Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

Un mois avec les âmes du Purgatoire - Comment pouvons-nous éviter le Purgatoire - 28ème jour

En priant souvent pour les âmes du purgatoire.
Les pères et les docteurs de l’Eglise pensent que ceux qui s’intéressent vivement aux âmes du purgatoire échappent au purgatoire ou n’y séjournent pas longtemps. Car, disent-ils, la marque la plus infaillible de prédestination est de sauver des âmes puisque Dieu a promis de nous faire le même bien que nous ferions aux autres.
Bienheureux les miséricordieux, parce qu’ils obtiendront eux-mêmes Miséricorde.
Nous ne pouvons qu’espérer la reconnaissance des âmes que nous aurons délivrées. Pourraient-elles se montrer moins sensibles et moins charitables que nous ? A l’heure de notre mort et de notre jugement, elles accourront et seront là comme des protecteurs, des témoins à décharge, pour faire pencher la balance du côté de la miséricorde. Elles déjoueront les pièges de l’esprit infernal et nous obtiendront la plus précieuse des grâces: celle d’une sainte mort. “Je ne me souviens pas, disait saint Augustin, d’avoir jamais lu que celui qui prie volontiers pour les trépassés ait eu une mort mauvaise ou douteuse.”
Quel moyen presque assuré d’éviter les rigueurs du purgatoire ! Suivons donc le Conseil de l’Evangile : “Faisons-nous des amis, afin qu’au moment de notre mort, ceux que nous aurons soulagés nous introduisent dans les Tabernacles Eternels.”
Nos frères les morts sont maintenant dans le besoin, mais pour peu que nous les aidions, ils monteront au Ciel et nous en ouvriront eux-mêmes la porte. Oui, délivrons-les du purgatoire, et ils nous empêcheront d’y tomber. Il est rapporté de sainte Catherine de Cortone, qu’à sa mort, toutes les âmes qu’elle avait contribuées à délivrer vinrent la recevoir en triomphe.


Inscrivez-vous et inscrivez vos amis gratuitement à Un mois avec les âmes du Purgatoire et recevez chaque jour le texte d'approfondissement et la prière :

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.