Logo Etoile Notre Dame

Etoile Notre Dame

« Allez de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19)

Sanctuaire LOUBLANDE

L’apparition du Sacré-Cœur dans la première moitié du XXe siècle.

Nous sommes dans la même région que saint Maurille, un peu plus au sud, près de Cholet, très proche du sanctuaire de saint Louis-Marie Grignion de Montfort à Saint Laurent sur Sèvre. Claire Ferchaud

Jeune fille de paysans, Claire Ferchaud née en 1896 est baptisée le jour même de sa naissance. Dès son enfance, l’enfant Jésus l’accompagne au quotidien et devient son compagnon pendant de nombreuses années. Il la forme, l’éduque, la reprend et l’aide à se forger une âme forte, entièrement dévouée au Sacré-Cœur. L’enfant se présentait à elle si simplement, que longtemps, elle ne savait pas être privilégiée et pensait que tous les enfants vivaient la même chose.

Lors d’une retraite en 1916, une vocation se précise : celle de rappeler à la France sa vocation divine ; baptisée chrétienne à Reims, elle a renié sa foi : à l’Evangile, elle a substitué les lois laïques.

Au retour de sa retraite, Claire, encore plus forte et plus résolue que jamais, reçoit du Seigneur la mission de partir à Paris pour y rencontrer le Président Poincaré et lui porter l’image du Sacré-Cœur. Une fois en présence du Chef de l’Etat, elle lui demande, au nom du Seigneur, de faire apposer le Sacré-Cœur sur le drapeau français. 

Le Président, un moment ébranlé par l’humble bergère vendéenne, lui révélant cette prière qu’il avait faite peu auparavant, à genoux et secrètement dans son bureau, pour appeler Dieu à son secours, promet qu’il soumettra cette demande au Parlement ; promesse qu’il ne tint pas ... 

Jésus lui confiealors la mission de regrouper autour d’elle une petite communauté de cinq compagnes dont le but, tout d’abord, est de réparer le refus du Sacré-Cœur sur le drapeau français. C’est ainsi que les « petites sœurs » feront de leur vie une expiation volontaire et nécessaire envers le Sacré-Cœur de Jésus, pour l’Eglise et pour la France.