Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

Sanctuaire LE MARILLAIS

Le Marillais est une commune française située dans le département de Maine-et-Loire, en région Pays de la Loire.

Notre-Dame du Marillais - Marie visite la France

La Vierge Marie a honoré la France par de nombreuses visites célestes depuis les premières années de son histoire. C’est comme une relation privilégiée entre le ciel et cette nation.

Au IVe siècle, La pensée de l'arianisme affirme que si Dieu est divin, son Fils, lui, est d'abord humain, mais un humain disposant d'une part de divinité.

Le premier concile de Nicée, convoqué par Constantin en 325, rejeta l'arianisme. Il fut dès lors qualifié d'hérésie par les chrétiens trinitaires, mais les controverses sur la nature divine et humaine du Christ se prolongèrent pendant plus d'un demi-siècle.

Saint Hilaire s’oppose vivement à ce courant de pensée théologique. Il est alors exilé en Phrigie. Il écrira de nombreux livres dont La Trinité. Revenu en France, à Poitiers il continue son combat contre l’arianisme.

Saint Martin de Tours le rejoint dans les années 356, se mettant à son école. En 360, Martin fonde l'abbaye de Ligugé à proximité de Poitiers. Hilaire fut probablement à l'origine de la construction à Poitiers du baptistère Saint-Jean, l'un des plus vieux bâtiments chrétiens actuellement subsistant en France.

C'est là que les Tourangeaux vinrent le chercher pour en faire leur évêque. Près de Tours, à Marmoutier, il rassembla à nouveau des dizaines et des dizaines de moines, dont beaucoup devinrent fondateurs, eux aussi, de nouvelles abbayes et, autour d'elles, de nouvelles communautés chrétiennes.

C'est ainsi que Florent, l'un de ces disciples, vint fonder le monastère du Mont-Glonne, au bord de la Loire, à quarante kilomètres entre Angers et Nantes.

Maurille, lui, se fixait également au bord de la Loire, mais plus près d'Angers, à Chalonnes. Il n'y resta que quelques années car, en 423, les chrétiens d'Angers vinrent arracher Maurille à sa solitude, et le supplièrent de devenir leur évêque.

L’événement fondateur

Selon une très ancienne tradition cet événement eut lieu en l'an 430 : un an avant le Concile d'Ephèse.

Au lieu-dit « la Croix du Pichon ", au confluent de l'Evre et de la Loire, la Vierge Marie est apparue à Maurille, qui était venu rendre visite à ses frères, les moines du Mont-Glonne, et descendu au pied du coteau pour y prier dans la solitude.

Voici comment les chroniques rapportent ce fait : « Maurille, évêque d'Angers, était en ce lieu, quand il se vit tout à coup environné d'une lumière céleste. C'était la Très Sainte Vierge, tenant en ses bras son divin Enfant, qui daignait lui apparaître, dans un peuplier. Elle dit à son dévot serviteur que la volonté de Dieu et le bon plaisir de son divin Fils étaient qu’il établît en son diocèse une fête solennelle du jour de sa sainte naissance, le 8 de septembre.

C'est en Anjou que cette fête a commencé à être célébrée. ...»

Depuis environ quinze siècles et pratiquement sans interruption malgré bien des événements contraires, la Vierge Marie est vénérée en ce lieu.