Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

Explication architecturale de la nouvelle basilique de la Trinité

L’architecture de la nouvelle basilique de la Trinité, de même que l’ostensoir du Saint Sacrement de la chapelle de l’adoration, compris selon les règles de l’iconographe vont nous conduire vers le grand mystère du Verbe qui s’est fait chair, de Dieu avec nous, de l’Incarnation.

La basilique de la Trinité

La basilique de la Sainte-Trinité située à la Cova da Iria, dans l'enceinte du sanctuaire de Fátima est dédiée à la Sainte Trinité.

Avec 8 633 sièges et 40 000 m2, elle est la quatrième plus grande église catholique dans le monde (en capacité). C'est une œuvre conçue par l'architecte grec Alexandros Tombazis. L'église a été inaugurée le 12 octobre 2007 par le secrétaire d'État du Vatican le cardinal Tarcisio Bertone, à l'occasion du 90e anniversaire des apparitions de Fátima.

Cette église a été entièrement financée par les dons des pèlerins réalisés au cours des années. Le décor est inspiré par l'art byzantin et orthodoxe. Le plan est circulaire à l'extérieur et carré à l'intérieur, et il y a 12 portes secondaires (dédiée chacune à l'un des 12 apôtres) et une grande porte centrale, la porte du Christ.

L'église a été élevée au rang de basilique mineure le 19 juin 2012. En 2009, la construction a reçu le Prix d'excellence Structure (en) par l'Association Internationale des Ponts et Charpentes (en), qui vise à reconnaître les structures les plus remarquables, innovantes et créatives réalisées au cours des dernières années.

C’est bien l’art des icônes byzantines que nous retrouvons dans cette architecture.

Le cercle de la basilique est inscrit dans un carré. Une statue des papes marque chaque angle du carré. Le tout est traversé, de bout en bout, en son centre par deux lignes parallèles. Celles-ci, à l’intérieur de la basilique encadre l’autel et la croix du Christ.

Lecture iconographique de cette architecture :


Le carré signifie la terre. En effet est un espace fini, qui est le lieu de vie de quatre règnes : le règne minéral, végétal, animal, humain.

Sur la terre, il y a quatre éléments : l’eau, l’air, le feu, la terre.

Il y a quatre évangiles qui nous explique la nouvelle Alliance de la Bonne Nouvelle du Salut. Il y a aussi les quatre points cardinaux : nord, sud, est, ouest.

Le cercle signifie la divinité. Dieu dit : « Je suis qui Je suis… Je suis l’Alpha et l’Omega… Je n’ai pas de commencement ni de fin. » Le cercle exprime bien cette idée de non commencement. Personne ne peut trouver le début ou la fin d’un cercle. C’est pourquoi, l’hostie est ronde, les auréoles des saints sont rondes.

Les deux lignes parallèles qui traversent le rond et le carré en leur centre représentent une voie. Celle-ci va jusqu’au bas du carré. C’est la « voie sacrée » empruntée par Jésus, Dieu, qui descendit du ciel pour venir au cœur de notre humanité. Elle est aussi la seule voie, pour nous, pour aller au ciel, en passant par Jésus qui est la seule porte du ciel.

Cette architecture nous dit que Dieu est venu parmi nous, au cœur de notre humanité, dans notre terre où nous sommes exilés, où nous connaissons tant de souffrances, pour nous ramener jusqu’à son royaume de lumière et de paix où n’existe plus de larmes ni de morts.

Cette voie est celle de la bienheureuse Vierge Marie qui a cru. Non seulement Marie a permis à Jésus de venir vers nous, mais aujourd’hui elle continue à nous conduire vers Lui qui seul peut nous conduire au ciel.

A Fatima, Notre-Dame du Rosaire est venue en 1917 nous rappeler les moyens pour venir à Jésus : la Porte du ciel, qui sont la dévotion à son Cœur Immaculé et la prière du Rosaire.

Prière enseignée par l’ange de la Paix :

Très Sainte Trinité, Père, Fils et Saint Esprit, je vous adore profondément, et je vous offre les Très Précieux Corps, Sang, Ame et Divinité de Notre Seigneur Jésus-Christ, présents dans tous les tabernacles du monde, en réparation des outrages, sacrilèges et indifférences par lesquels il est Lui-même offensé. Par les mérites infinis de son Très Saint Cœur et du Cœur Immaculé de Marie, je vous demande la conversion des pauvres pécheurs.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.