notre-Dame de Bonne-Délivrance en récitant le « Memorare » :

« Souvenez-vous, ô très miséricordieuse Vierge Marie, qu’on n’a jamais entendu dire qu’aucun de ceux qui ont eu recours à votre protection, imploré votre assistance et réclamé votre secours, ait été abandonné. Animé d’une pareille confiance, ô Vierge des vierges, ô ma Mère, j’accours vers vous, et gémissant sous le poids de mes péchés, je me prosterne à vos pieds. O Mère du Verbe Incarné, ne méprisez pas mes prières, mais écoutez-les favorablement et daignez les exaucer. Amen ».

Notre-Dame de Bonne-Délivrance est particulièrement priée pour les prisonniers, les futures mères et les personnes soumises à la tentation.

Notre-Dame de la Bonne-Délivrance, Reine des Cieux, vous êtes pleine de bonté et vous aimez d'un amour que rien ne peut éteindre, ceux que votre divin Fils a aimés en vous et pour vous d'un amour extrême.

Je sais que votre main ne se donne pas de repos et que vous cherchez partout l'occasion de sauver des malheureux, de les délivrer des tentations, de répandre les dons de la miséricorde !
Je sais qu'en vos mains sont les trésors de la miséricorde divine et que seule, parmi les élus, vous pouvez en disposer ! Votre gloire, loin de s'obscurcir, prend chaque jour un nouvel éclat. J'ai donc confiance que vous aurez pitié de moi, ô ma bonne Mère ! Amen

Prières quotidiennes

Cinquième jour de la neuvaine : La Vierge des âmes en peine

Jérémie 14,17 : « Dis-leur cette parole : Les larmes coulent de mes yeux nuit et jour, Et elles ne s'arrêtent pas ; Car la Vierge, fille de mon peuple, a été frappée d'un grand coup, D'une plaie très douloureuse. »

Les grands spirituels de la première moitié du XVII° siècle viennent souvent prier devant cette image de Notre-Dame de Bonne-Délivrance : Monsieur Olier, fondateur de la « Compagnie de Saint-Sulpice », Saint Vincent de Paul qui la nomme « la Vierge des âmes en peine ».

Notre-Dame de la Bonne-Délivrance, bienheureuse Vierge des âmes en peine, en offrant vous-même mes vœux au Seigneur, rendez-les moins indignes de lui être présentés, afin que j'obtienne par votre intercession ce que je demande avec une grande confiance !

Daignez, ô tendre Mère, accompagner mes prières et larmes, et redire à Dieu mes promesses, mes supplications, mes besoins.
Daignez offrir à Dieu tout mon cœur et m'obtenir la grâce d'aimer, de bénir, d'accomplir toujours sa sainte volonté. Amen.

Prières quotidiennes

Sixième jour de la neuvaine : Notre-Dame participe aux épreuves du peuple

Jean 12,15 : « Ne crains point, fille de Sion ; Voici, ton roi vient, Assis sur le petit d'une ânesse. »

Le Roy Louis XIII et la Reine Anne d’Autriche se font inscrire le 4 mai 1622 dans les rangs des membres de la Confrérie royale de la charité de Notre-Dame de Bonne-Délivrance. Ils seront suivis de Gaston d’Orléans, frère de Louis XIII ; puis de Louis XIV et de son frère, Philippe d’Orléans ; de son épouse, la reine Marie-Thérèse ; du prince et de la princesse de Condé ; du prince et de la princesse de Conti.

Mais le 16 mai 1792, la statue est mise en vente avec le mobilier et les objets du culte de l’église Saint-Etienne-des-Grès, vouée à la démolition.
La Madone est achetée – pour deux cent une livres – par la Comtesse de Carignan-Saint-Maurice qui la garde dans son domicile de la rue Notre-Dame-des-Champs où des prêtres réfractaires célèbrent les saints mystères en cachette.

Notre-Dame de la Bonne-Délivrance ! Secours des chrétiens ! Consolatrice des affligés ! Votre âme a été grande en vertus comme en douleurs ! Cependant vos grandes douleurs m'assurent le pardon et elles m'obtiendront miséricorde!
O Marie, qui consolez tous ceux qui souffrent, tous ceux qui pleurent, tous ceux qui ont recours à vous ! Veuillez donc me consoler et me bénir ! Amen.

Prières quotidiennes

Septième jour de la neuvaine : Notre-Dame de Bonne-Délivrance sauve des dangers

Genèse 45,7 : « Dieu m'a envoyé devant vous pour vous faire subsister dans le pays, et pour vous faire vivre par une grande délivrance. »

Pendant la grande terreur, la Comtesse de Carignan-Saint-Maurice est dénoncée et jetée en prison. Elle se trouve enfermée avec des religieuses de Saint-Thomas de Villeneuve, détenues avec leur supérieure générale, Madame Walsh de Valois. La pieuse Comtesse parle de la Vierge de Bonne-Délivrance aux Sœurs et, ensemble, elles l’invoquent avec ferveur.

La chute de Robespierre entrainera leur libération, le 4 octobre 1794, et elles voient dans cette délivrance de la guillotine qui leur était promise, la réponse de Notre-Dame.
Madame de Carignan-Saint-Maurice fit alors don de la précieuse statue à la congrégation des Sœurs de Saint-Thomas de Villeneuve.

Notre-Dame de la Bonne-Délivrance, ma tendre Mère, je vous aime. Faites-moi dans votre amour, participer à vos biens et à vos vertus ; à votre sainte humilité, à votre fervente charité, et accordez-moi les grâces que j'implore. Sauvez-moi de tous dangers.

Exaucez mes prières, mes gémissements et soyez exaltée, louée, remerciée à jamais. Amen.

Prières quotidiennes

Huitième jour de la neuvaine : Notre-Dame de Bonne-Délivrance est très vénérée

Esaïe 61,10 : « Je me réjouirai en l'Éterne. Mon âme sera ravie d'allégresse en mon Dieu ; Car il m'a revêtu des vêtements du salut, Il m'a couvert du manteau de la délivrance. Comme le fiancé s'orne d'un diadème ; Comme la fiancée se pare de ses joyaux. »

Le 1er juillet 1806, la statue de Notre-Dame de Bonne-Délivrance est de nouveau offerte à la vénération des fidèles dans l’oratoire des Sœurs, 27 rue de Sèvres, et son culte est encouragé par toutes les anciennes indulgences, que confirme le Pape Pie VII. Quelques années plus tard c’est une vaste chapelle qui est bâtie en son honneur au même lieu.

Notre-Dame de la Bonne-Délivrance, je me consacre à vous entièrement. Je vous confie le soin de tous mes intérêts spirituels et temporels. Je vous appartiens. Je vous consacre donc mon cœur, mes affections, mes pensées, mes désirs, mes forces et tout moi-même.

Conseillez-moi, consolez-moi, gardez-moi comme votre bien et votre propriété, et conduisez-moi à Jésus, votre divin Fils !Amen.

Prières quotidiennes

Neuvième jour de la neuvaine : Notre-Dame continue son œuvre de Délivrance

Esaïe 61,1 : « L'esprit du Seigneur, l'Éternel, est sur moi, Car l'Éternel m'a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux ; Il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé ; Pour proclamer aux captifs la liberté ; Et aux prisonniers la délivrance. »

En juillet 1906, Notre-Dame de Bonne-Délivrance est contrainte à un nouveau déménagement. En effet les religieuses ont été expropriées et leur couvent va être démoli pour laisser la place au boulevard Raspail. Elles vont s’installer à Neuilly-sur-Seine où elles font édifier une nouvelle chapelle et c’est là que l’on vénère encore aujourd’hui Notre-Dame de Bonne-Délivrance (52 Boulevard d’Argenson).

Notre-Dame de la Bonne-Délivrance, accordez-nous votre bénédiction. Je vous remercie pour les grâces qui se sont échappées de vos mains bénies pendant cette neuvaine.

Gardez-moi dans vos bras maternels qui ne s'ouvrent que pour me presser sur votre Cœur miséricordieux ! Amen.

Prières quotidiennes

Ancienne prière à Notre-Dame de Bonne-Délivrance

Je vous supplie, ô très Sainte et Sacrée Vierge Marie, digne Mère de Dieu,
d'avoir pitié de moi, pauvre, pécheur, de m'obtenir de votre très cher Fils, notre Sauveur Jésus-Christ la sainteté et la santé du corps et de l'esprit,
ainsi qu'il sera convenable pour sa plus grande gloire et pour mon salut.
Car souvent sa Divine Majesté, par une Bonté et Miséricorde infinie,
permet qu'il nous arrive des infirmités et des maladies, afin de nous faire rentrer en nous-mêmes, et de nous inciter à nous corriger et à nous convertir à lui.

Et comme sa Divine Providence a ordonné que nous vous honorions et invoquions sous diverstitres, et principalement sous celui de Notre-Dame de Bonne Délivrance ; cela fait que j'ai recours à vous, pour vous supplier, avec toute l'humilité et la confiance qu'il m'est possible, de me secourir en cette extrême nécessité, et de m'obtenir principalement une véritable douleur, contrition et rémission de tous mes péchés, car ils sont la seule cause de mes infirmités.

Et ensuite je serai obligé de publier toute ma vie le crédit et le pouvoir absolu que vous avez dans le Ciel auprès de Dieu.
A combien de pécheurs désespérés de leur salut avez-vous obtenu la conversion !
A combien de personnes affligées de maladies incurables avez-vous rendu la santé !
A combien de justes avez-vous obtenu le don de persévérance en la grâce !
Et enfin, on n'a jamais entendu dire que vous ayez rejeté aucun de ceux qui, avec confiance, vous ont humblement invoquée, quelque misérable qu'il ait été.
J'espère aussi, ô Vierge ! Que vous m'accorderez la grâce que je vous demande, et que vous m'obtiendrez le remède de toutes mes misères spirituelles et corporelles, et que vous m'assisterez durant ma vie, et principalement à l'heure de ma mort. Amen ! 

Litanies à Notre Dame de Bonne-Délivrance

Seigneur, prends pitié.

O Christ, prends pitié.
Seigneur, prends pitié.

Jésus-Christ, écoute-nous.

Jésus-Christ, exauce-nous.

Père du Ciel, Seigneur Dieu, prends pitié de nous.
Fils Rédempteur du monde, Seigneur Dieu, prends pitié de nous.
Saint-Esprit, Seigneur Dieu, prends pitié de nous.
Sainte Trinité, qui es un seul Dieu, prends pitié de nous. 

Sainte Marie, Notre-Dame de Bonne-Délivrance, priez pour nous.
Sainte Marie, Notre-Dame des Victoires, …
Sainte Marie, sur qui a reposé la Puissance du Très-Haut, …
Sainte Marie, plus vaillante qu’Esther et Judith, …
Sainte Marie, dont le Fils a écrasé la tête de Satan, …
Femme vêtue de soleil, invulnérable aux attaques de Satan, …
Sainte Marie, qui nous protégez contre le dragon furieux, …
Sainte Marie, Refuge des pécheurs, …
Sainte Marie, Libératrice et Salut des infirmes, …
Sainte Marie, Espérance des désespérés, …
Sainte Marie, qui avez fait tressaillir Jean-Baptiste d’allégresse, …
Sainte Marie, qui avez procuré à Élisabeth une heureuse délivrance, …
Sainte Marie, Protectrice des femmes enceintes, …
Sainte Marie, bonne délivrance des femmes en travail, …
Sainte Marie, Consolatrice des enfants avortés, …

Du pouvoir et des tentations de Satan, Vierge Marie, délivrez-nous.
De la séduction des idoles et des fausses doctrines, Vierge Marie, …
Des possessions démoniaques, Vierge Marie, …
Des illusions pernicieuses, de l’esprit des ténèbres, Vierge Marie, …
Des attaques des sorciers et des maîtres occultes, Vierge Marie, …
Des pactes diaboliques qui rendent esclave de Satan, Vierge Marie, …
De l’idolâtrie, du spiritisme et du satanisme, Vierge Marie, …

Des sectes, de la sorcellerie, et des sociétés secrètes, Vierge Marie, …
Des pièges de la divination et des fausses prédictions, Vierge Marie, …
Des fausses visions et des rêves trompeurs, Vierge Marie, …
De toutes les malédictions, Vierge Marie, …
Des envoûtements, des sortilèges et des maléfices, Vierge Marie, …
De l’esprit de mort qui pousse au suicide et au meurtre, Vierge Marie, …
Des maladies provoquées par les sortilèges, Vierge Marie, …
Des fléaux dévastateurs, Vierge Marie, …
De la faim, de la violence et de la guerre, Vierge Marie, …
Des accidents mortels, Vierge Marie, …
Des maladies contagieuses, Vierge Marie, …
De la stérilité d’origine maléfique, Vierge Marie, …
De toute menace contre les enfants dans le sein maternel, Vierge Marie, …

Des traumatismes de notre enfance, Vierge Marie, délivrez-nous.
Des perversions dont sont victimes les enfants, Vierge Marie, délivrez-nous.
Des angoisses de l’âme et des maux du corps, Vierge Marie, délivrez-nous.
Des liens des défunts qui affectent les vivants, Vierge Marie, délivrez-nous.
Des disparitions mystérieuses de nos proches parents, Vierge Marie, délivrez-nous.
Des blocages de la vie sentimentale et de nos facultés mentales, Vierge Marie, …
Des ravages de l’impiété, Vierge Marie, délivrez-nous.
Des progrès de l’incroyance et de la civilisation de la mort, Vierge Marie, …

De la tentation contre la foi, Vierge Marie, ...
Des communions indignes et sacrilèges, Vierge Marie, …
Du désespoir et du découragement, Vierge Marie, …
De l’esprit de peur qui tue la foi en Dieu, Vierge Marie, …
De la tiédeur dans le service de Dieu, Vierge Marie, …
De l’esprit d’orgueil et de domination, Vierge Marie, …
De l’endurcissement dans le péché, Vierge Marie, …
Du péché contre l’Esprit Saint, Vierge Marie, …
Du refus de pardonner à nos ennemis, Vierge Marie, …
Des pensées de haine et des pensées impures, Vierge Marie, …
Des embûches du démon à l’heure de la mort, Vierge Marie, …
Des souffrances du Purgatoire, Vierge Marie, …
De la damnation éternelle, Vierge Marie, … 

Agneau de Dieu, qui enlèves les péchés du monde, pardonne-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui enlèves les péchés du monde, exauce-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui enlèves les péchés du monde, prends pitié de nous.

Jésus-Christ, vainqueur de la mort, écoutez-nous.
Jésus-Christ, vainqueur de Satan, exaucez-nous.

Esprit-Saint, Libérateur, écoutez-nous.
Esprit-Saint, Consolateur, exaucez-nous.
Dieu le Père Tout-Puissant, écoutez-nous.
Dieu le Père Tout-Puissant, délivrez-nous du Mauvais.

O Marie, conçue sans péché, Priez pour nous qui avons recours à Vous.

Priez pour nous, Notre-Dame de la Bonne-Délivrance, afin que nous soyons affranchis de toutes nos tribulations.

Prions :

Nous Te louons, ô notre Dieu, pour ton Amour, ta Miséricorde, ta Puissance, pour la Victoire du Sang de l’Agneau, de ton Fils notre Seigneur Jésus-Christ.
Nous Te louons pour notre Mère, la Vierge Marie. Accorde, à tous ceux qui se réfugient sous Sa maternelle protection, la délivrance des maux qui les affligent, libère-les de la puissance des ténèbres, afin qu’ils vivent dans la liberté des enfants de Dieu, dans le cortège triomphal du Christ Ressuscité. Amen !