Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

Un mois avec les âmes du Purgatoire - Quatrième motif de soulager les âmes du Purgatoire - 19ème jour

Dans le Ciel.
Le Ciel est la patrie de la reconnaissance, et, délivrées par nos actes d’Amour et nos prières, les âmes nous resteront attachées par les liens d’une gratitude éternelle. Pourront-elles nous oublier, lorsque nous les aurons mises en possession des richesses éternelles, du vêtement de Gloire et d’Immortalité ? Lorsque nous leur aurons rendu leur place au banquet de l’Agneau, où elles pourront enfin manger le pain des anges dont elles sont affamées ? Non assurément, elles ne nous oublieront jamais : elles seront attentives à tous nos besoins, elles veilleront sur nous comme d’autres anges gardiens. Du haut de leurs trônes, elles jetteront les yeux sur nos périls et sur nos maux, supplieront Dieu sans cesse de nous épargner les épreuves, d’éloigner de nous toutes les tentations et les dangers et uniront leurs supplications aux nôtres, pour faire une sainte violence au Cœur de Dieu. Quel soulagement dans nos peines ! Quels auxiliaires précieux ! A notre agonie, quels consolateurs et quels soutiens ! Quels avocats puissants au jour redoutable de la Rencontre avec Dieu ! Et si nous allons dans le purgatoire, ces âmes que nous aurons délivrées, ne viendront-elles pas à leur tour nous visiter, nous consoler, jusqu’à ce que nous soyons parvenus auprès d’elles, dans les splendeurs de la béatitude éternelle ?
Mon Dieu, que d’avantages, que de consolations de toutes sortes dans la dévotion aux fidèles trépassés ! Heureux donc et bienheureux ceux qui prient pour les morts. “Tout ce que nous leur donnons par charité, disait saint Ambroise, se change en grâces, et après notre mort nous en trouvons le mérite cent fois doublé.”


Inscrivez-vous et inscrivez vos amis gratuitement à Un mois avec les âmes du Purgatoire et recevez chaque jour le texte d'approfondissement et la prière :

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.