Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

Sanctuaire CHAPELLE DU CHENE

« Le lieu où s’élève aujourd’hui la basilique du sanctuaire paraît avoir été depuis toujours, désigné par le doigt de Dieu. Les habitants du voisinage, à leur grand étonnement apercevaient, le jour, nombre de colombes voltiger autour d’un vieux chêne et la nuit, des feux brillants, comme des étoiles qui s’élevaient au-dessus du sol et couronnaient d’un diadème étincelant la cime de cet arbre... »
C’est ainsi que commence la plaquette de présentation du sanctuaire. 

Rencontre avec le recteur, le père Alain-Dominique de la communauté Saint-Jean :

Tout a commencé en 1494, de façon mystérieuse, il n’y a pas eu d’apparition, mais des signes. Ces phénomènes naturels ont attiré alors la curiosité. En cette période, le culte païen est encore très développé.  Le curé pose alors un acte prophétique, il  creuse le chêne et installe une statue de la Vierge Marie pour que ce lieu ne devienne pas un lieu de dévotion païenne, mais que la piété soit toute dirigée vers la Vierge Marie. Aussitôt se développe une véritable piété autour de cette statue. Ce lieu est une terre très pauvre donnée par le châtelain pour que les indigents puissent ramasser du bois. Les enfants viennent ici pour faire paître leurs troupeaux. Ils joueront un rôle si important qu’il sera décidé bien plus tard, la consécration à Marie des enfants. En 1889, naît la fondation de la Confrérie des enfants consacrés à Notre-Dame du Chêne. Aujourd’hui, dans la basilique principale, se trouve sous la statue et au-dessus du tabernacle, un grand coffre en bois dans lequel sont conservés les registres des milliers d’enfants consacrés. Aujourd’hui encore, les enfants viennent vivre une consécration à Marie dans ce sanctuaire.

C’est curieux, Dieu se sert d’un chêne. La symbolique est surprenante. Dans la bible, le chêne de Mambré avec la visite des trois anges qui viennent rencontrer Abraham et Sarah.
Le curé, qui a souci de son troupeau, va canaliser cette piété.
Rapidement une chapelle est édifiée autour du chêne en 1515. La basilique actuelle recouvre le lieu de la première chapelle. En entrant à gauche, un autel est dressé au dessus de la relique des racines du vieux chêne, lieu du premier emplacement de l’arbre et de la première chapelle.
Au-dessus de cet autel on peut découvrir un magnifique vitrail représentant la pose de la statuette.