Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

Sanctuaire SAINTE-ANNE-D'AURAY

Sainte-Anne-d'Auray est une commune française, située dans le département du Morbihan en région Bretagne. Elle est célèbre pour son pèlerinage catholique en l'honneur de sainte Anne.

Sainte-Anne-d'Auray est le principal lieu de pèlerinage de la Bretagne. On y vient depuis 1625, pour commémorer l'apparition de sainte Anne, grand-mère maternelle de Jésus-christ, à Yves Nicolazic. Tous les étés, le 26 juillet, un pèlerinage y a lieu : le pardon de Sainte Anne.

On compte une moyenne de 800 000 pèlerins par an à Sainte-Anne-d'Auray.
Jean-Paul II y est venu en pèlerinage le 20 septembre 1996 où il a rassemblé 150 000 personnes, première visite d'un pape en Bretagne.

Construite au XIXème siècle (1867-1872), style néo-gothique et classées aux monument historique, la Basilique est dédiée à Sainte Anne, la mère de la vierge Marie. Les vitraux de la basilique sont inspirés de l'histoire du pèlerinage. 
Elle remplace une ancienne chapelle datant de 1630, édifiée par Yves Nicolazic, qui remplaçait déjà une très vielle chapelle du 5ème siècle bâti en l'honneur de Sainte Anne par les immigrants Bretons venus de Grande Bretagne. Elle fut dédruite vers l'an 700. 

C'est au 17ème siècle que Sainte Anne d'Auray apparaît plusieurs fois à Yvon Nicolazic, un pieux paysan, dans le village de Ker Anna
Puis une pluie d'étoiles tomba sur son champ du Bocenno et sainte Anne réapparue en lui disant : « Yves Nicolazic, ne craignez rien. Je suis Anne, mère de Marie. Dites à votre recteur que dans la pièce de terre appelée le Bocenno, il y a eu autrefois, même avant qu'il n'y eut aucun village, une chapelle dédiée en mon nom. C'était la première de tout le pays. Il y a 924 ans et 6 mois qu'elle est ruinée. Je désire qu'elle soit rebâtie au plus tôt et que vous en preniez soin parce que Dieu veut que je sois honorée en ce lieu - Doué e venn ma vein inouret aman. »
Sainte Anne réapparut une nouvelle fois et lui demanda de retrouver une statue millénaire enfouie dans son champs. Quelques moments plus tard, le paysan déterra une vieille statue de bois rongée.
3 jours plus tard, les pèlerins commençaient à arriver en foule pour prier sainte Anne devant la statue. L'Evêque Monseigneur de Rosmadec reconnut l'authenticité des apparitions.
Yvon Nicolazic construit alors une petite chapelle (1630). La première messe officielle sera célébrée, par décision de l'évêque de Vannes, le 26 juillet 1625. La basilique actuelle se édifiée en 1872.
A longueur d'année, des centaines de milliers de pèlerins et visiteurs viennent se ressourcer à Sainte Anne d'Auray.

Les 25, 26 juillet, 35 000 fidèles viennent de toute l'Europe pour participer au "Grand Pardon".