Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

Télécharger

Rosaire pour les défunts

Etoile Notre Dame vous propose de prier pour les défunts avec les vérités que l’Eglise catholique nous enseigne sur ce qu’est le grand mystère de la condition humaine à savoir la mort, le purgatoire et surtout notre vocation d’enfant de Dieu qui nous conduira au Royaume de notre Père Céleste.
Oui la mort est pour tout homme et après la mort la vie continue, soit la vie avec et en Dieu : le paradis, ou sans Dieu : l’enfer
Mais comme rien de souillé ne peut entrer dans le royaume de gloire il faut un temps de purification qu’est le purgatoire.
C’est le père Paul Préaud qui enseigne tout au long de ce rosaire. La Parole de Dieu nous affirmera les vérités enseignées. 

MYSTERES JOYEUX

Premier mystère joyeux :
L’ANNONCIATION

D’où vient la croyance au purgatoire ?

Elle vient de la prière pour les défunts. Le purgatoire est le dogme du bon sens disait Joseph de Mestre. Depuis toujours l’Eglise prie pour les morts. Et avant l’Eglise, Israël priait pour ses défunts. Le purgatoire est le corollaire de cette prière. Car si les défunts sont déjà au ciel, il n’y a plus besoin de prier pour eux, il vaut mieux au contraire se recommander à leurs prières. Si les défunts sont en enfer c’est trop tard. Si, comme nous le croyons, ils sont en marche vers le paradis, nous pouvons alors hâter cette marche par nos prières.

"Donne-leur, Seigneur, le repos éternel
Et que brille sur eux la lumière de ta face.
Qu’ils reposent en paix. Amen."

Apocalypse 21,4 : Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu.

Esaïe 35,10 : Les rachetés de l'Eternel retourneront, Ils iront à Sion avec chants de triomphe, Et une joie éternelle couronnera leur tête; L'allégresse et la joie s'approcheront, La douleur et les gémissements s'enfuiront.

Esaïe 61,7 : Au lieu de votre opprobre, vous aurez une portion double; Au lieu de l'ignominie, ils seront joyeux de leur part; Ils posséderont ainsi le double dans leur pays, Et leur joie sera éternelle.

 

Deuxième mystère joyeux :
LA VISITE DE MARIE A SA COUSINE ELIZABETH

Dès les premiers temps de l’Eglise, les fidèles ont célébré la messe sur le tombeau des défunts et c’est de là que vient très naturellement le dogme du « bon sens » qu’est le purgatoire.

C’est une croyance d’espérance, car si l’on peut prier pour un défunt, et si on peut l’aider cela montre l’espérance que nous avons dans le salut du Seigneur mais aussi dans le fait que le Seigneur a  voulu nous associer dans cette œuvre de salut de ceux qui sont passés la mort.

Dante, au XIVème siècle disait qu’on entre en enfer parmi les cris farouches et on entre au purgatoire parmi les chants de joie. Car la notion de purgatoire est porteuse d’espérance. Quand on est au purgatoire, on est sauvé. Il y a encore un temps de purification, mais on est du bon côté.

Cela souligne que les morts sont des vivants dans l’invisible. Ils ne tombent pas dans le néant.

Et nous les vivants nous pouvons faire quelque chose de positif qui va aider ces vivants dans l’invisible à atteindre la béatitude, ce pourquoi nous avons été créés : voir Dieu.

"Donne-leur, Seigneur, le repos éternel
Et que brille sur eux la lumière de ta face.
Qu’ils reposent en paix. Amen."

Ecclésiaste 9.5 : Les vivants, en effet, savent qu'ils mourront; mais les morts ne savent rien, et il n'y a pour eux plus de salaire, puisque leur mémoire est oubliée.

Proverbes 15.11 : Le séjour des morts et l'abîme sont devant l'Eternel; Combien plus les coeurs des fils de l'homme!

Macchabés 12, 39-45 : S’ils envisageaient qu’une très belle récompense est réservée à ceux qui s’endorment dans la piété, c’était là une pensée sainte et pieuse de prier pour les morts, d’offrir un sacrifice expiatoire. Voilà pourquoi il fit faire ce sacrifice expiatoire pour les morts afin qu’ils fussent délivrés de leur péchés. 

 

Troisième mystère joyeux :
LA NAISSANCE DE JESUS

Quelle relation avons-nous avec nos défunts ?

Est-ce que nous avons ce critère d’hominisation qui nous distingue des animaux : le culte des défunts ? Porter un bouquet sur les tombes, prier pour les défunts… 

On espère que nos défunts sont au paradis mais nous n’en savons rien.

Dans les Confessions de saint Augustin, sa maman, Monique est en train de mourir. Elle rassemble ses fils et Augustin raconte qu’elle leur dit : « Peu importe le lieu de ma sépulture pourvu que vous vous souveniez de moi à l’autel du Seigneur »

Au cinquième siècle on avait le souci de prier pour les morts. On pensait que le purgatoire est le temps nécessaire d’une purification après la mort. Tant en orient qu’en occident, la prière pour les défunts était quelque chose de tout à fait naturelle.

Dans la prière eucharistique de saint Jean Chrysostome (344 – 407), il y a des intercessions, des invocations pour les défunts.

"Donne-leur, Seigneur, le repos éternel
Et que brille sur eux la lumière de ta face.
Qu’ils reposent en paix. Amen."

Jean 5.25 : En vérité, en vérité, je vous le dis, l'heure vient, et elle est déjà venue, où les morts entendront la voix du Fils de Dieu; et ceux qui l'auront entendue vivront.

Psaumes 9.17 (9:18) Les méchants se tournent vers le séjour des morts, Toutes les nations qui oublient Dieu.

Luc 13,28 : C'est là qu'il y aura des pleurs et des grincements de dents, quand vous verrez Abraham, Isaac et Jacob, et tous les prophètes, dans le royaume de Dieu, et que vous serez jetés dehors.

 

Quatrième mystère joyeux :
LA PRESENTATION DE JESUS AU TEMPLE

Il y a 4 conciles qui ont parlé du purgatoire :

  • Le concile de Lyon a été le premier a en parler de façon précise, 1274
  • Le concile de Florence qui reprend le texte du concile de Lyon mais en ajoutant que nous les vivants nous pouvons intercéder pour les morts (1438)
  • Le concile de Trente qui répond au problème de la Réforme (1563)
  • Le concile Vatican II (1962-1965), dans la constitution Lumen Gentium n°42-50 parle aussi de cette réalité d’une purification. Il passe d’une vision assez individualiste (la personne est au purgatoire) a une vision plus ecclésiale. Le concile rappelle que l’Eglise est une en trois états différents : le ciel, le purgatoire et nous les pèlerins sur la terre. Cette Eglise est irriguée par le même Esprit Saint qui nous relie les uns aux autres. C’est ce qu’on appelle la communion des saints.

"Donne-leur, Seigneur, le repos éternel
Et que brille sur eux la lumière de ta face.
Qu’ils reposent en paix. Amen."

Proverbes 21,16 : L'homme qui s'écarte du chemin de la sagesse reposera dans l'assemblée des morts.

Job 24,19 : Comme la sécheresse et la chaleur absorbent les eaux de la neige, Ainsi le séjour des morts engloutit ceux qui pèchent!

Matthieu 22,13 : Alors le roi dit aux serviteurs: Liez-lui les pieds et les mains, et jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.

 

Cinquième mystère joyeux:
LE RECOUVREMENT DE JESUS AU TEMPLE

Malachie, petit prophète dit au chapitre 3, des choses extraordinaires sur la réalité de la purification qui n’a pas été inventée au XIIème siècle. C’est une réalité biblique.

Malachie parle du jour de Yahvé, le jour de la rencontre, le jour du jugement particulier

Mal 3,2-3 : Qui soutiendra le jour de son arrivée ? qui restera droit quand il apparaîtra ? Car il est comme le feu du fondeur et comme la lessive des blanchisseurs. Il siégera comme fondeur et nettoyeur. Il purifiera les fils de Lévi et les affinera comme or et argent, et ils deviendront pour Yahvé ceux qui présentent l'offrande selon la justice.

Mal 3,19 : Car voici : le Jour vient, brûlant comme un four. Ils seront de la paille, tous les arrogants et malfaisants ; le Jour qui arrive les embrasera - dit Yahvé Sabaot - au point qu'il ne leur laissera ni racine ni rameau.

"Donne-leur, Seigneur, le repos éternel
Et que brille sur eux la lumière de ta face.
Qu’ils reposent en paix. Amen."

Matthieu 10.28 Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l'âme; craignez plutôt celui qui peut faire périr l'âme et le corps dans la géhenne.

Psaumes 89.48 (89:49) Y a-t-il un homme qui puisse vivre et ne pas voir la mort, Qui puisse sauver son âme du séjour des morts? 

Michée 7,7 : Pour moi, je regarderai vers l'Eternel, Je mettrai mon espérance dans le Dieu de mon salut. Mon Dieu m'exaucera

 

MYSTERES LUMINEUX

Premier mystère lumineux :
LE BAPTEME DE JESUS

Lumen Gentium n°42-50 parle aussi de cette réalité d’une purification.Ceux qui sont morts dans l’amitié de Dieu, avant d’avoir fait de dignes fruits de pénitence, sont purifés après leur mort par les peines du purgatoire et bénéficient des suffrages des vivants.

Ceux qui sont morts dans l’amitié de Dieu : le purgatoire ce n’est pas les damnés, c’est les sauvés. On conçoit qu’on ne puisse pas passer de cette vallée de larmes, enténébrée au grand soleil qu’est Dieu, sans s’accoutumer à la lumière. C’est l’expérience qu’on peut faire : vous sortez d’une cave sombre et tout à coup vous venez au grand jour et vous vous brûlez les yeux, il faut progressivement s’accoutumer à la lumière. Le purgatoire c’est ça, on s’accoutume peu à peu à jouir de ce grand bonheur qu’est Dieu.

"Donne-leur, Seigneur, le repos éternel
Et que brille sur eux la lumière de ta face.
Qu’ils reposent en paix. Amen."

Jérémie 31,13 :  Alors les jeunes filles se réjouiront à la danse, Les jeunes hommes et les vieillards se réjouiront aussi; Je changerai leur deuil en allégresse, et je les consolerai; Je leur donnerai de la joie après leurs chagrins.

Esaïe 61,10 : Je me réjouirai en l'Eternel, Mon âme sera ravie d'allégresse en mon Dieu; Car il m'a revêtu des vêtements du salut, Il m'a couvert du manteau de la délivrance, Comme le fiancé s'orne d'un diadème, Comme la fiancée se pare de ses joyaux.

 

Deuxième mystère lumineux :
LES NOCES DE CANA

avant d’avoir fait de dignes fruits de pénitence, sont purifés après leur mort par les peines du purgatoire.

C’est sûr qu’il y a une souffrance en purgatoire. La souffrance de se dire : « Mais comment ai-je fait pour ne pas l’aimer davantage, comment ai-je fait pour être assez bête pour ne pas fondre toute ma vie en Dieu tellement il est bon ?

Parce que là on commence à entrevoir ce bonheur, ce paradis, cet amour qu’est Dieu et on regrette de s’être détourné de Lui. C’est la souffrance du purgatoire et on a hâte d’arriver au plus tôt dans ce bonheur.

Sainte Catherine de Gênes qui a écrit un traité sur le purgatoire au XVIème siècle, écrit qu’aucune peine n’est comparable à celle du purgatoire. Le purgatoire a beaucoup souffert des descriptions comme celles de Shakespeare qui nous « labourent » l’âme. On y voit des petites âmes qui sont grillées au feu et passées par toutes sortes de supplices. Il faut se débarrasser de cette imagerie mais garder la réalité théologique du purgatoire : les âmes qui meurent en étant encore souillée par un péché sont purifiées par Dieu, peu à peu. C’est comme une guérison, c’est toujours un peu douloureux. Mais si on a la certitude d’être guéri, c’est plein d’espérance. Néanmoins, c’est douloureux.

"Donne-leur, Seigneur, le repos éternel
Et que brille sur eux la lumière de ta face.
Qu’ils reposent en paix. Amen."

Jonas 2,2 : Il dit: Dans ma détresse, j'ai invoqué l'Eternel, Et il m'a exaucé; Du sein du séjour des morts j'ai crié, Et tu as entendu ma voix.

Esaïe 56,1 : Ainsi parle l'Eternel: Observez ce qui est droit, et pratiquez ce qui est juste; Car mon salut ne tardera pas à venir, Et ma justice à se manifester.

 

Troisième mystère lumineux :
L’ANNONCE DU ROYAUME ET L’APPEL A LA CONVERSION

Le concile de Florence parle du feu purificateur. 

Faisons la distinction entre les peines et la punition.

La punition, c’est l’enfer. Souvent on a fait du purgatoire, un enfer provisoire. Mais dans l’Ecriture la réalité du feu est extrêmement symbolique pour parler de l’Esprit Saint qui va purifier.

Ce n’est pas que les personnes vont se dissoudre, c’est que le mal en moi qui n’est pas de Dieu va disparaître. Le viel homme sera complètement revêtu par l’homme nouveau qui est le Christ. C’est ça le purgatoire.

"Donne-leur, Seigneur, le repos éternel
Et que brille sur eux la lumière de ta face.
Qu’ils reposent en paix. Amen."

Esaïe 61,3 : Pour accorder aux affligés de Sion, Pour leur donner un diadème au lieu de la cendre, Une huile de joie au lieu du deuil, Un vêtement de louange au lieu d'un esprit abattu, Afin qu'on les appelle des térébinthes de la justice, Une plantation de l'Eternel, pour servir à sa gloire.

Esaïe 60,20 : Ton soleil ne se couchera plus, Et ta lune ne s'obscurcira plus; Car l'Eternel sera ta lumière à toujours, Et les jours de ton deuil seront passés.

 

Quatrième mystère lumineux :
LA TRANSFIGURATION

et bénéficient des suffrages des vivants.

Les grands textes sur les indulgences sont de Paul VI, JPII et Benoît XVI. Que des papes après le concile Vatican II. Comme un fruit de ce concile qui a retrouvé l’aspect social de l’Eglise. Nous sommes le peuple de Dieu. Il y a une communion des saints. Dans l’Eglise ce n’est pas chacun pour soi ou j’ai une âme que je dois sauver. Nous entrerons tous ensemble au paradis, le saint donnant la main au pécheur et l’entraînant. Cet aspect est tout à fait décisif de la foi chrétienne. Cette solidarité, cette communion des saints est magnifiquement traduite par la doctrine des indulgences. Paul VI le rappelle dans le grand document Doctrina Indulgencia.

Cette doctrine des indulgences dit : « Je ne suis pas tout seul dans ma lutte contre le péché, dans ma nécessité de me guérir ». Le péché nous affecte nous, pécheurs. 

Victor Hugo dit : « L’assassin pâlirait s’il voyait sa victime, c’est lui ! »

Dans Dostoievsky, Raskolnikov a tué sa logeuse. Mais la vraie victime, c’est lui. Il ne peut plus vivre, son âme est morte. Il faut qu’il guérisse. 

Dans cette nécessité de guérir, nous ne sommes pas tout seul. Nous avons un bon médecin, c’est Dieu lui-même. Et puis nous avons des remèdes qui peuvent nous être appliqués. L’Eglise puise dans ce trésor de la communion des saints, dans tous ces actes bons qu’ont accumulés les saints, la Vierge Marie et Jésus par-dessus tout, bien au-delà de tous. Elle nous les applique en disant : « Tu es incapable de réparer ce que tu as cassé en toi par ton péché, tu es incapable tout seul, mais avec les autres tu vas y arriver ».

"Donne-leur, Seigneur, le repos éternel
Et que brille sur eux la lumière de ta face.
Qu’ils reposent en paix. Amen."

Psaumes 30,3 : Eternel! Tu as fait remonter mon âme du séjour des morts, Tu m'as fait revivre loin de ceux qui descendent dans la fosse.

Esaïe 14,9 : Le séjour des morts s'émeut jusque dans ses profondeurs, Pour t'accueillir à ton arrivée; Il réveille devant toi les ombres, tous les grands de la terre, Il fait lever de leurs trônes tous les rois des nations.

Psaumes 34,22 : L'Eternel délivre l'âme de ses serviteurs, Et tous ceux qui l'ont pour refuge échappent au châtiment.

 

Cinquième mystère lumineux:
L’INSTITUTION DE L’EUCHARISTIE

Le purgatoire n’est pas un lieu. C’est difficile de parler de l’au-delà avec des catégories spatio temporelles. Car dans l’au-delà c’est tout autre. Saint Thomas dit que Dieu seul est éternel. C’est à dire est hors du temps et de l’espace. Mais tout ce qui est créé même les anges ou les âmes des défunts sont dans le temps. Mais ce n’est pas comme nous connaissons le temps et l’espace. On ne peut pas en dire grand chose mais on se sert de ce qu’on connaît pour en parler par images : le feu du purgatoire, le lieu, l’état, le temps du purgatoire sont autres.

"Donne-leur, Seigneur, le repos éternel
Et que brille sur eux la lumière de ta face.
Qu’ils reposent en paix. Amen."

Jean 12,24 : En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul ; mais, s'il meurt, il porte beaucoup de fruit.

Amos 9,2 : S'ils pénètrent dans le séjour des morts, Ma main les en arrachera; S'ils montent aux cieux, Je les en ferai descendre.

Psaumes 90,2 : Avant que les montagnes fussent nées, Et que tu eussent créé la terre et le monde, D'éternité en éternité tu es Dieu.

2 Thessaloniciens 1,9 : Ils auront pour châtiment une ruine éternelle, loin de la face du Seigneur et de la gloire de sa force,

 

MYSTERES DOULOUREUX

Premier mystère douloureux :
L’AGONIE DE JESUS A GETHSEMANI

Où sont les morts ?

Au moment de la mort, il y a une séparation du principe spirituel de vie, l’âme que nous avons en nous et du corps qui va devenir un cadavre.

Pour nous, catholiques, il y a un principe de continuité et aussi un principe d’identité : mon âme, c’est moi-même, reste l’âme de ce coprs que j’ai actuellement. Cette âme attend la résurrection.

Il y a déjà résurrection de l’âme au moment du baptême, aux moments de toutes mes conversions, c’est ce que l’Apocalypse appelle la première résurrection. Mais nous attendons dans la foi le retour glorieux de Jésus, à la parousie qui est un événement conclusif de l’histoire. Là il y aura pour nous résurrection des corps.

Quand chacun meurt, il n’y a pas de résurrection. Nous attendons la fin des temps la résurrection où chacun de nous retrouvera un corps glorieux comme c’est le cas pour la Vierge Marie qui n’a pas été marquée du péché et du Christ. Seuls aujourd’hui, Marie et Jésus ont un corps glorieux. Les âmes des saints, des bienheureux, les âmes du purgatoire sont dans un état d’âmes séparées, en attente d’une résurrection corporelle.

Une âme est spirituelle. Jean Paul II, à propos du purgatoire dit : « Ne parlons pas de lieu, utilisons plutôt l’expression condition de vie ».

L’âme du purgatoire a passé la mort, est fixée dans son éternité par rapport au salut.

"Donne-leur, Seigneur, le repos éternel
Et que brille sur eux la lumière de ta face.
Qu’ils reposent en paix. Amen."

Psaumes 143,3 : L'ennemi poursuit mon âme, Il foule à terre ma vie; Il me fait habiter dans les ténèbres, Comme ceux qui sont morts depuis longtemps.

Luc 12,5 : Je vous montrerai qui vous devez craindre. Craignez celui qui, après avoir tué, a le pouvoir de jeter dans la géhenne; oui, je vous le dis, c'est lui que vous devez craindre.

Jérémie 25,5 : Ils ont dit: Revenez chacun de votre mauvaise voie et de la méchanceté de vos actions, et vous resterez dans le pays que j'ai donné à vous et à vos pères, d'éternité en éternité.

Hébreux 10,29 : De quel pire châtiment pensez-vous que sera jugé digne celui qui aura foulé aux pieds le Fils de Dieu, qui aura tenu pour profane le sang de l'alliance, par lequel il a été sanctifié, et qui aura outragé l'Esprit de la grâce?

 

Deuxième mystère douloureux:
LA FLAGELLATION

Le dogme du purgatoire est l’antidote contre les croyances hétérodoxes de la réincarnation qui apparaissent même dans notre occident chrétien. L’Eglise ne croit pas à la réincarnation car elle croit au purgatoire.

Tout le monde sait bien, quelle que soit la philosophie, la religion qu’il adopte que l’homme est fait pour Dieu. On sent bien également qu’on n’est pas capable d’y parvenir. Soit on multiplie les existences pour se purifier peu à peu (la réincarnation) pour parvenir au divin, soit comme l’Eglise le croit, on n’a qu’une seule vie sur cette terre. Si par malheur on n’est pas suffisamment purifié au cours de cette existence terrestre. Dieu a prévu comme un dernier vestiaire, pour se changer et revêtir le vêtement de noces pour participer au banquet des noces éternelles. Et c’est Dieu qui fait lui-même cette purification, nous revêt de ce vêtement de noces.

Dans le concile Vatican II a été inclus un verset de la lettre aux Hébreux 9,27, pour bien dire : « dans le cours unique de notre existence terrestre ». Ce verset souligne que chacun de nous n’a qu’une identité et que chaque chose que nous vivons est unique. Je dois le remplir d’amour. « Je dois être riche en vue de Dieu » (Luc) Pour être riche je vais faire le don du temps que Dieu me fait, je vais chercher à aimer mon prochain, me sanctifier en aimant davantage Dieu. 

La théologie catholique du purgatoire est une théologie de l’espérance qui s’ouvre très largement sur une vie morale. Je ne peux pas faire ce que je veux car à la fin de mes jours, je devrai rendre compte à Dieu. Les actes que je fais vont comme constituer mon visage d’éternité. Je façonne mon visage à travers les actes d’amour que je pose dès ici-bas.

"Donne-leur, Seigneur, le repos éternel
Et que brille sur eux la lumière de ta face.
Qu’ils reposent en paix. Amen."
 

Ecclésiaste 9,10 : Tout ce que ta main trouve à faire avec ta force, fais-le; car il n'y a ni oeuvre, ni pensée, ni science, ni sagesse, dans le séjour des morts, où tu vas.

1 Samuel 2,6 : L'Eternel fait mourir et il fait vivre. Il fait descendre au séjour des morts et il en fait remonter.

Esaïe 53,5 : Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités. Le châtiment  qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.

 

Troisième mystère douloureux :
LE COURONNEMENT D’EPINES

Que puis-je faire pour les âmes du purgatoire ?

Dans son encyclique « Sauvés dans l’espérance » Benoît XVI nous fait comprendre que croire et travailler pour le purgatoire, c’est bon pour celui qui le fait.

Dans la mort, il y a une rupture déchirante et cependant il y a continuité. Je vais être jugé sur ce que j’ai fait dans ma vie sur terre. On va juger la conformité de mon cœur avec l’amour de Dieu. Il y a une continuité entre la vie terrestre, le purgatoire et le paradis. Nous avons reçu de Dieu des organes du bonheur, une capacité à être heureux. Il faut faire jouer ces muscles du bonheur, si nous ne voulons pas qu’il soit atrophiés à la fin de notre vie et si nous voulons jouir de Dieu, il faut développer ces muscles du bonheur. Un sourd n’entendra pas une symphonie de Mozart, un aveugle ne goûtera pas la beauté d’un Vermeer. Un homme au cœur sec, fermé, de pierre ne sera pas touché par Dieu, tout amour. Nous espérons qu’en aimant ici-bas, peu à peu, nous développons cet organe du bonheur, notre cœur, nous le rendons capable de voir quelque chose du grand amour qu’est Dieu. Si nous n’avons pas fini de développer cet organe du bonheur, nous finirons nos exercices complémentaires dans le purgatoire. Il y a donc une magnifique continuité entre le sérieux de ce que je fais ici-bas : je prépare ma vie de bienheureux et si je n’ai pas fini de la préparer, je la continuerai au purgatoire, avec l’aide de Dieu qui fera les derniers exercices d’assouplissement.

"Donne-leur, Seigneur, le repos éternel
Et que brille sur eux la lumière de ta face.
Qu’ils reposent en paix. Amen."

Esaïe 38,18 : Ce n'est pas le séjour des morts qui te loue, Ce n'est pas la mort qui te célèbre; Ceux qui sont descendus dans la fosse n'espèrent plus en ta fidélité.

Job 7,9 : Comme la nuée se dissipe et s'en va, Celui qui descend au séjour des morts ne remontera pas.

Habacuc 1,12 : N'es-tu pas de toute éternité, Eternel, mon Dieu, mon Saint? Nous ne mourrons pas! O Eternel, tu as établi ce peuple pour exercer tes jugements; O mon rocher, tu l'as suscité pour infliger tes châtiments.

Hébreux 12,7 : Supportez le châtiment: c'est comme des fils que Dieu vous traite; car quel est le fils qu'un père ne châtie pas?

 

Quatrième mystère douloureux :
LE PORTEMENT DE CROIX

Le pape dit dans cet encyclique que même le langage du pardon peut continuer avec nos morts. Imaginons que dans une famille, un être se suicide : quelle révolte mais aussi quelle culpabilité. Il y a encore un chemin possible à faire. L’Esprit Saint, celui qui purifie, peut aussi consoler celui qui est en deuil.

La continité se fait avec l’amour. C’est la parole de saint Paul aux Corinthiens : la foi disparaîtra, l’espérance, on n’en aura plus besoin, mais la charité demeure. C’est la plus grande des trois. C’est le trait d’union entre l’ici-bas et l’au-delà que nous espérons.

"Donne-leur, Seigneur, le repos éternel
Et que brille sur eux la lumière de ta face.
Qu’ils reposent en paix. Amen."

Psaumes 115,17 : Ce ne sont pas les morts qui célèbrent l'Eternel, Ce n'est aucun de ceux qui descendent dans le lieu du silence;

Osée 13,14 : Je les rachèterai de la puissance du séjour des morts, Je les délivrerai de la mort. O mort, où est ta peste? Séjour des morts, où est ta destruction? Mais le repentir se dérobe à mes regards!

2 Timothée 1,10 : qui a été manifestée maintenant par l'apparition de notre Sauveur Jésus Christ, qui a détruit la mort et a mis en évidence la vie et l'immortalité par l'Evangile.

 

Cinquième mystère douloureux :
LE CRUCIFIEMENT ET LA MORT DE JESUS

Nous sommes les membres du corps du Christ et rien ne se fait sans nous. Il a voulu dépendre de nous. C’est la circulation d’amour.

Thérèse dit le 15 juillet 1897 : « au ciel il n’y aura plus d’indifférence, mais de la reconnaissance ! Tous les saints s’entredevront la grâce ! »

Quand on sera là-haut, on se dira : C’est grâce à toi que je suis là. Tu as lutté contre telle tentation dans ta chambre, dans ton bureau, tu n’as pas baissé les bras. Grâce à toi j’ai pu être prêtre jusqu’au bout ou telle mère de famille va accomplir son devoir d’état. C’est ça la communion des saints. C’est très concret. Et le lien de l’amour est éternel. On verra Dieu rayonner dans cet amour car l’amour c’est Dieu.

On ne se sauve pas tout seul et c’est bien par grâce que nous sommes sauvés. C’est le Dieu riche en miséricorde qui nous sauve. (Ephésiens)

Cette grâce agit sur nous, sur notre intelligence, notre volonté. Quand nous développons les organes de bonheur que Dieu nous a donnés, nous le faisons avec l’aide de la grâce divine. Peu à peu il y a un épanouissement de tout notre être vers cette béatitude qui est Dieu.

"Donne-leur, Seigneur, le repos éternel
Et que brille sur eux la lumière de ta face.
Qu’ils reposent en paix. Amen."
 

Psaumes 49,15 : Mais Dieu sauvera mon âme du séjour des morts, Car il me prendra sous sa protection. 

Psaumes 86,13 : Car ta bonté est grande envers moi, Et tu délivres mon âme du séjour profond des morts.

Apocalypse 6,11 : Une robe blanche fut donnée à chacun d'eux; et il leur fut dit de se tenir en repos quelque temps encore, jusqu'à ce que fût complet le nombre de leurs compagnons de service et de leurs frères qui devaient être mis à mort comme eux.

 

MYSTERES GLORIEUX

Premier mystère glorieux :
LA RESURRECTION

La communion des saints c’est comme le battement d’ailes d’un papillon en Normandie qui va provoquer un ouragan en Australie. Une grand mère qui égrène son chapelet avec persévérance pour que son petit fils garde la foi. Le petit fils n’en sait rien sans doute. C’est mon expérience personnelle. Quand ma grand mère est morte, j’ai découvert qu’elle priait pour moi. Et elle doit continuer de là-haut. Et moi aussi je prie pour elle. On ne saura qu’au ciel, tout le bien qu’on doit à l’un ou à l’autre. Car nous n’avons qu’un seul père qui est le père des cieux. On a à découvrir le lien de fraternité entre nous. Cela va très loin. C’est pour cela qu’à Montligeon, on parle de la fraternité de Montligeon.

Saint Jean Chrysostome, du IVème siècle : quoi qu’il soit déjà dans la lumière ou encore en cheminement, les défunts sont des frères avec qui le langage de l’amour est toujours possible. La prière en est la forme la plus haute et plus que jamais nécessaire.

"Donne-leur, Seigneur, le repos éternel
Et que brille sur eux la lumière de ta face.
Qu’ils reposent en paix. Amen."

Jean 5,21 : Car, comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, ainsi le Fils donne la vie à qui il veut.

Matthieu 16,18 : Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle.

Actes 2,31 : c'est la résurrection du Christ qu'il a prévue et annoncée, en disant qu'il ne serait pas abandonné dans le séjour des morts et que sa chair ne verrait pas la corruption.

Apocalypse 19,1 : Après cela, j'entendis dans le ciel comme une voix forte d'une foule nombreuse qui disait : Alléluia! Le salut, la gloire, et la puissance sont à notre Dieu,

 

Deuxième mystère glorieux :
L’ASCENSION DE JESUS AU CIEL

Benoît XVI : Il n’est jamais trop tard (de prier pour quelqu’un) et c’est toujours utile. (encyclique Spes salvi)

Même pour le plus grand des pécheurs, même pour celui qui s’est suicidé, même pour celui qui n’a pas fait le bien aux yeux des hommes.

C’est en travaillant au salut des autres qu’on fait la plus belle chose. 

1saint Jean : Ce que nous avons reçu du Verbe de vie, ce que nous avons entendu, palpé, nous vous l’annonçons pour que notre joie soit complète.

C’est la communion des saints, avoir une notion collective du salut. Le texte des Béatitudes c’est comme l’interview des sauvés. C’est un reportage au paradis.

Le 6 novembre 1986, la Très Sainte Vierge, la Reine de la Paix, à Medjugorje, en Bosnie-Herzégovine, donnait ce message : 

Chers enfants, aujourd’hui, je vous demande de prier, de jour en jour, pour les âmes du purgatoire. Chaque âme a besoin de la prière et de la grâce pour arriver jusqu’à Dieu et à son amour. Par cela, vous aussi, chers enfants, vous obtenez des intercesseurs qui vont vous aider dans la vie.

Comprenez que toutes les choses terrestres ne sont pas importantes pour vous. Vous ne devez aspirer qu’au Ciel. C’est pourquoi, chers enfants, priez sans arrêt pour vous aider vous-mêmes et aider les autres : vos prières leur apporteront la joie. 

Merci d’avoir répondu à mon appel. »

"Donne-leur, Seigneur, le repos éternel
Et que brille sur eux la lumière de ta face.
Qu’ils reposent en paix. Amen."

Psaumes 139,8 : Si je monte aux cieux, tu y es; Si je me couche au séjour des morts, t'y voilà.

Proverbes 15,24 : Pour le sage, le sentier de la vie mène en haut, Afin qu'il se détourne du séjour des morts qui est en bas.

Apocalypse 1,18 : Je suis le premier et le dernier, et le vivant. J'étais mort; et voici, je suis vivant aux siècles des siècles. Je tiens les clefs de la mort et du séjour des morts.

 

Troisième mystère glorieux:
LA PENTECOTE

Fruit du mystère: Demandons le zèle apostolique

On cite peu le passage de l’Evangile où Jésus dit que tous les péchés seront pardonnés sauf celui contre l’Esprit Saint. Jésus dit que ce péché ne sera pas pardonné ni dans ce siècle, ni dans l’autre. Ce qui laisse entendre comme saint Grégoire le Grand le disait au sixième siècle qu’il y a des péchés qui peuvent être pardonnés ou purifiés dans l’autre monde.

"Donne-leur, Seigneur, le repos éternel
Et que brille sur eux la lumière de ta face.
Qu’ils reposent en paix. Amen."

Ezéchiel 37,9 : Il me dit: Prophétise, et parle à l'esprit! prophétise, fils de l'homme, et dis à l'esprit: Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel: Esprit, viens des quatre vents, souffle sur ces morts, et qu'ils revivent!

Philémon 1,15 : Peut-être a-t-il été séparé de toi pour un temps, afin que tu le recouvres pour l'éternité.

 

Quatrième mystère glorieux :
L’ASSOMPTION DE MARIE

Fruit du mystère: Demandons une sainte mort

 Le CEC (Catéchisme de l’Eglise Catholique) insiste sur l’amitié de ces âmes dans le purgatoire avec Dieu. Car si il y a eu un recul de la croyance dans le purgatoire c’est que souvent on l’a perçu comme la vengeance d’un Dieu qui punissait.

Or le purgatoire ce sont des personnes sauvées. Elles sont sûres d’aller au ciel, de voir Dieu. Elle sont sûres de rejoindre ce pour quoi elles ont été crées et d’entrer dans cette béatitude céleste.

Quand le concile de Florence parle de l’amitié avec Dieu, cela souligne combien ce frères et sœurs du purgatoire sont aussi des amies avec nous.

Dans certaines cultures africaines ou extrêmes orientales on n’a pas peur de la mort mais des morts, des âmes du purgatoire. Ces dernières ne sont pas des ennemies mais des amies qui sont en besoin de nous.

"Donne-leur, Seigneur, le repos éternel
Et que brille sur eux la lumière de ta face.
Qu’ils reposent en paix. Amen."
 

Psaumes 16,10 : Car tu ne livreras pas mon âme au séjour des morts, Tu ne permettras pas que ton bien-aimé voie la corruption.

Apocalypse 20,13 : La mer rendit les morts qui étaient en elle, la mort et le séjour des  morts rendirent les morts qui étaient en eux; et chacun fut jugé selon ses œuvres. Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l'étang de feu. C'est la seconde mort, l'étang de feu.

Romains 2,7 : réservant la vie éternelle à ceux qui, par la persévérance à bien faire, cherchent l'honneur, la gloire et l'immortalité.

 

Cinquième mystère glorieux :
LE COURONNEMENT DE LA VIERGE MARIE

Fruit du mystère : Demandons la persévérance finale

Dans le concile Vatican II a été inclus un verset de la lettre aux Hébreux 9,27, pour bien dire : « dans le cours unique de notre existence terrestre ». Ce verset souligne que chacun de nous n’a qu’une identité et que chaque chose que nous vivons est unique. Je dois le remplir d’amour. « Je dois être riche en vue de Dieu » (Luc) Pour être riche je vais faire le don du temps que Dieu me fait, je vais chercher à aimer mon prochain, me sanctifier en aimant davantage Dieu. 

On ne se sauve pas tout seul et c’est bien par grâce que nous sommes sauvés. C’est le Dieu riche en miséricorde qui nous sauve. (Ephésiens)

Thérèse dit le 15 juillet 1897 : « au ciel il n’y aura plus d’indifférence, mais de la reconnaissance ! Tous les saints s’entredevront la grâce ! »

"Donne-leur, Seigneur, le repos éternel
Et que brille sur eux la lumière de ta face.
Qu’ils reposent en paix. Amen."

Luc 20,38 : Or, Dieu n'est pas Dieu des morts, mais des vivants; car pour lui tous sont vivants.

1 Corinthiens 15,53-54 : Car il faut que ce corps corruptible revête l'incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l'immortalité. Lorsque ce corps corruptible aura revêtu l'incorruptibilité, et que ce corps mortel aura revêtu l'immortalité, alors s'accomplira la parole qui est écrite: La mort a été engloutie dans la victoire.

1 Timothée 6,16 : qui seul possède l'immortalité, qui habite une lumière inaccessible, que nul homme n'a vu ni ne peut voir, à qui appartiennent l'honneur et la puissance éternelle. Amen!

1 Jean 4,18 : La crainte n'est pas dans l'amour, mais l'amour parfait bannit la crainte; car la crainte suppose un châtiment, et celui qui craint n'est pas parfait dans l'amour.

Le purgatoire est l’école du bonheur : peu à peu j’apprends mon métier de bienheureux. Si je n’ai pas fini de l’apprendre ici-bas j’aurai un oral de rattrapage : le purgatoire.

1 saint Jean : Ce que nous avons reçu du Verbe de vie, ce que nous avons entendu, palpé, nous vous l’annonçons pour que notre joie soit complète.

C’est la communion des saints, avoir une notion collective du salut. Le texte des Béatitudes c’est comme l’interview des sauvés. C’est un reportage au paradis.

Bienheureux les cœurs purs, ils verront Dieu. Nous avons été créés pour voir Dieu. Nous ne naissons pas purs. Nous avons besoin sans cesse d’être purifiés. Il y a une façon de se purifier : les larmes : bienheureux ceux qui pleurent. L’Esprit Saint console et purifie à travers ces larmes.

Saint Augustin : comment purifies-tu ton cœur ? En aimant ton prochain

 

Litanies pour les fidèles défunts

Seigneur, ayez pitié de nous.
Jésus-Christ, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous.
Jésus-Christ, écoutez-nous.
Jésus-Christ, exaucez-nous.


Père Céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié des fidèles défunts.
Fils rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié des fidèles défunts.
Esprit-Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié des fidèles défunts.
Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié des fidèles défunts.
Sainte Marie, mère de Dieu, priez pour les fidèles défunts.
Saint Michel Archange, priez pour les fidèles défunts.
Mon saint Ange, et l'Ange des fidèles défunts, priez pour les fidèles défunts.
Choeur des esprits bienheureux, priez pour les fidèles défunts.
Saint Joseph, priez pour les fidèles défunts.
Saint Jean-Baptiste, priez pour les fidèles défunts.
Vous tous, saint patriarches et prophètes, priez pour les fidèles défunts.
Saint Pierre et saint Paul, priez pour les fidèles défunts.
Vous tous, saint Apôtres et évangélistes, priez pour les fidèles défunts.
Saint Etienne, priez pour les fidèles défunts.
Saint Laurent, priez pour les fidèles défunts.
Vous tous, saints et martyrs, priez pour les fidèles défunts.
Saint Grégoire, priez pour les fidèles défunts.
Saint Augustin, priez pour les fidèles défunts.
Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face, priez pour les fidèles défunts.
Vous tous, saints docteurs, papes et confesseurs, priez pour les fidèles défunts.
Sainte Anne, priez pour les fidèles défunts.
Sainte Marie-Madeleine, priez pour les fidèles défunts.
Sainte Catherine, priez pour les fidèles défunts.
Sainte Ursule et vos compagnes, priez pour les fidèles défunts.
Vous tous, vierges saintes et saintes veuves, priez pour les fidèles défunts.
Vous tous saints et saintes de Dieu, priez pour les fidèles défunts.


Soyez-leur propices, pardonnez-leur, Seigneur. Soyez-leur propice, exaucez-les, Seigneur.
Par votre très doux nom de Jésus, ayez pitié des fidèles défunts
Par votre grande miséricorde, ayez pitié des fidèles défunts
Par votre amère passion, ayez pitié des fidèles défunts
Par vos plaies sacrées, ayez pitié des fidèles défunts
Par votre précieux sang, ayez pitié des fidèles défunts
Par votre ignominieuse mort, ayez pitié des fidèles défunts


Pauvres pêcheurs que nous sommes, exaucez-nous, Seigneur
Daignez faire miséricorde à tous les fidèles défunts, exaucez-nous, Seigneur
Daignez remettre la peine que méritent leurs péchés, exaucez-nous, Seigneur
Daignez adoucir pour eux la rigueur de votre justice, exaucez-nous, Seigneur
Daignez les transporter au lieu de la paix et du repos éternel, exaucez-nous, Seigneur
Daignez les mettre en possession de l'héritage paternel, exaucez-nous, Seigneur
Daignez les admettre à contempler votre divine beauté, exaucez-nous, Seigneur
Daignez les rassasier de la plénitude infinie de vos bontés, exaucez-nous, Seigneur
Daignez accomplir entièrement leur désir du salut, exaucez-nous, Seigneur
Que le saint sacrifice de la messe et les saintes communions offerts pour eux leur soient profitables, exaucez-nous, Seigneur
Daignez accorder le repos spécialement aux âmes de nos parents, amis et bienfaiteurs, exaucez-nous, Seigneur
Daignez recevoir en miséricorde les âmes pour qui plus personne ne prie, exaucez-nous, Seigneur
Daignez, Seigneur, les retirer des flammes et les faire bientôt conduire par les Anges en la terre des vivants, exaucez-nous, Seigneur


Agneau de Dieu, qui enlevez les péchés du monde, pardonnez-leur ô bon Jésus.
Agneau de Dieu, qui enlevez les péchés du monde, exaucez-les ô bon Jésus.
Agneau de Dieu, qui enlevez les péchés du monde, accordez à ces pauvres défunts le repos éternel !

www.salve-regina.com 

 

Revues liées