Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

40 jours de retraite pour vivre une effusion de l'Esprit-Saint - 30e jour : le don de la crainte du Seigneur (2)

 Prière quotidienne 

Viens, Esprit Saint, en nos cœurs, et envoie du haut du ciel un rayon de ta lumière.
Viens en nous, Père des pauvres, viens, dispensateur des dons, viens, lumière de nos cœurs.
Consolateur souverain, hôte très doux de nos âmes, adoucissante fraîcheur.
Dans le labeur, le repos ; dans la fièvre, la fraîcheur ; dans les pleurs, le réconfort.
O lumière bienheureuse, viens remplir jusqu'à l'intime le cœur de tous tes fidèles.
Sans ta puissance divine, il n'est rien en aucun homme, rien qui ne soit perverti.
Lave ce qui est souillé, baigne ce qui est aride, guéris ce qui est blessé.
Assouplis ce qui est raide, réchauffe ce qui est froid, redresse ce qui est dévié.
A tous ceux qui ont la foi et qui en toi se confient, donne tes sept dons sacrés.
Donne vertu et mérite, donne le salut final, donne la joie éternelle.
Amen.

 

Jeudi 10 mai : Le don de la crainte du Seigneur (2)

Méditation :

Qui possède la crainte du Seigneur, déteste toute iniquité, selon cette parole du Prophète : « J'ai eu leur péché en horreur et l'ai exécré » (Ps 118,163), et, dans un autre endroit : « J'ai détesté toute voie d'iniquité (Ibid.). » Car il est écrit : « La crainte du Seigneur hait le mal » (Pr 3,7). Job est appelé « un homme craignant Dieu et s'éloignant du mal » (Jb 1,1). Sans cette grâce, la première des grâces et le principe de toute la religion, aucun bien ne peut se produire ou se développer. La crainte du Seigneur est la racine et la gardienne de tous les biens. Aussi l'Ecriture dit-elle : « Si vous ne vous maintenez constamment dans la crainte du Seigneur, votre maison sera promptement renversée » (Si 27,4). Tout l'édifice des vertus, s'il vient à perdre le soutien de ce don, tombe tout de suite en ruine. Aussi Salomon s'écrie-t-il : « Vivez chaque jour dans la crainte du Seigneur, parce que vous aurez l'espérance au dernier jour et votre attente ne sera pas enlevée » (Pr 23,8). De là vient aussi que l'Apôtre s'écrie : « Opérez votre salut avec crainte et tremblement. » (Ph 2,13). »

Pourquoi multiplier les citations ? Religion et crainte sont choses corrélatives, et l'une ne peut demeurer sans l'autre. Ainsi « Corneille était un homme religieux et craignant Dieu (Ac 10,2). Nous devons avoir en nous ce sentiment de la même manière dont le bienheureux Job assure qu'il l'éprouve. » (Jb 31,23). Sous l'empire de cette crainte de Dieu, nous abandonnons tout, nous renonçons au monde, et ainsi que le Seigneur l'a dit, nous nous séparons même de nous. « Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il se renonce lui-même » (Lc 9,23).
Cette crainte divine, rend, soumis à la pauvreté, celui qu'elle pénètre parfaitement et elle l'éloigne du mal. Elle est au premier rang parmi les grâces comme la pauvreté l’est dans la série des béatitudes : le Seigneur a dit, en la plaçant comme le fondement des autres vertus : « Heureux les pauvres d'esprit, parce que le royaume des cieux leur appartient »

Passages de l'Ecriture

Actes 10, 44 : Comme Pierre prononçait encore ces mots, le Saint Esprit descendit sur tous ceux qui écoutaient la parole.

Prière :
Merci Seigneur de nous donner de saints papes qui font descendre sur tous ceux qui les écoutent le Saint Esprit. Nous prions pour que tu donnes tous les dons du Saint Esprit au pape François.
Votre présence, Seigneur, se veut discrète, parfois même difficile à palper ou à ressentir. Il en est ainsi afin de respecter la grande liberté que le Père a voulu donner à chacun de Ses enfants de la terre. Que votre Saint Esprit, par l’intermédiaire des papes, nous fasse bien accueillir, désirer votre présence. Car alors votre présence deviendra palpable.

 

Au lever, le matin, vous pouvez réciter ou chanter la prière millénaire du Veni Creator.

 

Je m'abonne gratuitement à la retraite de préparation à l'Effusion de l'Esprit-Saint avec Etoile Notre Dame

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.